Le coaching une volonté d’humaniser le monde de l’entreprise ?

Le coaching une volonté d’humaniser le monde de l’entreprise ?

Le coaching une volonté d’humaniser le monde de l’entreprise ?

Le coaching une volonté d’humaniser le monde de l’entreprise ?

L’introduction du coaching en entreprise pourrait manifester une volonté d’humaniser un monde l’entreprise qui est de plus en plus animé par la logique implacable des chiffres et de la sacro sainte rentabilité. Economiser ... Rentabiliser…. Gérer… autant de termes qui décrivent la discipline, l’exigence sans modération qui peut animer les discours des uns et des autres. Il faut aujourd’hui s’armer pour répondre aux attentes, aux exigences, à la concurrence. Le discours sur le coaching, l'accompagnement est à observer comme émergeant d'une déshumanisation progressive des environnements professionnels. Dans le domaine de la santé, du social, les professionnels cherchent à retrouver des liens de confiance avec leur clients, de soutien, d'humanité. La mode de ces approches répond clairement à ces besoins ressenti aussi tout simplement par les professionnel. 

Le coaching peut souvent servir de cache misère à cette humanité qui en manque de plus en plus. Il s’agit donc pour nous de distinguer bien sur le coaching des démarches de soins. Malgré le fait que le coaching puisse mobiliser utilement des outils en lien avec la thérapie. Le coaching ne sert pas à analyser ou à identifier des désordres de la personnalité. Le coaching se centre sur les ressources, les aspects positifs, les compétences et la mise en place du projet.

Le coaching se différencie aussi de la formation par le fait que le coach n’est pas porteur d’un contenu et qu’il favorise davantage les prises de consciences bien plus que l’acquisition de savoir.  Coaching et autonomie … donc l’autonomie est surement la meilleure manière de décrire notre époque, après l’automobile, il s’agit de vraiment développer l’autohomme. L’autonome … l’autodidacte devenant progressivement la référence, il s’agit de favoriser un collectif constituer d’individu indépendant. Le coaching travaille donc à favoriser ce développement dans la manière d’envisager le développement personnel. L’essentiel donc de la relation de coaching est de ne pas enfermer l’autre dans la logique du coach, mais bien de comprendre la logique du coaché. 

Formation au coaching 

Partager l'article : Le coaching une volonté d’humaniser le monde de l’entreprise ?

facebook