Historique de la cohérence cardiaque et méthode Heartmath
Un institut californien démontre comment les gens peuvent réellement faire battre leur coeur plus sainement. Dans ses recherches, l'institut HeartMath montre que la santé commence par l'amour, et que l'amour peut réduire le stress. Cette méthode est utilisée par des centaines de milliers de personnes dans le monde, et plus de 100 organismes - des grandes sociétés, des hôpitaux, des organismes gouvernementaux et des écoles. Cette simple technique peut changer le monde. Rapport d'une visite à Boulder Creek, Californie.

Tout que vous avez besoin, c'est d'amour, a chanté John Lennon.

C'est vrai, disent la plupart des gens.

Le seul défi, c'est comment créez-vous l'amour ?

Dans les forêts de séquoia de Boulder Creek, en Californie, cette question a trouvé une réponse d'une étonnante simplicité. Depuis 1991, l'institut HeartMath a réuni une quantité de preuves scientifiques démontrant qu'il est en effet possible de créer l'amour. Les recherches de HeartMath prouvent que les émotions vont beaucoup plus vite et sont bien plus puissantes que les pensées. Et que, lorsqu'il s'agit du corps humain, le coeur est beaucoup plus important que le cerveau pour la santé et le bien-être global - et même pour les fonctions cognitives - fait que seuls les poètes osaient affirmer. Sa fonction maîtresse au sein du corps est maintenant clairement démontrée. Penser clairement avec le cerveau est utile. Mais les émotions positives émanant du coeur amplifient considérablement la santé et la créativité.

Refaire brièvement l'expérience d'un souvenir aimé provoque la synchronisation de votre rythme cardiaque en quelques secondes. Cela encourage la production d'hormones saines et énergisantes, tout en diminuant le taux d'hormones de stress malsaines, en renforçant votre système immunitaire et en diminuant votre tension artérielle... La santé et la clarté augmentent. A l'aide de quelques exercices simples que l'on peut faire n'importe où en quelques minutes - les détails suivent - HeartMath propose des solutions à la plus grande menace à la santé, au bonheur et à la paix dans le monde : le stress.

Le stress est la peste de notre temps, une épidémie qui se répand rapidement. L'organisation mondiale de la santé (OMS) a donné l'alarme il y a 20 ans, mais la situation a empiré entretemps. Chaque jour, près d'un million d'Américains s'bsentent de leur travail pour cause de stress. L'union européenne estime qu'en en 2000, les coûts du stress, (soins de santé et productivité perdue) se montent à près de trois à quatre pour cent du produit intérieur brut de l'EU. Le stress est une des causes principales de l'hypertension, dont souffrent un tiers des adultes en Europe et en Amérique du Nord. Il est à l'origine de beaucoup de maladies graves comme les maladies cardiaques et les attaque. Le stress est aussi une cause principale de la dépression et du burnout.

"La bonne nouvelle, c'est que les effets négatifs du stress peuvent être contrés plus efficacement et plus facilement qu'on ne l'imagine. Cela permet d'améliorer les performances dans chaque aspect de la vie. C'est donc une stratégie intéressante pour toute organisation confrontée à ces coûts et contraintes humaines excessifs," souligne Bruce Cryer, le président de HeartMath.

Cette découverte a maintenant été appliquée dans de nombreuses compagnies et établissements. Les directeurs suivent des séminaires sur le stress. Des cours de yoga sont proposés au sein des compagnies. Certaines entreprises encouragent même leurs employés à prendre des vacances. Mais ces mesures ne sont pas très efficaces, tant que le stress continue à imprégner la culture d'entreprise. Le soulagement retiré d'une leçon de yoga ou d'un week-end à la plage est souvent perdu au cours de la première discussion avec un collègue frustré à la machine à café. Une stratégie anti-stress réussie offre des résultats précis au moment où l'on fait l'expérience du stress. C'est ce que HeartMath propose, et c'est pour cette raison que ses clients comprennent des compagnies comme Hewlett Packard, Shell, Unilever, Cisco Systems, et Boeing.

