Ajouter un sujet

Etudes pour être educateur spécilisé?

Partager : f

julien

Bonjour. Je suis actuellement en premiere année d'IUT Techniques de Commercialisation, et je souhaite arrêté a la fin de l'année pour me rediriger vers le social, pour a plus long terme devenir educateur spécialisé. J'aimerais effectuer un DUT Carrières sociales option educateur spécialisé mais il s'avère qu'il n'y a que deux ecoles le faisant en France ,qui se situe a Tourcoing et Grenoble,ce qui est beaucoup trop loin de chez moi!(j'habite en Sarthe,dans les Pays de la Loire).Je voudrais donc savoir si il existe d'autres filières pour accéder à ce métier? Faut-il passer des concours?Que me conseillez-vous? Et est-il possible d'y arriver en faisant un DUT Carrières sociales mais avec une autre option?Merci de me répondre, vous m'aiderez beaucoup à me decider pour mon avenir qui est très incertain... :cry:

Répondre

Nerfin

posté le 30.11.-0001
Salut, Pour la France je ne sais pas comment ça se passe. Tu peux aller sur le site de l'école des études socioculturels de Genève. Peut être là tu trouves de renseignements. www.hes-so.ch Bonne chance
Répondre


posté le 30.11.-0001
Réponse Educh: - Pour découvrir tous les lieux de formations sociales en France par région utilisez ce lien excellent http://www.social.gouv.fr/htm/pointsur/travail_soc/liste/regions.htm http://www.travail-social.com/index2.php3?catstr=Les_formations Le but du site Educh.ch est de vous donner un maximum d'infos qui répondent a votre question sur les formation paramédicale, je vous conseille une visite sur le site prepasante vous trouverez des informations de première main dans ce domaine Un guide des professions bien mis en place bonne lecture http://www.leguidedesmetiers.letudiant.fr voici le lien http://www.prepasante.com/ http://www.travail.gouv.fr/formation.html Pour développer ou échanger plus avant sur votre question n'hésitez pas à utiliser le forum qui permettra une discussion avec l'ensemble des visiteurs du site Educh.ch voici le lien http://www.educh.ch/formation-emploi/viewforum.php?f=
Répondre

julien72

posté le 30.11.-0001
Merci de ces liens qui m'ont beaucoup aidé. Cependant je souhaite effectuer une année de préparation avant de me présenter aux concours d'entrée aux ecoles préparant le DEES. Je souhaiterais donc avoir la liste des écoles proposant la prépa à ce concours, notamment dans l'Académie de Nantes et de Paris. Merci de m'apporter de l'aide si vous connaissez un site où je pourrai trouver cette liste.
Répondre

