Infos cfc santé-social

f
Infos cfc santé-social

Infos cfc santé-social

Voici quelques infos sur les cfc sociaux.

18.08.05  News je vous invite a visiter le site de cette école très bien mis en ligne et documenté

http://www.centrepierre-coullery.ch/Accueil.htm 

avec un excellent descriptif des formations

 

Les formations proposées

Domaine santé

    Niveau attestation

Aide-soignantE (en école

Aide-soignantE (en emploi)

Aide en gériatrie (en emploi)

    Niveau CFC et Maturité professionnelle

AssistantE en soins et santé communautaire (en dual)

Maturité professionnelle intégrée avec une base de CFC d'assistantE en soins et santé communautaire (formation en collaboration avec l'ESTER)

 
Domicile

           CFC d’aide familial-e                           Formulaire d'admission

Domaine social

    Niveau attestation

Auxiliaire en espace de vie enfantine

Niveau CFC et Maturité professionnelle

CFC d'assistantE socio-éducatifVE (en projet: cf Office fédéral de la formation professionnel et de la technologie OFFT) en principe     des 2005

Maturité professionnelle intégrée avec une base de CFC d'accompagnantE socio-éducatifVE (formation en collaboration avec l'ESTER)

Niveau école supérieure

Educateur-trice de l' enfance (en école)

Educateur-trice de l' enfance (en emploi)

Formation continue

  Niveau attestation

Encadrement de stagiaire dans le domaine santé

  Niveau post-grade

Formation de directeur-trice d'institution de la petite enfance (formation dispensée par l'EESP de Lausanne

c'est vrai que la situation évolue continuellement le lien pour les diverses infos sur educh.ch voir par le moteur google qui se trouve en haut de cette page

Vous découvrirez ici deux schémas très complets sur les formations sociales en Suisse, ces shémas sont le fruit du travail de Mr Schoeni de l'office fédéral des formations professionnelles.

De plus vous pourrez lire le résultat d'un sondage que j'ais mis sur internet il y a quelques temps déjà sur le cfc à 16 ans.

Ici le graphiques des formations sociales

Ici le graphiques des compétences

Un petit sondage sur  l'Apprentissage pour éducateur .....

Peut t'on devenir éducateur a 16 ans
oui celà me semble jouable
non c'est impossible faut pas rêver


[ Voir les résultats ! ]
[ Swisstools.net : Sondages gratuits pour votre site ! ]