HeartMath a été fondé en 1991 par Doc Lew Childre. Childre s'était fait connaitre en tant que chercheur et conseiller auprès de compagnies et d'établissements scientifiques. En fondant HeartMath, il s'est donné pour mission de démontrer que le coeur est un élément central pour la santé humaine, le succès et la réalisation. Tandis que les techniques de HeartMath soulignent l'importance de l'autogestion émotionnelle, HeartMath n'a rien à voir avec un phénomène nouvel-âge. C'est un institut de recherche qui, en 15 ans, a publié de nombreuses recherches scientifiques dans des magazines reconnus comme le Harvard Business Review et le American Journal of Cardiology. Ces publications renforcent le but central de HeartMath, présenter des découvertes scientifiques révolutionnaires de manière concrète et irréfutable. Elles ont prouvé que l'on peut faire d'importantes économies dans les mieux hospitaliers où le personneél change très souvent, et ont démontré des améliorations significatives sur la plan de la santé lors d'études couvrant les arrêts cardiaques, le diabète, l'asthme, et l'hypertension. Cryer précise "HeartMath n'est pas simplement basé sur une croyance. Il existe des réactions physiologiques prouvées dans la manière dont les émotions, le coeur et le cerveau interagissent." En d'autres termes, HeartMath veille scrupuleusement à ce que ses travaux restent exempt de tout opportunisme.

Un choix d'autant plus remarquable qu'au cours des ans, le financement et la survie de l'institut ont constitué des défis importants. L'implantation de HeartMath reflète la prudence de cette stratégie. L'institut est situé dans un groupe de bâtiments dans une zone retirée de Boulder Creek, une ville presque impossible à trouver parmi les grands arbres de la forêt californienne. Tandis que je roule sur cette route sous une pluie battante, je réalise que le stress et Boulder Creek nont pas grand chose à voir l'un avec l'autre. Mais la décision d'établir HeartMath dans ces lieux était bien pensée. A quarante-cinq minutes se trouve le berceau de cette "peste moderne": Silicon Valley.

Rollin McCraty, directeur de recherches, est dans son bureau - une pièce simple avec une énorme fenêtre donnant sur une pente boisée - travaillant sur l'une des dernières initiatives de HeartMath: une expérience pilotée par ordinateur qui montre comment le coeur réagit plus rapidement aux stimulus externes que le cerveau. Les programmes de HeartMath utilisent un système innovant de rétroaction biologique - développé par le Doc. Childre - dans lequel votre doigt ou votre oreille est relié à une sonde qui montre l'activité du coeur sur un écran d'ordinateur. La rétroaction n'est pas une condition préalable pour le résultat des exercices de HeartMath, mais lorsque vous voyez votre rythme cardiaque en direct sur l'écran, c'est plus facile de convaincre les personnes critiques de l'effet favorable des sentiments positifs.

Mesurer les sentiments à l'aide dinstruments modernes n'est pas une nouveauté en soi. Par exemple, avec l'aide de l'électroencéphalogramme (EEG), on a démontré que les yogis en méditation produisent les ondes cérébrales complètement différentes de celles de, disons, des opérateurs en bourse sur Wall Street. Mais les méthoides de HeartMath vont beaucoup plus loin que la relaxation par la méditation. McCraty explique: "la méditation a pour but principal de se séparer consciemment de la réalité nous entoure. Ca a des conséquences physiques totalement différentes de notre approche, qui vise plutôt à augmenter activement l'énergie positive dans une situation particulière."

Pour mesurer la réaction du coeur à des événements spécifiques, HeartMath utilise un concept relativement nouveau comme indicateur d'un fonctionnemenmt sain du corps: la variabilité de fréquence cardiaque (HRV) - sujet qui fait actuellement des vagues dans la médecine traditionnelle. Les recherches conduites il y a 10 ans par le Dr Andrew Armour de l'université de Dalhouse à Halifax, ont prouvé que le coeur a son propre réseau neural - autrement dit, un petit cerveau. HRV -le rythme de la période de temps entre deux battements de coeur - joue un rôle principal dans ce réseau. On a maintenant prouvé que le coeur envoie des signaux au cerveau et au système hormonal par l'intermédiaire des nerfs qui véhiculent les modèles de rythme cardiaque. Peu importe combien de fois le coeur bat par minute; c'est le rythme cardiaque qui compte.

