es concurrent françaisFormation de Délégué à la Tutelle aux majeurs protégés. Actuellement la réf



es concurrent françaisFormation de Délégué à la Tutelle aux majeurs protégés. Actuellement la réforme des régimes de sauvegarde judiciaire agite les français. L'UNAF a déjà préparé tous ses amendements aux lois proposées. Il est question de remédier aux incompétences dans tous les domaines de la gestion humaine et patrimoniale. Pas seulement, il s'agit de mettre un cran d'arrêt aux dérives aux conséquences criminelles, telles que l'opacité gestionnelle vis à vis des familles et des protégés majeurs, le détournement et les opérations illicites commis par les associations tutélaires qui sont du ressort essentiel des UDAF. Qu'en pensez vous des amendements de l'UNAF et tout particulièrement à son opposition quant à l'obligation de déposer et de consigner les biens et titres des majeurs protégés à la Caisse Nationale de Dépôt et de Consignation ? Pourquoi l'UNAF s'oppose-t-elle à cette centralisation qui permettrait un bon contrôle du trafic et des comptes individuels des majeurs protégés. L'UNAF aurait dû se réjouir de cet outil qui la décharge de l'administration/gestion des biens et qui garantit la tranparence. Lors d'une demande de mainlevée, l'UNAF voudrait que le juge des tutelles entende le demandeur accompagné du délégué à la tutelle. Dire que le juge des tutelle peut tout à fait auditionner les deux séparément. Pourquoi le tuteur tiendrait-il tellement à acoompagner son protégé à cette occasion ? J'ai un frère et une soeur qui se sont fait agréer par le Procureur de la République en tant que gestionnaires des tutelles. Ils sont devenus très riches en trois ans. Il est difficile pour eux de dire comment ils se sont tant enrichis (en trois ans plus que toute leur vie professionnelle de fonctionnaire). En effet c'est un métier d'avenir. La seule chose, c'est que j'espère, en tant que suissesse, ne pas me faire mettre sous tutelle par un malveillant qui convoite mes économies et qui serait tuteur de profession à la formation au rabais. Dans les modules de formation présentés ci-dessus, il n'est pas évoqué une approche des droits fondamentaux et inaliénables de la personne, ne fut celle-ci qur théorique; ni du code des obligations en ce qui concerne le volet hautement valorisé "GESTION et ADMINISTRATION". Serait-on impuni pour impair ou faute grave ? Quelles sont les devoirs à observer ? Quelles sont les sanctions à connaître ? Il n'y a pas non plus le volet SANTE. La maltraitance par la négligeance, l'oubli, le mépris, la non clarté dans la gestion, la non information etc font partie des actes de maltraitance. A-t-on le droit d'ignorer la notion de maltraitance et ce qui fait maltraitance ? On attend avec impatience un enseignement d'éthique et du respect des mandats. Souvent, les tuteurs outrepasse ou ne comprennent pas ce que veut dire attibutions et obligations. Il n'y entendent que droits et substitution de la personne protégées. Si l'on veut la filière et la formation helvétique de meilleure qualité comparée à la France, il faudrait re-étudier le contenu de la formation. Sans quoi, nos diplômés auront beaucoup de difficulté à se distinguer des concurrents français.

Suisse-Genève

-je vous propose de copier coller votre message dans notre forum afin que nous puissions échanger ensemble sur ce sujet

Répondre

Forum Education Coaching Formation Emploi

Les dossiers répondant à la question sont accessible en cliquant sur les liens ci-dessous.

Forum Education Coaching Formation Emploi

Archives et Informations Educh.ch

Questions similaires

Discussions

Questions lié à la réponse

Questions suivantes

Questions populaires