L

Seuls quelques journalistes ont eu la chance de rencontrer Jon Kabat-Zinn lors de son premier voyage en France, en 2009. Nous étions alors peu nombreux à solliciter une entrevue avec ce docteur en biologie moléculaire, professeur de médecine émérite à l'université du Massachusetts. Célèbre aux États-Unis et au Canadapour ses méthodes innovantes en matière de traitement des rechutes dépressives et du stress, il était alors inconnu en Europe. Quelques années plus tard, de plus en plus de personnes étant concernées dans le monde par ces deux pathologies, Jon est devenu une star dans son domaine. Il aurait pu en rester là. Mais conscient qu'une majorité de nos maux trouvent leurs origines dans l'enfance, il a choisi de s'attaquer à un sujet délicat : l'art d'être parent. Un thème qu'il décline avec son épouse Myla, infirmière spécialisée dans l'accompagnement de la naissance, dans un livre,À chaque jour ses prodiges (éditions Les Arènes). Rencontre avec le couple d'auteurs.

 

Le Point : Vous dites que c'est l'amour qui vous a incité à accomplir ce travail intérieur que vous nommez "être parent en pleine conscience". En quoi cela consiste-t-il ?

Myla Kabat-Zinn : De tous les métiers du monde, celui de parents est le plus difficile. Nous ne sommes pas préparés à devenir ces compagnons, ces modèles, ces sources d'amour et d'acceptation inconditionnelles que notre enfant espère. Aimer son enfant en pleine conscience, c'est apprendre à vivre l'amour que l'on éprouve pour lui, c'est l'élever, en étant le plus juste possible, et au plus près de ses besoins et de ce qu'il attend de nous. Tout cela, sans céder aux pressions du quotidien, et sans être permissif. Ce qui nécessite d'apprendre à ouvrir son coeur à son enfant, en développant une attention et une intention nouvelles, vis-à-vis de lui. C'est un défi passionnant.

Qu'est-ce que la "pleine conscience" ? Tout le monde en parle, mais rares sont ceux qui savent ce que c'est vraiment...

Jon Kabat-Zinn : C'est un concept facile à expliquer, mais difficile à pratiquer. D'où la nécessité de s'y éduquer. J'ai découvert cette méthode à 22 ans, grâce aux arts martiaux et à la méditation. J'ai alors compris l'importance d'être pleinement attentif à ce que je vivais, à chaque instant, pour ne pas passer à côté de mon existence. En tant que père, cette pratique laïque m'a permis, surtout quand j'étais fatigué, de ne pas avoir des réactions automatiques, de ne pas m'énerver. Petits ou ados, les enfants nous testent en permanence. La pleine conscience permet de ne pas réagir sans réfléchir à leurs provocations, et d'adopter des comportements appropriés. Ce qui transforme positivement et durablement les relations que nous tissons avec eux. 

Actuellement, beaucoup de parents ne savent pas répondre aux besoins de leurs enfants. Ils rentrent du travail fatigués, ils ne sont pas disponibles. Beaucoup disent passer "à côté" de leurs enfants...

M. K.-Z. : ... Et ils culpabilisent souvent. Pourtant, ils aiment leurs enfants. C'est évident. Ils peuvent changer les choses en prenant le temps de faire une pause et de se mettre à la place de l'enfant, en se questionnant. Comment se sent-il ? Que vit-il dans le moment ? Comment comprend-il nos attitudes et entend-il nos paroles ? Cette nouvelle manière de se positionner face à eux, plus consciente, les aidera à trouver des solutions pour désamorcer des conflits latents, par exemple, et à mieux apprécier les moments qu'ils partageront en famille.

Comment se traduit le fait d'agir en pleine conscience dans notre rôle de parents ?

J. K.-Z. : En nous permettant de reconnaître pleinement la personnalité de l'enfant. Un enfant ne peut pas toujours répondre à nos attentes. C'est important de l'accepter et de cesser d'avoir des revendications excessives à son égard. Avec cette méthode, nous cherchons, patiemment, de quelles manières accroître son bien-être, comment lui apporter plus d'empathie, de reconnaissance, de respect. Nous nous adaptons plus facilement à son caractère. Nous projetons moins de peurs sur lui. Nous prenons conscience qu'il est un être unique au sein de la famille. Et nous devenons de meilleurs parents. Il n'y a pas de plus grands maîtres que nos enfants. Ils nous révèlent à nous-mêmes et nous obligent à grandir.

Que répondez-vous aux gens qui pourraient trouver votre livre utopique, un peu naïf, voirequ'il propose une forme d'endoctrinement ?

