Ajouter un sujet

Une collègue de travail a été victime du mobbing émotionnel au travail, mais comme elle n'a pas trou

Invité

Une collègue de travail a été victime du mobbing émotionnel au travail, mais comme elle n'a pas trouvé l'aide ou l' appui de ses collègues finalement elle a demissione. Aujourd'hui, je crois que c'est moi la suivante... Ça vient de commencer. Néanmoins j'aimerais tellement ne pas arriver à quitter mon poste de travail, mais non plus finir avec une dépression ou gâcher ma réputation profession jusqu'à présent sans tache. Que peux-je faire?

Répondre

Pierre-Alain

posté le 22.11.2007
Travailler votre gestion émotionnelle et votre stress dans un premier temps. Prendre contact avec une personne qui puisse vous aider et vous indiquer comment agir dans ce domaine. http://www.mobbing-zentrale.ch
Répondre


bonka

posté le 20.10.2009
j'ai collèque qui m'ignore et ecarter d'equipe comportement tres dur vers moi.Comment je doit reagir?
Répondre

PPA

posté le 01.11.2009
Bonjour, je reçois ce jour ( avec un peut de retard) votre message. Ce qui vous arrive n'est pas sympa j'en conviens, le mieux, serais de me contacter directement, pour voir où se trouve le réel problème que vous avez. Je prend note de votre appel au secours, mais ne paniquez pas, rester Zen et appeler, envoyer moi un E-Mail, ou alors passez me trouver! mais lancer moi un coup de fil précédament de manière a ce que je soies a votre entière dispocition. Je vous envoie plein de courrage et de pensées positive. Salutations Patrick/PPA Coaching
Répondre

ppa coaching

posté le 20.01.2010
Bonjour, avez-vous trouvé la solution a votre question/problème ? merci de donner des nouvelles Salutations PPA Coaching
Répondre

mia

posté le 13.05.2010
le mobbing! j'en fais actuellement la triste expérience! un mot à tous: si vous avez affaire avec un tyran narcissique! la grosse erreure à ne pas commetre , c'est de croire qu'au fand le bourreau doit bien se rendre compte du mal qu'il fait! NON, NON, NON, il a un déni énorme qui le protège! et mentir et manipuler c'est comme manger avec une fourchette, se laver les dents ou marcher, il n'a pas besoin d'y réfléchir! et personne ne prendra votre défense ou si peu! protégez-vous, contre-manipulez, faites-vous respecter et Le plus RAPIDEMENT POSSIBLE: FUYEZ! Trouvez vite un new job, avant qu'on vous fasse une réputation de M... et que vous perdiez toutes vos forces!!! BONNE CHANCE!
Répondre


sof.

posté le 20.08.2010
bonsoir, je vis cette même situation, celle qui consiste à être isolée au sein de son travail. Pour pouvoir me sauver moi-même, j'ai donné ma démission. j'ai pû tout dire dans une lettre que j'ai remise personnellement en mains propres à la direction générale. Il s'agit bien de pressions psychologiques, insidieuses, sournoises qui usent la personne et qui auraient pû me conduire à la mort. J'ai préfèré le lâcher-prise et laisser mon travail qui était presque toute ma vie. Ma famille m'a fait prendre conscience que le meilleur de la vie restait à venir, à savoir la vie dans toute sa splendeur. Travailler pour une personne qui n'en vaut pas la peine, qui ne dit jamais merci pour les efforts fournis,et qui vous ignore complètement, je pense qu'il faut fuir ces personnes toxiques. Et surtout se fier à son intuision, celle qui vous dit "danger" quand on vous dit des :"tu n'es pas professionnelle".et cela après 20 ans de service!!!????? Après avoir pris des renseignements auprès d'un office compétent, il s'avère que l'on ne peut pas prouver et encore RIEN faire contre le moobing. Il existera toujours tant qu'il y aura des patrons incompétents et des employés peu enclins à témoigner. Ce sera la loi du plus fort, de celui qui a le plus de pouvoir, de celui qui aura le bras le plus long!!!! Je vais retrouver du travail ,ailleurs, même si je suis "grillée", comme il m'a été dit, je connais la valeur de mon travail,et je suis fière du chemin accompli. Passé un certain âge,les gens sont mis à l'index, afin de mettre en place des jeunes qui sortent de l'école et qui ont envie de mordre tout à pleines dents et surtout qui sont un moindre coût. alors, ma question : "feriez-vous confiance pour la garde de vos enfants à une jeune fille de 20 ans, fraîchement dîplômée d'une école communautaire,ou à une femme de 47 ans avec 25 ans d'expérience?" Laquelle serait la plus qualifiée, la plus compétente? L'avenir répondra à cette question. Courage à ceux et celles qui se sentent oppressés sur leur lieu de travail,un jour ou l'autre, la roue tourne!
Répondre