B U R E A U D ’ I N F O R M A T I O N E T D E C O M M U N I C A T I O N D E L ’ E T A T D E V A U D
Place du Château 6 - 1014 Lausanne - tél. 021 / 316 40 50 - fax 021 / 316 40 52
Communiqué de presse
Mise en place du nouveau CFC d’assistant-e socio-éducatif
Une nouvelle formation professionnelle d’assistant-e socio-éducatif entrera en vigueur
dès le mois d’août 2005. Deux modalités seront offertes : une formation à temps plein
au sein des écoles de diplôme des gymnases à partir de la rentrée prochaine, ou une
formation de type dual dès la rentrée 2006. Cette formation est destinée aux futurs
professionnels souhaitant travailler dans des institutions pour personnes âgées, ou
pour personnes handicapées, ou pour enfants.
Une nouvelle formation de type certificat fédéral de capacités (CFC) d’assistant-e socio-
éducatif, reconnu par l’OFFT, entrera en vigueur dès le mois d’août 2005. Cette nouvelle
filière formera des professionnels actifs au sein d’institutions pour personnes âgées (EMS),
pour personnes handicapées, ou pour enfants (0-12 ans).
Deux modalités de formation seront à disposition. La première, en école à plein temps, sera
mise en place dès la rentrée prochaine. Elle se déroulera au sein des écoles de diplôme des
gymnases vaudois. La seconde modalité de formation est de type dual. Les apprenti-e-s
exerceront une activité au sein d’une institution et suivront les cours au sein d’une école
professionnelle. Cette deuxième possibilité sera offerte dès la rentrée 2006.
L’accès à cette filière est régit selon les principes généraux relevant des deux modalités de
formation possibles. Pour la formation en école de diplôme, les candidat-e-s doivent avoir
terminé avec succès une scolarité en voie secondaire générale (VSG), avec 14 points au
total des évaluations de français, mathématique et allemand ou anglais. Ils peuvent
également être issus de la voie secondaire baccalauréat (VSB). Les candidat-e-s peuvent
d’ores et déjà s’adresser à la Direction des gymnases vaudois (021 316 3400) afin d’obtenir
les formules d’inscriptions ; le délai est fixé au 30 avril 2005. Pour la voie de l’apprentissage
dual, les candidat-e-s devront avoir terminé la scolarité obligatoire et trouvé une place
d’apprentissage dans une institution, le contrat d’apprentissage impliquant automatiquement
l’inscription dans une école professionnelle..
Le titre obtenu sera dans les deux cas un CFC d’assistant-e socio-éducatif. Les titulaires de
ce CFC pourront, comme pour d’autres professions, préparer une maturité professionnelle et
ainsi poursuivre leur formation en Haute École spécialisée.
Bureau d’information et de communication de l’Etat de Vaud
Lausanne, le 4 mars 2005
Renseignements :
Anne-Catherine Lyon, cheffe du DFJ, Rue de la Barre 8, 1014 Lausanne, tél. 021 316 3001
Formation en école de diplôme : Séverin Bez, directeur général adjoint en charge des gymnases, Direction des
gymnases vaudois (DGVD), Rue St-Martin 9, 1014 Lausanne, tél. 021 316 3429.
Formation duale : Catherine Laurent, adjointe pédagogique à la Direction de la formation professionnelle
vaudoise (DFPV), Rue St-Martin 24, 1014 Lausanne, tél. 021 316 6330.

CFC d'accompagnant socio-éducatif/accompagnante socio-éducative

 

Accompagnant-e socio-éducatif-ve

Description

L'accompagnant-e socio-éducatif-ve encadre des personnes de tout âge présentant ou pas un handicap physique, mental, psychique ou social, dans leur vie quotidienne et pendant leurs loisirs. Ils les guident, les aident et les encouragent en fonction de leurs besoins individuels et de la période de la vie qu'elles traversent à développer ou à sauvegarder leur indépendance.

Ils exercent leur activité professionnelle auprès de groupes et de particuliers, dans des institutions pour enfants, pour personnes handicapées, pour personnes âgées et au sein d'organisations d'aide et de soins à domicile.


 

CFC d'accompagnant socio-éducatif/accompagnante socio-éducative

 

Accompagnant-e socio-éducatif-ve

Description

L'accompagnant-e socio-éducatif-ve encadre des personnes de tout âge présentant ou pas un handicap physique, mental, psychique ou social, dans leur vie quotidienne et pendant leurs loisirs. Ils les guident, les aident et les encouragent en fonction de leurs besoins individuels et de la période de la vie qu'elles traversent à développer ou à sauvegarder leur indépendance.

Ils exercent leur activité professionnelle auprès de groupes et de particuliers, dans des institutions pour enfants, pour personnes handicapées, pour personnes âgées et au sein d'organisations d'aide et de soins à domicile.

Les principales tâches de l'accompagnant-e socio-éducatif-ve:

Compétences professionnelles

1) Connaître le cadre institutionnel et le contexte, y compris l'évolution de la politique sociale, ainsi que la mission de l'institution.

2) Etre au clair sur son rôle professionnel et l'assumer avec compétence

3) Participer à la planification, la préparation et l'évaluation d'activités adaptées aux besoins et aux capacités des personnes accompagnées.

4) Accompagner et aider une personne ou un groupe dans l'accomplissement des tâches quotidiennes.

5) Encourager la participation à la vie sociale, sociétale et culturelle.

6) Promouvoir l'évolution et l'autonomie des personnes accompagnées.

