Apprentissage dans le social dès 2005

f
Apprentissage dans le social dès 2005

Apprentissage dans le social dès 2005

Apprentissage dans le social dès 2005

Petite révolution dans le domaine social avec la création d'une formation par apprentissage, qui démarrera en août 2005 et s'adressera à des personnes intéressées par le travail en institution sociale: établissements médico-sociaux, crèches-garderies, centres de loisir, foyers pour personnes handicapées, etc.

Le nom exact du Certificat fédéral de capacité obtenu au terme de ce nouvel apprentissage n'est pas encore arrêté. La mise en consultation du règlement d'apprentissage, prévue au printemps 2004, devrait apporter plus de précision sur cette dénomination, qui comportera vraisemblablement la mention "social".

Un métier de relation

Les titulaires de ce CFC effectueront des tâches d'accompagnement et d'animation auprès de très jeunes enfants, de personnes âgées ou handicapées, de jeunes, et de personnes dépendantes ou en difficulté d'intégration sociale. Ils ou elles exerceront leur activité sous la responsabilité de professionnels au bénéfice d'une formation ES, HES ou universitaire. La relation à autrui, avec les personnes accompagnées ou les collègues de travail, sera au coeur du quotidien de ces futurs professionnels.

Trois ans en école

L'apprentissage se déroulera en école sur trois ans. La première année, principalement consacrée à l'acquisition des bases du métier, sera suivie par deux ans de formation avec une proportion importante de stages en institution.

La formation se veut généraliste, il n'y a pas de spécialisation prévue selon le type d'institution ou la catégorie de population accompagnée.

Et après

Le CFC social devrait permettre d'entreprendre directement une formation de niveau ES (Ecole spécialisée), comme par exemple celle d'éducateur ou éducatrice de la petite enfance.

Le projet actuel d'apprentissage ne prévoit pas de filière avec maturité professionnelle intégrée. Les candidats et candidates à des formations HES, comme assistant social / assistante sociale, animateur socioculturel / animatrice socioculturelle ou éducateur spécialisé / éducatrice spécialisée devront suivre une année de formation supplémentaire pour obtenir une maturité professionnelle santé-social.

Pour en savoir plus

Site de l'Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT): informations sur le CFC social.

