formation auxiliaire de vie

Partager : facebook
formation auxiliaire de vie

formation auxiliaire de vie

 

L’auxiliaire de vie sociale établit avec la personne aidée et son entourage une relation de confiance et de dialogue. Il assure, en liaison avec les autres professionnels intervenant au domicile, une prestation individualisée en prenant en compte l’ensemble des besoins de la personne aidée dans le respect de ses choix de vie.

Le Diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS) se situe au premier niveau de qualification de la filière des métiers de l’aide à domicile et remplace le CAFAD.

DES APTITUDES

L'intérêt pour les problèmes humains et sociaux que rencontrent les familles ou les personnes confrontées au handicap, au vieillissement ou aux difficultés sociales, mais aussi le goût pour les tâches de la vie quotidienne, permettront d’apprécier ce métier qui requiert par ailleurs beaucoup de tact et de discrétion, la capacité de travailler en équipe et une bonne condition physique.

 

Le Diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS) est accessible par :

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L'EXPERIENCE (VAE)

ou

LA FORMATION

Conditions d'admission
Etre âgés de 18 ans au moins,
Satisfaire à un examen permettant d'évaluer des pré-requis qui comprend :
- un questionnaire d’actualité (8 questions simples orientées sur les problèmes sociaux en 1h 30).
Sont dispensés de cette épreuve les personnes titulaires du brevet des collèges ou d’un brevet d’étude de premier cycle ainsi que les personnes titulaires d’un diplôme, titre ou certificat homologué au moins au niveau V.
et
- un entretien avec un jury.
Sont dispensés de cette épreuve les personnes titulaires d’une attestation de formation d’assistantes ou assistants maternels, d’un certificat de compétences professionnelles "assister une personne dépendante ou âgée" ou "assurer la garde active des enfants et des bébés à leur domicile", d’un certificat de qualification professionnelle de la FEPEM ainsi que les personnes en fonction depuis au moins 3 ans dans l’aide à domicile.
Sont dispensés de l’examen d’évaluation des pré-requis les titulaires des diplômes suivants :
- CAFAMP- certificat d’aptitude aux fonctions d’aide médico-psychologique;
- BEP- brevet d’études professionnelles "carrières sanitaires et sociales" ;
- BEPA- brevet d’études professionnelles agricoles, "option services - spécialité services aux personnes" ;
- BEPA option "économie familiale et rurale" ;
- CAPA- certificat d’aptitude professionnelle agricole "service en milieu rural" ;
- CAPA - certificat d’aptitude professionnelle agricole et para agricole "employé d’entreprise agricole – option employé(e) familial(e)" ;
- DPAS - diplôme professionnel d’aide soignant  ;
- DPAP - diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture ;
- CAP - certificat d’aptitude professionnelle "petite enfance" ;
- CAP – certificat d’aptitude professionnelle "employé technique de collectivité" ;
- Titre assistant de vie ;
- Titre employé familial polyvalent ;
- BEPAAT – brevet d’aptitude professionnel d’assistant animateur technicien.

Durée de contenu des études
Cette formation est organisée sous forme modulaire sur une période de 9 à 36 mois. Elle comprend en alternance :
500 h d'enseignements théoriques et pratiques en centre de formation (5 unités de formation réparties en 11 modules) :
1. Unité de formation sur les bénéficiaires de l’intervention :
Module 1 : connaissance des publics,
Module 2 : pathologies, processus invalidants.

2. Unité de formation sur : Accompagnement et aide aux personnes dans les actes essentiels de la vie quotidienne :
Module 3 : ergonomie,
Module 4 : santé et hygiène.

3. Unité de formation sur : Accompagnement et aide aux personnes dans les activités ordinaires de la vie quotidienne :
Module 5 : alimentation – repas,
Module 6 : entretien du linge et du cadre de vie.

4. Unité de formation sur : Accompagnement et aide des personnes dans les activités de la vie sociale et relationnelle :
Module 7 : action sociale et ses acteurs,
Module 8 : animation et vie quotidienne.

5. Unité de formation sur : Méthodologie d’intervention :
Module 9   : exercice professionnel, responsabilité et déontologie,
Module 10 : mise en oeuvre de l’intervention,
Module 11 : communication, liaison et relation d’aide.