7) Tenir compte du cadre de travail propre à l'entreprise, recourir aux techniques de travail et aux outils professionnels qui y sont utilisés en général.

Compétences méthodologiques

Techniques de travail

Approche systémique et action axée sur les processus

Stratégies d'apprentissage

Flexibilité

Compétences sociales et personnelles

Autonomie et responsabilité

Discrétion

Empathie

Apprentissage tout au long de la vie

Aptitude à la communication

Aptitude à gérer des conflits

Esprit d'équipe

Observation des convenances et présentation adaptée à la situation

Résistance physique et psychique.

L'accompagnant-e socio-éducatif-ve travaille dans une équipe pluridisciplinaire et doit collaborer avec d'autres professionnels du secteur social (assistants sociaux, éducateurs spécialisée, éducateurs de la petite enfance, animateurs socio-culturels, aides familiales, etc…). Il travaille selon des horaires particuliers y compris samedi et dimanche.

Formation

La formation d'accompagnant-e socio-éducatif-ve dure 3 ans sous forme d'un apprentissage spécialisé en institution. Une formation généraliste peut être envisagée, en fin de formation, selon les disponibilités des institutions en matière d'accueil des apprentis.

Conditions d'admission

Scolarité obligatoire achevée, état de santé compatible avec la profession

Titre obtenu

Le formation donne droit à un certificat fédéral de capacité d'accompagnant-e socio-éducatif-ve.

Possibilité d'obtenir une maturité professionnelle pendant l'apprentissage ou après l'obtention du CFC.

Contenu de la formation

Branches enseignées

Nbre d'heures

Culture générale

360

Sports

120

Sciences sociales

400*

Identité personnelle

200*

Analyse de pratique professionnelle

100*

Identité professionnelle

300*

Santé, soins et prévention

100*

 

1580

 

*suggestions d'intitulés de cours et valeurs indicatives, dans l'attente d'un PEC (plan d'étude cadre) et d'un PEE (plan d'étude école). Le PEE est en travail au sein d'un groupe de travail BEJUNE.

Perspectives

L'obtention d'un CFC donne accès à une école supérieure comme la formation d'éducation de l'enfance. Le détenteur d'un CFC social voit la durée de la formation supérieure allégée d'une année.

Le titulaire d'une maturité professionnelle peut poursuivre sa formation dans une Haute école spécialisée (HES) du domaine social et obtenir le titre d'éducateur social.

Procédure

Le-la futur-e apprenant-e cherche lui-même sa place d'apprentissage.

Le Centre Pierre-Coullery tient une liste des institutions neuchâteloises qui ont manifesté de l'intérêt pour accueillir des apprenant-e-s, dans l'un des 4 domaines concernés par le CFC, soit:

- accompagnement de personne handicapée

- accompagnement de personnes âgées

- accompagnement d'enfants

- accompagnement à domicile

Pour pouvoir accueillir et former un-e apprenant-e, l'institution doit être au bénéfice d'une autorisation de former délivrée par le Service de la formation professionnelle. Le Centre Pierre-Coullery tient à disposition une liste des institutions susceptibles d'accueillir des apprenant-es.

Le contrat d'apprentissage doit parvenir au Service de la formation professionnelle jusqu'au

 

                                    15 mars 2005, dernier délai.

 

Rémunération

Les recommandations de rémunération de l'apprenant-e sont identiques à celles versées aux apprenti-es de l'administration publique neuchâteloise, soit:

                                                  1ère année Fr 600.—

2ème année Fr 800.—

3ème année Fr 1'100.—

Début des cours

Dès la rentrée scolaire 2005-2006, par journée de cours hebdomadaire et/ou semaine de cours blocs.