« ASSISTANT-E SOCIO-EDUCATIF-IVE »
(ASE)
Mandat de la CRFP
Travaux issus de consultations élargies sur la Suisse Romande
http://www.cfcsocial.ch
Version du 01.06.2003
Dénomination :
Assistant-e socio-éducatif-ve (ASE)
Contexte de pratique :
Le-la titulaire collabore de manière encadrée (délégation) aux activités de soutien quotidien, de suppléance, d'animation et d’accompagnement (culturel,
maintien, socio-éducatif, développemental, ludique, etc...) destinées à des personnes (individu et/ou groupe) dans le cadre de programmes institutionnels
(centres, foyers, EMS, maison de quartier, crèches, etc...). Ces activités reposent le plus souvent sur des projets (individuels ou de groupe) élaborés en
équipe. Elles ont pour finalité l’accueil de personnes en difficultés, l’hébergement de personnes dépendantes, l’encadrement du temps libre, l’encadrement
de problématiques spécifiques liées à l’âge (précoce ou avancé) et/ou au contexte social.
Partant des aspirations et des besoins de la personne accompagnée, le-la titulaire possède des connaissances et savoir-faire de base permettant l’entrée
en relation vis-à-vis des personnes bénéficiaires des prestations. Il/elle exécute, en toute sécurité, des activités adaptées d’animation et d’accompagnement
en tenant compte des conditions qui favorisent ou entravent la mise en oeuvre.
Placé(e) sous la responsabilité d'un-e professionnel-le expert-e ou d’un-e professionnel-le autonome (selon organisation institutionnelle), le-la titulaire se
conforme à un périmètre d’action défini par les prestations exclusivement destinées au public cible de première ligne ainsi qu’aux proches, familles, parents
dans le cadre de contacts et d’échanges ponctuels d’information relatifs à la menée d’activités l’impliquant directement (selon secteur d’activité). Dans le
cadre d’une répartition des tâches préétablie, il est reconnu que l’ASE peut accomplir vis-à-vis des bénéficiaires les mêmes actes que le/la professionnel-le
diplômé-e. Cette situation impose à l’ASE de développer progressivement ses activités propres en respectant le principe général de délégation.
Le-la titulaire est dégagé(e) des responsabilités impliquées dans les domaines institutionnels de l’évaluation (des actions et de leurs effets, des pratiques,
des fonctions), de la planification (des tâches, des projets et de la mise en œuvre des objectifs) et des contacts de représentation avec les réseaux externes
à l’institution (coordination, concertation, plateforme, réunion tripartite, projet communautaire). Le recours à cette fonction ASE reste subordonné à
l’organisation de chaque institution, à ses valeurs, à sa philosophie, à ses moyens en personnel et à son organisation structurelle. Il apparaît que certains
domaines d’activités sont en demande de la reconnaissance et de la valorisation de cette fonction, tandis que d’autres domaines nécessitent passablement
d’adaptations progressives afin d’intégrer cette nouvelle composante.
POPULATIONS-CIBLES :
- nourrissons, enfants en bas âge   domaine « petite enfance » : crèches, garderies, etc…
- enfants en âge scolaire   domaine « para/périscolaire » : agences, restaurants scolaires, etc…
  domaine « animation socioculturelle » : maisons de quartier, centres, etc…
- adolescents   domaine « animation socioculturelle » : maisons de quartier, centres, etc…
- jeunes adultes et adultes   domaine « animation socioculturelle » : maisons de quartier, centres, etc…
- personnes âgées   domaine « établissements médico-sociaux » : EMS, CTR, résidences, etc…
- personnes handicapées   domaine « accueil et lieux de vie » : institutions, foyers, centres, ateliers, etc…
- personnes dépendantes suite à des accidents   domaine « accueil et lieux de vie » : institutions, foyers, centres, ateliers, etc…
- personnes en difficultés d’intégration sociale   domaine « accueil et lieux de vie » : institutions, foyers, centres, etc…
AXES TRANSVERSAUX DE COMPETENCES :
Le profil professionnel de l’ASE impose la prise en compte de références transversales, parcourant l’ensemble des compétences mobilisées. Au terme de
sa formation, l’assistant-e est ainsi amené(e) à avoir une connaissance pondérée de chacune de ces références, en fonction de son rôle propre et du cadre
de son intervention sur délégation.
• la communication (expression orale, bases du langage non verbal, consignes face à un petit groupe, normes institutionnelles de communication)
• l’animation (proposition d’activités, encadrement de personnes sur le terrain, créativité et expression au travers d’ateliers)
• la pédagogie (modes d’apprentissages, la progression dans l’activité, le rôle formateur, la facilitation, la valorisation)
• la psychologie (émotions, personnalités, la réalité des troubles psychologiques, la dynamique de groupe, les comportements particuliers)
• la sociologie (groupes sociaux, cultures, coutumes, interactions, intégration et exclusion, mécanismes communautaires)
• le relationnel (le face à face, le dialogue, introduction à l’empathie et à la congruence, l’aide et le soutien, la crise, les relations difficiles)
• le soin (la présence, le soin de confort, la confiance, favoriser l’autonomie, le bien-être)
• l’approche systémique (comprendre l’insertion sociale d’un individu, appréhender une situation avec plusieurs composantes)
• l’interdisciplinarité (globalité de l’intervention, intégration des ressources, fonctionner dans une situation avec plusieurs outils)
• la collaboration interprofessionnelle (les différents intervenants et leurs responsabilités, pouvoir se référer au bon interlocuteur)
• l’identité professionnelle (action sociale et éducative, valeurs professionnelles, fonction auxiliaire)
• la polyvalence (les différents publics, les dénominateurs communs de l’action sociale, la permanence du rôle)
• la connaissance de soi (ses propres limites, ses points forts, la gestion de ses réactions, l’autocontrôle)
• la gestion du collectif et de l’individu (individualisation des activités, alternance entre collectif et individuel, intégration dans le groupe)
• le projet (contribution par étape, référence à des objectifs, usage de moyens, valeur du résultat obtenu, partage en équipe)
• le normal et le pathologique durant les âges de la vie (bases du développement normal, étapes de la vie, pathologies fréquentes, soutien)
• les rythmes individuels (différenciation, adaptation des activités, objectifs de maintien)
• la prévention (sécurité, prévention des accidents, prévention primaire, santé publique et comportements, premiers soins, spécificités santé)
