Rôle de l'éducateur dossier lien social

Rôle de l

Rôle de l'éducateur dossier lien social

La prise en charge des enfants psychotiques, quel rôle pour les éducateurs ?
Deux sortes d’institutions, les hôpitaux de jour et les instituts médico-éducatifs, se partagent environ 80 000 jeunes malades mentaux. Les moyens et les personnels sont très différents d’un établissement à l’autre. Une distinction qui s’explique surtout parce que les hôpitaux de jour concentrent leur action sur le soin alors que les IME privilégient l’éducatif. Ainsi, les éducateurs spécialisés sont-ils beaucoup plus nombreux dans les seconds que dans les premiers. Mais cette différence entre ceux qui soignent et ceux qui éduquent est-elle justifiée ? Pour y voir plus clair nous avons donné la parole à un pédopsychiatre intervenant en institut médico-éducatif [lire ci-dessous], puis nous nous sommes rendus dans un hôpital de jour et dans un institut médco-éducatif observer le quotidien d’équipes de professionnels

--------------------------------------------------------------------------------

Pour Alain Gillis, pédopsychiatre et directeur de l’unité psychothérapique de l’IME Montaigne à Chelles, en Seine-et-Marne, il est impossible de séparer, dans le comportement d’un enfant troublé, le soignant de l’éducatif. C’est pourquoi, explique-t-il : « Les éducateurs spécialisés assument quotidiennement, aux côtés des psychologues et des psychiatres des responsabilités soignantes effectives »

Comment définir les enfants psychotiques ?

Les enfants psychotiques représentent une vaste catégorie, relativement indécise puisqu’elle comprend aussi bien des enfants présentant un grand nombre de signes autistiques que des déficients qui sont organisés sur un mode qui laisse apparaître des troubles de la personnalité. Leur prise en charge est souvent différée par la volonté des intervenants de modérer la détresse et l’angoisse des parents. Depuis le généraliste jusqu’au pédopsychiatre en passant par les enseignants et les pédiatres, la mode est à minorer les troubles et à s’en remettre aux effets de l’intégration qui confine le plus souvent à la négation d’une réalité qui ne demande qu’à s’aggraver spontanément. Le travail entrepris par les différents consultants, en dispensaire ou en CMPP n’est pas négligeable, il est cependant insuffisant lorsqu’un trouble majeur du développement se déclare. De tels désordres psychologiques nécessiteraient pour le bien de tous qu’un dépistage suivi d’une guidance ferme et éclairée soient entrepris le plus tôt possible par des intervenants, médecins, éducateurs spécialisés, psychologues, qui réfléchiraient leur action et la soumettraient à une évaluation professionnelle constructive.

Comment et par qui est assurée aujourd’hui la prise en charge ?

Les prises en charges institutionnelles sont, comme chacun sait, plus souvent le fait d’une structure de type IME que d’un hôpital de jour. Ceci pour la bonne raison que le nombre de place en hôpital de jour est beaucoup plus restreint. 7 000 enfants sont pris en charge dans les hôpitaux de jour tandis qu’environ 70 000 sont accueillis par les établissements médico-sociaux ! Quels que soient les efforts pour distinguer un enfant psychotique « médico-social » d’un enfant psychotique « sanitaire » on ne pourra convaincre les travailleurs sociaux de la pertinence de cette différence. Il faut dire que la notion de « handicap » est venue à propos pour aider à la confusion. En déclarant « handicapés » un grand nombre d’autistes et de psychotiques on a voulu démédicaliser des situations qui réclament pourtant une authentique démarche thérapeutique. Une part du problème est dans la différence de coût qui sépare les deux modes de prise en charge. Les ratios d’encadrement sont très différents. Quand un éducateur doit prendre en charge six enfants en IME, un éducateur d’hôpital de jour n’aura à assumer l’encadrement que de deux ou trois. Les psychiatres sont quant à eux dix fois moins présents dans un IME que dans un hôpital de jour. On compte un psychiatre temps plein pour 150 enfants en moyenne dans les IME ! Le montage étrange qui existe entre le sanitaire et le médico-social est largement sous-tendu par un intérêt budgétaire qui ne pourra se dissimuler éternellement.