Stéphie

posté le 15.10.2010
Bonsoir... Pour avoir vécu le même cauchemard, je suis en pensées, et espère que votre route vous a conduite vers un poste sympa, celui que vous semblez mériter!
Répondre

Patrick

posté le 05.11.2010
Bonjour, il y a plusieurs manière de vous aider. Le mieux serais que vous preniez contact avec une personne qui peut vous aidez. Vous pouvez me contactez 0par E-mail ppa.coaching@romandie.com pour déjà éclaircir de quel mobbing il s'agit. mais tranquillisez vous, ne paniquez pas, cela ne fera que d'amplifier les choses. bon courage au plaisir de vous rencontrer
Répondre

invité

posté le 02.01.2012
bonjour à tous, le mobbing, je l'ai connu, on peut s'en sortir mais souvent on se retrouve seule. C'est extrèment lourd et dure à la fois , d'abord je pense qu'il faut se renseigner sur le passé du milieu où l'on travail car le mobbing est répétitif. De plus, se sont des lâches (faible) ou des grandes gueule qui s'attaquent à des GENS BIEN. Il y a une grosse part de jalousie et de perversion dans ce jeu! c'est un jeu bestial qui ronge une victime de l'intérieur peu à peu. Je pense que ce jeu on peu lassimiler à 1 crime et je pèse mes mots car le but est bien de détruire complètement la personne ( suicide). Le plus dure c'est que cela ne se voit pas. J'ai du aller voir 1 psy car je pensais que s'était moi le problème au début. J'ai vu une collègue subir cela en même temps que moi et me suis dit qu'il y avait 1 problème, je n'ai pas fermé les yeux et l'ai défendue, j'ai perdu m'on travail mais pas ma DIGNITE.
Répondre

Nathalie

posté le 10.04.2012
Bonjour, Je suis employée depuis 2 ans dans une petite entreprise familiale. La hiérarchie de cette entreprise est mal définie, les tâches sont floues, les ordres manquent de clareté et de cohérence. Je suis mal payée, et j'effectue mon travail sans aucune reconnaissance. On me distribue des tâches qui sont bien en dessous de mes capacités et on méprise ma formation. Mon principal problème vient d'une personne dans l'entreprise qui a une attitude extrème avec moi : Elle m'empêche de m'exprimer Répond à ma place lorsque mes collègues me posent des questions Fait courir des rumeurs infondées sur mon compte Critique en permanence mon travail devant mes collègues et mon patron mais toujours dans mon dos Surveille mes erreurs et "rapport" au patron .... etc etc Jusqu'à maintenant j'ai toujours réussi à faire abstraction de ce comportement et à venir travailler la tête haute, mais depuis quelques semaines elle est passée à la vitesse supérieure et je sens mes forces m'abandonner. Je souffre de migraines, d'angoisses, de fortes déprimes, d'insomnies et j'en passe. Je suis allée consulter un médecin qui me conseille de quitter au plus vite mon emploi. J'hésite très sérieusement dans la marche à suivre à l'heure actuelle. Quitter mon emploi et m'inscrire au chômage ? Tenir encore 3 mois et donner mon congé dans les délais ? Dans quelle mesure, en ayant l'accord du médecin je pourrais être pénalisée au chômage ? Si vous avez des réponses à ces questions, des expériences, du vécu, je vous serais infimiment reconnaissante de me répondre. Merci !
Répondre


sylvie

posté le 24.09.2012
Bonjour, Je tiens à féliciter votre article. J'ai subi moi-même du harcèlement moral qui m'a obligée à partir (burn-out). Ca été très dure, mais c'est rassurant de voir qu'il y a des gens qui comprennent exactement de quoi il s'agit, car c'est vrai on est extrêmement seule dans cette situation...
Répondre

Blabliblo

posté le 24.10.2013
Bonjour,


Je suis actuellement dans une situation de harcèlement moral, à vrai dire ça fait depuis mon début dans cette multinationale que j'en subis mais comme à l'époque j'avais besoin de ce job pour nourrir mes enfants, j'ai mis mon poing dans la poche et j'ai subi un grand nombre d'abus de pouvoir, tel que travailler sans même compter les heures, afin de garder des clients car la structure dans la boîte est totalement cahotique. J'en suis arrivée à ne plus dormir, c'est-à-dire à avoir des nuits interrompues, je me réveillais à 2h du mat et me mettrait au travail jusqu'à 6h00. Prête pour attaquer une journée de travail. Ceci dure depuis 2 ans et demi, jusqu'au jour où j'ai vécu une grande humiliation qui était la goutte qui a fait débordé le vase, je me suis donc effondrée au bureau, c'est un espace ouvert. Mes collègues trouillards m'ont regardée sans rien faire. Je suis alors allée aux RH, qui ont simplement confirmé que mon chef ne savait pas communiquer et qu'il devait apprendre et qu'il n'y aurait pas de grande séance de licenciement des méchants et que je devrais faire un break. Break que je suis en train encore de faire depuis bientôt 1 mois. Je commence seulement à dormir une nuit entière, de ne plus m'agiter avec mes enfants pour rien, d'avoir un comportement plus calme. En attendant, je n'ai plus envie de retourner dans ce panier de crabes. Je sais qu'il va me faire payer ceci, car connaissant mon supérieur, il prend ceci comme un affront, ça n'en ait rien de cela, c'est de la survie pour moi.