DIAGRAMME DES DOMAINES DE COMPETENCES (Dom-Comp) DU REFERENTIEL ASE (1)
Assistant-e en Animation et Accompagnement socioculturel et éducatif / Assistant-e socio-éducatif-ve
Supplée, collabore et intervient sur délégation (fonction encadrée) dans des activités d’accompagnement, d’animation et d’éducation
nécessitant ponctuellement une part d’actions autonomes auprès des personnes / des groupes de bénéficiaires
Dom-Comp 1 Connaître et s’impliquer dans un cadre de travail fixé en mobilisant les compétences au profit de la mission assignée
Dom-Comp 2 Assurer le déroulement harmonieux d’activités d’animation et d’accompagnement planifiées en équipe et placées sous la
responsabilité d’un-e (ou plusieurs) professionnel-le(s) diplômé-e(s)
Dom-Comp 3 Participer au développement et à la mise en œuvre de projets adaptés aux besoins du public-cible et aux moyens de
l’institution
Dom-Comp 4 Accompagner l’individu / le groupe dans la découverte et la réalisation d’activités concrètes de la vie quotidienne
Dom-Comp 5 Réaliser des interventions pratiques sur le terrain, dans le respect du cadre social, culturel et éducatif
Dom-Comp 6 Participer à l’analyse du degré de pertinence et de sécurité pour les bénéficiaires lors de toute activité
Dom-Comp 7 Mettre en œuvre pour le public-cible un espace de réflexion et d’apprentissage en regard des activités proposées, de manière
à permettre une intégration progressive / un maintien dans la vie quotidienne
Dom-Comp 8 Collaborer au sein de l’équipe à la définition des relations avec les autres groupes professionnels impliqués dans la prise en
charge globale du public-cible
DIAGRAMME DES COMPETENCES DU REFERENTIEL ASE (2)
Dom-Comp 1 Connaître et s’impliquer dans un cadre de travail fixé en mobilisant les compétences au profit de la mission assignée
S’intégrer dans
un contexte
institutionnel
Maîtriser son rôle
propre
Utiliser les
fondements de
l’animation et de
l’accompagnement
Prendre ses
fonctions et se
repérer dans un
contexte de
délégation
Respecter
l’organisation du
travail établie
Percevoir les
limites posées à
l’action
autonome
Être capable
d’autoévaluation
et d’adaptation
Dom-Comp 2 Assurer le déroulement harmonieux d’activités d’animation et d’accompagnement planifiées en équipe et placées sous la
responsabilité d’un-e (ou plusieurs) professionnel-le(s) diplômé-e(s)
Participer à la vie
d’équipe et aux
périodes de
transmission
Respecter les
valeurs et
procédures
établies au sein
de l’institution
Se référer
systématiquement
à la personne
responsable afin de
respecter la
délégation
Estimer la
qualité des
prestations et en
rendre compte
Prendre en
compte le travail
des autres
collègues afin de
renforcer la
cohérence des
prestations
Exécuter de
manière
autonome les
activités
déléguées
Dom-Comp 3 Participer au développement et à la mise en œuvre de projets adaptés aux besoins du public-cible et aux moyens de
l’institution
Proposer des
idées en fonction
de références,
d’observations,
ou d’arguments
Faire
régulièrement le
bilan de son
activité en vue
d’améliorations
Faire preuve de
créativité et
d’initiative dans le
respect de la
mission
Respecter la
faisabilité ainsi
que la
pertinence vis-àvis
des
personnes
cibles
Se documenter
et s’informer afin
de favoriser le
développement
de nouvelles
approches
Participer
activement à des
choix d’équipe
Fournir aide et
soutien aux
projets
d’activités
déterminés
Dom-Comp 4 Accompagner l’individu / le groupe dans la découverte et la réalisation d’activités concrètes de la vie quotidienne
Prendre en
compte la
globalité de la
personne
Entrer en contact
avec la personne
de manière
empathique et
adaptée
Communiquer et
dialoguer avec la
personne dans le
respect et le non
jugement
Présenter
clairement les
objectifs de chaque
activité
Vérifier le degré
de
compréhension
de la personne
Offrir un soutien
et un appui lors
des activités
Garantir un
retour
d’information à la
personne lors
des activités et
ponctuellement
aux proches
Assurer une
orientation
fonctionnelle
(réalité) dans
toute prestation
Dom-Comp 5 Réaliser des interventions pratiques sur le terrain, dans le respect du cadre social, culturel et éducatif
Contribuer et
suppléer
quotidiennement
aux gestes
d’hygiène
personnels
Proposer des
moyens
d’amélioration
du confort de la
personne
Assurer un service
et une aide lors
des repas
Participer à
l’entretien et à
la convivialité
du lieu
d’accueil
Organiser et
animer la vie
quotidienne sur le
lieu d’accueil
Proposer et
réguler des
activités de
développement et
de maintien
Organiser et
encadrer des
sorties en
individuel ou en
groupe
Dom-Comp 6 Participer à l’analyse du degré de pertinence et de sécurité pour les bénéficiaires lors de toute activité
Estimer le
contexte de
réalisation de
l’activité ainsi
que les capacités
et limites de la
personne
Demander
validation des
activités au sein
de l’équipe et/ou
auprès de la
personne
responsable
Respecter
scrupuleusement
les consignes de
sécurité
Adapter au
maximum les
activités en
fonction des
besoins et des
désirs de la
personne
Proposer autant
que possible des
situations de choix
afin de favoriser
une implication et
une
autodétermination
Faire
rétrospectivemen
t le bilan d’une
activité
d’animation afin
d’assurer une
progression
Identifier les
risques de
stigmatisation ou
de mise en échec
en lien avec les
activités
proposées et les
interactions
sociales
Dom-Comp 7 Mettre en œuvre pour le public-cible un espace de réflexion et d’apprentissage en regard des activités proposées, de manière à
permettre une intégration progressive / un maintien dans la vie quotidienne
Connaître
l’intention et le
but de chaque
activité
Mener une
séquence
d’animation
dans un esprit
convivial,
ludique avec une
perspective
d’acquisition
Reconnaître les
progrès (les
difficultés) de la
personne afin de
réaliser des
ajustements
systématiques
Respecter le
rythme des
apprentissages
et le degré de
motivation de la
personne
Evoquer les
usages possibles
des expériences
réalisées
Porter un intérêt
aux démarches
spontanées
réalisées par la
personne / le
groupe
Dom-Comp 8 Collaborer au sein de l’équipe à la définition des relations avec les autres groupes professionnels impliqués dans la prise en
charge globale du public-cible
Connaître le
positionnement
et les liens
fonctionnels de
l’institution dans
le réseau élargi
Respecter les
apports
spécifiques des
autres
professionnels
investis
Contribuer à la
continuité et à la
cohérence des
interventions
Se conformer à
la ligne de
présentation et
de
positionnement
de l’institution
Transmettre et
