Apprenance au coeur des nouveaux enjeux de la formation d'adultes

f
Apprenance au coeur des nouveaux enjeux de la formation d

Apprenance au coeur des nouveaux enjeux de la formation d'adultes

L'apprenance au coeur des nouveaux enjeux de la formation d'adultes:

L'évolution actuelle du domaine de la formation, la considération toujours plus importante accordée au statut de la personne en formation. Le formé a passé du rôle d'objet passif ingérant les mets délicats préparé par le formateur au statut de sujet autonome dirigeant son projet de formation et décidant des temps et des contenus de celui-ci.
Le concept d'apprenance nous permet donc de mieux cerner ce nouvel aspect de la formation, qui est le processus d'apprentissage de l'adulte et la responsabilité que celui-ci prend à la réalisation de celui-ci.

La définition de Philippe Carré de l'apprenance, ses ouvrages, sa réflexion sont à la pointe de l'étude de ce sujet essentiel à la construction de dispositif de formation efficient aujourd'hui.

Une première définition de l’apprenance pourrait dès lors se formuler comme un ensemble stable de dispositions affectives, cognitives et conatives,
favorables à l’acte d’apprendre, dans toutes les situations formelles ou informelles, de façon expérientielle ou didactique, autodirigée ou non, intentionnelle ou fortuite. (Carré, 2000, p.8)

Les enjeux de l'apprenance

Résumé du livre :
Économie du savoir, société cognitive, formation tout au long de la vie... L'acquisition de connaissances et de compétences nouvelles devient le levier majeur de l'adaptation et du développement des individus, des organisations et des nations du XXI° siècle. Le désir et la capacité d'apprendre sont en passe de devenir les compétences-clés du " travailleur du savoir " et du citoyen de demain.

La notion d'apprenance illustre ce nouveau rapport au savoir dans ses différentes déclinaisons : vouloir apprendre, savoir apprendre, pouvoir apprendre. Cet ouvrage propose un état de la question de la société cognitive aujourd'hui, avant de définir la notion d'apprenante comme "ensemble durable de dispositions favorables à l'acte d'apprendre dans toutes les situations".

Il analyse ensuite trois conditions de son essor : comprendre les motivations à apprendre, développer les compétences d'autoformation, déployer une écologie de l'apprenante. Ce sont trois facettes de ce nouveau rapport au savoir sans lesquelles les discours enchantés ou menaçants de la société cognitive et de la formation tout au long de la vie n'auront qu'un impact limité sur les pratiques des sujets sociaux.

Cet ouvrage s'adresse aux étudiants de licence, master ou doctorat en sciences sociales ou sciences de l'éducation et aux professionnels de l'éducation et de la formation des adultes (formateurs, responsables de formation et des ressources humaines), ainsi qu'à toutes les personnes intéressées par le devenir des systèmes éducatifs.

L'auteur, Philippe Carré, est professeur de sciences de l'éducation à l'université Paris 10-Nanterre.
Sommaire :

Les enjeux de l'apprenance.
L'économie de la connaissance.
Tous travailleurs du savoir ?.
De la formation continue à l'apprentissage tout au
long de la vie.
La société cognitive, critique et contre-critique.
La chaînon manquant : l'apprenance.
Les conditions de l'apprenance.
Vouloir apprendre, ou de la motivation.
Savoir apprendre, par soi-même.
Pouvoir apprendre : pour une écologie de l'apprenance
L'Apprenance. Vers un nouveau rapport au savoir
Auteur(s) : Philippe Carré
Editeur : DUNOD
ISBN : 2-10-048905-4
212 pages / Prix : 22.8 euros


Carré. P. (2000). L'apprenance rapport au savoir et société cognitive. Paris: [page Web] . Accès :  http:www.u-paris10.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=2881 -   

Partager l'article : Apprenance au coeur des nouveaux enjeux de la formation d'adultes

f