Ils ont viré en janvier, un collègue qui bossait très bien et qui était là depuis 13 ans, en juillet un autre collègue qui était là depuis 7 ans, il n'y a pas de remplacement, et personne ne dit et ne fait rien.


Et à lire tous les messages ci-dessous, la justice s'en fiche ne Suisse. Que faut-il faire donc ? Abandonner un travail auquel on sait qu'on a du succès pour laisser vaincre une personne à caractère narcissique mais ne sachant pas gérer des peronnes, uniquement les virer ? Une direction qui s'en fiche de son personnel ou de ce qui passe. Je vous le demande.


D'avance Merci pour votre lecture ou messages, je vous souhaite beaucoup de courage.


Blabliblo
Répondre

posté le 15.12.2013
Bonjour,





Une personne de ma famille à subit un violent mobbing après seulement 1 mois d'engagement, elle a été licencié sur le champ quand elle s'en est plein à sa direction, il s'agit de la Haute école Arc gestion à Neuchâtel en Suisse.


Ce n'est pas la première fois que ça arrive au sein de cette école.


Le peuple doit savoir se qu'il se passe dans les entreprises.


Un procès aura lieu, la procédure est en cours.


D'autre part les médias en seront informés.
Répondre

silou

posté le 28.10.2014
Salut Nathalie

Lorsque j'ai lu ton message, je me suis dit : on bosse au même endroit! Petite structure familiale avec une hiérarchie pas toujours bien définie. Une rotation d'employés impressionnantes depuis la création du foyer: soit les gens démissionnent, soit ils se font virer. L'un d'eux serait même allé jusqu'au Tribunal. Pourtant rien ne change. J'ai moi-même décidé de partir et lorsque je leur ai annoncé il y a environ 2 mois elles m'ont dit :(ma directrice et ma cheffe): tant mieux on allait de toute façon mettre fin à ton contrat! Du coup c'est mieux si on te vire sur le papier comme cela tu ne seras pas pénalisée au chômage (et surtout elles ne perdent pas la face! Bref complètement perdue, j'ai signé. Aujourd'hui je viens de finir et je redoute vraiment mon certificat de travail. Ma directrice m'a déjà fait comprendre qu'elle ne savait pas quoi écrire dedans étant donné qu'elle n'ose pas écrire de négatif. Cela fait un an que je m'investis à fond dans mon boulot, que je fais surement des petites erreurs comme tout le monde mais que je travaille quand meme pas si mal il me semble et elle n'arrive même pas à écrire une phrase positive sur mon travail. Cela fait tellement mal! De plus, je n'ai meme pas pu annoncer mon départ aux enfants, elles s'en sont chargées et je peux juste passer encore une fois pour leur dire vite au revoir. C'est vraiment maltraitant pour eux de voir toutes ces personnes qui partent du jour au lendemain!

Bref je me demande ce que je peux faire au niveau juridique pour avoir un certificat de travail correct et aussi éventuellement ne pas me sentir uniquement victime dans cette histoire afin de pouvoir repartir sur de bonnes bases dans un nouveau travail.
Répondre

Jr64

posté le 14.11.2014
Bonjour à tous,



Je me retrouve vraiment dans tout ce que les gens confessent ici. Je vie le mobbing actuellement et ce depuis plusieurs années (8ans). J'aurais pu écrire un livre sur tout ce que j'ai dû subir pendant ses années là. J'en avais parlé à mon patron dans le passé pour faire cesser ce mobbing mais il n'a rien fait. Il a laissé aller les choses car l'homme qui me faisait subir cela, était un de ses hommes de confiance. La réponse qu'il m'a donné, va consulter mon homme si ca va pas bien. Plus facile de dire cela que de règler le problème à la base car je suis aller quand même consulter un Psy. A ma grande surprises, cette Psy ne savait pas la signification du mot Mobbing. Et oui... j'ai dû imprimé les copies que j'avais afin qu'elle puisse comprendre ce que je vivais... Enfin, j'ai ventilé comme on dit comme j'ai pu mais lorsque je suis retourné au travail, la réalité m'attendait encore car l'agresseur était toujours là. C'est dure pour moi d'expliquer en quelques lignes mes sentiments intérieurs que j'ai aujourd'hui après ses années de souffrance. Oui j'ai eu des idées noirs au début et je n'étais incapable de laisser mes deux enfants que j'aime plus que tout au monde sans père. Ma conjointe m'a servit de poteau pendant ses années et encore aujourd'hui. Je prends ma retraite dans un an et je sais qu'elle va être très dure à passer. L'agresseur psychologique a ruiné ma réputation ainsi que mon estime de soi, il va sans dire.

