Crédit Ects les crédits ECVET Après Bologne Copenhague

f
Crédit Ects  les crédits ECVET Après Bologne Copenhague

Crédit Ects les crédits ECVET Après Bologne Copenhague

En l’an 2000, dans le cadre de l'Agenda de Lisbonne, l’objectif suivant avait été formulé: d’ici à 2010, l’Union européenne doit devenir l’espace économique du savoir le plus compétitif et le plus dynamique au monde.

La concrétisation de cet objectif passe par la Déclaration de Bologne – pour la réalisation d'un espace européen des hautes écoles – et par le Processus de Copenhague dans le domaine de la formation professionnelle. La Suisse participe activement à ce processus par une collaboration étroite avec les experts de l’Union européenne.

Les deux processus visent le même objectif: assurer la perméabilité, la transparence et la mobilité dans les domaines de la formation. La formation universitaire applique à cet effet le système européen de transfert et d’accumulation de crédits ECTS (European Credit Transfer System). La formation professionnelle s'appuiera sur un autre système de crédits, l’ECVET (European Credits for Vocational Education and Training).


Les éléments du Processus de Copenhague

Cadre national de qualifications
Chaque état européen élabore un cadre national de qualifications (National Qualification Framework NQF), subdivisé en domaines de compétences et en niveaux.

Référentiel de compétences
Parallèlement au cadre national de qualifications, chaque branche établit un référentiel de compétences (RdC), qui décrit les activités professionnelles, les fonctions et les processus relatifs à chaque secteur professionnel ainsi que les compétences requises pour l’exercice d’une profession dans ledit secteur. Le référentiel de compétences prend en compte les compétences acquises aussi bien de manière formelle (diplôme d’une offre de formation standardisée: un diplôme d’une école supérieure, par exemple) que non formelle (Validation des acquis de lexpérience VAE).

Ensuite, ces compétences sont dotées de points et introduites dans le niveau et le domaine de compétences correspondants du cadre national de qualifications.

Cadre européen de qualifications
Le cadre européen de qualifications (European Qualification Framework EQF) est la référence qui permet de comparer les cadres nationaux de qualifications (NQF) entre eux. Les cadres nationaux de qualifications sont en quelque sorte transférés dans le cadre européen de qualifications, au même titre que les points du référentiel de compétences le sont dans le système européen de crédits ECVET. Du fait de la comparabilité des systèmes, il est possible d’obtenir la reconnaissance réciproque des diplômes dans toute l’Europe.


Des instruments supplémentaires à l’échelle européenne

Europass
L’Europass est un document qui liste toutes les compétences, acquises de manière aussi bien formelle que non formelle, ainsi que les diplômes obtenus. L’Europass retrace en fait l’ensemble du parcours de formation d’un individu.

Supplément au Diplôme
Il s’agit d’un document joint au diplôme, qui indique toutes les compétences qui lui sont liées. Ce document facilite le transfert des informations dans le cadre national de qualifications (NQF).

Perspectives d’avenir
La réalisation de la perméabilité entre le secteur tertiaire A (hautes écoles) et le secteur tertiaire B (formation professionnelle supérieure) est prévue d’ici à 2010; il s'agira notamment d'établir des relations entre les systèmes ECTS et ECVET.

Les projets auxquels l’OFFT participe au nom de la Suisse:
  • Plate-forme "Validation des acquis" (prise en compte des acquis non formels)
  • Analyse comparative avec l’Espagne, l’Irlande, la France et éventuellement l’Allemagne
  • Élaboration du NQF: ce projet comporte aussi des sous-projets dans le domaine de la logistique, et de l'immobilier.
  • Élaboration de l’EQF et de l‘ECVET: ce projet sera concrétisé dans le cadre du programme européen "Leonardo da Vinci", dont le but est d’améliorer la mobilité des travailleurs et de développer un système de transfert des points de crédits dans les secteurs et dans les branches des soins et des TIC (durée: de 2005 à 2007).
  • Europass
  • Référentiel de Compétence dans les domaines de la logistique et de l’immobilier: élaboration de projets pilotes

Glossaire des terminologies utilisées

dans le processus de Copenhague

Acquis de l'expérience:

Ensemble des savoirs, savoir-faire et savoir-être et/ou des compétences acquises par un

individu hors du système formel d'éducation ou de formation, généralement au cours de

l'expérience professionnelle ou extra-professionnelle.