letudiant

posté le 30.11.-0001
Les formations après-bac Avec le bac, l’éventail de formations dans le domaine social est particulièrement vaste. Elles vont de bac + 2 à bac + 5 et sont dispensées à l'université ou dans des écoles de travail social, qui sont majoritairement privées mais contrôlées pour la plupart par les DRASS (directions régionales de l'action sanitaire et sociale). À noter : sans le bac, il reste possible de viser ces formations en réussissant un examen de niveau, organisé par les DRASS (directions régionales des affaires sanitaires et sociales). Les diplômes d’Etat Les formations universitaires (fac et IUT) Les concours du ministère de la Justice Les diplômes d'Etat Assistant de service social, Educateur de jeunes enfants, Educateur spécialisé, conseiller en économie sociale et familiale, autant de professions qui exigent l’obtention d’un diplôme d'Etat. Le DEASS (diplôme d'Etat d'assistant du service social) Avec un bac, vous pouvez tout d'abord choisir de passer un DEASS, qui s'obtient en trois ans et permet gÈnÈralement une insertion rapide. Avant de vous inscrire dans un des cinquante Ètablissements qui le prÈparent, attendez-vous à passer une épreuve d'admissibilité (destinée à évaluer vos capacités d'analyse et de synthèse et une épreuve d'admission). Si vous êtes retenu, vous suivrez une formation de trois ans (dont douze mois de formation pratique). Les frais de formation se situent autour de 500 € par an (l'inscription au concours, elle, coûte environ 150 €). Le DEEJE (diplôme d'Etat d'Educateur de jeunes enfants) Si vous souhaitez travailler en contact avec des jeunes enfants, c'est le DEEJE qui retiendra votre attention. Il se prépare en deux ans et demi dans une trentaine d'établissements à travers la France. La formation est accessible aux bacheliers ainsi qu'à ceux qui ont obtenu un examen de niveau, après sélection : pour être admis, vous devrez en effet passer des épreuves écrites ainsi qu'un ou plusieurs entretiens. Par ailleurs, une fois diplômé, préparez-vous à être mobile car, dans la mesure où les opportunités sont moins nombreuses que pour les assistants sociaux, il faut souvent quitter sa région pour trouver un premier emploi. Quant au coût, il varie de 400 à 1 500 € annuels selon les établissements (les frais de sélection tournent autour de 150 €). Le DEES (diplôme d'Etat d'éducateur spécialisé) Autre possibilité, si vous avez envie de travailler auprès d'enfants ou de jeunes, le DEES, qui permet d'exercer son activité dans des internats, des centres d'aide à l'enfance ou des instituts médico-éducatifs. Vous aurez le choix entre quatre-vingts établissements, publics ou privés qui, pour la plupart, organisent une sélection basée sur des épreuves écrites et un ou plusieurs entretiens. La formation se déroule ensuite sur trois années durant lesquelles alterneront formation théorique et stages pratiques. Les frais de scolarité varient entre 400 et 1 000 € par an, sans compter les 150 € de frais de sélection. Le DECESF (diplôme d'Etat de conseiller en Economie sociale et familiale) Si vous souhaitez préparer un DECESF, afin de travailler ensuite dans le service social d'une commune ou d'un département, une CAF (caisse d’allocations familiales), un hôpital ou un office HLM, vous aurez le choix entre une soixantaine d'établissements. La formation se déroule en deux temps : il faut d'abord obtenir un BTS ESF avant de suivre une année complémentaire, durant laquelle alterneront formation théorique et stage pratique, pour obtenir le diplôme d'État. Pour le BTS (brevet de technicien supérieur), les frais de scolarité annuels peuvent monter jusqu'à 4 000 € , mais certains établissements pratiquent la gratuité ! (Pour l'année de spécialisation, ils sont en moyenne de 500 €.) À noter : le BTS ne suffit pas pour entrer automatiquement en troisième année. La plupart des établissements effectuent une nouvelle sélection, sur dossier et sur entretien. Pour augmenter ses chances, mieux vaut choisir un établissement proposant à la fois le BTS et l'année de spécialisation : les écoles donnent en effet la priorité à leurs étudiants. Les formations universitaires (fac et IUT) Filières classiques ou professionnalisées, DEUST ou IUT, l’université permet aussi de se former aux métiers du social. Les licences classiques La filière sciences humaines et sociales et la filière AES (administration économique et sociale) sont les plus adaptées aux carrières sociales. Mais