Les Objouets du quotidien, vie familiale et éducation parentale

f
Les Objouets du quotidien, vie familiale et éducation parentale

Les Objouets du quotidien, vie familiale et éducation parentale

En 1900, une maison familiale ne contenait que 400 objets en moyenne, elle en compte 10 000 aujourd’hui.

Objets ou Objouets ?

Les objets du quotidien ont évolué et se sont multipliés à grande vitesse. C’est sûrement là, la première clé des difficultés rencontrée par les parents dans la gestion du mobile, de l’écran d’ordinateur et d’autres évolutions matérielles de la vie de l’enfant.

L’importance de ces objets dans les jeux relationnels entre les parents et les enfants est souvent ignorée. À vouloir toujours tout psychologiser, sentimentaliser, "relationnaliser"... En centrant toute l’éducation enfantine sur la perfection des sentiments d’amour du parent pour l’enfant. Comment répondre aux besoins de l’enfant, comment être toujours positif dans ce que j’apporte à l’enfant, comment faire pour mieux aimer son enfant?

 

On a tendance à mettre de côté les réalités physiques, les dimensions purement biologiques, environnementales et plus particulièrement les objets en eux - même dans leur nature changeante.

Le premier problème que nous pose la technologie c’est sa capacité à changer, à muter.

Au moment ou les parents commence à comprendre MSN, les enfants utilisent Facebook. Au moment où les parents se mettent à Facebook, les jeunes se lancent sur Instagram ou whatsapp.

Ou là compliquer l’affaire... !

Eh oui et cette évolution extrêmement rapide fera du Facebook que nous connaissons aujourd’hui un objet complètement obsolète dans 2 - 3 - 5 ans.

Harmut Rosa un philosophe et sociologue actuellement installé en Allemagne, nous parle dans ses deux ouvrages Accélération / Aliénation et accélération de ce phénomène impressionnant qui traverse nos sociétés aujourd’hui. L’accélération qui augmente le rythme effréné de l’évolution de notre environnement, de nos repères et de l’obsolescence programmée des objets de notre quotidien. 

En éducation parentale, pourtant s’arrêter une minute sur les objets de notre quotidien, sur les objets de la chambre de notre enfant, sur leur nombre.

Sur leur capacité à envahir notre conscience,  car il y a des objets qui ont une compétence à hypnotiser l’enfant et qui rendent par là la vie dure aux parents, car ils font aux liens relationnels une concurrence déloyale. Le lien d’attention qu’entretient un enfant avec l’objet est plus fort que le lien d’attention qu’il entretient avec son propre parent. Le monde commercial a une activité principale nous rendre dépendant des objets produits par une industrie qui a besoin d’une consommation régulière et si possible exponentielle. Il s’agit donc de remplir notre temps, notre espace d’objet de toutes sortes utiles ou  non et qui font la joie des indices boursiers et nos retraites.

Attention, Multiplication, Évolution, Accélération autant de phénomène qui marque le quotidien de nos objets et qui se lise au jour le jour. Si nous sortons de l’habituelle intellectualisation et psychologisation de l’éducation des enfants. Et nous revenons sur le terrain du quotidien, des événements journaliers.

Des objets domestiquent tout simplement. Pour les penser et les dire avec les enfants... Si nous avions le temps simplement de parler de ces objets tel que nous les vivons au jour le jour sans avoir besoin du dernier livre de psychologie pour nous expliquer ce que nous vivons nous pourrions certainement avancer et progresser dans l’éducation de nos enfants. 

L’éducation familiale ou parentale nécessite que nous nous arrêtions à notre vie au jour le jour. Que nous prenions le temps d’évacuer les événements distants qui envahissent notre quotidien, pour nous recentrer sur ces objets qui font notre quotidien ou avec lesquels nous construisons notre vie de tous les jours. La gestion de nos espaces de vie, la gestion des objets quotidiens et de l’organisation temporelle de notre vie familiale sont sûrement une vraie clé à se simplifier la vie de famille.

Espace, objet et temps un peu de concret... Notre époque à vouloir trop psychologiser... à enfermer l’éducation dans la relation ... comme si seules la communication et la médiation pouvaient résoudre les problèmes humains. Cette habitude à intellectualisé notre réalité vécue. Nous a conduit à négligé les faits pour nous noyer dans les pourquoi si ? Pourquoi ça. ?

En fait nous ne saurons souvent pas répondre au pourquoi, par contre nous pourrons certainement nous arrêter. À ces sujets plus simple à aborder qui sont de simplement prendre le temps de s’arrêter pour échanger et parler sereinement de comment NOUS vivons ensemble ( en famille) AVEC ces objets.

Qu’est-ce qui nous fascine chez eux ?

Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?

À quoi les utilises'on et pour quel but ?

Sont – ils beau, durable ?

En nous reposant tranquillement et plus simplement sur le réel qui nous entoure et sur l’échange familial autour de ces objets. Nous pourrons c’est sur faire de jolie découverte. Car étonnamment malgré la standardisation de la production de ces objets. Malgré la grande réplicabilité de l’Internet ou de la télévision.

Chacun de nous apporte par son activité un plus à cet objet du quotidien, une vraie personnalisation qui n’est visible  uniquement que dans l’attention et l’échange en famille sur le concret de nos vies quotidiennes. 

Alors peut-être qu’avant de passer des heures à méditer sur les fleurs du lotus asiatique, ce serait utile de prendre le temps de méditer sur nos objets quotidiens, sur leur utilisation, sur la place qu’il prenne dans notre activité éducative auprès de  nos enfants. Un peu moins fun que les exercices de Yoga dans un premier temps, mais peut-être tout aussi efficace à faire baisser notre stress et le stress de notre groupe domestique. La bien nommée FAMILLE.

À l’inventaire ….

 

Partager l'article : Les Objouets du quotidien, vie familiale et éducation parentale

f