Et

560h de stage (4 mois) : un stage professionnel (420 h – 3 mois) et 1 ou 2 stages de découverte (total = 120 h – 1 mois).

Modalités particulières
Les titulaires de certains diplômes et certificats relevant du champ de l’aide à la personne (CAFAMP, DEPAS, DP auxiliaire de puériculture, BEP carrières sanitaires et sociales, BEPA services aux personnes, CAPA, BAPAAT, titre assistant de vie, CCP, titre employé familial polyvalent) bénéficient de validations automatiques de modules qui donnent droit aux allègements de formation correspondants.

Un diplôme
La formation est sanctionnée par le diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS), délivré par le préfet de région, après validation de l’ensemble des modules de formation.
Les titulaires du CAFAD sont titulaires de droit du DEAVS.
Modalités particulières

Peuvent obtenir une attestation d’équivalence du DEAVS les titulaires

du CAFAD ou du BEP carrières sanitaires et sociales mention complémentaire aide à domicile.
du CAFAMP ou du DPAS sous réserve d’avoir 800 h d’expérience professionnelle après validation de l’unité de formation n° 5.


L'EXERCICE PROFESSIONNEL

Les employeurs
Le secteur de l'aide à domicile connaît un accroissement considérable depuis quelques années. Ainsi, 177 000 auxiliaires de vie sociale apportent leur soutien aux personnes fragiles que ce soit en milieu urbain ou en milieu rural. Attention cependant, ces emplois sont souvent compris entre le mi-temps et le temps complet.
Du fait de l'allongement de la durée de la vie, de la solvabilité croissante d'un certain nombre de retraités, du fait de la création de l'allocation personnalisé d'autonomie, mais aussi grâce au développement général des services aux personnes et aux familles, ce secteur d'activité poursuivra son expansion et se diversifiera.

Aujourd'hui les communes et les associations sont les principaux employeurs.

Les débouchés
Plus de 80 % des auxiliaires de vie sociale travaillent dans le secteur privé, néanmoins quelques-uns exercent dans le cadre de la fonction publique territoriale.
La fonction publique territoriale

Pour plus d’informations sur les emplois d’auxiliaire de vie sociale dans la fonction publique territoriale et particulièrement ceux proposés par les communes voir les sites suivants : http://www.centresdegestion.org/ et http://www.uncdg.com/.

La carrière
Les salaires et la carrière sont déterminés soit par des textes réglementaires pour les salariés qui travaillent dans le secteur public soit par des conventions collectives pour ceux qui relèvent du secteur privé.
Par exemple : salaires bruts,
dans la fonction publique territoriale (primes non comprises) au 01/09/04,
début de carrière : 1 156 Euros
fin de carrière : 1 543 Euros

Dans l'accord de branche du 29 mars 2002, salaires bruts au 01/07/2004
début de carrière : 1 450 Euros
fin de carrière : 1 840 Euros

pour plus d’informations : les DRASS (voir liste) et les centres de formation au DEAVS (voir liste).

post? par : le :

Formation Sociale en France site web :

Partager l'article : formation auxiliaire de vie

Partager : facebook

Poster un commentaire

Commentaires

alline.christian@orange.fr dit Monsieur ou madame,j'ai été aide à domicile aux personnes âgées au ccas puis assistante maternelle.Aujourd'hui je suis sans emploi et serai très motivée à suivre une formation dans le public pour devenir auxiliaire de vie.Pourriez-vous m'aider en me renseignant sur une possibilité.Merci d'avance.

1
Répondre

mumu.romani@laposte.net dit bonjour c'est Murielle pouvez vous me dire ou je pourais trouver un centre de formation dans le haut rhin pour auxxiliaire de vie je vous donne mon adresse mumu.romani@laposte.net merci d'avance pour votre réponse

0
Répondre

marie dit dit MONSIEUR,je voudrais devenir auxilliaire de vie aidez moi SVP à trouver un centres de formation en belgique? merci

0
Répondre

ewanson dit Bonjour je suis camerounais d origine vivant au cameroun agé de 32ans avec un Bac C agé de 9ans j aimerais suivre une Formation en infirmiers auxiliaire de vie en Suisse car c est un métier qui me façonne énormemt apporter assistance à ceux qui sont dans le besoin.j aimerais savoir la procedure d admission specifique pour mon cas dans l une des écoles.

0
Répondre