-------------------------------------------------------------------------------

Tous renseignements complémentaires peuvent être obtenus au:

Centre Pierre-Coullery, Prévoyance 82, 2300 La Chaux-de-Fonds

Tél. 032 967 20 01

Fédération des crèches et garderies fribourgeoises case postale 167 1707 Fribourg
026 / 429 09 92
CFC social :
Position de la Fédération des crèches et garderies fribourgeoises
Le projet de mise en place d’une formation professionnelle initiale dans le domaine de
l’accompagnement et de l’animation socio-éducative s’inscrit dans une logique d’intégration
des professions de la santé et du social dans le système de la formation professionnelle.
Cinq domaines d’activités sont concernés : la petite enfance, l’animation et l’encadrement de
la jeunesse, l’animation socio-culturelle, les personnes âgées et les personnes handicapées.
La Fédération des crèches et garderies fribourgeoises suit de près les travaux de mise en place
de cette nouvelle formation et estime que les options suivantes devraient être assurées :
Maintien du niveau tertiaire pour les formations d’éducateur/trices de la petite enfance
Rappelons tout d’abord que la FC&GF travaille depuis des années à une meilleure
reconnaissance des professionnel/les de la petite enfance tout en mettant en évidence le lien
direct entre la qualité d’accueil et la formation du personnel. Le personnel des crèches est de
plus en plus souvent confronté à des situations familiales compliquées et à des enfants
présentant des comportements difficiles. Prendre en compte la spécificité de chaque enfant
accueilli tout en maintenant la cohésion d’un groupe et la ligne de l’institution, voilà parmi
d’autres, un défi qui requiert non seulement une formation spécifique et complète mais
également de la maturité et un bon équilibre personnel. Cela nous amène à réaffirmer notre
conviction que seule une formation de niveau tertiaire peut offrir les outils nécessaires pour
répondre à la complexité de la prise en charge d’un groupe de jeunes enfants.
Le CFC ne peut donc être qu’une première étape du cursus de formation. Cette voie de
formation ne doit pas être un but en soi, mais une possibilité parmi d’autres d’accéder aux
formations ESTS (école supérieure de travail social) ou HES (haute école spécialisée).
Les filières actuelles de formation d’éducateur/éducatrice de la petite enfance doivent
être maintenues, voire renforcées afin de répondre au besoin croissant de professionnel/les
spécialisé/es dans ce domaine.
Option généraliste du CFC
La FC&GF défend l’option généraliste d’assistant en animation et en accompagnement
socio-éducatif qui permet une première approche de différents domaines socio-éducatifs.
Nous nous opposons très clairement à une formation d’assistante éducatrice de la petite
enfance qui risquerait de dévaloriser les formations actuellement en cours et de rendre très
difficile la différenciation des fonctions sur le terrain.
Fédération des crèches et garderies fribourgeoises case postale 167 1707 Fribourg
026 / 429 09 92
Harmonisation des formations alémaniques et romandes
Il faut reconnaître qu’actuellement l’accès à la formation d’éducateur/rice de la petite enfance
(Kleinkinder-Erzieher/in) n’est pas toujours aisé et que les voies de formation varient
fortement d’une région linguistique à l’autre. La Suisse romande n’offre que des formations
de niveau tertiaire et les formations alémaniques se font sous forme d’apprentissage
uniquement. La situation géographique de Fribourg, à la frontière des langues, ne simplifie
pas la classification des fonctions en lien avec les différentes formations de base.
La mise en place d’un CFC en Suisse romande ne se justifie que par la création en Suisse
alémanique d’une formation de type tertiaire, afin que les trois niveaux de formation soit
présents : assistant socio-éducatif = agir encadré
éducateur/trice de la petite enfance = agir autonome (au minimum)
directeur/trice de crèche = agir expert
La formation d’éducateur/trice de la petite enfance doit être au minimum de niveau ESTS,
voir HES, puisque ces professionnel/les seront amené/es à encadrer des personnes au bénéfice
d’un CFC.
La formation de directeur/trice de crèche exige une formation post-grade complémentaire
d’au minimum 2 ans en emploi.
Pour la FC&GF, il est impératif d’harmoniser les formations romandes et alémaniques
afin que les filières soient équivalentes.
Exigences d’admission
La FC&GF s’est prononcée de manière unanime pour un âge d’entrée d’au minimum 17
ans, voire de 18 ans, en relevant l’importance de la «maturation » et des expériences
personnelles préalables (séjours à l’étranger, autres expériences professionnelles, etc.)
L’importance d’un entretien d’admission a été relevée, afin d’évaluer les motivations à
entreprendre une formation dans le domaine de l’accompagnement social.
Durée et type de formation
La durée de la formation devrait être de trois ans avec la possibilité d’effectuer une année
supplémentaire pour accéder à la maturité professionnelle.
Nous optons pour une formation en école avec des possibilités d’être confronté à la réalité de
la pratique, par des stages d’observation dans au moins trois des domaines d’intervention
concernés. La troisième année rendra visible l’orientation choisie par un stage de longue
durée avec des retours réguliers en école ou une immersion de type dual.
Nous tenons à relever l’importance, dans la perspective d’un CFC généraliste, de l’ouverture
vers différents domaines d’intervention et de la possibilité d’appréhender différentes réalités
professionnelles (horaires, conditions de travail, etc.) et problématiques propres à chaque
secteur.
Validation des acquis
Une formation pour adultes intégrant un dispositif de validation des acquis doit être mis en
place en parallèle. Ce processus ne doit pas être le prétexte à des équivalences ou une
formation au rabais mais doit s’inscrire également dans une perspective d’accès aux
formation ESTS ou HES.
Fédération des crèches et garderies fribourgeoises case postale 167 1707 Fribourg
026 / 429 09 92
Conditions de mise en oeuvre et normes d’encadrement
Les normes d’encadrement devront impérativement être revues et précisées. Pour la FC&GF,
les titulaires de CFC ne pourront en aucun cas être inclus dans le quota actuel en
personnel diplômé, qui est déjà relativement bas: deux tiers dans le meilleur des cas et même
souvent 50% seulement.
La mise en oeuvre de ce projet ne devra pas avoir des conséquences négatives sur la charge de
travail du personnel diplômé (diplôme spécifique petite enfance) ainsi que sur la qualité
d’accueil.
Conclusion
Pour la FC&GF, un projet de CFC social ne se justifie que s’il va dans le sens d’un
meilleur accès aux filières de formations sociales de niveau tertiaire, donc vers plus de
formation : autre voie d’accès aux formation ESTS et HES pour des jeunes qui n’auraient pas
pu y accéder jusqu’ici, formation et validation des acquis pour des personnes adultes déjà en
poste, leur permettant ainsi de poursuivre des études dans des domaines spécifiques
(animation socio-culturelle, éducation spécialisée, éducation de la petite enfance, etc.).
Fribourg, mai 2003 / ES