L'équipe de recherche de Childre, de McCraty et de HeartMath ont découvert que certains modèles dans le rythme cardiaque correspondent à un état émotif particulier. McCraty explique, "avec chaque battement de coeur, l'information fournie affecte nos émotions, notre santé physique et la qualité de nos vies." Celai signifie que les sentiments de compassion, d'amour, d'attention et d'appréciation produisent un rythme cardiaque sans à-coup - HeartMath l'appelle "cohérent" - alors que les sentiments de colère, de frustration, de crainte et de danger émettent une image déchiquetée et capricieuce - "incohérente". Mais c'est plus qu'une différence statistique. Les recherches de HeartMath prouvent qu'un rythme cardiaque différent provoque d'autres réactions chimiques, électriques et même neurologiques dans le corps.

Pour le dire simplement: quand les gens éprouvent de l'amour, ils se sentent non seulement heureux et joyeux, mais ils produisent également, par exemple, plus de DHEA, l'hormone qui empêche le vieillissement, et nous donne des sentiments de jeunesse et de vitalité. Il n'est donc pas surprennant qu'une forme synthétique de cette hormone soit actuellement vendue sous forme de pillule dans les pharmacies et les magasins d'alimentation naturelle. En même temps, la production d'hormones de strtess préjudiciables comme le cortisol est réduite. Des niveaux élevés du cortisol ont été associés à la maladie d'Alzheimer, au diabète, à la dépression et à la fatigue. En revanche, "un corps aimant" absorbe moins de cholestérol, empêchant de ce fait des artères de s'obstruer tout en amplifiant la production de l'immunoglobuline A, un biochimique important qui amplifie le système de défense immunitaire. De plus, la tension artérielle se stabilise. McCraty associe cet effet aux problèmes auxquels font face beaucoup d'organisations : "il y a un lien direct entre les coûts de la santé et les niveaux de tension artérielle. Quand votre tension artérielle chute, les visites chez le médecin se raréfient... " HeartMath conclut que l'amour est un état émotif et physique: les sentiments positifs - comme l'amour - produisent la santé. L'inverse est également vrai. Quelqu'un qui est fâché produit moins de DHEA et plus de cortisol. Et ainsi de suite. Le slogan de HeartMath - un changement de coeur change tout - résume bien la situation. 

Mais comment "changer votre coeur?" Selon les recherches de HeartMath, c'est beaucoup plus simple qu'on le pense. McCraty continue, "si vous déplacez consciemment votre attention sur une émotion positive, comme l'appréciation, ou si vous permettez à vos pensées de retrouver le sentiment d'une mémoire aimée, votre rythme cardiaque change immédiatement." Ce phénomène continue à étonner les quelque 25.000 personnes qui suivent les cours de HeartMath chaque année. Au début, HeartMath utilisait un équipement médical coûteux pour mesurer et montrer le rythme cardiaque. Mais depuis l'an 2000, HeartMath propose un équivalent de "bricolage" : le "Freeze-Framer", un logiciel doté d'une sonde que n'importe qui peut installer dans son ordinateur à la maison ou au travail. A ce jour, HeartMath en a vendu plus de 30.000.

La première fois que j'ai installé le Freeze-Framer à la maioson et que j'ai attaché la sonde à mon doigt, un schéma capricieux est apparu sur mon écran. Mon rythme cardiaque ressdemble à de crêtes et à des vallées sauvages ou - en jargon de HeartMath - "à un modèle incohérent." Je fais alors l'exercice prescrit. Je déplace mes pensées dans la région de mon coeur, je visualise que je respire à l'intérieur par mon coeur et à l'extérieur par mon plexus solaire (le point d'énergie sous le sternum, au-dessus du nombril). Je me rappelle un souvenir attendrissant avec ma fille. Je ressens la chaleur de notre contact à cet instant... et je vois le graphique changer sur l'écran. Cet exercice, que j'avais seulement fait pour quelques isntants, est rapide et efficace. Les crêtes déchiquetées se changent en douces collines sur mon écran. Mon rythme cardiaque incohérent s'est synchronisé, est devenu un rythme cohérent. Et ce que je ne peux pas voir sur l'écran, mais que j'ai appris grâce aux recherches de HeartMath - c'est que mon corps fonctionne maintenant d'une manière plus saine.

Ces recherches sont convainquantes. Un groupe de managers de Motorola ont suivi un cours chez HeartMath et ont été testés six mois plus tard sur les résultats de leurs exercices quotidiens. Un quart d'entre-eux souffrait d'hypertension au début du projet. Après six mois, ils avaient tous retrouvé une tension artérielle normale. Dans une autre étude avec des managers de Hewlett-Packard, la tension artérielle moyenne est tombée de 138/86 à 128/80. Cette importante amélioration est comparable à la pewrte de presque 20 kilos (44 livres).