Apprentissage:

L'apprentissage est un processus cumulatif dans lequel les individus assimilent

progressivement des entités d'un niveau croissant de complexité et d'abstraction (concepts,

catégories, schémas de comportement ou modèles) et/ou des compétences complètes. Ce

processus se déroule de façon informelle, par des activités de loisirs par exemple, et dans

des contextes d'apprentissage formels qui peuvent inclure le lieu de travail.

Apprentissage formel:

Apprentissage dispensé dans un contexte organisé et structuré (en établissement

d'enseignement/ de formation ou sur le lieu de travail), et explicitement désigné comme

apprentissage (en termes d'objectifs, de temps ou de ressources). L'apprentissage formel est

intentionnel et de la part de l'apprenant; il débouche généralement sur la certification.

Apprentissage informel:

Apprentissage découlant des activités de la vie quotidienne liées au travail, à la famille ou

aux loisirs. Il n'est ni organisé ni structuré (en termes d'objectifs, de temps ou de ressources).

L'apprentissage informel possède la plupart du temps un caractère non intentionnel de la

part de l'apprenant. Il ne débouche habituellement pas sur une certification.

Apprentissage non formel:

Apprentissage intégré dans des activités planifiées non explicitement désignées comme

activités d'apprentissage (en termes d'objectifs, de temps ou de ressources), mais contenant

une part importante d'apprentissage. L'apprentissage non formel est intentionnel de la part

de l'apprenant et ne débouche habituellement pas sur la certification.

Cadre de certifications:

Un cadre de certification est un instrument pour le développement et la classification des

certifications selon un ensemble de critères définissant le niveau d'apprentissage atteint. Cet

ensemble de critères peut être implicite dans les descripteurs des certifications elles-mêmes

ou être rendu explicite sous la forme d'un ensemble des descripteurs définissant les niveaux.

L'étendue des cadres de certifications peut aller jusqu'à englober tous les apprentissages

couronnés de succès et tous les parcours d'apprentissage ou se limiter à un secteur

professionnel particulier.

Certificat / diplôme / titre:

Document officiel délivré par un organisme certificateur, qui atteste le niveau de qualification

atteint par un individu à l'issue d'une procédure d'évaluation normalisée.

Certification des compétences:

Procédure de validation formelle des savoirs, savoir-faire et/ou compétences acquis par un

individu à l'issue d'une procédure d'évaluation normalisée. La certification aboutit à la

délivrance d'un certificat, titre ou diplôme par un organisme certificateur accrédité.

2

Certification:

Une certification est obtenue quand un organisme compétent détermine que l'apprentissage

d'un individu a atteint un niveau spécifique de connaissances, savoir-faire et compétences.

Le niveau des résultats d'apprentissage est confirmé par une évaluation ou le fait d'avoir

achevé un programme de formation donné. L'apprentissage et l'évaluation pour une

certification peuvent prendre appui sur un programme de formation et/ou une expérience

professionnelle. Une certification donne une connaissance officielle de valeur sur le marché

du travail et pour la poursuite des études ou de la formation. Une certification peut donner le

droit d'exercer une profession.

Compétences:

Aptitude à mettre en oeuvre les savoirs, les savoir-faire et les savoir-être dans une situation

de travail habituelle ou nouvelle. Elles sont définies en termes d'objectif, d'autonomie, de

prise d'initiative, de responsabilité, du contexte relationnel ou de coopération, des ressources

utilisées, des performances exigées. La compétence comprend 1) la compétence cognitive,

qui implique l'utilisation de théories et de concepts, ainsi que des connaissances informelles

et tacites acquises par la voie de l'expérience 2) la compétence fonctionnelle (savoir-faire),

les choses que l'on devrait savoir faire quand elles se situent dans un cadre professionnel,

d'apprentissage ou d'activité sociale donné 3) la compétence personnelle qui implique de

savoir comment se comporter dans une situation spécifique et 4) la compétence éthique qui

implique de posséder certaines valeurs personnelles et professionnelles.