il faut patienter au moins trois ans avant de se spécialiser véritablement en intégrant un master professionnel (par exemple, administration du secteur sanitaire et social [Pau], droit et économie sociale et solidaire [Poitiers], management des entreprises sociales [Lille 1], sociologie et développement social [Lille 3]…). Du coup, il est souvent judicieux de bifurquer en cours de votre formation, en passant les concours d’accès dans les écoles du secteur social, ou en intégrant une filière professionnalisée à la fac (par exemple une licence pro, un IUP… ) Les formations professionnalisées Parallèlement aux cursus classiques, l’université propose différentes filières professionnalisées. Il existe ainsi différents DEUST (diplômes d'études universitaires scientifiques et techniques), qui se préparent en deux ans après le bac et peuvent être complétés ensuite par une licence professionnelle. Parmi les DEUST orientés vers le social, on peut citer le DEUST travail social à Évry, le DEUST gestion et médiation sociale à Dijon, ou encore le DEUST activités physiques et sportives et inadaptations sociale à Strasbourg 2. Avec un bac + 2, vous pouvez opter pour l’un des IUP (instituts universitaires professionnalisés) orientés vers les métiers du social. C'est notamment le cas de l'IUP institutions de la santé et protection sociale de Lyon, de l'IUP management du social et de la santé de Caen ainsi que l'IUP aménagement et développement territorial, métiers de la ville et du sport d'Évry. Autre option, vous pouvez choisir d'obtenir en un an une licence professionnelle. Différentes universités en proposent. À titre d'exemple, on peut citer les licences professionnelles : accompagnement social à Poitiers, métiers du développement social urbain à Angers, intervention sociale : médiateur d'aide spécialisé à la personne à Paris 5 ou encore intervention sociale et animation à Toulouse 2. Le DUT carrières sociales En matière de social, les IUT (instituts universitaires de technologie) n'offrent guère de choix. Ils ne proposent en effet que le DUT (diplôme universitaire de technologie) carrières sociales, avec quatre options : animation sociale et socioculturelle, assistance sociale, éducation spécialisée, gestion urbaine. Cependant, pour un certain nombre de professions, en particulier assistant de service social et éducateur spécialisé, ce diplôme n'est pas suffisant. Il doit être complété par une troisième année de préparation aux diplômes d’État du secteur, en particulier au DEES (diplôme d’études supérieures spécialisées). Mais il est aussi possible, à l’issue de ce DUT, de s'orienter vers une licence professionnelle, un IUP ou un master professionnel. Les concours du ministère de la Justice Autre possibilité, les concours du ministère de la Justice qui ont l'avantage de mener à des formations rémunérées. La première, qui s'étend sur deux années, permet de devenir éducateur de la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse). Elle se déroule au Centre national de formation et d'études de la protection judiciaire et permet d'obtenir le diplôme d'éducateur de la PJJ, ainsi qu'une MST (maîtrise des sciences et techniques) interventions et pratiques sociales mention protection judiciaire de la jeunesse. La sélection s'adresse aux titulaires d'un bac + 2 (les titulaires d'un DEES sont admis sur titre). Le concours (qui comporte notamment un stage d'observation pour les admissibles) est particulièrement sélectif (plus de 90 % des candidats sont éliminés !) La seconde s'adresse aux futurs CIP (conseillers d'insertion et de probation). La formation se déroule à l'ENAP (École nationale d'administration pénitentiaire) d'Agen et s'étend sur deux années. Pour s'inscrire au concours, il faut avoir 20 ans au moins et posséder un bac + 2 (ou l'équivalent) ou un diplôme d'éducateur spécialisé. À savoir : Le CAFDES pour les futurs encadrants Si vous souhaitez devenir directeur d'un établissement ou d'un service d'intervention social, vous devrez obtenir le CAFDES (certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissements sociaux). Pour se présenter il faut avoir au minimum un bac + 2 (et une année d'expérience). Pour en savoir plus, contactez votre DRASS. (Fin encadré) Pour aller plus loin, lisez « les carrières sociales ». voir sur letudiant.fr par contre en faisant la recherche sur google prepa dees ca marche tu trouve pas mal de lien qui pourrait ressembler a ta réponse
Répondre