relayer toute
information ou
observation
susceptible
d’aider un autre
professionnel
Assumer des
tâches
administratives et
de gestion des
données
spécifiques aux
interventions
1. Connaître et s’impliquer dans un cadre de travail fixé en mobilisant les compétences au profit de la mission assignée
Compétences spécifiques Capacités & Aptitudes Savoirs associés Cadre conceptuel
S’intégrer dans un contexte
institutionnel
• repérer le type de structure (lieu de vie, lieu d’accueil
temporaire, privé, public, fondation, etc…)
• prendre connaissance des différentes composantes
professionnelles (soins, animation, administration)
• s’intégrer dans le collectif de référence (équipe, unité,
etc…) et assumer le rôle attribué
• s’informer sur les ressources socioculturelles et socioéducatives
de la collectivité
Organisation
Structure
Instances
Contrat
Fonctionnement
Ressources
Maîtriser le rôle propre
• connaître les axes d’intervention sociaux et éducatifs
• s’inscrire dans la perspective d’une identité
professionnelle
• maîtriser les outils et références propres au métier
• reconnaître les différences avec les autres professions
en lien avec la fonction exercée
Mission
Rôle
Objectifs
Identité professionnelle
Impact recherché
Utiliser les fondements de
l’animation et de
l’accompagnement social et
éducatif à destination des
personnes
• intervenir en soutien auprès de la personne
• contribuer à la définition des axes d’animation et
d’accompagnement
• assurer le respect et la prise en compte de la personne
• renforcer autant que possible un axe éducatif /
participatif dans toute intervention
• mobiliser des outils d’analyse psychosociale pour
cadrer les activités proposées
Références
Pédagogie
Aide et soins
Relations
Projets
Prendre ses fonctions et se repérer
dans un contexte de délégation
• se référer à une ligne hiérarchique / fonctionnelle
• rassembler les ressources nécessaires à la mise en
œuvre des tâches assignées
• formuler les informations nécessaires pour les
différentes transmissions
• avoir conscience de l’inscription d’une intervention
ponctuelle dans la globalité d’un système
Niveau d’action
Responsabilités
Autonomie limitée
Flux d’informations
Approche systémique
• Animation
socioculturelle et
socio-éducative,
accompagnement,
prise en charge
• Institutions et lieux de
travail
• Mission
institutionnelle et rôle
de l’intervention
sociale / éducative
déléguée
• Organisation
collective du travail et
intervention par
délégation
• Autoévaluation et
réflexivité
• Identité
professionnelle
Respecter l’organisation du travail
établie
• se référer aux procédures en cours dans le domaine
d’activité
• participer aux tâches réparties entre les membres de
l’équipe (permanence, accueil, achats, etc…)
• utiliser des stratégies validées par l’institution
Processus
Equipe
Contraintes de gestion
Stratégies d’action
Partenariat
Percevoir les limites posées à
l’action autonome
• connaître le périmètre d’action alloué à l’assistant-e
• identifier les risques et mobiliser les alternatives
• se référer systématiquement aux personnes en
responsabilité
• adapter, voir restreindre, son intervention au degré de
complexité des situations rencontrées
Analyse, diagnostic
Risques
Respect de la personne
Relais institutionnel
Etre capable d’autoévaluation et
d’adaptation
• observer en amont, durant et en aval, les conditions
d’interventions et en faire mention aux personnes
responsables
• questionner les choix opérés individuellement ou
collectivement
• s’adapter aux contraintes prévues ou imprévues
• critiquer son travail et le réajuster
Anticipation
Observation
Analyse de situation
Transmissions
Concertations
Exemples d’actions professionnelles :
Remplir les différents documents de transmission (dossier, fiche d’activité, planning, etc…)
Répondre adéquatement aux obligations administratives de l’institution (horaires, périodes de vacances, documents et circulaires à signer, etc…)
Respecter les espaces de gestion (colloques, réunions, voie hiérarchique)
Assurer la continuité des activités dans l’esprit d’équipe (s’informer sur les antécédents, prendre contact avec les personnes en place, poursuivre le travail mis en route,
etc..)
Dialoguer avec les personnes responsables sur sa propre activité (entretien, analyse de pratique, évaluation périodique, etc…)
Utiliser les procédures en place et la répartition des tâches dans le cadre des phases de préparation (achats, courrier, réservations, demande de matériel, etc…)
Travailler et collaborer sous la guidance d’un-e (ou plusieurs) professionnel-le(s) diplômé-e(s) (duo, assistance, suppléance, sorties, etc…)
2. Assurer le déroulement harmonieux d'activités d'animation et d’accompagnement planifiées en équipe et placées sous la
responsabilité d'un-e (ou plusieurs) professionnel-le(s) diplômé-e(s)
Compétences spécifiques Capacités & Aptitudes Savoirs associés Cadre conceptuel
Participer à la vie d’équipe et aux
périodes de transmission
• assurer une présence régulière et ponctuelle dans les
instances de gestion de l’équipe (colloques, réunions,
séances de travail, etc…)
• élaborer une information claire, respectant les
contraintes et les usages de l’institution
• prendre connaissance des orientations et s’informer
auprès des autres membres de l’équipe
• compenser des manques ressentis d’information par la
sollicitation du responsable
• laisser une trace écrite des observations réalisées
Collectif
Gestion de l’information
Transmission
Rédaction
Participation
Concertation
Respecter les valeurs et
procédures établies au sein de
l’équipe / de l’institution
• Se référer aux valeurs et procédures de référence
• contribuer à la réalisation des objectifs et des projets
• inscrire toute action dans le respect de la mission et
dans un esprit d’équipe
• reconnaître les différences avec les autres professions
Valeurs professionnelles
Procédures
institutionnelles
Règlement interne
Objectifs
Se référer systématiquement à la
personne responsable afin de
respecter la délégation
• réceptionner les mandats et plans d’activités
• proposer des activités et demander leur validation
• demander un accord pour toute adaptation ou
modification par rapport à l’intervention prévue
• rendre compte des activités menées et des
observations faites
Liens hiérarchiques
Autorité
Protocole de délégation
Engagement, devoirs
Rapport
Estimer la qualité des prestations
et en rendre compte
• maîtriser le déroulement des activités
• prendre note des points nécessitant une analyse
• rendre compte d’ observations et envisager des
propositions
