Partager cette page : Partager : facebook
Centre social et curatif de St-barthélémy

Centre social et curatif de St-barthélémy

handicapés mentaux, troubles du comportements, Institution pratiquant l'approche anthroposophique. • Situé à Saint-Barthélemy, près d’Echallens, le Centre Social et Curatif peut accueillir 57 personnes adultes handicapées mentales. • La Fondation a pour but de favoriser l’épanouissement de personnes adultes atteintes dans leur santé psychique et mentale selon la sociothérapie d'orientation anthroposophique. • Pour répondre à cette mission, elle a créé une institution sociale se présentant comme lieu de vie, de travail et de culture pour les personnes accueillies, favorisant à la fois leur développement personnel et leur intégration sociale. • En proposant un accompagnement individualisé dans un contexte social protégé ou ouvert, elle tend à favoriser l’autonomie individuelle. Rendant ainsi à chacun leur dignité, elle justifie la présence de ces personnes comme membres à part entière de la société. 1946 Naissance du Centre de pédagogie curative au Château de Saint-Barthélemy. Sa fondatrice, Madame V. Bérence, était animée d’une profonde conviction anthroposophique. Par son charisme, elle a su insuffler le respect de la destinée d’enfants handicapés mentaux dans un esprit d'ouverture dont on ressent aujourd'hui encore l'empreinte positive. 1949 Exploitation biodynamique de la ferme (bio = vie / dynamis = énergie). Cette méthode s'est développée dès 1922 à partir d'indications et de conseils donnés par R. Steiner. Création des jardins et de la serre entourant le château. Aménagements – transformation et création de locaux divers par les collaborateurs et résidants. 1950 Développement progressif des différentes activités : classes – ateliers – thérapies. Utilisation de l'écurie transformée en salle d'eurythmie et de spectacles (musique, marionnettes, théâtre...). 1954 Le Centre fait l'acquisition du Chalet Riant-Site aux Posses-sur-Bex. Durant de nombreuses années, les éducateurs séjournèrent avec les résidants par groupes successifs pour des séjours de trois mois. 1971 Mme V. Bérence quitte le Château pour des raisons de santé et les collaborateurs reprennent le flambeau. 1985 L'application de la pédagogie curative se transforme petit à petit en sociothérapie avec les enfants devenus de jeunes adultes. Un premier projet de construction est envisagé pour l’avenir des résidants vieillissants. 1986 Modification de la raison sociale. Le Centre de pédagogie curative devient le Centre Social et Curatif. 40e anniversaire de l'institution. Le Centre se penche sérieusement sur un projet de nouvelles constructions et de restauration du château. 1988 L'Association est transformée en Fondation et garde les mêmes buts et objectifs. 1992 Mise sur pied d'une direction bicéphale (pour les domaines pédagogique et administratif). 1994 A partir de cette date, le Centre Social et Curatif n'accueillera plus d'enfants, mais des personnes adultes handicapées mentales. 1996 50e anniversaire de l'institution. Début des constructions. 1997 Décès de Mlle M. Albrecht, fidèle collaboratrice de Mme V. Bérence. 1998 A fin 1998, après deux ans de construction et de transformations, l'extension et les travaux de restauration du Château sont achevés. Le Château vénérable bâtisse de 1097 reste le cœur du Centre Social et Curatif. Les résidants et collaborateurs du Centre Social et Curatif ont donc la chance, aujourd'hui, de travailler dans un cadre magnifique. 2001 Arrivée d'un nouveau directeur au Centre social et curatif. 2006 60 ème Anniversaire du Centre Social et Curatif Le concept institutionnel La pédagogie curative d’orientation anthroposophique est née de l’initiative du Dr Ita Wegman (1924), qui puisa à la démarche anthroposophique de Rudolf Steiner appliquée à la médecine. La pédagogie curative vit de la rencontre intime des connaissances et des applications thérapeutiques avec la pédagogie. Dans le cadre de la pédagogie curative, les éléments de la médecine d’orientation anthroposophique représentent une clé importante pour la compréhension des processus pathologiques. La pédagogie curative est de ce fait rattachée à la section médicale de l’université libre de science de l’esprit au Goetheanum (Dornach/SO). La sociothérapie est le prolongement de la pédagogie curative dans le sens où elle poursuit l’accompagnement des enfants devenus adultes. Elle intègre dés lors la dimension sociale en privilégiant le processus d’autonomisation et d’intégration, qu’il se produise au sein d’une institution ou au sein de la société, en se référant à l’impulsion sociale telle qu’elle a été proposée par Steiner et ses successeurs. Le Centre Social et Curatif, en qualité de lieu de vie et de travail pour personnes adultes en situation de handicap mental avec troubles psychiques et comportementaux associés, est une institution de sociothérapie. Tout en privilégiant et cultivant son identité première, il intègre les différents savoirs et savoirs faire existants dans le champ du travail social qui peuvent compléter et enrichir son offre de prestations. Il cultive à cet effet des relations étroites avec toutes les écoles sociales de Suisse Romande et les différents milieux professionnels et associatifs.

Centre social et curatif de St-barthélémy
Le Château
1041 St-Barthelemy


021 886 23 30
021 886 23 49
Adultes Handicap mental
Partager cette page : Partager : facebook ajouter/modifier/supprimer une institution