Lareveuse

posté le 30.11.-0001
Un conseil Juilien tente directement le concours meme si il est difficile mais fais le dans plusieurs écoles si tu en as la possibilité et les moyens car il faut savoir que ce concours est payant il est de 60 euros je crois bien a peu pres enfin pour ce qui est en région parisienne. Aussi le tenter directement est plus encourageant et apprécié des jurys parce qu'ils verront que tu as la volonté et aussi essaye de passer ton bafa si tu ne l'as pas déjà et ais de l'expérience avec les personnes handicapées pourquoi pas dans un premier temps car si tu les impressionnes nivo oral c tan mieu pour toi l'écrit faut avoir 10 pour passer l'oral. Voila
Répondre


posté le 30.11.-0001
[quote:843bd64515="letudiant"]Les formations après-bac Avec le bac, l’éventail de formations dans le domaine social est particulièrement vaste. Elles vont de bac + 2 à bac + 5 et sont dispensées à l'université ou dans des écoles de travail social, qui sont majoritairement privées mais contrôlées pour la plupart par les DRASS (directions régionales de l'action sanitaire et sociale). À noter : sans le bac, il reste possible de viser ces formations en réussissant un examen de niveau, organisé par les DRASS (directions régionales des affaires sanitaires et sociales). Les diplômes d’Etat Les formations universitaires (fac et IUT) Les concours du ministère de la Justice Les diplômes d'Etat Assistant de service social, Educateur de jeunes enfants, Educateur spécialisé, conseiller en économie sociale et familiale, autant de professions qui exigent l’obtention d’un diplôme d'Etat. Le DEASS (diplôme d'Etat d'assistant du service social) Avec un bac, vous pouvez tout d'abord choisir de passer un DEASS, qui s'obtient en trois ans et permet gÈnÈralement une insertion rapide. Avant de vous inscrire dans un des cinquante Ètablissements qui le prÈparent, attendez-vous à passer une épreuve d'admissibilité (destinée à évaluer vos capacités d'analyse et de synthèse et une épreuve d'admission). Si vous êtes retenu, vous suivrez une formation de trois ans (dont douze mois de formation pratique). Les frais de formation se situent autour de 500 € par an (l'inscription au concours, elle, coûte environ 150 €). Le DEEJE (diplôme d'Etat d'Educateur de jeunes enfants) Si vous souhaitez travailler en contact avec des jeunes enfants, c'est le DEEJE qui retiendra votre attention. Il se prépare en deux ans et demi dans une trentaine d'établissements à travers la France. La formation est accessible aux bacheliers ainsi qu'à ceux qui ont obtenu un examen de niveau, après sélection : pour être admis, vous devrez en effet passer des épreuves écrites ainsi qu'un ou plusieurs entretiens. Par ailleurs, une fois diplômé, préparez-vous à être mobile car, dans la mesure où les opportunités sont moins nombreuses que pour les assistants sociaux, il faut souvent quitter sa région pour trouver un premier emploi. Quant au coût, il varie de 400 à 1 500 € annuels selon les établissements (les frais de sélection tournent autour de 150 €). Le DEES (diplôme d'Etat d'éducateur spécialisé) Autre possibilité, si vous avez envie de travailler auprès d'enfants ou de jeunes, le DEES, qui permet d'exercer son activité dans des internats, des centres d'aide à l'enfance ou des instituts médico-éducatifs. Vous aurez le choix entre quatre-vingts établissements, publics ou privés qui, pour la plupart, organisent une sélection basée sur des épreuves écrites et un ou plusieurs entretiens. La formation se déroule ensuite sur trois années durant lesquelles alterneront formation théorique et stages pratiques. Les frais de scolarité varient entre 400 et 1 000 € par an, sans compter les 150 € de frais de sélection. Le DECESF (diplôme d'Etat de conseiller en Economie sociale et familiale) Si vous souhaitez préparer un DECESF, afin de travailler ensuite dans le service social d'une commune ou d'un département, une CAF (caisse d’allocations familiales), un hôpital ou un office HLM, vous aurez le choix entre une soixantaine d'établissements. La formation se déroule en deux temps : il faut d'abord obtenir un BTS ESF avant de suivre une année complémentaire, durant laquelle alterneront formation théorique et stage pratique, pour obtenir le diplôme d'État. Pour le BTS (brevet de technicien supérieur), les frais de scolarité annuels peuvent monter jusqu'à 4 000 € , mais certains établissements pratiquent la gratuité ! (Pour l'année de spécialisation, ils sont en moyenne de 500 €.) À noter : le BTS ne suffit pas pour entrer automatiquement en troisième année. La plupart des établissements effectuent une nouvelle sélection, sur dossier et sur entretien. Pour augmenter ses chances, mieux vaut choisir un établissement proposant à la fois le BTS et l'année de spécialisation : les écoles donnent en effet la priorité à