Coaching scolaire une nouvelle mode ?

Coaching scolaire une nouvelle mode ?

Coaching scolaire une nouvelle mode ?

Mes parents, mes frères, mes soeurs et mon coach, par Jean-Michel Dumay

LE MONDE | 09.06.07 | 13h09  •  Mis à jour le 09.06.07 | 13h09
Consultez les dossiers, l'analyse approfondie des grands sujets d'actualité.
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts
Augmentez la taille du texte
Diminuez la taille du texte
Imprimez cet article
Envoyez cet article par e-mail
Recommandez cet article
Citez cet article sur votre blog
Classez cet article
Réagissez à cet article
 
Ils stressent, paraît-il. Qui ? Les élèves, à l'approche du bac ou des concours. Ou alors face à l'épineuse question de leur orientation. Une montée d'adrénaline en forme de "marronnier", comme on dit chez les journalistes. Chaque année la même chose. Le stress, aujourd'hui, se "gère". Comme on apprend à gérer son compte, sa carrière professionnelle, sa vie affective ou ses émotions. Nul besoin de médicaments, ou de somnifères. Encore que. Ces traditionnelles potions peuvent toujours accompagner les remèdes nouveaux. Parmi ces derniers : le recours au coaching ("mentorat" en français pour les puristes, quoique "accompagnement" siérait probablement mieux).

 

 

 


 

On parle couramment de celui qui fait florès dans le sport, on connaît celui qui bourgeonne en entreprises, voici donc venu le temps du coaching scolaire. Pour l'orientation ou la préparation des examens. Plus fort que le soutien à la maison.

 

La personnalisation d'un accompagnement par un professionnel (formation non encore réglementée) connaîtrait un engouement. Dans un rapport au Haut Conseil de l'évaluation de l'école, Dominique Glasman, professeur de sociologie à l'université de Savoie, relevait déjà en 2004 certes la proximité de ce mode de soutien avec les cours particuliers (pour ce qui est d'apprendre à travailler, se motiver, connaître ses atouts et ses manques, bénéficier d'un "espace intermédiaire" entre famille et école), mais aussi sa spécificité : "Ce qui est visé par le coaching, disait le sociologue, semble reposer avant tout sur une position "méta", de distance à soi-même, de sortie provisoire de soi afin de se construire. Il s'agit au fond de se faire l'artisan de soi, le producteur conscient de sa propre vie, le maître de sa destinée. Le coach aide le jeune à accoucher de lui-même."

L'arrivée du coaching mériterait plus attention que dénonciation : "Il serait regrettable qu'une réserve de bon aloi empêche de voir, à travers le coaching, les signes supplémentaires du changement de statut des individus dans notre société et de ses retombées sur les relations au sein de la famille, écrivait Dominique Glasman ; d'autant plus que, si cela se vérifie, il est difficile d'imaginer que cela n'aura pas de conséquences sur le système scolaire et les modes de transmission du savoir."

Dans le Figaro du 5 juin, un coach professionnel parle ainsi de son métier : "Le coach que je suis est un intermédiaire entre les jeunes et l'extérieur, avec un langage d'ado, mais une apparence et un discours d'adulte. J'écoute et je conseille, sans juger ni imposer. Un peu comme un grand frère neutre qui guide vers la maturation."

Un grand frère. Cela fait penser aux trouvailles de trois chercheurs en éducation de l'université de Montréal qui ont planché sur les devoirs scolaires et que la revue Sciences humaines (juin 2007) a relatées (Roch Chouinard, Jean Archambault et Andréane Rheault, "Les devoirs, corvée inutile ou élément essentiel de la réussite scolaire ?" Revue des sciences de l'éducation, 2006). On sait qu'il y a ceux qui sont contre : qui trouvent qu'il vaut mieux faire du sport ou du théâtre que de s'évertuer à gratter à la maison. Et ceux qui sont pour : qui pensent qu'il vaut mieux faire entrer dans la tête ce qui à l'école n'a peut-être été qu'effleuré.

