Ajouter un sujet

Formation d'employée de commerce par l'article 41

Lady Juventina 46

bonjour quelqu'un serait s'il existe une formation d'employée de commerce par l'article 41 a genève ??? :)

Répondre

posté le 30.11.-0001
http://www.geneve.ch/ofpc/interview/interview01.asp Trois questions à... Un ancien cuisinier devenu employé de commerce grâce à l'article 41 Avec son Certificat fédéral de capacité de cuisinier, Monsieur x avait une vie professionnelle toute tracée. Mais il a voulu changer de métier. Grâce à l’article 41 de la loi sur la formation professionnelle qui permet à des adultes d’obtenir un CFC dans le métier qu’ils pratiquent sans effectuer un apprentissage traditionnel, Monsieur X, à 29 ans, va tenter au mois de juin de décrocher son diplôme d’employé de commerce. OOFP: Quel poste occupez-vous actuellement et qu'y faites-vous? Monsieur X: Je suis secrétaire à la mission permanente de la Suisse près l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et l'Association européenne de libre-échange (AELE). J’assure les tâches de secrétariat pour les collaborateurs diplomatiques de la mission, ainsi que les tâches protocolaires. Pourquoi avez-vous souhaité vous reconvertir? Mon métier ne me procurait plus assez de satisfaction. A 16 ans, j’avais décidé de faire un apprentissage de cuisinier parce que j’ai passé toute mon enfance dans ce milieu: je suis fils et petit-fils d'hôtelier. Mais je me suis vite rendu compte que je ne pourrais pas faire ce métier toute ma vie. Ma connaissance des langues - anglais et allemand - m’a permis d’obtenir un poste dans le secteur tertiaire. C'est là que j'ai décidé d'entreprendre ma formation d’employé commerce. Grâce à mes acquis professionnels, cette formation ne dure que deux ans au lieu de trois. Vous avez bénéficié de l'article 41 de la loi sur la formation professionnelle et de son dispositif genevois «Qualification’41», rattaché à l’OOFP. Quelles prestations «Qualification’41» vous a-t-il fournies? Ce dispositif a facilité et encouragé mon projet d’obtenir un CFC d’employé de commerce. Dès les premiers entretiens, le service de «Qualification’41» m'a dirigé vers le CEBIG*, pour évaluer et valider mes expériences professionnelles, puis vers l'IFAGE**, pour suivre des cours théoriques. L’article 41 est une chance pour la reconversion. Mais c’est quand même difficile, et pour étudier et aller aux cours après une journée de travail, il faut avoir une bonne motivation et des objectifs réalistes. Quels sont vos projets professionnels? Acquérir plus d'aisance et de connaissances dans mon domaine. Et comme je fais partie du Département fédéral des affaires extérieures, j'espère aussi avoir la possibilité de travailler à l'étranger, dans les ambassades. * Centre de bilan de Genève ** Institut de formation des adultes de Genève
Répondre


Mira

posté le 14.01.2008
Oui, bien sur, on faisant des cours du soir à l'université.
Répondre

Hugues

posté le 19.06.2009
Bonjour, j'ai arrêté mon apprentissage de menuisier après une année et demie, il y a 4 ans de cela. Aujourd'hui, j'aimerais finir de me former dans ce métier. Mes seules ressources financières sont mon travail actuel dans cette même branche. Quelles sont les filières qui s'offrent à moi? (art. 41 si cela existe encore, ….)
Répondre

posté le 26.09.2011
recherche un exemple pour livret 2 employé multi spécialités. Merci
Répondre

Messages similaires

Messages par odre chronologique

Derniers sujets

Dernières réponses

Forums