Formation Diplôme supérieur en travail social en France

Partager : facebook
Formation Diplôme supérieur en travail social en France

Formation Diplôme supérieur en travail social en France

 Retour
D.S.T.S.
Diplôme supérieur en travail social

La formation qui conduit au diplôme supérieur en travail social permet aux professionnels de terrain d’acquérir les compétences attendues des cadres de l’action sociale dans les domaines de :

  • la connaissance et l’expertise des politiques sociales,
  • la conception, la mise en oeuvre et l’évaluation de projets d’intervention sociale,
  • la direction et la gestion de service et l’encadrement d’équipes,
  • la méthodologie de recherche.

Elle s’articule avec la préparation à une maîtrise ou à un diplôme de même niveau et s’effectue dans le cadre de la formation professionnelle continue.

LA FORMATION

  • Conditions d'admission

Soit être titulaire d’un des diplômes suivants :

  • Diplôme d’Etat d’assistant de service social,
  • Diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé
  • Diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants,
  • Diplôme de conseiller en économie sociale et familiale,
  • Diplôme d’Etat relatif aux fonctions d’animation,
  • Diplôme d’éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse,
  • Certificat d’aptitude aux fonctions d’éducateur technique spécialisé,
  • Diplômes ou certificats de directeur d’établissement ou de service délivré par le ministre de l’éducation nationale, le ministre chargé de la jeunesse et des sports, le directeur de l’Ecole nationale de la santé publique.

Et justifier de 3 ans d’expérience professionnelle dans l’action sociale.

Soit appartenir à un des corps suivants :

  • directeurs de la protection judiciaire de la jeunesse,
  • éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse,
  • conseillers d’insertion et de probation de l’administration pénitentiaire.

Et justifier de 3 ans d’expérience professionnelle dans l’action sociale.

Soit être titulaire d’un :

  • diplôme national ou diplôme d’Etat ou diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur, sanctionnant un niveau de formation correspondant à au moins 2 ans d’études supérieures comme par exemple : un DEUG, un DUT, un DEUST, une licence, une maîtrise, un DESS, un DEA, ...
  • Diplôme, certificat ou titre homologué au moins au niveau III

Et justifier de 5 ans d’expérience professionnelle dans l’action sociale.

Cette durée est ramenée à 4 ans pour les titulaires d’un de ces diplômes quand il sanctionne une formation dans le domaine de l’intervention sociale comme le DUT carrière sociale, le BTS économie sociale et familiale, le DEUG interventions sociales et éducatives.

Et dans tous les cas, satisfaire aux épreuves de sélection organisées par chaque centre de formation.

  • Durée de contenu des études

700 heures sur 3 ans.

La formation est organisée à partir de 3 axes :

  • Développement de projet et management (300 heures)
    - Organisation et action collective
    - Méthodologie de projet
    - Gestion des ressources
  • Politiques sociales et action sociale (150 heures)
    - Contexte socio-économique de l’intervention sociale
    - Elaboration, évolution et mise en oeuvre des politiques sociales
    - Evaluation des politiques publiques, des dispositifs d’action sociale et de leur mise en oeuvre
    - Politiques sociales dans l’espace européen.
  • Connaissance et analyse de l’intervention sociale, initiation à la recherche (250 heures)
    - Modèles explicatifs et approfondissements disciplinaires (sciences juridiques, sciences économiques, sciences humaines et sociales)
    - Méthodologie générale et outil de la recherche
    - Accompagnement individuel et collectif de la recherche.
  • Modalités particulières

Afin d’adapter le projet pédagogique aux spécificités régionales ou de faciliter l’articulation avec un cursus de maîtrise ou de diplôme de même niveau, l’organisme de formation peut réduire le volume horaire de chaque axe et dégager ainsi un maximum de 100 heures qui peuvent être affectées :

  • soit à l’approfondissement d’une thématique ou d’une discipline,
  • soit à la réalisation d’un stage permettant l’approche d’un autre lieu professionnel.

Allègements de formation

Chaque étudiant conclut avec l’organisme de formation un contrat définissant ses objectifs au regard de ses acquis et de son itinéraire personnel et précisant l’adaptation individuelle du cursus, notamment les propositions d’allègements.
Des allègements d’une durée maximale de 225 heures peuvent être accordés.

  • Un diplôme

L’examen comprend :

En cours de formation

  • Une épreuve écrite relative à l’axe " politiques sociales et action sociale "
  • La présentation orale d’une note relative au fonctionnement d’un service, d’un établissement ou à la mise en oeuvre d’une action dans le domaine social.

A l’issue de la formation

  • La rédaction et la soutenance d’un mémoire sur un sujet en référence à la formation dispensée ou à l’expérience professionnelle du candidat.

Le diplôme supérieur en travail social est délivré conjointement par le directeur régional des affaires sanitaires et sociales et le recteur d’académie.

Diplôme homologué au niveau II, le DSTS permet d’accéder, suivant des modalités définies par les universités, au formations universitaires de 3ème cycle (DESS, DEA). Il permet également d’accéder à la formation au CAFDES après 3 années d’expérience professionnelle.

NB : Ce diplôme et la formation correspondante sont actuellement en cours de rénovation.

Pour plus d’informations : Les DRASS (voir liste), les centres de formation préparant au DSTS (voir liste)

 

Partager l'article : Formation Diplôme supérieur en travail social en France

Partager : facebook