• transmettre les remarques et commentaires à la
personne de référence
Observation
Orientation « client »
Lexique professionnel
Transmission
• Hiérarchie
institutionnelle et
fonctionnelle
• Travail par délégation
• Observation critériée
• Rapports et
transmission
d’information
• Prise de notes et
transcription
• Coopération et travail
en réseau
• Assurance qualité et
démarches
d’optimisation
Prendre en compte le travail des
autres collègues afin de renforcer
la cohérence des prestations
• s’inspirer des habitudes et modalités de travail des
collègues expérimentés
• vérifier les antécédents et les réalisations pour chaque
bénéficiaire avant de démarrer une activité
• intervenir auprès des bénéficiaires dans un souci de
cohérence
• garantir une transparence dans toute action afin de
contribuer à une cohésion interne
Processus
Equipe
Respect mutuel
Cohésion d’équipe
Cohérence de l’offre
Offres cumulées
Exécuter de manière autonome les
activités déléguées
• obtenir validation des zones d’autonomie dans les
interventions par délégation
• s’assurer de la maîtrise personnelle des actes
autonomes
• exécuter des actes dans le respect des savoir-faire
professionnels
• rendre compte des interventions
• solliciter de l’aide et de la supervision en cas de
maîtrise incomplète
Autonomie dans l’action
Savoir-faire
professionnels
Recours à l’aide
Supervision
Exemples d’actions professionnelles :
Transmettre / réceptionner des informations sur les activités réalisées durant les colloques, réunions, oralement ou par notes dans un dossier
Documenter les actions menées en regard des objectifs fixés (tableau de marche, dossier, fiche de projet, etc…)
Agir sur la base d’une attribution quotidienne de tâches, de poste ou de groupe de personnes à accompagner (briefing, plan de travail, planning, etc…)
Informer la/les personnes(s) responsable(s) de la fin d’une activité et de la qualité de son déroulement (réussite, échec, difficultés, objectifs pour la suite, etc…)
Recourir à des activités et/ou du matériel reconnu par l’équipe comme adéquat et bénéfique (jeux, créations, médias, fêtes, etc…)
S’impliquer dans des activités gérées à plusieurs (duo de professionnel-le-s, trio, groupe projet, etc…)
3. Participer au développement et à la mise en œuvre de projets adaptés aux besoins du public-cible et aux moyens de
l’institution
Compétences spécifiques Capacités & Aptitudes Savoirs associés Cadre conceptuel
Proposer des idées en fonction de
références, d’observations ou
d’arguments
• participer à l’amélioration permanente des prestations
• se tenir au courant de l’évolution des besoins et des
pratiques
• argumenter de nouvelles possibilités d’intervention
• se conformer aux valeurs socio-éducatives de l’équipe
Prestations
Elaboration
Interactions
Valeurs
Qualité
Faire régulièrement le bilan de son
activité afin d’identifier des zones
d’amélioration
• prendre connaissance, autant que possible, des
ressentis de la personne bénéficiaire
• solliciter l’évaluation et le feed-back de la part des
responsables
• fixer des objectifs de développement
Evaluation
Bilan
Développement
personnel
Demande de supervision
Faire preuve de créativité et
d’initiative dans le respect de la
mission
• participer aux développements et à l’innovation
• intégrer le changement dans son action individuelle
• introduire sous supervision de nouvelles formes
d’activités
• mobiliser des savoirs et compétences extraprofessionnels
Changement
Innovations
Expérience
Compétences élargies
Respecter la faisabilité ainsi que la
pertinence vis-à-vis des
bénéficiaires
• connaître les capacités des personnes bénéficiaires
• élaborer et faire valider les activités possibles et
pertinentes en regard des objectifs posés
• anticiper les difficultés et obstacles dans l’offre
• s’assurer en permanence du bon déroulement de
l’intervention
• utiliser au maximum les obstacles comme facteurs de
développement
Capacités / Déficits
Pertinence de l’offre
Anticipation
Apprentissage
Résolution de problèmes
• Projets institutionnels
• Gestion de projet
• Approche par
objectifs
• Travail collectif
• Planification
• Utilisation des
ressources
• Créativité
• Innovation
Se documenter et s’informer afin
de favoriser le développement de
nouvelles approches
• prendre en compte tous les documents propres à
l’institution et à l’équipe
• participer à la recherche de références et
documentation tout supports confondus
• suivre régulièrement, selon le programme institutionnel,
des sessions de formation continue
Références
Règles, procédures
Recherche d’information
Formation continue
Perfectionnement
Participer activement à des choix
d’équipe
• assurer une participation active dans les instances de
gestion de l’équipe (colloques, réunions, etc…)
• respecter les choix opérés et les mettre en œuvre sur le
terrain
• accepter l’évolution des pratiques données par
l’institution et ses responsables
Participation
Collectif
Respect des décisions
Construction
Pratique en évolution
Fournir aide et soutien aux projets
d’activités déterminés
• soutenir des activités transversales à
l’institution(projets, gestion, répartition des tâches,
etc…)
• collaborer à la préparation et/ou à la réalisation de
projet
• connaître la répartition des tâches afin d’adapter sa
position
Contribution
Répartition du travail
Processus par étape
Implication différenciée
Exemples d’actions professionnelles :
Connaître les échéances annuelles, semestrielles, mensuelles de l’institution ainsi que les dates officielles dans le cadre du développement d’activités, de projets, de fêtes,
de cérémonies, etc…
Identifier la contribution attendue afin de respecter les objectifs et les étapes du projet (tâches déléguées, secteur de responsabilité, échéances, etc….)
S’intéresser comme interlocuteur à la perception du public et transmettre à l’équipe (satisfaction, envies, difficultés, ressentis, etc…)
Participer, en cas de demande, à des espaces de réflexion, de supervision, de formation continue, en interne ou dans le cadre de programmes
Lire et se documenter sur la base des outils remis par l’institution sur les nouveautés et les tendances de la pratique professionnelle (via le web, les journaux et revues
professionnelles, les dossiers thématiques, les conférences et apports d’experts, etc…)
Être acteur de changement en cas de nouvelles procédures (logistiques, organisationnelles ou professionnelles)
Appliquer les critères de sécurité et de réalisation pour chaque activité planifiée (durée, horaires, méthodes, modalités, instrumentation, moyens de transport, etc…)