Lors d'une étude récente menée auprès d'employés d'Unilever a prouvé que la production de l'hormone favorable DHEA a augmenté de 50 pour cent après six mois d'exercices HeartMath et a atteint 90 pour cent après neuf mois. Les exercices fonctionnent également pour des personnes avec les maladies chroniques. Par exemple, les patients souffrant de diabète qui ont exécuté une heure d'exercices  HeartMath chaque semaine pendant six mois ont obtenu des résultats sensiblement meilleur sur plusieurs facteurs de santé cruciaux. Une autre étude de HeartMath indique que l'économie réalisée sur des coûts de la santé et l'absentéisme peut atteindre $ 700 (540 euros) par employé par année. Pour une compagnie employant 1.000 personnes, cela signifierait une économie de $ 700.000 (540.000 euros) chaque année.

Le fait que ces exercices soient si faciles pourrait bien être l'aspect le plus prometteur du système de HeartMath. Bruce Cryer indique: "la pression du temps augmente continuellement. Peu importe la qualité d'un programme, de nombreuses personnes ne prennent pas le temps d'investir chaque jour dans leur santé émotive et physique. Les gens veulent que les exercices ne prennent pratiquement aucun temps, mais qu'ils donnent des résultats. C'est l'avantage de notre approche. Vous pouvez apprendre les techniques en cinq minutes et obtenir des résultats positifs si vous les faites plusieurs fois par jour pendant 30 secondes. Quand vous êtes en route pour votre prochaine réunion, par exemple. Ou quand vous alllumez votre ordinateur. Ou en attendant que le feu passe au vert. Ou en attendant de faire un appel téléphonique. Ou avant de commencer à vérifier vos E-mails. Comme ces techniques sont simples et rapides, vous pouvez les intégrer dans votre programme quotidien sans devoir rigoureusement changer votre vie."

L'emploi régulier du Freeze-Framer est particulièrement utile identifier les modèles de stress. Vous découvrez des aspects de votre propre comportement et l'effet de ce comportement sur votre santé. À cet égard, le Freeze-Framer fonctionne comme un thermomètre : vous arrivez au point où vous n'avez plus besoin de prendre votre température plus pour savoir que vous avez de la fièvre. Par conséquent, il devient toujours plus facile de corriger rapidement le stress. Cryer souligne que "le but de HeartMath est d'éliminer le stress. Naturellement, nous ne pouvons pas éliminer des événements stressants de nos vies, mais nous pouvons changer notre réponse physiologique et émotive à ces événements. Le but, c'est de vous apprendrte à identifier quelles circonstances créent le stress, pour que vous puissiez changer vos réactions à ces situations. Par exemple, la pratique d'une technique de HeartMath vous aide à ne pas vous énerver si quelqu'un vous coupe la route, mais à réagir différemment. Le résultat le plus important, cest qu'aucune hormone de stress n'est libérée dans votre corps qu'aucun juron ne sort de votre bouche, ce qui pourrait faire empirer la situation."

HeartMath offre-t'il la seule réponse efficace au stress? Certainement pas. Une promenade sur la plage est salutaire. Il en va de même pour un concert agréable, comme pour des expériences d'amitié et d'amour. Il y a également d'autres initiatives prometteuses et comparables, comme le travail de l'italien Amedeo Maffei ou le jeu d'ordinateur Wild Divine. Et d'autres projets existent, visant à synchroniser les rythmes cardiaques et du cerveau pour stimuler des processus biochimiques et électriques favorables dans nos corps. Mais la force de HeartMath se situe dans l'efficacité  et la simplicité des exercices. Son approche tient compte du manque de temps constamement éprouvé par le groupe cible stressé.

Moins de stress et plus de santé, voilà des bénéfices assez parlants pour suivre les recommandations de HeartMath. Mais ce n'est pas tout: des études prouvent que le champ électromagnétique du coeur (créé par le système électrique du coeur, ou électrocardiogramme) peut être mesuré à  deux ou trois mètres du corps. HeartMath a découvert que si une personne a un rythme cardiaque cohérent, cela influe de manière positive sur les gens qui sont à proximité.