Merci de me lire.
Répondre

neld

posté le 16.02.2016
bonsoir , je me retrouve aussi dans tous ce que vous dites dans plusieurs paragraphes je suis un jeune de 30 ans et je travaille dans une grande entreprise de la construction nous sommes confronté à toutes sortes de personnalité du bien au très mauvais je m explique souvent on m occupe a faire des tâches de bas étage alors que je j ai eu de bons résultats a l école et en pratique, je perdais confiance en moi et quand on me donnait un boulot que justement une personne de 25 ans d expérience devait faire du fait qu après un apprentissage les années d expérience font fois ils passaient embêté du genre , tu sais pas a ton âge alors qu avec quelques heures en plus le résultats auraient certainement bien voir mieux alors j ai décidé de faire une formation et la tous s enchaine vols de documents mon natel de chantier ayant pris l humidité en début d année on me l a changé en fin d année prétextant des commandes et apres on m a donné deux mdr mon voisin occupant la même entreprise quand je faisait la lessive des fois mes affaires étaient dehors même pas dans le bac des remarques sur un tatouage sur mon véhicule certain me disait d aller encore plus vite afin de faire une bêtise j ai avisé mes supérieurs ont m a dit de faire une lettre j ai pas compris le sens de me faire une lettre du fait qu ont me disait ont peut discuter alors j étais franc certaine heures me manquer j ai un cfc ont me dit nettoie en sachant qu il y a beaucoup de discrimination contre les suisses sur les chantiers du fait que je soit cdd j ai mis le point dans la poche et attendu la fin de mon contrat alors que les 2 derniers moi c était les pires des mensonges des aveux douteux des heures supplémentaires mes rapports étaient jamais similaire on parquait le vehicule coller au mien enfin j en passe la stupidité de l etre humain n a aucune limite pour prendre un poste pour te faire tourner la boule ou te faire virer mon problème je suis une personne avec un caractère un peu bouillant je suis bélier je ne souhaite aucun mal à personne au contraire le voisin je l ai chopé sur le fait maintenant il est gentil presque inexistant et les autres je ne les croise plus on dirait qu ils sont parti 1 mois en vacance mais j ai de la colère que j aimerais leurs faire payer mais ma gentillesse me l empêche et la justice faut un peu de moyen et souvent contre nous mais pas pour certains je continue la formation dans cette entreprise mais je n ai plus envie de croiser les gens qui m ont importuné et me mettre a leur niveau et prouver que je suis capable merci pour vos textes je ne suis pas le seul loin de la pardon pour les fautes bon courage a tous
Répondre

Thisa

posté le 01.04.2016
Bonjour, je comprends se que vous avez vécu moi je suis en plein dedans mise à l écart toute seul personne pour venir en pose mise de côté trop vieille. Par contre vous avez eu le Courrage de partir pas moi je sombre dans la dépression plus de goût à rien à la maison comme au travail dur amicalement
Répondre

Erik

posté le 15.04.2017
Bonjour à tous, je vis depuis quelques mois un enfer dans mon travail par deux personnes de sexe opposé (manipulation, mobbingg, triangulation, on ma pousser à commettre des erreurs verbales à tel point que je ne me reconnait pas des mes propos. Ma tête est une véritable bombe à retardement. que doit je faire.
Répondre

Debora Scarbolo

posté le 13.12.2017
C EST TRES DELICAT...DEMANDEZ UN MEDIATEUR...PUIS SI VOUS POUVEZ...ECRIVEZ DES FAIT...OU ENREGISTREZ...PARFOIS C EST DUR D AVOIR UNE PREUVE.
Répondre

Scarbolo

posté le 13.12.2017
Vos superieurs doivent mettre en place une charte de communication...pour ne pas permettre de monter les uns contre les autres..mais les personnes s expliquent direct avec les personnes concernés
Répondre

Laurine

posté le 15.08.2018
Salut, Je te recommande Xanax c'est un anxiolytique très efficace, depuis que je le prends je suis moins stressée au travail et non seulement, généralement je suis plus calme et optimiste. J'ai acheté Xanax sur une pharmacie en ligne viagra-free.com c'est un site discrète et de confiance, je suis resté satisfaite de leurs services
Répondre

Messages similaires

Messages suivant de la categorie

Messages par odre chronologique

Derniers sujets

Dernières réponses

Forums