4. Accompagner l'individu / le groupe dans la découverte et la réalisation d'activités concrètes de la vie quotidienne
Compétences spécifiques Capacités & Aptitudes Savoirs associés Cadre conceptuel
Prendre en compte la globalité de
la personne afin de repérer ses
besoins
• se référer aux modèles d’intervention en vigueur dans
l’institution
• se soumettre aux diverses composantes d’une situation
• prendre en compte l’état de développement de la
personne ainsi que ses capacités
• mobiliser de manière adéquate les capacités
intellectuelles, émotionnelles et physiques d’une
personne
Approche systémique
Développement de la
personne
Normal / Pathologique
Corps et esprit
Entrer en contact avec la personne
de manière empathique et adaptée
• ajuster son entrée en relation au contexte et à l’état de
la personne
• mobiliser les capacités de langage oral et corporel
• être impliqué dans l’écoute et dans le dialogue avec la
personne
• favoriser les interactions par le biais de multiples
vecteurs (toucher, objets, images, etc….)
Entrée en relation
Congruence
Empathie
Ecoute active
Relations / Interactions
Communiquer et dialoguer avec la
personne dans le respect et le nonjugement
• identifier les zones d’accord et de désaccord dans la
relation et les activités
• intégrer les différences dans une approche nuancée
• respecter les croyances, avis, craintes ou refus de
manière à construire à partir de la personne
Résistances
Négociation
Croyances,
représentations
Approche différenciée
Présenter clairement les objectifs
de chaque activité
• connaître la finalité et les objectifs visés par l’activité
• énoncer les raisons et les étapes de l’activité
• s’assurer de l’accord de la personne avant une activité
• entrer en négociation face à un refus
Approche par objectif
Sens de l’action
Transparence
Contrat
Vérifier le degré de compréhension
de la personne
• proposer des explications et des consignes claires
• demander aussi souvent que possible validation
auprès de la personne bénéficiaire / du groupe
• permettre la reformulation par la personne
• documenter les progrès et les reprendre dans le suivi
Capacités cognitives
Explications, consignes
Validation
Progression
Processus itératif
• Communication
empathique
• Démarche participative
• Interactions sociales
• Approche par objectifs
• Les âges, les étapes du
développement, les
besoins
• Les problématiques
sociales
Offrir un soutien et un appui lors
des activités
• s’impliquer dans des activités menées par d’autres
• favoriser les rencontres et échanges entre personnes
• accepter la collaboration au profit d’une action élargie
• alterner des interventions individuelles et de groupe
Coopération
Attribution de rôles
Alternance
Individu / Groupe
Garantir un retour d’information à
la personne lors des activités et,
ponctuellement, aux proches
• fournir soutien, encouragement et appréciations durant
et après les activités
• promouvoir la valorisation de la personne dans ses
efforts
• proposer des moyens de régulation
• maintenir un niveau de confiance dans la relation
• répondre aux sollicitations des membres de la famille
• fournir aux proches une information synthétique sur la
menée d’activités sur le terrain
Observation
Soutien
Aide à l’apprentissage
Remediations
Confiance
Assurer une orientation
fonctionnelle (réalité) dans toute
prestation
• garantir une faisabilité et une pertinence dans toute
intervention
• viser une insertion permanente dans la réalité
• soutenir la construction / le maintien d’actes
fonctionnels de la vie quotidienne
Pertinence
Approche fonctionnel
Adaptation /
Réadaptation
Activités Vie Quotidienne
Exemples d’actions professionnelles :
Entrer en communication avec une personne nouvellement arrivée (accueil, présentations, rôle, etc….)
Offrir sa disponibilité et son écoute en cas de besoin (nom, horaires, prochaine visite, mise à niveau, contact visuel et toucher, etc…)
Dialoguer avec une personne sur des événements récents, sur sa vie, sur des activités à venir, etc…
Questionner et écouter la personne sur ses ressentis, ses désirs, ses envies pour des activités ou pour son confort quotidien
Présenter de manière claire et concise, adaptées au public, les consignes d’une activité (exercice, soin, atelier, déplacement, etc…)
Encadrer une personne / un groupe pour une activité (soutien, aide, encouragement, valorisation, etc…)
Aborder les différentes activités d’une journée (lever, toilette, repas, sorties, rencontres, etc…)
Penser aux orientations fonctionnelles (activités concrètes de la vie quotidienne, autonomie d’action, développement, apprentissages, etc…) et au maintien des acquis
(sens, mémoire, capacités physiques, marche, attention, etc…)
5. Réaliser des interventions pratiques sur le terrain, dans le respect du cadre social, culturel et éducatif
Compétences spécifiques Capacités & Aptitudes Savoirs associés Cadre conceptuel
Contribuer et suppléer
quotidiennement aux gestes
d’hygiène personnels
• connaître les ressources de la personne et les
précautions à prendre pour elle, pour soi
• aider et faire participer autant que possible la personne
durant la toilette, l’habillage et les soins
• observer les indices corporels témoignant de l’état de
santé
• assurer le rangement et l’entretien du matériel
Soins d’hygiène
Toilette corporelle
Relation au corps
Intimité
Etat de santé
Ethique
Proposer des moyens
d’amélioration du confort de la
personne
• veiller régulièrement au confort physique et psychique
de la personne
• mobiliser les moyens auxiliaires pouvant aider la
personne durant une activité ou améliorer son confort
• anticiper les situations d’inconfort (stress, inadéquation
du lieu, désagréments)
Evaluation fonctionnelle
Bien-être
Stress et confort
psychique
Moyens auxiliaires et
palliatifs
Assurer un service et une aide
lors des repas
• préparer ou contribuer à la préparation de repas
• connaître et respecter les consignes diététiques
générales et/ou spécifiques
• assurer le service à table
• réguler les comportements alimentaires ainsi que les
attitudes en groupe
• suppléer à la prise d’aliments en cas d’incapacité
Alimentation
Diététique
Comportements
alimentaires
Services, Repas
Aide à la prise
alimentaire
Participer à l’entretien et à la
convivialité du lieu d’accueil
• contribuer à la propreté et au rangement des locaux
• respecter les règles d’hygiène et de sécurité
• aménager les lieux en regard des besoins du public
• impliquer les bénéficiaires dans l’entretien
• décorer les différents lieux en fonction des périodes
Entretien, Hygiène
Gestion des bâtiments
Aménagement,
adaptations
Décoration
• Activités de la vie
quotidienne
• Indépendance
• Suppléance
• Encadrement
• Lieu de vie / Lieu
d’accueil
• Socialisation
• Maintien des acquis
• Développement
• Intégration
Organiser et animer la vie
quotidienne sur le lieu d’accueil
• programmer des activités intégrées dans la structure
de la vie quotidienne (matinée, après-midi, soirée…)
• favoriser des échanges entre personnes
• assurer la valorisation de moments symboliques (fêtes,
anniversaires…)
Activités de la vie
quotidienne
Structure temporelle
Interactions, échanges
Convivialité
Proposer et réguler des activités
de développement et de maintien
• organiser des activités ludiques et de découverte
• mettre en œuvre des ateliers de création
• proposer des périodes de détente et de loisir
• stimuler les acquis physiques, sensoriels et cognitifs
• intégrer les bénéficiaires dans des activités
communautaires (quartier, inter-générations, etc…)
• veiller à permettre l’accès à l’information (médias…)
Animation
Activités créatives
Jeux, Temps libre
Cadre socio-éducatif
Maintien /
Développement
Culture
Organiser et encadrer des sorties
en individuel ou en groupe
• sélectionner les destinations avec les bénéficiaires
• planifier et organiser des projets de sortie avec l’accord
de l’institution
• encadrer les personnes lors des trajets (véhicules) ou
des déplacements sur la voie publique (marche)
• assurer une préparation et un suivi de la sortie
Infrastructures publiques
Centres culturels
Espaces loisirs/détente
Citoyenneté
Déplacements
Projet intégré
Exemples d’actions professionnelles :
Fonctionner comme aide / suppléant vis-à-vis de la personne pour les soins de confort et les toilettes (lever, douche, habillement, changements, sieste, hygiène corporelle,
coucher, etc…)
Fonctionner comme aide / suppléant vis-à-vis de la personne pour les repas et l’alimentation (confectionner des repas, des collations, des pique-niques, servir à table,