leurs étudiants. Les formations universitaires (fac et IUT) Filières classiques ou professionnalisées, DEUST ou IUT, l’université permet aussi de se former aux métiers du social. Les licences classiques La filière sciences humaines et sociales et la filière AES (administration économique et sociale) sont les plus adaptées aux carrières sociales. Mais il faut patienter au moins trois ans avant de se spécialiser véritablement en intégrant un master professionnel (par exemple, administration du secteur sanitaire et social [Pau], droit et économie sociale et solidaire [Poitiers], management des entreprises sociales [Lille 1], sociologie et développement social [Lille 3]…). Du coup, il est souvent judicieux de bifurquer en cours de votre formation, en passant les concours d’accès dans les écoles du secteur social, ou en intégrant une filière professionnalisée à la fac (par exemple une licence pro, un IUP… ) Les formations professionnalisées Parallèlement aux cursus classiques, l’université propose différentes filières professionnalisées. Il existe ainsi différents DEUST (diplômes d'études universitaires scientifiques et techniques), qui se préparent en deux ans après le bac et peuvent être complétés ensuite par une licence professionnelle. Parmi les DEUST orientés vers le social, on peut citer le DEUST travail social à Évry, le DEUST gestion et médiation sociale à Dijon, ou encore le DEUST activités physiques et sportives et inadaptations sociale à Strasbourg 2. Avec un bac + 2, vous pouvez opter pour l’un des IUP (instituts universitaires professionnalisés) orientés vers les métiers du social. C'est notamment le cas de l'IUP institutions de la santé et protection sociale de Lyon, de l'IUP management du social et de la santé de Caen ainsi que l'IUP aménagement et développement territorial, métiers de la ville et du sport d'Évry. Autre option, vous pouvez choisir d'obtenir en un an une licence professionnelle. Différentes universités en proposent. À titre d'exemple, on peut citer les licences professionnelles : accompagnement social à Poitiers, métiers du développement social urbain à Angers, intervention sociale : médiateur d'aide spécialisé à la personne à Paris 5 ou encore intervention sociale et animation à Toulouse 2. Le DUT carrières sociales En matière de social, les IUT (instituts universitaires de technologie) n'offrent guère de choix. Ils ne proposent en effet que le DUT (diplôme universitaire de technologie) carrières sociales, avec quatre options : animation sociale et socioculturelle, assistance sociale, éducation spécialisée, gestion urbaine. Cependant, pour un certain nombre de professions, en particulier assistant de service social et éducateur spécialisé, ce diplôme n'est pas suffisant. Il doit être complété par une troisième année de préparation aux diplômes d’État du secteur, en particulier au DEES (diplôme d’études supérieures spécialisées). Mais il est aussi possible, à l’issue de ce DUT, de s'orienter vers une licence professionnelle, un IUP ou un master professionnel. Les concours du ministère de la Justice Autre possibilité, les concours du ministère de la Justice qui ont l'avantage de mener à des formations rémunérées. La première, qui s'étend sur deux années, permet de devenir éducateur de la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse). Elle se déroule au Centre national de formation et d'études de la protection judiciaire et permet d'obtenir le diplôme d'éducateur de la PJJ, ainsi qu'une MST (maîtrise des sciences et techniques) interventions et pratiques sociales mention protection judiciaire de la jeunesse. La sélection s'adresse aux titulaires d'un bac + 2 (les titulaires d'un DEES sont admis sur titre). Le concours (qui comporte notamment un stage d'observation pour les admissibles) est particulièrement sélectif (plus de 90 % des candidats sont éliminés !) La seconde s'adresse aux futurs CIP (conseillers d'insertion et de probation). La formation se déroule à l'ENAP (École nationale d'administration pénitentiaire) d'Agen et s'étend sur deux années. Pour s'inscrire au concours, il faut avoir 20 ans au moins et posséder un bac + 2 (ou l'équivalent) ou un diplôme d'éducateur spécialisé. À savoir : Le CAFDES pour les futurs encadrants Si vous souhaitez devenir directeur d'un établissement ou d'un service d'intervention social, vous devrez obtenir le CAFDES (certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissements sociaux). Pour se présenter il faut avoir au minimum un bac + 2 (et une année d'expérience). Pour en savoir plus, contactez votre DRASS. (Fin encadré) Pour aller plus loin, lisez « les carrières sociales ». voir sur letudiant.fr par contre en faisant la recherche sur google prepa dees ca marche tu trouve pas mal de lien qui pourrait ressembler a ta réponse[/quote:843bd64515]
Répondre

