Ajouter un sujet

Espace d'échange sur le burnout, burn-out, l'épuisement professionnel bienvenue et

Partager : f

Pierre-Alain

Espace d'échange sur le burnout, burn-out, l'épuisement professionnel bienvenue et n'hésitez pas à laisser un message



Répondre

sidonie

posté le 03.03.2008
bonsoir, je sors d'une dépression sévere après un choc du à une agression sur mon lieu de travail par un de mes collaborateurs. je vais beaucoup mieux depuis 3 mois, je peux dire que j'ai remonter la pente. Pourtant il m'arrive encore de désepérer, de m'énerver pour de petites choses, ou bien de me sous-estimer encore de temps à autres. Je suis la formation de coach pour entrevoir une nouvelle approche professionnelle en prolongation de mon ancien métier, manager commercial. Cette formation m'apprend beaucoup même si je ne suis qu'au deuxième module. Dans ce dernier, j'ai pu me rendre compte qu'il peut y avoir burnout avant une depression mais on n'aborde pas le sujet de l'"après" dépression, en quels termes peut-on en parler si les symptômes sont similaires au burnout? et peut-on suivre le client à la sortie d'une dépression sévère de la même façon que pour le burnout? merci d'avance pour vos réponses!
Répondre


Educh.ch

posté le 03.03.2008
Bonsoir sidonie écrivez moi directement sur mon adresse luthip@bluewin.ch et je vous donnerais accés à notre atelier d'intervision en ligne qui est réservé au personne qui suive la formation. Nous y échangeons sur l'impact de la formation et les diverses question des personne qui réalise celle-ci. Autrement un coach ne doit en aucun cas se substituer à un thérapeute ou à un médecin. Le coaching peut être un complément sympa à utiliser avec parcimonie. Une dépression nécessite un suivi professionnel et médical et je suis personnellement très attaché au fait de ne pas jouer au thérapeute. Le coaching est simplement une technique d'entretien spécifique qui permet l'émergence et l'accompagnement d'un projet individuel c'est tout. Il est vraiment important de ne pas jouer aux apprentis sorcier il y en a assez qui joue au sauveur de l'humanité en ayant lu trois bouquin de développement personnel. Ce n'est pas le but recherché par nos services. Au contraire modeste limité mais professionnel. La différence entre en professionnel et un amateur. L'amateur sait tout ce qu'il faut faire le professionnel sait ce qu'il faut éviter.
Répondre

Educh.ch

posté le 03.03.2008
Bonsoir sidonie écrivez moi directement sur mon adresse luthip@bluewin.ch et je vous donnerais accés à notre atelier d'intervision en ligne qui est réservé au personne qui suive la formation. Nous y échangeons sur l'impact de la formation et les diverses question des personne qui réalise celle-ci. Autrement un coach ne doit en aucun cas se substituer à un thérapeute ou à un médecin. Le coaching peut être un complément sympa à utiliser avec parcimonie. Une dépression nécessite un suivi professionnel et médical et je suis personnellement très attaché au fait de ne pas jouer au thérapeute. Le coaching est simplement une technique d'entretien spécifique qui permet l'émergence et l'accompagnement d'un projet individuel c'est tout. Il est vraiment important de ne pas jouer aux apprentis sorcier il y en a assez qui joue au sauveur de l'humanité en ayant lu trois bouquin de développement personnel. Ce n'est pas le but recherché par nos services. Au contraire modeste limité mais professionnel. La différence entre en professionnel et un amateur. L'amateur sait tout ce qu'il faut faire le professionnel sait ce qu'il faut éviter.
Répondre

Ludivine

posté le 13.03.2008
Boujour, nous devons faire un travail de maturité sur le burn out, serait-ce possible de vous contacter a fin d'avoir des informations supplémentaires sur cette maladie du travail ?
Répondre

Harona

posté le 02.06.2008
Bonjour, Nous sommes trois étudiants en troisième année de médecine à Genève. Dans le cadre d'un stage intitulé "immersion en communauté", nous avons choisi de traiter le sujet du burn-out et plus particulièrment les stratégies disponibles pour une réinsertion sociale et professionnelle adéquate. Nous souhaiterions avoir des témoignages de personnes qui auraient été victimes de burn-out afin de mieux comprendre le problème. En effet, pour nous il est essentiel d'avoir le ressentiment et le vécu de ces personnes pour mener notre projet à bien. Nous insistons sur le fait qu'en tant qu'étudiants en médecine, nous sommes soumis au secret médical et qu'en aucun cas nous nous permettrons de juger qui que se soit. Au contraire, nous souhaitons mettre en avant un problème réel et souvent peupris en considération. Si des personnes voulaient nous faire part de leur témoignage (soignants et/ou patients), nous leur serions extrêment reconnaissants de nous écrire à reinsertionpostburnout@gmail.com.
Répondre


Harona

posté le 02.06.2008
Bonjour, Nous sommes trois étudiants en troisième année de médecine à Genève. Dans le cadre d'un stage intitulé "immersion en communauté", nous avons choisi de traiter le sujet du burn-out et plus particulièrment les stratégies disponibles pour une réinsertion sociale et professionnelle adéquate. Nous souhaiterions avoir des témoignages de personnes qui auraient été victimes de burn-out afin de mieux comprendre le problème. En effet, pour nous il est essentiel d'avoir le ressentiment et le vécu de ces personnes pour mener notre projet à bien. Nous insistons sur le fait qu'en tant qu'étudiants en médecine, nous sommes soumis au secret médical et qu'en aucun cas nous nous permettrons de juger qui que se soit. Au contraire, nous souhaitons mettre en avant un problème réel et souvent peupris en considération. Si des personnes voulaient nous faire part de leur témoignage (soignants et/ou patients), nous leur serions extrêment reconnaissants de nous écrire à reinsertionpostburnout@gmail.com.
Répondre

Harona

posté le 02.06.2008
Bonjour, Nous sommes trois étudiants en troisième année de médecine à Genève. Dans le cadre d'un stage intitulé "immersion en communauté", nous avons choisi de traiter le sujet du burn-out et plus particulièrment les stratégies disponibles pour une réinsertion sociale et professionnelle adéquate. Nous souhaiterions avoir des témoignages de personnes qui auraient été victimes de burn-out afin de mieux comprendre le problème. En effet, pour nous il est essentiel d'avoir le ressentiment et le vécu de ces personnes pour mener notre projet à bien. Nous insistons sur le fait qu'en tant qu'étudiants en médecine, nous sommes soumis au secret médical et qu'en aucun cas nous nous permettrons de juger qui que se soit. Au contraire, nous souhaitons mettre en avant un problème réel et souvent peupris en considération. Si des personnes voulaient nous faire part de leur témoignage (soignants et/ou patients), nous leur serions extrêment reconnaissants de nous écrire à reinsertionpostburnout@gmail.com.
Répondre

Miss06

posté le 24.03.2013
Bonjour. À la recherche d'un lieu pour échanger autour du burn out : pour parler et pour envisager des stratégies pour en sortir, et ne plus revivre ce que je vis en ce moment.
Répondre

Franie5577

posté le 16.12.2015
Bonjour Miss 06,

je suis moi-même rescapée d'un burnout et je dispose de toute une gamme d'idées plus créatives les unes que les autres (testées et approuvées) pour entrevoir l'espoir d'une guérison.

On se met en contact?

Au plaisir!

Franie
Répondre

Messages similaires

Messages par odre chronologique

Derniers sujets

Dernières réponses

Forums