Créer une offre d'emploi (gratuit)

Du rêve à la réalité : le beau voyage

Partager : f
Du rêve à la réalité : le beau voyage

Du rêve à la réalité : le beau voyage

Du rêve à la réalité : le beau voyage Quand l'an neuf nous donne envie de renouveler notre vie, nous prenons avec conviction des résolutions de changement. Ce bel élan le plus souvent s'étiole car changer, ce n'est pas si facile. Changer sa vie, changer de vie, changer pour se rapprocher de ce que l'on est plutôt que de ce que l'on a fait de nous, est un voyage qui se fait en plusieurs étapes. Rêver sa vie Le désir de changement s'accompagne de la croyance que vivre autre chose autrement est possible. Nous nous projetons dans le futur, nous construisons de manière toute virtuelle le décor, le son, les situations, les expériences auxquelles nous aspirons. Et si j'examinais plus attentivement ce rêve, ce désir ? Reste-t-il réaliste ? Un réalisme qui ne l'empêche pas d'être inspirant ? Et ce rêve vaut-il le coût et le dérangement auxquels il me faudra consentir pour le réaliser ? Et quel plaisir cela va-t-il m'apporter ? Rien ne vaut la promesse de plaisir pour nous décider à nous mettre en route, pour nous faire marcher d'un pas enlevé, tous radars ouverts pour capter ce encourage notre marche, pour nous amener à canaliser notre énergie vers ce but qui nous attire. Quelle vie est-ce que je veux vivre ? Qu'est-ce que je veux expérimenter ? Quelle personne est-ce que je deviens alors ? Qu'est-ce que je veux construire, bâtir, manifester de moi-même ? Le voyage commence avant même de prendre la route. La première étape de ce voyage est déjà de se séparer de l'ancien lieu et de préparer son bagage. Nous devons d'abord en finir avec ce que nous désirons abandonner : nous permettre de terminer une situation, une relation, faire le point sur ce que nous vivons ici et maintenant, et chasser les culpabilités, les regrets, les remords, les ressentiments, les questions qui, comme un boulet au pied, nous entraveraient et amoindriraient notre plaisir à venir. Quel est le bilan de mon expérience ? Quel apprentissages ai-je faits ? En quoi cette expérience ne me convient-elle plus ? Y a-t-il des éléments à conserver ? Suis-je prêt(e) maintenant à en faire le deuil ? Découvertes et turbulences Le changement promet mille découvertes sur le monde, sur les êtres et sur soi, des rencontres, des points de vue qui surprennent, des possibilités nouvelles, des ressources inespérées qui se révèlent. C'est aussi une période d'incertitude : les repères, les habitudes, l'aisance avec laquelle nous nous mouvions dans notre vie ont disparu. Notre angle de vision change et notre perception de la réalité aussi. Nous éprouvons alors des émotions différentes avec des intensités parfois étonnantes, à un rythme plus soutenu : parfois nous en sommes tout étourdis ! Nous changeons et le regard que les autres portent alors sur nous n'est plus le même. Dans cette réinventions de nous-même, nous renonçons à être reconnu pour ce que nous étions et cela nous déstabilise. Nous sommes en train d'apprendre à assumer ce que nous devenons. Et puis, même dans le plus grand des changements, voilà que cela se stabilise. Nous retrouvons des certitudes, des repères, des habitudes. Nous savons de mieux en mieux faire, de mieux en mieux être. Nous avons changé, nous avons mûri. Faire la route à deux Être accompagné dans cette aventure, c'est s'adjoindre le regard d'un autre que nous, son intelligence, ses émotions, ses expériences, sa bienveillance. Cet autre est une possibilité de partage, de partenariat, de complémentarité, d'encouragement, d'inspiration aussi parfois. Les coachs font de leur passion de l'accompagnement de l'autre leur métier. Et ce métier est celui d'accompagner ceux qui tentent l'aventure du changement, à réaliser le voyage dont ils rêvent

post? par : le :

Formation Coaching Atelier site web :

Partager l'article : Du rêve à la réalité : le beau voyage

Partager : f