M. K.-Z. : L'objectif de cette méthode séculière, ouverte à tous, est de nous aider à être des adultes pleinement conscients de leurs responsabilités envers ces autres êtres humains que sont nos enfants. Ce n'est ni naïf ni utopique, mais pragmatique. Aux États-Unis, de plus en plus d'écoles, de prisons, d'associations de quartier, utilisent la "pleine conscience" pour diminuer notamment la violence chez les jeunes. Si cela ne marchait pas, ils ne le feraient pas. Elle n'est pas LA solution à tout, mais elle apprend à développer une vraie intelligence émotionnelle de la relation.

J. K.-Z. : Les effets de la "pleine conscience" sont profonds, démontrés scientifiquement, en relation avec la santé physique et avec celle du mental et de l'esprit. Que dire de plus à nos détracteurs ?

La "pleine conscience" n'est pas magique, elle demande qu'on y consacre du temps...

J. K.-Z. : L'aventure de la "pleine conscience" dure toute notre existence. Elle est un engagement à comprendre qui on est. En approchant la vie ainsi, on est moins prisonnier de nos conditionnements et de nos émotions. On cesse de prendre de manière trop personnelle ce qui nous arrive avec nos enfants. C'est très important, surtout quand leurs réactions, leur rejet parfois, nous bouleversent et nous blessent.

M. K.-Z. : Agir en pleine conscience ne veut pas dire que tout va bien se passer 24 heures sur 24 heures dans la famille et qu'il n'y aura plus de conflits. En théorie, parents et enfants souhaitent être heureux ensemble, mais la réalité est plus complexe. Quand on est capable de travailler avec ce qui est dans le moment, on acquiert plus d'équilibre dans notre parentalité. Et s'il arrive que nous nous trompions, que nous nous mettions en colère, que nous nous montrions trop laxistes ou trop rigides, il nous suffit alors de le reconnaître simplement auprès de nos enfants. Ce n'est pas grave. Nous sommes des humains, donc perfectibles. En convenir, c'est incarner ce que nous essayons de leur transmettre. Cette cohérence entre nos discours et nos actes fait que nous devenons, à leurs yeux, des exemples de vie, qu'ils peuvent suivre. C'est très important.

Quelle est votre définition du bonheur ?

J. K.-Z. : Se réjouir de la beauté et du bonheur des autres. Et les aider, les soulager, quand ils souffrent. Nous ne pouvons pas être heureux sans nos proches.

M. K.-Z. : Aimer en pleine conscience. C'est une intelligence innée que nous possédons tous, mais que nous devons révéler.

http://www.lepoint.fr/societe/l-art-d-etre-parents-sans-culpabiliser-03-11-2012-1524287_23.php

www.lepoint.fr/societe/l-art-d-etre-parents-sans-culpabiliser-03-11-2012-1524287_23.php L'art d'être parent sans culpabiliser (Le Point) Parentalité Mindfulness et pleine conscience
Forum
Madame, Monsieur, je vous fais parvenir ce message en esperant recevoir certaines informations au
bonsoir, je passe le concour de moniteur éducateur ,il me faudrais une lettre de motivation mais je
Comment je peut ecrire une lettre de motivation pour que je partcipe a un forum de formation sur le
Bonjour Monsieur! Je me permets de vous écrire car je suis en formation à l'és-L à Lausanne et j
formation arpi pour éducateur
demande d'emploi educateur de petit enfant en arabe
pourquoi l'homme et la femme s'aiment ? et quel est la valeur du sexe ?
Bonjour, Actuellement je prépare le concours d’entrée pour l’Ecole d’Institut d’Etudes Sociales,
AFAAP association fribourgeoise d'action et d'accompagnement psychiatrique
Fondation La Rambarde
Bonjour, j'ai vu la question qui parle d'orphelina à Genève. ça à ouvert une autre question y a t'i
Messieursdames, En ce moment je suis étudiante à la haute école de travail sociale à olten. Dès l
Centre de jour pour adolescents de Dumas
bjr est ce que vous connaissez un site de référence des images sur les études, concours et school
Association des Petites familles du Jura bernois
Ecole et foyer Clair Bois-Lancy
CTJ, Centre thérapeutique de jour
EMS Clémence / St-Joseph (Fondation)
Institut Pré-de-Vert
Foyer La Caravelle
EMS La Colombière (Fondation Mont Riant)
Centre de jour de Champel
Résidence Ilôt du Parc
EMS Les Driades
La Feuillere
EMS Clos-Nestlé
Foyer de Salvan
EMS Les Novalles
Tandem
Centre de la Petite Enfance
Financement de formation
Stages de professionnalisation
Alcoologie unité en Suisse
Recherche foyer ados pour mémoire
Boulimie Anorexie Infos
bourses d'etude
Foyer handicap
Foyer St-Louis
demande d'une bourse
FOVAHM, Centre La Meunière
enfant avac troubles du comportement
spécialisation
appartements-studios protégés
reclamation l education l etrange
EMS La Rozavère
doctorat
grave problems de personnalité
CFPS du Château de Seedorf
La Baumaz Fondation Eben Ezer
Rapport de stage

