Devenir acteur de sa santé une voie d'avenir...

Devenir acteur de sa santé une voie d
Partager sur Facebook LinkedIn E-mail

Devenir acteur de sa santé une voie d'avenir...

Donné plus d'autonomie au patient, mais attention au bricolage. La population souhaite avoir plus largement son mot à dire sur les décisions concernant la santé, constate une étude publiée lundi. Mais elle juge l'exercice particulièrement difficile.

Pour les auteurs, les carences en matière d'information et d'éducation coûtent 1,5 milliards de francs chaque année.

 

Près de 85% des personnes interrogées par l'Institut de médecine sociale et préventive de Zurich souhaiteraient être impliquées dans les décisions du médecin de famille ou de l'hôpital. Or moins de la moitié peuvent effectivement jouer un rôle actif.

Il en va de même pour les méthodes thérapeutiques. Les patients aimeraient avoir le choix, mais seulement 25% des sondés se sont vus proposer plusieurs options par le médecin.

En dix ans, le regard du patient sur son autonomie a changé radicalement, explique Jen Wang, responsable de l'étude. En 1993, seuls 10% des Tessinois interrogés estimaient que le patient et le médecin devaient décider ensemble, selon un premier sondage sur la question. En 2002, ce taux était passé à 60% pour toute la Suisse et s'est stabilisé à ce niveau.

 

Manque de connaissances

 

Si le désir est grand de choisir ou de codécider, les connaissances nécessaires ne suivent pas toujours. La moitié des sondés, environ, indiquent ne pas être suffisamment informés pour pouvoir choisir un médecin ou une caisse maladie. Près de 60% estiment de même qu'il est difficile de prendre une décision concernant le choix d'une thérapie ou d'un médicament.

Dans la recherche d'informations, les médias jouent un rôle essentiel: journaux, radio/télévision et internet font partie des cinq principales sources, aux côtés du médecin de famille et du milieu social. Toutefois, les informations qu'ils fournissent ne sont facilement compréhensibles que pour une faible minorité des sondés.

 

Le patient prêt à se responsabiliser

 

Le patient ne veut pas seulement plus de responsabilités, il est aussi prêt à se responsabiliser davantage. Un peu plus de 80% des personnes interrogées disent soigner elles-mêmes leurs petits maux, et les deux tiers d'entre elles environ sont très intéressées à développer cette possibilité.

Au cours des douze derniers mois, 64% des sondés ont ainsi pu éviter une consultation chez le médecin.

Contrairement à certaines idées reçues, la prévention n'est pas non plus un vain mot pour les patients. La grande majorité (90%) est active dans ce domaine ou envisage sérieusement des mesures, que ce soit faire de l'exercice, manger sainement ou ne pas fumer.

 

Plus de mesures incitatives

 

Car le patient est conscient que la santé est aussi déterminée par le mode de vie (90%). Il est aussi d'avis que des mesures incitatives sont utiles (75%).

«Notre système de santé manque de mesures incitatives», affirme Jen Wang. Le chercheur demande aussi que les acteurs du système fournissent un plus grand travail d'éducation et d'information. Il rappelle que le manque de compétence des patients entraîne des coûts annuels de 1,5 milliard de francs (3% des dépenses pour la santé).

posté par : le :

Adolescence Ados coaching site web : www.swissinfo.org

Partager l'article : Devenir acteur de sa santé une voie d'avenir...

Partager sur Facebook LinkedIn E-mail

Marc

J'ai e9te9 surprise en premie8re viiosn mais ensuite, j'ai trouve9 ce petit film tre8s parlant. Il e9voque ce qui pourrait arriver si l'on ne prend pas garde e0 ce qui menace la plane8te.Bonne chance e0 vous deux

0

Adolescence Ados coaching
Depart - repérage, évaluation et accompagnement d'adolescents consommateurs de substances Accompagner les parents avec simplicité J'aide mon enfant à développer son estime de soi Roman d'ados: adolescent aujourd'hui Les adonaissants --- les préadolescents --- La motivation au coeur des projets d'accompagnement des adolescents Jobs pour les ados et les étudiants Depart dépistage - evaluation - parrainage Umsa unité multidisciplinaire de santé des adolescents Nouvelle approche des transgressions de l’adolescence Elearning africa 2010 / international conference on ict for development, education and training. an Formation au coaching pédagogique stress et violence Coaching et soutien scolaire en suisse romande Coaching individuel au service des étudiants Job étudiants ados et jeunes adultes emploi Trouver une babysitter, un jardinier, un peintre un petit boulot Les jeunes suisses recourent moins souvent à l’alcool, au tabac et au cannabis Dépendance au cannabis chez l'adolescent en rupture de formation Baromètre du bien être des adolescents Maladie chronique et adolescence
Offres d'emploi CV Coaching
Oremetis © projet de vie atelier de formation sur le support d'entretien oremetis ! Bilan de compétences et recherche d'emploi Journaux et web offres d'emploi en suisse romande Résinsertion professionnelle un nouveau site Travailler en suisse les frontaliers Travailler en suisse Informations diverses sur la recherche d'emploi Recherche infirmière désespérément L’intégration des personnes par le travail est possible Suisse et union européenne Université formation emploi Recherche de stage Trouver un apprentissage ? Mode d'emploi une fondation à lausanne Effectuer un stage au québec Emploi aux etats unis Bilatérales emploi et formation Reconnaissances de diplôme Emploi en suisse romande une liste d'adresse qui compte Professionnels en question .....?