Dépendance au cannabis chez l'adolescent en rupture de formation

f
Dépendance au cannabis chez l

Dépendance au cannabis chez l'adolescent en rupture de formation

Titre: Dépendance au cannabis chez l'adolescent en rupture de formation
Auteur: Cascone, Pablo
URL: - PDF cliquez ici pour télécharger la thèse directement depuis le serveur de l'université de Genève -
Université: Université de Genève
Faculté de soutenance: Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation
Département: Section de psychologie
Directeur de thèse: Robert-Tissot, Christiane
Résumé: La consommation de cannabis chez les adolescents est en augmentation. Certains consomment de manière occasionnelle et d'autres développent une dépendance nuisant à leur développement: processus cognitifs, intégration sociale.
Cette recherche étudie les facteurs liés à la dépendance au cannabis. 110 adolescents (50 en rupture de formation et 60 scolarisés, 12-19 ans), ont été évalués à l'aide de 4 questionnaires: (cannabis ADAD; conflits avec famille, pairs, école ADAD; Anxiété STAI, Coping CASQ; attachement CaMir).
Les résultats montrent que les adolescents en rupture de formation ont des parcours scolaires chaotiques et de nombreuses interventions psychologiques. Les analyses de régression montrent que le "coping évitant" et les "conflits avec les pairs" sont des prédicteurs importants de la dépendance. L'anxiété et les conflits avec la famille ont un rôle important, mais secondaire. Les principales conclusions de ce travail montrent la nécessité de considérer le caractère multifactoriel du phénomène.
Mots-clés: Cannabis; adolescent; rupture scolaire; substance abuse; drop-out school;
Editeur: Université de Genève
Date de soutenance: 2007/11/23
Numéro de la thèse: FPE 384
Diplôme: Doctorat
Format: application/pdf
Source: Aucune source: créé en format lisible par machine
Langue principale de la thèse: fre
Copyright: Copyright Cascone, Pablo et Université de Genève (2007). Ce document est protégé en vertu de la loi du droit d'auteur.

Le

cannabis est la substance psychoactive illégale la plus consommée par les adolescents danset al., 2006 ; Rey, Martin, &cannabis est devenue courante pour des individus issus de tous lescannabis ont été abordées selon différents1. Bien que la

1

Ces études seront présentées au cours de ce travail.

2

dépendance au

peu de travaux ont été consacrés à la clarification des processus qui mènent un adolescent à

devenir dépendant à cette substance en prenant en compte le caractère multifactoriel de ce

phénomène.

L’expérience clinique au sein d’un centre de jour pour adolescents (CPPA)

scolaire ou de formation montre que ces adolescents, souvent consommateurs de

pour un grand nombre d’entre eux dépendants à cette substance, connaissent également un

cannabis ait fait l’objet de multiples recherches dans ces dernières décennies,2 en rupturecannabis et

parcours de vie

entretiennent avec leur entourage social. En effet, les liens avec la

chaotique ainsi qu’une situation de crise qui affaiblit les liens qu’ilsfamille, les pairs et l’école

sont souvent très conflictuels et parfois complètement rompus. L’accès à une population

clinique telle que celle-ci, ainsi qu’à une population d’adolescents scolarisés qui ont pu à

priori, maintenir une configuration stable des

réaliser des comparaisons entre des sujets dépendants et non dépendants au

qu’entre des sujets en rupture de

Dans la présente recherche, la dépendance au

perspective multifactorielle, en relation au parcours développemental de l’individu et à la

qualité des

qui mènent un adolescent à une consommation pathologique de cette substance, il est en effet

important de tenir compte de sa trajectoire de vie ainsi que des éléments qui font partie de sa

problématique actuelle. Dans ce sens, il nous semble important d’évaluer la qualité des

liens sociaux, représente une opportunité pourcannabis ainsiliens sociaux et des adolescents intégrés socialement.cannabis chez l'adolescent est étudiée dans uneliens qu’il établit avec son entourage social. Pour mieux comprendre les raisonsliens

qu’il établit avec son entourage, les représentations internes des premiers liens (

internes d’attachement

Enfin, une évaluation de

modèles) et leur impact sur la problématique de la dépendance au cannabis.l'anxiété ainsi que la gestion de celle-ci à travers les stratégies de

coping

l’établissement de ce comportement pathologique. Nous proposons de passer en revue la

ont été effectuées dans le but de mieux comprendre la part active du sujet dans

2

phase d’évaluation psychologique (individuelle et familiale), un suivi psychologique individuel autour de la

problématique de la rupture scolaire et des liens sociaux. Les adolescents bénéficient également d’une prise en

charge psychopédagogique visant à l’élaboration d’un projet de réinsertion scolaire ou professionnelle. La prise

en charge comporte aussi un suivi pédagogique sous forme de différents ateliers, par exemple, la réalisation d’un

autoportrait audio-visuel. La participation aux activités du Centre va de 2 à 5 demi-journées par semaine. Les

prises en charge ont une durée de 2 à 14 mois, avec une durée moyenne est de 8 mois.

Le Centre psychopédagogique pour adolescents de l’Association Païdos (CPPA), Genève propose, après une

3

littérature existante à propos de la problématique qui nous occupe en l’organisant en 4

parties:

1. Le cannabis.

2. Le parcours développemental et les liens sociaux.

3. Les modèles internes d’attachement.

4. L’anxiété et le coping.

le monde occidental (Coffey, Carlin, Degenhardt, Lynskey, Sanci, & Patton, 2002 ; ISPA,

2004 ; Lynskey, Grant, Nelson, Bucholz, Madden, Stathan,

Krabman, 2004). Aujourd’hui ce phénomène ne peut plus être considéré comme un

phénomène isolé relevant de la seule préoccupation des professionnels s’occupant des

toxicomanies, car il concerne désormais beaucoup d’autres acteurs sociaux (psychologues,

médecins, enseignants, éducateurs, parents, journalistes, politiciens).

La consommation de

milieux sociaux et culturels. Elle est parfois même banalisée par beaucoup d’adolescents, au

même titre que l’initiation à la consommation d’alcool ou à la pratique de certains sports à

risque (Hüsler, Plancherel, & Werlen, 2005 ; Michel, 2001). Il s’avère impératif pour les

professionnels de la santé, et en particulier les cliniciens de l’adolescence, de mieux connaître

cette problématique, afin de mettre en place des modèles de prévention et des modes

d’intervention thérapeutiques ajustés et efficaces.

Certes, beaucoup d’adolescents consomment cette substance de manière occasionnelle, sans

que cela ait d’incidences majeures sur leur développement, mais d’autres en consomment de

manière régulière cherchant à être sous l’effet de cette substance le plus souvent et le plus

longtemps possible. Ces derniers présentent alors les caractéristiques d’une pathologie de

dépendance. La consommation et la dépendance au

angles. Dans le but de mesurer l’impact de ce comportement sur l’ensemble d’une population

donnée, des études épidémiologiques ont été réalisées dans de nombreux pays (ISPA,

2004, 2006 ; OEDT, 2003). D’autres études se sont intéressées à évaluer l’incidence de la

consommation de cannabis sur la santé et l’intégration sociale des individus

post? par : le :

Adolescence Ados coaching site web : www.unige.ch

Partager l'article : Dépendance au cannabis chez l'adolescent en rupture de formation

f