Coaching Famille Parent et Enfant face à la violence


Articles
Family.ch
Manuel Boucher, Gouverner les familles. Les classes populaires à l'épreuve de la parentalité
Inceste et paroles quelques sites sur le sujet
Maltraitance et abus
Soutien à la parentalité et l'action éducative à Genève
Violences conjugales : soigner l’homme violent
Congrès Famille, Ecole, Sociétés locales: AIFREF Association Internationale de Formation et de Recherche en Éducation Familiale
Médiation familiale en Picardie et au nord de Paris
Le tiroir à idée Education familiale Fribourg
Aide pour les parents Désunion et paternité
Violence Familiale et augmentation du STRESS
Le conte chaud et doux des chaudoudoux
Périnatalité et handicap une étude de l'inserm
Comment se séparer de sa mère sans douleur
L'hébergement et le relogement des femmes victimes de violence
Association internationale de formation et de recherche en éducation familiale Aifref
Isabelle Filliozat J'ai tout essayé !
Campagne de prévention
Comment se séparer de sa mère sans douleur
Cohérence cardiaque l'excellent site de David O'hare
Relation Familles-école: entre Tensions ou Illusions – du conflit à la coéducation fusionnelle
Auteurs de violence au sein du couple : prise en charge et prévention
La coparentalité fige la famille dans le «tout-biologique»
Nouvelle formation protection de l'enfant
ENSEIGNEMENTS DE LA CIMI / Lausanne /
Guerre du liban Stress et dessins d'enfants.
Violences conjugales ?
La parentalité à la mode ?
J'aide mon enfant à bien vivre l'autorité
DIX CONSEILS AUX PARENTS POUR GERER LES JEUX VIDEO DANS LA FAMILLE
Violence par procuration
Violence et psychophysiologie
Soutien au famille d'accueil
Aide Parents Histoires de PARENTS Suisse Vaud
Association "Mon bébé pleure"
Familles maltraitantes, mais aussi maltraitées... par qui?
violences conjugales
Attendre un bébé est une expérience merveilleuse
syndrome d'alcoolisation foetale
Soutien au parent
La paternité ne serait plus ce qu’elle était.
Famille, qu'apportes - tu à l'enfant
La famille, un concept qui évolue ..........
Être parent ? C'est toute une HISTOIRE ! Vaud Suisse
Capital social et coparentage dans les familles recomposées et de première union
De la suppléance familiale au soutien à la parentalité
Attendre un bébé est une expérience merveilleuse
Individu et mémoire familiale
Honte et socialisation Boris Cyrulnik
Coaching parental et familial, quels outils – quelles méthodes

Pour recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre email.

Sondage
job etudiant geneve job etudiant fribourg formation de auxiliaire de la petite enfance geneve place d apprentissage dans assistante socio educatif job etudiant valais offre d emploi educatrice de la petite enfance veilleur de nuit dans un home pour personnes agees ou handicapees couple pour intendance d une ecole recherche de poste de psychologue clinicien en suisse garderie lausanne cherche stagiaire pour une annee auxiliaire de puericulture geneve salaire assistante socio educatif veilleuse de nuit en maison de retraite hospital recherche un poste d auxiliaire petite enfance geneve quel est le salaire d un educateur specialise en suisse foyer st louis fribourg veilleur ou veilleuse remplacante en ems offre d emploi ase cherche poste d assistante en soins et sante communautaire recherche poste d intendant technicienne d intervention sociale et familiale ge suis le promoteur d une ecole passa rdc qui cherche un financement pour la construction d un batiment pour la bonne encadrement des enfants assistant socio educatif geneve salaire ambulancier rapport de stage en plomb erie recherche poste d educateur de jeunes enfants ville de quebec salaire auxiliaire stage d observation en psychologie clinique non remunere min100h un poste d aide jardinier offre d emploi dans creche en suisse professionnelle de l enfance place d apprentissage comme assc poste d assc veilleuse recherche place d apprentissage d ase responsable de formation technicien en salle d operation place d apprentissage assc emploi creche geneve recherche poste d infirmier dans service de p poste d auxiliaire educatrice en garderie professeur d activite physique adaptee cr che vaud educateur social geneve urgent cherche aide soignant domicile pour sympathique personne gee cherche maitre d apprentissage en fleuriste cherche emploi d assistante en medecine veterinaire recherche d emploi dans une creche halte garderie ecole maternelle un educateur de groupe therapeutique d internat offre d emploi veilleur de nuit cours par correspondance suisse aide infirmi re