Créer une offre d'emploi (gratuit)

Résolution de problème par le dessin

Partager : f
Résolution de problème par le dessin

Résolution de problème par le dessin

La technique des trois dessins est une technique développée par Mills dans son ouvrage5. Elle permet à l’enfant de chercher des ressources inconscientes par une légère transe.

 

L'enfant fait un premier dessin où on lui propose de représenter sa difficulté. Le dessin peut être figuratif ou même très abstrait quand on lui demande de dessiner une douleur ou une émotion.

 

On lui demande ensuite de redessiner une deuxième fois le problème mais de le représenter cette fois-ci sous sa forme résolue. C'est-à-dire qu'il dessine "comme si…" ce qui est déjà une ouverture au processus imaginaire. Il est étonnant amusant même de voir à quel point cela ne représente pas de difficulté majeure pour lui.

 

Dans un troisième temps, on lui propose de réaliser un troisième dessin qui représentera les ressources. Il devra dessiner ce qu'il s'est passé pour que le dessin 1 devienne le dessin 2.

 

A ce stade il est courant que l’enfant se bloque et dise "je sais pas" …. Je maintiens alors la position basse et je réponds que je ne sais pas non plus. Il faut le laisser chercher, se concentrer. On peut l'aider soit en le laissant tranquille soit en l'accompagnant mais il faut le laisser entièrement libre et l'encourager en reconnaissant ses compétences à trouver la réponse. Après un temps j'ai pu observer ses yeux se déplacer et se focaliser à la recherche d’une solution. C'est alors que la troisième esquisse jaillit comme une ébauche de solution.

 

Dans notre institution, nous affichons les trois esquisses au-dessus du lit, comme symbole et comme moyen d’échanger avec les autres éducateurs.

 

Michel est Victor se sont battus violemment. J’interviens pour les séparer et je décide en colloque de reprendre cette situation qui semble récurrente avec eux. Victor a très peur de son copain Michel qui l’a frappé, il est comme paralysé et se laisse frapper. Je parle un peu avec Victor pour bien cerner le sentiment qui le bloque. Je lui propose ensuite de dessiner sa peur. Il réalise le premier dessin puis le second. Et enfin le troisième.

 

Le troisième dessin représente la solution: les alliances qu’il a déjà mises en place avec d’autres copains. Des copains qui ont promis de le protéger. Avec étonnement il réalise qu’il avait passé un contrat d'alliance avec Michel et qu'il ne la donc pas respectée. Je lui propose de questionner Michel à ce sujet. Michel lui répond qu’il veut bien le protéger mais que lui Victor, doit respecter ses engagements et ne plus attaquer les plus petits car Michel trouve cela très injuste !


 

 

Dessin 1. Il décrit la peur comme une rivière en bas du dessin. Cette représentation est vraiment passionnante, j'aime cette manière de décrire un sentiment et il y aurait certainement beaucoup à dire de ce dessin sur le plan symbolique

 

 

.

 

Dessin 2. L’enfant représente la situation sans cette peur.

 

 

 

 

Dessin 3 L'enfant décrit sa solution, obtenue après un moment de transe devant la feuille blanche. Il dessine plusieurs petits copains avec lesquels il a construit des alliances.

 

 

 

Quand à Michel il réalisera qu’il frappe par colère, voilà ses trois dessins.

 

Dessin 1 il représente sa colère. (Je suis surpris par sa représentation de la colère qui le rend agressif vis-à-vis de ses copains en général. On le verrait ici plus tôt triste).

 

Dessin 2: il serait heureux

 

.

Dessin 3. Il se décrit dans sa famille réunie à nouveau. Ce serait la solution pour qu’il passe de la colère au bonheur.

 

 

 

Pour l'enfant le moyen de passer du dessin 1 au dessin 2 est sa famille. Cette réponse qui paraît basique nous obligera à repenser la situation de cet enfant depuis son point de vue d'enfant. Sa colère se nourrit de sa tristesse face à la séparation d'avec sa famille, c’est pour lui très difficile à vivre et nous n’en étions pas assez conscient. Si la solution n’est pas forcément réalisable, par contre la prise de conscience de l’équipe est importante dans cette situation. L'affichage avec l’accord de l’enfant de ses trois dessins au-dessus de son lit et c’est un moyen d’échange avec les autres adultes qui viennent lui souhaiter une bonne nuit.

Métaphores thérapeutiques pour enfants

  

Quatrième de couverture
Ecouter des histoires a toujours été, pour les enfants de tout âge, un ravissement et un plongeon dans une " réalité " bien à eux. Mais l'utilisation des histoires en tant qu'outil thérapeutique est une approche assez récente. Mills et Crowley ont mis au point une méthode à multiples facettes, interactive, en créant des métaphores sous formes d'histoires, tout en tenant compte de l'observation en empathie de chaque enfant et de ses préférences sensorielles, perceptuelles et linguistiques. Ils ont par ailleurs étendu le concept aux " métaphores artistiques ", le dessin et la bande dessinée étant utilisés à but thérapeutique, la créativité de l'enfant et du thérapeute se rejoignant. Ce livre, richement illustré par des exemples, sera utile aux professionnels travaillant en individuel avec les enfants, en thérapie familiale ou de groupes. Accessible à un large public, cet ouvrage permettra aux parents de redécouvrir l'univers de leur enfance et de mieux appréhender celui de leurs enfants.

SDM
Ouvrage théorique avec des applications pratiques. Les auteurs suggèrent des métaphores sous forme d'histoires, sous forme de dessins et sous d'autres formes d'expression artistique

post? par : le :

Méthodes Educatives Pédagogie site web :

Partager l'article : Résolution de problème par le dessin

Partager : f