Les trois chercheurs québécois ont constaté que ce n'étaient pas les devoirs en eux-mêmes qui favorisaient les progrès des élèves, mais le contexte de leur réalisation. Comme les élèves font surtout leur travail pour faire plaisir à leurs parents et à leurs enseignants, les devoirs peuvent nourrir une certaine motivation et être l'occasion de favoriser les liens familiaux. Car ce qui est en jeu, avec les devoirs, plus que leur contenu, c'est la relation entre l'adulte et l'enfant. D'où l'importance du grand frère, quand viennent parfois à manquer - directement ou symboliquement - les parents.

Jean-Michel Dumay
Article paru dans l'édition du 10.06.07

Partager l'article : Coaching scolaire une nouvelle mode ?


Budget Familial Economie
Prévenir le surendettement Csr Cossonay-Orbe-La Vallée Easyswap échange de services sur le Net
Coaching Famille Accueil
Devenir parent n'est pas un jeu d'enfant... Histoires de PARENTS d'élèves: une nouvelle prestation vaudoise
Coaching Parental
Education Familiale LE GPS DE L'ÉDUCATION Manuel Boucher, Gouverner les familles. Les classes populaires à l'épreuve de la parentalité Inceste et paroles quelques sites sur le sujet Histoires de Parents: ETRE PARENT ? C’EST TOUTE UNE HISTOIRE! Devenir PARENT: Accouchement naturel, le grand retour Soutien à la parentalité dans le Canton de Vaud Yverdon Ecublens Vevey Nyon Soutien à la parentalité et l'action éducative à Genève Jeu libre pour l'enfant Epuisement, Burnout parental et Maman en burnout Maman, jeune et divorcée A la découverte de ses émotions avec la Cohérence cardiaque - O-Zen L'art d'être parent sans culpabiliser (Le Point) Parentalité Mindfulness et pleine conscience Psychologie de la parentalité Être un bon parent ? Congrès Famille, Ecole, Sociétés locales: AIFREF Association Internationale de Formation et de Re Du coffre à jouets à la maison de poupée ou du dictionnaire et liste de mots aux histoires de Par Épreuve et devenir parent, du parcours standard au récit singulier : 20 Juin Université de Nante Néo-Parentalité la transition du premier enfant, Internet une ressource Du Pédalogue au Parentois, entre épistémè et doxa: ressources Maltraitance et abus
Créativité, Jeux éducatif, Echec
Analyse des dessins et images de l'inconscient BANDIDO: Le jeu coopératif au top Formation à l'analyse des dessins d'enfants Ludesco festival de Jeux et d'expériences ludiques Rhino Hero Tutos ludos La Bataille un jeu à la portée de tous Combines Trucs et astuces
Education familiale Parentalité Parent
Orienter un parent qui vit des difficultés ( Vaud - Suisse) Les élèves en difficulté à l’école ne sont pas tous des enfants handicapés ! la solution de garde d'enfants en Suisse L'horloge de la parentalité - The parenthood Clock ( parenting clock) Prévention petite enfance dans le canton de Vaud Coaching scolaire une nouvelle mode ? Café - infos Histoires de PARENTS Pédagogie parentale Les mémoires de Bébé Le dire avec des signes pour Bébé Le concept de temparentalité Comment le «coaching» familial est devenu un enjeu politique et un marché Découvrir la Suisse Mobile la construction des liens en famille d’accueil Le site du soutien à la parentalité à destination des professionnels Enfants martyrs Novembre 2013 online training gestion du stress pour les parents Encourager les parents dans leur mission éducative Easyswap les nouveautés du service Fondation Jeunesse et Familles Découvrir les Espaces ressources prévention du canton de vaud
Hyperactivité Hyperactif Ritaline
Trouble bipolaire et hyperactivité Difficultés d'apprentissage et enfants surdoués Nos enfants, cobayes de la psychiatrie ? Epilepsie : une piste thérapeutique ciblée Le "trouble des conduites" de l'enfant, concept psychiatrique discuté Quelques numéros utiles en Suisse romande Hyperactivité et zoothérapie
Prévention violence et famille
Cours de sensibilisation « Violence conjugale » automne 2008 – printemps 2009 Nelson tout simplement ! Violence dans le couple Informations de l'administration Suisse Déjouons la violence conjugale Hotline Suisse, France,Québec Violence infos
Stress Enfance et Divorce
Divorce Enfance et gestion du stress