partager un repas avec un groupe de personnes, veiller à l’application des directives diététiques et médicales pour l’alimentation, etc…)
Fonctionner comme aide / suppléant vis-à-vis de la personne pour des animations et des activités de socialisation (entre pensionnaires, entre bénéficiaires, avec d’autres
groupes, durant les visites, etc…)
Fonctionner comme aide / suppléant vis-à-vis de la personne pour l’accompagnement des sorties (restaurant, musée, visites de sites, activités sportives, etc….)
6. Participer à l’évaluation du degré de pertinence et de sécurité pour les bénéficiaires lors de toute activité d’animation
Compétences spécifiques Capacités & Aptitudes Savoirs associés Cadre conceptuel
Estimer le contexte de
réalisation de l’activité ainsi que
les capacités et limites de la
personne
• connaître son environnement et son périmètre d’action
• contrôler les paramètres d’un lieu, les conditions d’une
activité
• identifier les éléments facilitant et contraignant de
chaque personne ainsi que d’un groupe
• anticiper les obstacles afin de les intégrer et/ou éviter
Approche systémique
Développement de la
personne
Normal / Pathologique
Barrières architecturales
Demander validation des
activités au sein de l’équipe et/ou
auprès de la personne
responsable
• s’approprier l’intention et les modalités d’intervention
dans le respect des objectifs fixés
• transmettre et présenter au responsable / à l’équipe les
modalités d’intervention
• intégrer les ajustements recommandés afin de viser
une qualité optimale
Approche par projet
Intention / Finalité
Scénario éducatif
Transmissions
Validation institutionnelle
Respecter scrupuleusement les
consignes de sécurité
• connaître les règles et lois en vigueur pour le public et
l’environnement concernés
• prendre en compte les consignes internes de sécurité
• faire valider les conditions de faisabilité d’une
intervention
• documenter les évènements particuliers rencontrés en
cours d’intervention et en rendre compte
Voie publique
Comportements
Sécurité
Protection
Responsabilités
Premiers soins
Adapter au maximum les
activités en fonction des besoins
et des désirs de la personne
• approcher par le dialogue les désirs des bénéficiaires
• élaborer des activités à partir de besoins
• ajuster les activités en fonction des rythmes et attraits
des bénéficiaires
• entrer en négociation lors de la présentation d’une
activité
Analyse de besoin
Besoins / Désirs
Négociation
Différentiation
Individualisation
Accompagnement
• Gestion du temps
• Partenariat
• Négociation
• Motivation et autodétermination
• Planification des tâches
• Gestion de micro-projet
• Dynamique de groupe
Proposer autant que possible
des situations de choix afin de
favoriser une implication et une
autodétermination
• planifier des activités ainsi que leurs alternatives
• travailler sur la base de propositions et de choix
• favoriser la différenciation dans l’accès à de multiples
ressources en parallèle
• stimuler la réactivité et l’autodétermination
Anticipation
Choix
Autogestion
Réactivité
Décloisonnement
Faire rétrospectivement le bilan
d’une activité d’animation afin
d’assurer une progression
• se référer à des outils d’évaluation / des critères validés
par l’institution
• observer les comportements et les attitudes en jeu
dans l’implication d’une personne
• documenter et tenir à jour la trace de la performance
• soutenir la personne par une évaluation formative
• partager au sein de l’équipe les observations
Observation critériée
Evaluation d’impact
Evaluation formative
Bilan et « feed-back »
Traçabilité
Identifier les risques de
stigmatisation, d’exclusion ou de
mise en échec en lien avec les
activités proposées et les
interactions sociales
• identifier les caractéristiques de chaque individu et
leurs répercussions possibles au sein du groupe / de la
société
• contribuer à des actions à l’intention de minorités
• anticiper et gérer les risques de confrontation
• intervenir en cas de stigmatisation
• demander un espace de médiation et de régulations
en cas de situation de conflit ou de stigmatisation
Représentations
sociales
Interculturalité
Confrontations, conflits
Médiation
Prévention
Minorités
Exemples d’actions professionnelles :
Connaître le public spécifique, ses particularités, ses attitudes face à l’encadrement (intérêt, besoin, rejet, etc…), son potentiel de stigmatisation (racial, physique, mental,
etc…)
Choisir des activités et des conditions de réalisation qui tiennent compte de ses particularités (en public, à l’extérieur, dans un environnement sécurisé, etc…), avec un
encadrement optimum vs minimum (nombre de professionnels, moyens auxiliaires, etc…)
S’adapter à des événements, des situations (changement, annulation, report, réduction de la durée) avec l’accord du/des responsable(s)
Fonctionner avec des offres multiples d’activités : ateliers en tournus, activités à choix, palette de style (musique, lecture, bricolage, jeux, etc…), décision et projet de
groupe, autonomie de choix pour le temps libre, etc…
7. Mettre en œuvre pour le public-cible un espace de réflexion et d’apprentissage en regard des activités proposées, de manière à
permettre une intégration progressive / un maintien dans la vie quotidienne
Compétences spécifiques Capacités & Aptitudes Savoirs associés Cadre conceptuel
Connaître l’intention et le but de
chaque activité d’animation
• s’informer auprès de l’équipe / du responsable sur les
valeurs et intentions des activités proposées
• reformuler l’intention, le but et les objectifs d’une activité
• présenter l’intention et les objectifs aux bénéficiaires
• mener une évaluation sommaire de l’atteinte des
objectifs
Intentionnalité
Planification
Approche par objectifs
Evaluation de processus
Mener une séquence d’animation
dans un esprit convivial, ludique
avec une perspective
d’acquisition
• rassembler les conditions nécessaires à une activité
confortable, utile et didactique
• présenter les consignes et les résultats attendus
• soutenir les bénéficiaires et accompagner le processus
• intégrer les difficultés et les erreurs comme moyens de
progression
Didactique
Activités ludiques
Utilité / Fonctionnel
Stratégies de maintien
Essai – erreurs
Pédagogie du
tâtonnement
Reconnaître les progrès (les
difficultés) de la personne afin de
réaliser des ajustements
systématiques
• favoriser une continuité dans les activités et leurs
modalités d’organisation
• fournir une aide et un soutien en cas de difficultés
• proposer des conseils pour améliorer la réalisation
• développer une attitude d’encouragement et de respect
lors des activités
Continuité
Organisation
Empathie et
encadrement
Valorisation
Déontologie
Respecter le rythme
d’apprentissage et le degré de
motivation de la personne
• planifier en fonction des rythmes propres
• respecter et accompagner le déroulement autonome
• soutenir le degré de motivation individuel /collectif
• apporter des soulagements lors de problèmes massifs
• prendre en compte la fatiguabilité des bénéficiaires
• accepter de modifier / annuler une animation
Rythmes
Gestion du temps
Séquences
Processus
motivationnels
Fatiguabilité
• Evaluation formative
• Explicitation -
facilitation
• Ecoute active
• Apprentissage
expérienciel
• Apprentissage de
l’enfant, de l’adulte, de
la personne âgée
• Difficultés
d’apprentissage
• Suivi à long terme
Evoquer les usages possibles
des expériences réalisées
• dialoguer avec les bénéficiaires sur les ressentis durant
les activités
• élargir le dialogue aux expériences personnelles
antérieures
• soutenir des échanges inter-personnes sur la base des
événements vécus en commun
• attribuer de la valeur aux apprentissages de terrain
Analyse de l’action
Expériences
Apprentissage
expérientiel
Récit
Dynamique de groupe
Elaboration conjointe
Porter un intérêt aux démarches
spontanées réalisées par la
personne / le groupe
• offrir des espaces de créativité et d’autogestion libres
• permettre le déroulement sans contraintes d’activités
• valoriser la créativité et le bon sens
• s’appuyer sur les régulations naturelles de la personne
/ du groupe
• encadrer des comportements relevant d’une prise de
risque tolérable
Créativité
Autogestion
Interactions
Gestion des risques
Régulations individuelles
et collectives
Exemples d’actions professionnelles :
Proposer des activités qui ont une visée clairement définie (production, apprentissage, comportement, réflexion, rencontres, etc….), informer les bénéficiaires des résultats
attendus
S’impliquer comme interlocuteur d’une personne ou comme membre d’un groupe, contribuer au maintien d’une atmosphère conviviale et respectueuse lors d’une activité