Accompagnant socio-éducatif

Accompagnant social

Assistant socio-éducatif de nouvelle dénomination et de nouveau terme en vue.

Le but de ce texte est de vous permettre de découvrir les liens sur le net qui vous donneront le maximum d’infos sur l’évolution de ces professions émergentes.

http://www.bbt.admin.ch/dossiers/gsk/cfcs/f/index.htm#1


Le cfc social aujourd’hui en mars 2005  et validation des acquis.

Accompagnant socio-éducatif

Accompagnant social

Assistant socio-éducatif de nouvelle dénomination et de nouveau terme en vue.

Le but de ce texte est de vous permettre de découvrir les liens sur le net qui vous donneront le maximum d’infos sur l’évolution de ces professions émergentes.

http://www.bbt.admin.ch/dossiers/gsk/cfcs/f/index.htm#1

eh oui la situation évolue sans cesse, c’est pourquoi je vous tiens au courant des nouvelles évolutions de mois en mois.

En effet la demande pour le cfc social est grandissante, de par le fait qu’elle peut permettre a de jeune professionnel de commencer un parcours de formation qui pourrait se terminer sur les bancs des Hes.

Et surtout, car un nombre important de professionnels pourrait par la validation des acquis obtenir ce cfc ou tout au moins une attestation de capacité cantonale.