posté le 16.10.2007
Un DUT carrière sanitaire et sociale option assistante social vient d'etre ouvert cette année a Cholet et l'an prochain l'option educateur spécialisé sera ouverte (2008-2009). Ces derniers ne sont as répertorés dans le site de l'ONISEP ou atre (meme certaines conseillères d'orientations viennent tout juste de l'apprendre) car ils sont tout juste crée. Renseignez vous en appelant directement l'IUT au 02 41 49 16 60. Bonne chance a vous!
Répondre

Amélie

posté le 16.10.2007
Un DUT carrière sanitaire et sociale option assistante social vient d'etre ouvert cette année a Cholet et l'an prochain l'option educateur spécialisé sera ouverte (2008-2009). Ces derniers ne sont as répertorés dans le site de l'ONISEP ou atre (meme certaines conseillères d'orientations viennent tout juste de l'apprendre) car ils sont tout juste crée. Renseignez vous en appelant directement l'IUT au 02 41 49 16 60. Bonne chance a vous!
Répondre

johann

posté le 17.10.2007

Intéressant toutes ces informations.


Répondre

johann

posté le 17.10.2007

Intéressatn le DUT.


Répondre


Pierre-Alain

posté le 20.10.2007

Merci de toutes ses infos sur les formations educateur en France et en Suisse.

C'est vrai que ces formations evoluent tres vite en Suisse romande on voit plusieur universite se lancer dans des formations a l'education specialisee domaine handicap.

Le marche est porteur c'est amusant a voir l'evolution tres rapide de ses formations.

Le processus de bologne aussi accelere le developpement des formations Bachelor diplome ou master


Répondre

PAULINE

posté le 03.12.2007

Je suis actuellement en terminale ES. Je souhaiterais faire un DUT carrières sanitaires et social option éducateur spécialisé mais il y a seulement deux IUT se trouvant très loin de chez moi. Je me tourne alors vers un DUT option animation sociale et socioculturelle. Celui ci apporte t'il des facilités pour préparer au concours d'ES. D'autre part est ce que les deux années DUT sont reconnues comme des licences universitaires??

Merci pour vos réponses


Répondre

VERONIQUE

posté le 30.03.2008
JE SUIS SALARIEE DEPUIS 20 ANS ( AGEE DE 43 ANS ) DONT 8 ANS DANS UN SERVICE JURIDIQUE. JE NE SUIS PAS TITULAIRE DU BAC ET JE SOUHAITE EFFECTUER UN DUT CARRIERES SOCIALES OPTION ASSISTANTE SOCIALE. Y A T-IL DES FAC ACCEPTANT DES NON BACHELIERS OU PUIS JE OBTENIR UNE VAE POUR LE BAC ?
Répondre

yara

posté le 02.04.2008
pourquoi choisir le BTS activités physiques et sportives adaptées:troubles psychiques
Répondre

yara

posté le 02.04.2008
j'aime bien recevoir un exemplaire d'une lettre de motivation expliquant les raisons pour lesquels j'ai choisi BTS activités physiques et sportives adaptées
Répondre

yara

posté le 02.04.2008
j'aime bien suivre mes études à l'université public droit ....est ce que pourrai je le faire par correspondance.merci
Répondre

céline

posté le 02.11.2008
je suis actuelement en école de prépa au concour sociaux et franchement je ne le conseil pas ça ne sert a rien et sa défavorise pour le concour a loral! dautre part je suis un peut perdus pour mon orientation je veuc faire éduc spé ou educ pjj mais j'ai du mal a morienter au cas ou je n'aurai pa sle concours un dut ok mais il n'y en a que deux en france donc pour etre pris bonjour alors queskil fo faire???
Répondre

Nadège

posté le 18.01.2009
Le DUT Carrières Sociales option Education Spécialisée à l'IUT de Cholet est actuellement répertorié sur le site de l'ONISEP.
Répondre

charles

posté le 26.10.2009
je souhaite poursuivre des etueds eb communication demande de préinscripton et d'iscription
Répondre

Ju

posté le 18.11.2011
Bonjour je suis actuellement une prépa concours educ spé financé par ma mission locale vu que je n'ai pas 26 ans encore , ds la région rhône alpes, et j'aimerais savoir si vous connaissez un lien qui permet davoir acces au "quote" de reussite des ecoles preparant le concours a l'echelle nationale ou au moins regionales, parce que ds les formations sociales on a plein d'ecole et franchement si c'est pour re faire une année ds une ecole galere ou douteuse sa m'enerverais un peu. Voilà Bonne recherche à vous tou en tt cas!Julie
Répondre

lacocomissdu88

posté le 21.10.2013
Bonjour,


est-ce en faisant un DUT carrières sociale option animation sociale et socioculturelle je peux ensuite me diriger vers une option éduc spé?


Après avoir fait une licence professionnelle ... Merci de votre réponse
Répondre

Messages similaires

Messages suivant de la categorie

Messages par odre chronologique

Derniers sujets

Dernières réponses

Forums