ou dans un lieu de séjour
Solliciter les personnes pour renforcer la dynamique d’échange (dialogues, débats d’idées, jeux à plusieurs, construction collective, etc…)
Laisser les personnes fonctionner sur un mode spontané (recherche de solutions, idées créatrices, réponses personnelles, croyances, envies, etc…)
Suivre les personnes dans la durée en adaptant individuellement l’encadrement (proximité, suppléance, valorisation, encouragement, autonomie, etc…)
Favoriser les liens avec d’autres activités antérieures (sphère privée, expériences personnelles, savoir-faires, hobby, etc…)
Aider chaque individu à réfléchir, en fonction de ses moyens, à l’action qu’il a mené (bénéfices, plaisir, ressenti, envie de continuer, difficultés, angoisse, etc…)
8. Collaborer au sein de l’équipe à la définition des relations avec les autres groupes professionnels impliqués dans la prise en
charge globale du public-cible
Compétences spécifiques Capacités & Aptitudes Savoirs associés Cadre conceptuel
Connaître le positionnement et
les liens fonctionnels de
l’institution dans le réseau élargi
• connaître les acteurs de proximité et les partenaires
naturels de l’institution
• situer la mission de l’institution dans le domaine socioéducatif
• lister les institutions et organismes de référence pour la
mission assignée et le public de bénéficiaires
• se documenter sur l’évolution récente des
collaborations et des structures
Analyse institutionnelle
Mission et territoires
Typologie du social et
des institutions
Domaines de
collaboration
Organes de références
Respecter les apports
spécifiques des autres
professionnels investis
• s’informer sur les missions et domaines de
compétences des autres professionnels
• respecter les contraintes officielles issues des organes
de tutelle
• identifier les potentiels de gains et de collaborations
• se familiariser avec les identités et lexiques d’autres
professionnels
Domaines de
compétences
Processus global de
prise en charge
Identités
professionnelles
Tutelles
Contribuer à la continuité et à la
cohérence des interventions
• prendre en compte les options de collaboration interinstitutionnelles
prises par l’équipe
• participer à des projets de collaboration par des
contributions spécifiques
• inscrire toute activité dans un contexte plus large de
cohérence et de continuité
Voie publique
Comportements
Sécurité
Protection
Responsabilités
Premiers soins
• Approche globale
• Autres métiers du
social, du sanitaire, de
l’éducation
• Travail en réseau
• Dynamique
institutionnelle
• Coopération,
collaboration
• Approche par projets
• Intervention
communautaire
• Spécificités du socioéducatif
Se conformer à la ligne de
présentation et de
positionnement de l’institution
• participer, en interne, à la préparation de stratégies de
représentativité
• connaître les lieux et instances de représentation
• assurer face aux bénéficiaires ainsi que face à leurs
proches une attitude cohérente avec le positionnement
officiel de l’institution
• renvoyer systématiquement à la hiérarchie toute
demande institutionnelle
Communication
institutionnelle
Représentation
professionnelle
Positionnement
Relais hiérarchiques
Références
Transmettre et relayer toutes
informations ou observations
susceptibles d’aider un autre
professionnel
• appréhender la personne dans sa globalité
• confronter toute observation avec ses collègues
• demander validation et collaborer sur les stratégies de
relais institutionnel avec d’autres organismes
• élaborer de manière synthétique et transparente
l’information à transmettre
• assurer avec la hiérarchie un suivi de l’information en
cas de coopération sur une situation particulière
Globalité
Relais institutionnels
Approche multiprofessionnelle
Suivi à moyen et long
terme
Information permanente
Assumer des tâches
administratives et de gestion des
données spécifiques aux
interventions
• tenir à jour des dossiers de suivi
• remplir les formulaires et documents nécessaires au
bon fonctionnement de l’institution
• saisir des informations et des textes sur un ordinateur
• réaliser des courriers simples et documents liés aux
activités proposées
Bureautique
Traitement de texte
Archivage
Dossiers
Courriers
Exemples d’actions professionnelles :
Connaître le périmètre de collaboration de l’institution avec d’autres intervenants / organismes d’Etat (Santé-Social, Instruction publique, Justice, Economie, etc…),
parapublics (Fondations, Centres, etc…), institutions d’accueil, prestataires, etc…
Comprendre le rôle d’autres intervenants rencontrés sur le terrain et s’adapter aux informations transmises (police, soins, médecine, assistance sociale, enseignement,
etc…)
Eviter le cloisonnement d’activités (animations isolées, accueil non contextualisé, etc…)
Répondre en garantissant le secret professionnel à toute question / démarche provenant de collègues et/ou d’autres intervenants du réseau (observations, comportements,
appréciations, faisabilité, etc…)
Gérer, par délégation du/des responsable(s), des tâches spécifiques à des interventions (courrier, lettre de demande, lettre d’information, réception d’inscription, classement
de documents, archivage, notes, PV de séance, etc…)
En regard de la spécificité des secteurs d’activités, il existe un besoin clairement affirmé de compétences propres à une intervention contextualisée face à un public donné.
En plus de la maîtrise des particularités de chaque public, d’autres zones de compétences sont à associer. Toutefois, il est clairement énoncé par l’ensemble des acteurs
consultés (employés, employeurs et partenaires sociaux) que certaines de ces zones de compétences sont peu (voir pas) conciliables avec un profil d’étudiant-apprenti de
16 ans. Ces considérations de faisabilité sont reprises sur la page suivante (Plan de formation).
ÂGE ET SANTE :
S’occuper d’un nourrisson, d’un enfant en bas âge, d’un enfant scolarisé Encadrer un adolescent, un jeune adulte
Approcher le handicap physique et mental et accompagner le vieillissement Reconnaître les problèmes liés au vieillissement
Comprendre les problèmes psychiatriques et psycho-gériatriques Se confronter à des maladies, des troubles, des syndromes affectant les
comportements de publics de tous âges et de toutes provenances
Se confronter à la mort, au deuil, aux processus de deuils Appréhender les syndromes post-traumatiques
(…)
INDIVIDUS ET PERSONNES :
Transmettre des valeurs comme le respect, le confort, la ponctualité Valoriser, maintenir et développer des comportements d’hygiène de vie,
d’hygiène alimentaire
Favoriser la mobilisation de ressources ergonomiques Assurer les premiers soins, des soins de base
Suivre l’évolution des configurations familiales et de la parentalité Favoriser les contacts inter / trans-générationnels
(…)
PHENOMENES SOCIAUX :
Renforcer les valeurs de citoyenneté, de liens sociaux et de droits civiques Favoriser une intégration multiculturelle
Approcher la pauvreté Se confronter aux formes variées de la sexualité
Soutenir des actions de prévention de la violence et de la toxicomanie Identifier les phénomènes de violence et de maltraitance
Travailler avec des personnes marginalisées Etre attentif aux phénomènes de ségrégation et d’exclusion
Prévenir l’acharnement dans un cadre de déontologie professionnelle Mobiliser des clés de lecture pour comprendre les diversités culturelles
Identifier les phénomènes d’intégration et de socialisation Connaître les phénomènes liés à la dynamique de groupe
(…)
RELATION ET COMMUNICATION :
Se confronter à l’interculturel, à l’intergénérationnel Communiquer sans parler
Comprendre le langage du corps Apprendre à toucher et entrer en contact physique
Gérer les émotions Renforcer la créativité et l’intelligence émotionnelle
Proposer des activités créatrices (jeux, musiques, chants…) Analyser les enjeux de l’intervention professionnelle / bénévole
(…) Connaître les différents modes de communication liés aux médias
INSTITUTIONNEL :
Connaître les différentes institutions, leurs statuts juridiques et leurs missions Approcher les questions de droit et de politique sociale
Maîtriser le rôle institutionnel de l’animation face aux soins ou à l’éducatif Connaître l’offre culturelle d’une région
Adapter ses comportements à la notion d’agir encadré Renforcer sa capacité d’analyse réflexive sur sa propre pratique
(…)
• des coulissages possibles entre les différents secteurs tout le long de la formation

post? par : le :

Formation Sociale en Suisse site web :

Partager l'article : Apprentissage dans le social dès 2005

f