L'inverse est également vrai. Pensez simplement à la façon dont vous vous sentez en présence de quelqu'un qui vous apprécie et vous veut du bien, ou au contraire lorsque vous êtes près d'une personne fâchée ou frustrée.

En résumé, si votre propre rythme cardiaque est cohérent, il y aura de plus grandes chances que votre environnement adopte une attitude cohérente. La santé de votre environnement commence par votre propre santé.

En d'autres termes: la transformation du monde commence par votre propre changement.

Cryer observe que "beaucoup de gens se sentent impuissants. Changements climatiques. Pauvreté. Guerre. Terrorisme. Il y a tellement de choses dans le monde  qui nous poussent à avoir peur. Alors par où commencer, en tant qu'individu, quand l'énormité des problèmes semble si désespérante? C'est important de savoir que vous pouvez avoir un effet positif démontrable sur le monde. Nous pouvons changer le monde, en commençant par nous-mêmes."

Cet enthousiasme est à la base de toutes les recherches menées par HeartMath. C'est aussi pourquoi l'institut n'a jamais choisi les solutions faciles, mais a préféré établir des preuves fiables de ses recherches.

Cryer conclut: "Notre mission est d'aider le monde à changer en aidant les personnes à changer. La source de la plupart des problèmes de ce monde est l'absence de gestion émotionnelle, un manque de compréhension, d'attention, de respect et de compassion. La plupart des organisations et des gouvernements sont dysfonctionnels, parce que leurs dirigeants n'ont pas les compétences pour s'auto-gérer émotionnellement, sans même parler de l'exemple qu'ils devraient être pour les autres. Ce dysfonctionnement endommage la planète jour après jour. Nous offrons les outils nécessaires pour éliminer les principaux problèmes et pour prévenir ces dysfonctionnements."

Ces outils aident le coeur à vivre dans l'amour.

Tout que vous avez besoin, c'est d'amour, chantait John Lennon.
C'est aussi simple que ça.

Article de Jurriaan Kamp, paru dans

www.mohr-mohr-and-more.org Historique de la cohérence cardiaque et méthode Heartmath

Cohérence cardiaque Heartmath gestion du stress


Articles
Thérapie comportementale et insomnie
Formation Heartmath France Cohérence cardiaque
Changer ton coeur peut tout changer
Sollicitude valeur fondamentale de l'éducation
Cohérence cardiaque la Méthode "Heartmath"
Cohérence cardiaque infos et pistes de découvertes
Réponses
Coaching à distance et formation en ligne
Information Heartmath

Pour recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre email.

Sondage
job etudiant geneve job etudiant fribourg formation de auxiliaire de la petite enfance geneve place d apprentissage dans assistante socio educatif job etudiant valais offre d emploi educatrice de la petite enfance veilleur de nuit dans un home pour personnes agees ou handicapees couple pour intendance d une ecole recherche de poste de psychologue clinicien en suisse salaire assistante socio educatif garderie lausanne cherche stagiaire pour une annee veilleuse de nuit en maison de retraite hospital auxiliaire de puericulture geneve recherche un poste d auxiliaire petite enfance geneve quel est le salaire d un educateur specialise en suisse foyer st louis fribourg veilleur ou veilleuse remplacante en ems offre d emploi ase cherche poste d assistante en soins et sante communautaire recherche poste d intendant ge suis le promoteur d une ecole passa rdc qui cherche un financement pour la construction d un batiment pour la bonne encadrement des enfants technicienne d intervention sociale et familiale salaire ambulancier assistant socio educatif geneve salaire auxiliaire rapport de stage en plomb erie recherche poste d educateur de jeunes enfants ville de quebec stage d observation en psychologie clinique non remunere min100h un poste d aide jardinier offre d emploi dans creche en suisse place d apprentissage comme assc professionnelle de l enfance poste d assc veilleuse place d apprentissage assc recherche place d apprentissage d ase emploi creche geneve responsable de formation technicien en salle d operation educateur social geneve cr che vaud recherche poste d infirmier dans service de p professeur d activite physique adaptee cherche maitre d apprentissage en fleuriste poste d auxiliaire educatrice en garderie urgent cherche aide soignant domicile pour sympathique personne gee recherche d emploi dans une creche halte garderie ecole maternelle cherche emploi d assistante en medecine veterinaire un educateur de groupe therapeutique d internat offre d emploi veilleur de nuit cours par correspondance suisse petit boulot sur lausanne