Ajouter un sujet

l'anorexie

armelles

j'aimerai dialoguer sur l'accompagnement d'une JFille anorexique. quel travail éducatif a mené avec elle au quotidien

Répondre

posté le 30.11.-0001
[quote:29f47ecbde="armelle"]j'aimerai dialoguer sur l'accompagnement d'une JFille anorexique. quel travail éducatif a mené avec elle au quotidien[/quote:29f47ecbde]
Répondre


philoups

posté le 30.11.-0001
Je ne sais si on peut parler de travail socio-éducatif dans le suivi d'un trouble psychique aussi envahissant. qu'en pensez vous ?
Répondre

armelle

posté le 30.11.-0001
Oui mais ce trouble doit bien accompagner par un accompagnement au quotidien, dans le cas qui me questionne , c'est une jeune fille qui est placée en MECS.
Répondre

posté le 30.11.-0001
Personnellement je ne m'embarquerais pas dans un suivi éducatif ..... avec une personne anorexique. Cette pathologie est grave et pour moi elle me demanderais d'être complétement supervisé par un psy ou un médecin.... Je pense que nos interventions ont des limites, je pense que dans ce domaine pour moi il y en a une
Répondre

armelle

posté le 30.11.-0001
Il va de soi que l'accompagnement ne peut être complet sans un travail en équipe pluridisciplinaire. Mais quel action peut mener un éduc auprès de ces jeunes filles?
Répondre


posté le 30.11.-0001
Mon intervention..... Non pas incomplète non mais inadéquate, je pense qu'un éducateur intervenant de son propre chef dans une situation aussi sensible est inadéquat..... L'anorexie fait partie des pathologies les plus difficiles a suivre ou même à comprendre pour un médecin, je ne vois pas en quoi un educ pourrait s'immiscer avec sa pratique relationnelle dans une telle problématique.
Répondre

armelle

posté le 30.11.-0001
Je travaille dans une maison d'enfants à caractére social et c'est dans cette structure que je suis éduc référente pour l'accompagnement d'une jeune fille anorexique. Je pense déjà essentiel de ne pas être seule avec cette jeune fille, importance du travail en équipe et plus particulièrement en binôme. c'est une jeune fille qui en plus d'avoir une emprise sur son corps essaie de contrôler ce qui l'entoure. Dois je faire attention plus particulièrement à quelque chose.
Répondre

armelle

posté le 30.11.-0001
Je travaille dans une maison d'enfants à caractére social et c'est dans cette structure que je suis éduc référente pour l'accompagnement d'une jeune fille anorexique. Je pense déjà essentiel de ne pas être seule avec cette jeune fille, importance du travail en équipe et plus particulièrement en binôme. c'est une jeune fille qui en plus d'avoir une emprise sur son corps essaie de contrôler ce qui l'entoure. Dois je faire attention plus particulièrement à quelque chose.
Répondre

posté le 30.11.-0001
ce rapport de force dans la relation est insupportable, il y a un enjeu dans le transfert d'une violence particulière. Ce besoin de contrôler de soumettre l'autre à sa réalité, à l'emmener dans son comportement compulsif, voilà un grand prob posé pour l'educ face a une personne souffrant d'une telle pathologie. L'attention doit de ne pas minimiser la gravité d'un tel comportement et de son influence dans la relation. Je pense aussi qu'il est très intéressant d'échanger sur le forum a ce sujet sur notre pratique. Donc n'hésite pas c'est une bonne idée, je suis simplement très prudent par expérience. Ce type de personnalité nous emmène facilement au bord du précipice relationnel sans qu'on le voie venir.
Répondre

armelle

posté le 30.11.-0001
Comment peut on voir le déclin de la relation, si on est envahi par cette jeune fille. J'aimeari avoir un exemple, qui pourrait me permettre de comprendre ce qui se joue dans cette relation, quand prend t elle le dessus? A quel moement cela semble dangereux et remettre en question le travail de l'éducateur?
Répondre


posté le 30.11.-0001
afin aussi de recevoir un mail quand je vous répond merci.... Oui l'important se joue au niveau de son propre ressenti, mais celà demande une attention a soi, en effet ces personnes sont surdoués pour focaliser l'attention sur elle-meme. Attention ce que je dis n'est pas péjoratif, les personnes souffrant d'anorexie sont dans une situation dramatique et difficile. La difficulté et de leur rendre un espace de liberté que seule la thérapie individuelle en profondeur est capable de réaliser. Pour ce qui est de la vie de chaque jour l'essentiel est que l'accompagnant doit être attentif a lui- même a ses propres émotions intuition
Répondre

armelle

posté le 30.11.-0001
Comment s'inscrire?
Répondre

houps

posté le 30.11.-0001
en haut à droite
Répondre

Messages similaires

Messages suivant de la categorie

Messages par odre chronologique

Derniers sujets

Dernières réponses

Forums