ECTS (European Credit Transfer System):

Système de crédits pour les instituts d’enseignement supérieur du tertiaire A. Il est centré sur

la charge de travail de l'étudiant requise pour atteindre les objectifs définis en termes de

compétences et d'objectifs d'apprentissage à atteindre. L'unité de mesure est calculée en

termes de «workload»: le nombre d’heures moyen nécessaire pour arriver à l’objectif de

formation. Ces heures incluent les heures d’études à la maison, les heures de contact, les

heures de laboratoire, les travaux et examens.

ECVET (European Credit system for Vocational Education and Training):

Système de crédits appliqué à la formation professionnelle. Ce système n’est pas encore en

place. Plusieurs questions restent ouvertes. Une phase de tests et de consultation sera mise

en place en 2005. Il est toutefois assez clair que l’approche par «workload» ne s’applique

pas à la formation professionnelle. L’approche doit largement s’appuyer sur les compétences

et éventuellement tenir compte des «workloads».

Europass

Un ensemble de documents qui permet d'assurer la visibilité des compétences, des

qualifications et des certifications d'un individu, l'Europass est une nouvelle initiative destinée

à rendre les compétences et qualifications visibles dans toute l'Europe (Union européenne,

AELE/EEE et pays candidats) et favoriser la mobilité en Europe. L' Europass se compose de

cinq documents: deux documents, le Curriculum vitae Europass et le Passeport de langues

Europass à remplir soi-même et trois autres documents: le Supplément descriptif du certificat

Europass, le Supplément au diplôme Europass, et l'Europass Mobilité remplis et délivrés par

les organisations compétentes. L'Europass s'appuie sur un réseau de Centres Nationaux

Europass.

Meta-cadre:

Un Meta-cadre - tel que le Cadre européen de Certifications Professionnelles – peut être

considéré comme un moyen de permettre à un cadre de certifications de se mettre en

3

relation avec d'autres et , en conséquence, à une certification d'être liée à d'autres provenant

d'ordinaire d'un autre cadre. Le Meta-cadre a pour but de créer une relation de confiance

dans la mise en relation des certifications à travers les pays et les secteurs professionnels en

définissant des principes opérationnels pour l'assurance qualité, l'orientation, les informations

et les mécanismes pour le transfert et l'accumulation des crédits afin d'arriver à rendre la

transparence, nécessaire au niveau national et sectoriel, également mise en oeuvre au plan

international.

RdC (Référentiel de compétences):

Liste de compétences pour un profil de poste qui inclut une définition mesurable et

observable de la compétence sur son lieu de travail. Ce référentiel est indépendant du

moyen ou du lieu de formation, des crédits ou unités alloués et du nombre d’heures de

formation.

Résultats d'apprentissage:

L'ensemble des connaissances, savoir-faire et/ou compétences qu'un individu a acquis et/ou

dont il est susceptible de faire la démonstration. Les résultats d'apprentissage sont des

déclarations de ce que l'apprenant doit savoir, comprendre et/ou être capable de faire à la fin

d'une période d'apprentissage "output".

VAE (Validation des acquis de l’expérience):

Procédures très différentes d’un pays à l’autre, mais qui ont en commun de prendre en

compte l’expérience du candidat. On peut prendre en compte l’expérience de la personne et

valider ses acquis afin de la dispenser des titres ou diplômes requis pour entrer dans un

cursus de formation. On peut aussi prendre en compte l’expérience de la personne et valider

ses acquis afin de raccourcir son parcours de formation. On peut prendre en compte

l’expérience de la personne et valider ses acquis afin de lui délivrer en totalité ou en partie un

certificat, un diplôme ou un titre.

ZMT (Zone of Mutual Trust):

Entente entre individus, entreprises, organisation ou pays en relation avec la délivrance, la

reconnaissance et l’évaluation des «learning outcomes».

Partager l'article : Crédit Ects les crédits ECVET Après Bologne Copenhague

f