Premièrement, ce Cfc répond à la mise à niveau des formations sociales santé dans la planification générale des formations en Suisse.

Information générale dans les écoles suivantes

http://www.cefops.ch/

http://www.geneve.ch/cefops/welcome.html

Cette formation cfc social pourra être mise en place en automne si la confédération réussie a trouvé un accord sur l’ordonnance de mise en place de cette formation en 3 ans, qui pourra être suivie d’une année de maturité professionnelle ouvrant les portes des hes.

C’est Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT qui est le grand acteur de ces décisions, je vous invite d’ailleurs à visiter leur site très complet …

http://www.bbt.admin.ch/f/   vous y trouverez toute l’information sur les décisions fédérales dans ce domaine.

Bien sur que quand l’ordonnance aura été validée, c’est les cantons qui de façon indépendante détermineront leur plan de formation. Plus spécifiquement cette page http://www.bbt.admin.ch/dossiers/gsk/f/index.htm vous renseignera sur l’évolution santé sociale.

Une page aussi sur la reconnaissance des diplômes étrangers dans le domaine social.

http://www.bbt.admin.ch/dossiers/anerkenn/gleich/f/index.htm

 

Dans ce nouveau panel de formation on trouve aussi la formation initiale qui elle en se déroulera que sur 2 ans pour être informé sur ce thême voir ce lien

http://www.csfp.ch/csfp/index.php

 

Bien pour ce qui est des niveaux de formations on trouve donc

 

Le niveau Hes qui est aujourd’hui en pleine action et bien délimité.

Le niveau Es, c'est-à-dire l’ancien ests qui devient la possibilité pour des personnes ayant obtenu un cfc de continuer une voie de formations sans avoir besoin de maturité. Cette voie es permet la formation de Moniteur d’atelier, des Éducateurs de la petite enfance, et des Éducateurs spécialisés dans un domaine spécifique.

Exemple sur Vaud les écoles de la branche et de l’arpih obtiennent le niveau Es.

Voir donc http://www.arpih-edu.ch

 

Que recouvre cette nouvelle voie de formation CFC social santé.

 

Déjà bien comprendre que la dynamique a changé on parle de plus en plus de Social-Santé, ce qui explique que la formation dans le canton de Genève soit assuré par l’école d’aide familiale.

 

Ensuite, savoir qu’entre la Suisse allemande et la Suisse romande on a beaucoup de mal a se mettre d’accord. Pourtant, une majorité d’employeurs désire le développement de cette formation.

Plus particulièrement les responsables d’animation parascolaire, qui par exemple sur Genève manque cruellement de professionnel formé.

Le projet de formation cfc social est aussi l’objet d’une réflexion sur la manière de développer ces formations en effet :

Formation duale ?

 Ou Formation en école avec stage.

Actuellement les projets en route développent des formations en école avec stage.

Le but de ces formations est, semble’il de former, des professionnels qui seront encadrés et qui ne seront à aucun moment laissé seul dans leur activité.

Dans le domaine infirmier qui expérimente déjà cette forme de formation, l’assistant en santé peut toujours atteindre une infirmière par téléphone.

D’excellents travaux présentant les besoins et un référentiel de compétence de cette profession se trouvent a cette adresse

http://www.bbt.admin.ch/dossiers/gsk/cfcs/f/index.htm#1

 

Donc nous sommes réellement face à des professions émergentes, qui d’ailleurs vont venir bousculer le champ des professionnels, car en fait en Suisse romande et plus particulièrement dans le canton de Vaud c’est 3 niveaux de formations qui vont devoir se situer sur le champ institutionnel.

 Le but du CFC social aujourd’hui est clairement défini pour être une formation généraliste

Condition de départ

16 ans révolus  promus 9e année d’école élémentaire

Axer sur les populations suivantes nourrissons, enfants en age scolaire, adolescent, jeunes adultes,personne âgée, handicap, personne dépendante comme suite à un accident, personne en difficulté d’intégration sociale.

