Créer une offre d'emploi (gratuit)

Internet et l'information sur la grippe aviaire H7N3 une vraie partie d'échec est engagée

Partager : f
Internet et l

Internet et l'information sur la grippe aviaire H7N3 une vraie partie d'échec est engagée

Les infos sur le net sont de plus en plus alarmiste alors que les médias européen comme la télévision joue profil bas. Situation particulière si il en est et à nouveau c'est sur internet que l'information la plus claire et la plus rapide peut être obtenue. http://www.lexpress.fr/info/infojour/reuters.asp?id=8947&1606 APRÈS H5N1, H7N3 L'organisation a par ailleurs dépêché une équipe dans la province du Hunan (Sud) pour enquêter sur trois cas de pneumonie, dont l'un a été mortel. Aucun cas humain n'a encore été confirmé en Chine. Si la maladie ne se transmet que difficilement à l'homme, les scientifiques craignent qu'une mutation ne change la donne, ouvrant la voie à une pandémie qui pourrait faire plusieurs millions de victimes. Or cette mutation semble avoir été repérée au Vietnam. "Il y a eu une mutation permettant effectivement au virus de se répliquer dans les tissus des mammifères et de devenir hautement pathogène", annonce l'institut vietnamien Pasteur-Ho Chi Minh sur son site internet (www.pasteur-hcm.org.vn). Une nouvelle souche hautement pathogène, baptisée H7N3, a par ailleurs été découverte à Taiwan dans des fientes d'oiseaux migrateurs et des analyses sont en cours dans les élevages de volailles de la zone. Comme la souche H5N1, le H7N3 est transmissible à l'homme, souligne le Conseil taiwanais de l'agriculture. Le Tamiflu, considéré comme le meilleur traitement à ce jour contre la forme humaine de la grippe aviaire, pourrait permettre de ralentir la diffusion d'une éventuelle pandémie. Mais des doutes ont émergé lundi quant à ses effets secondaires. Le groupe pharmaceutique japonais Chugai, qui distribue ce médicament du groupe suisse Roche dans l'archipel, annonce avoir signalé au gouvernement le décès de deux adolescents ayant présenté un comportement anormal après avoir été soignés au Tamiflu. Le ministère de la Santé a ordonné en mai 2004 à Chugai de signaler dans la notice d'utilisation du médicament la liste des effets secondaires connus du Tamiflu, parmi lesquels figurent troubles du comportement et hallucinations. Les autorité japonaises ont par ailleurs annoncé lundi la mise en place d'un plan de lutte contre la maladie qui préconise notamment l'instauration de l'état d'urgence, la fermeture des établissements scolaires et l'interdiction des rassemblements importants. Le ministère de la Santé estime qu'un quart des 127 millions de Japonais pourraient être atteints et que 640.000 pourraient en mourir.

post? par : le :

Information Site Educh.ch site web :

Partager l'article : Internet et l'information sur la grippe aviaire H7N3 une vraie partie d'échec est engagée

Partager : f