Je regardais votre questionnement sur la pensée (sa présupposée matérialité). J'ai dû moi-même faire



Je regardais votre questionnement sur la pensée (sa présupposée matérialité). J'ai dû moi-même faire face à un questionnement similaire, à savoir la nature de la valeur. J'ai fini par comprendre que tout n'était qu'une question d'arrangement, la matière ne tenant lieu que de support. Ainsi d'un verre brisé on retrouve autant de matière dans les débris, mais la valeur en moins. La valeur se serait donc anéantie dans le bris. Ce qui démontre que la valeur n'était pas dans la matière mais bel et bien dans l'arrangement de celle-ci. La pensée en fait ne comporte que représentations, représentations inscriptibles au cerveau. Ainsi peut s'expliquer la perception, autrement cette perception deviendrait impossible. Au plaisir de vous lire Jules Charbonneau

Canada

-J'ai transmis votre question à Eric stern en espérant qu'il aie pu en prendre connaissance.

Répondre

AAAinformation Ateliers Educh.ch

Les dossiers répondant à la question sont accessible en cliquant sur les liens ci-dessous.

AAAinformation Ateliers Educh.ch

Archives et Informations Educh.ch

Questions similaires

Discussions

Questions lié à la réponse

Questions suivantes

Questions populaires