La formation aura lieu sur 3 ans, avec en première année sur Genève 3 stages de trois mois, puis deuxième année un stage de 6 mois, et enfin en troisième année un stage de 9 mois.

Cette formation pourra être suivie par une quatrième année de maturité qui permettra l’accès aux Hes.

Bien sûr cela impose aux institutions de nouveaux postes pour les stagiaires.

De plus dés le premier cycle de formation accomplis une validation des acquis pourra être mise ne place, et là Genève est très en avance.

Pour les détenteurs du cfc l’entrée aux écoles spécialisée sera alors automatique.

 

http://www.etat-ge.ch/oofp/former/diplomes/cfc_sans_apprentissage.asp obtenir un cfc par validation des acquis voir ce lien sur Genève

 

Bien sûr la question de l’age demeure un gros problème, comment en effet imaginer un jeune de 16 ans confrontés à une adolescente en terme éducatif. Cela bien sûr impose de réfléchir au rôle de pair dans une telle activité. Mais cela pourrait vraiment surcharger la capacité d’un ado à effectuer un travail aussi stressant.

.

 

 

 

·         Que recouvre le niveau secondaire II et le niveau tertiaire?

·         Quel sera le rôle des cantons en regard de la nLFPr?
Quel sera le nouveau rôle des associations professionnelles?

·         Qu'est-ce que le plan directeur ("Masterplan") et quelles en seront les conséquences pour le transfert des professions SSA dans la sphère de compétence de la confédération?

·         Quelles dispositions transitoires sont mises en place concernant les diplômes et certificats obtenus selon l’ancien droit?

·         Quelle organisation s’occupe de l’équivalence des titres étrangers?

·         Quelles écoles délivrent des titres/diplômes reconnus par la Confédération?

·         Ma profession est-elle reconnue?

·         Quelles différences y a-t-il entre une haute école spécialisée (HES) et une école supérieure (ES)?

·         Quelle différence y a-t-il entre les diplômes professionnels délivrés par une HES et ceux délivrés par une ES?
Mon diplôme d'école supérieure peut-il être converti en un diplôme HES?

·         Est-il possible, sur la base d'une formation professionnelle antérieure, de raccourcir la durée de la formation au niveau secondaire II ou tertiaire?
Y a-t-il une reconnaissance des acquis et si oui, comment se fait-elle?

·         Peut-on accéder directement à une formation de niveau diplôme (tertiaire) après avoir suivi une école de culture générale?

·         Quelles sont les conditions d’admission pour le diplôme professionnel? Une maturité professionnelle est-elle nécessaire?

·         Qu’en est-il des nouvelles professions encore non réglementées?

·         Comment la nLFPr règle-t-elle les formations dans le domaine de la médecine complémentaire, par exemple celle de naturopathe?
 

·         Pour les questions spécifiques liées aux professions de la santé

·         Pour les questions liées aux professions de la santé et du social

·         Pour les questions liées aux professions du social et des arts

La maturité Santé Social….

 

La maturité professionnelle santé-social (MP-S2) dans la partie francophone du canton de Berne

Public-cible, conditions d'admission

 

La maturité professionnelle orientation santé-social (MP-S2) s’adresse aux apprenti-e-s en formation ainsi qu'aux titulaires d'un CFC obtenu après un apprentissage qui désirent s'orienter vers une formation HES des domaines de la santé et du social.

 

Les porteurs de la MP-S2 peuvent intégrer les différentes filières des hautes écoles spécialisées du domaine santé-social (HES-S2). Une expérience pratique préalable (stages professionnels) peut être exigée selon le CFC acquis.

Choix entre deux modèles : maturité intégrée ou post-CFC

 

A l'heure actuelle, la MP-S2 est offerte à St-Imier sous sa forme dite "post-CFC", soit après l'apprentissage. Les cours sont donnés sur une année scolaire en tronc commun pour environ 1000 leçons au Lycée technique et au centre de formation des professions de la santé (CEFOPS) pour les branches spécifiques. Tous les CFC permettent l'accès aux études conduisant à cette maturité professionnelle.

 

Selon les cantons, cette maturité professionnelle peut être préparée sous sa forme "intégrée", soit pendant l'apprentissage. Les jeunes qui accomplissent un apprentissage d’assistant-e en soins et santé communautaire ou de gestionnaire en économie familiale peuvent suivre cette filière à l’école professionnelle. Cette offre n’existe pas encore dans la partie francophone du canton de Berne.

Branches d'enseignement

 

Les branches fondamentales sont communes à toutes les maturités professionnelles, quelle que soit l’orientation. Les objectifs d'enseignement et leurs contenus spécifiques sont décrits dans les programmes d'études fédéraux. On trouve une approche plus détaillée dans les plans d'étude d'école, notamment spécificités de l’orientation, mode d’évaluation par branche, aspects pédagogiques. L'enseignement en écoles de maturité professionnelle fait appel au vécu des jeunes comme à leurs connaissances professionnelles. L’enseignement interdisciplinaire y est encouragé.

 

Les branches spécifiques caractérisent la maturité professionnelle santé-social (MP-S2). Ce sont d’abord les sciences naturelles avec 200 périodes d'enseignement (soit 5 périodes hebdomadaires selon le modèle post-CFC). L'étudiant-e peut y acquérir des connaissances et compétences dans les branches suivantes : biologie, physique et chimie. Le cours de biologie permet d'examiner d’importants processus biologiques et physiologiques. Exemples : considérer le développement du diabète, ou définir les mécanismes de conception de l'être humain, des bases de la génétique au développement embryonnaire.

En sciences sociales, l’enseignement comprend également 200 périodes de cours. Il est dispensé de manière interdisciplinaire. La sociologie donne à chacun-e l’occasion de se confronter à la situation de l’être humain, tant à titre collectif qu’individuel, et de mieux comprendre les rapports de force régissant la société. L’enseignement de la psychologie permet de percevoir la personne humaine dans ses multiples composantes. Les étudiant-e-s apprennent à mieux comprendre les comportements et les processus mentaux de l’individu, voire à percevoir leur propre fonctionnement.

 

De plus une branche complémentaire est encore enseignée. L’enseignement se caractérise par des matières et des méthodes pédagogiques variées. Il est possible de développer un projet ou travail personnel interdisciplinaire, réalisé sous la conduite de plusieurs enseignants de branches.

Débouchés

 

La maturité professionnelle santé-social (MP-S2) permet aux étudiant-e-s détenteurs/trices de divers CFC d’accéder à la Haute Ecole Spécialisée santé-social (HES-S2). De niveau tertiaire, cette haute école regroupe différentes filières professionnelles reconnues. Les étudiant-e-s acquièrent dans les écoles de la HES-S2 une formation professionnelle supérieure dans les domaines porteurs que sont la santé et le social.

 

En page 3 figure la liste des CFC qui, complétés par la MP-S2, permettent d’accéder aux études en HES-S2.

****************

 

 

DELAIS D'INSCRIPTION POUR LA RENTREE 2004 DANS LA PARTIE FRANCOPHONE DU CANTON DE BERNE

 

Les cours préparant à la MP-S2 selon le modèle post-CFC sont donnés au Lycée technique et au CEFOPS à St-Imier.

 

Délai d’inscription ? 8 mars 2004

 

Les inscriptions doivent parvenir au secrétariat du LTSI (Lycée technique de Saint-Imier) sous forme d'une lettre, par fax ou par e-mail (nom, prénom, date de naissance, adresse complète, et CFC obtenu ou en cours d'obtention).

 

LTSI

Prof. Michel Jeanneret

Rue Baptiste Savoye 26

2610 Saint-Imier

courriel : michel.jeanneret@eiaj.ch

post? par : le :

Apprentissage CFC et Cap Social site web :

Partager l'article : Infos cfc santé-social

f