Vous pensez qu’un rééquilibrage des budgets est nécessaire entre les hôpitaux de jour et les IME ?

Oui, mais il ne faut pas déshabiller les hôpitaux de jour pour habiller les IME. Il s’agit plutôt de reconnaître que les hôpitaux de jour sont mieux équipés pour une même tâche et obtenir que les moyens des IME soient donc accrus en conséquence. Mais je pense que le problème n’est pas seulement budgétaire, il reflète également un immobilisme administratif qui reconduit machinalement des catégories et des distinctions qui n’ont rien à voir avec la réalité. Presque tous les enfants qui sont en IME nécessitent un encadrement thérapeutique et éducatif qui demande à être réévalué. Encore une fois, le mythe du « handicap » comme celui de « l’intégration », empêche que soit posée clairement la nécessité de se pencher avec tous les moyens et avec la plus grande attention sur tous ces enfants qui, avec le temps, s’enferment dans un mode de fonctionnement psychotique.

Ce clivage budgétaire entre ces types d’établissements s’en ressent-il au niveau des professionnels et de leur niveau de formation dans ce domaine ?

Il faut reconnaître qu’une part importante des personnels éducatifs s’est trouvée dans l’obligation de se former, d’une manière ou d’une autre, et de façon à servir un projet thérapeutique. Les éducateurs et éducatrices spécialisés disposent aujourd’hui d’une culture psychothérapique qui n’est pas négligeable, et leur engagement, souvent très précoce dans les prises en charge les plus lourdes, en ont fait des collaborateurs extrêmement précieux. Il n’est pas possible de déconsidérer leur travail en laissant entendre qu’il se limite à une tâche éducative avec les enfants malades mentaux. Le travail éducatif, en lui-même difficile, est ici tout à fait confondu avec le projet thérapeutique. Tout particulièrement quand il s’agit d’enfants très jeunes. Par conséquent, éducatif ou non, le travail de l’éducateur spécialisé doit être assimilé à une action soignante. Il est impossible de séparer, dans le comportement d’un enfant troublé, ce qui relève de soins de ce qui regarde la part éducable. Quant aux intervenants extérieurs (je pense aux thérapeutes des consultations publiques ou privées) qui devraient, à raison d’une fois par semaine, s’attaquer à la pathologie, en laissant à l’institution la tâche d’un gardiennage éducatif, c’est une fiction qui a vécu. Il est évident que pour un enfant psychotique c’est la qualité des réponses, des interventions, des remarques en tous genres que l’éducateur est amené à lui adresser de façon quotidienne, qui constitue la base thérapeutique. À partir de cette base, toutes les initiatives peuvent être envisagées pour comprendre et modifier la position de sujet que ces enfants ont tant de mal à éprouver.

Toutefois, dans ce contexte particulier où l’éducatif ne prime pas on peut penser que la place de l’éducateur n’est pas indispensable ?

Ne pas reconnaître officiellement la qualité soignante du travail des éducateurs procède soit d’une méconnaissance soit d’une mauvaise foi. Dans les deux cas, cette catégorie de travailleurs sociaux se trouve confondue avec une sorte de domesticité, qui devrait s’appliquer à masquer le déficit de moyens par la régularité d’un travail anonyme et la discrétion de ses revendications. Si le public a pris l’habitude de considérer avec intérêt la situation des infirmiers ou des sages-femmes, il est étonnant de constater à quel point « on » pense que la tâche d’un éducateur spécialisé relève de la simple bonne volonté et de la patience… C’est refuser de voir que cette catégorie professionnelle assume quotidiennement, aux côtés des psychologues et des psychiatres des responsabilités soignantes effectives.
L’image des éducateurs parcourant les rues et les institutions comme des lutins réconfortants, guidés dans leur action par l’amour du prochain, doit s’effacer pour laisser voir une réalité complexe et méconnue : celle de ces intervenants quotidiennement chargés d’assurer une présence, certes bienveillante, mais aussi critique et thérapeutique, auprès de la population des enfants accueillis en institution. De la qualité de présence des éducateurs dépendent largement, dans le système actuel, les chances d’amélioration de bon nombre d’enfants psychotiques. Cette constatation doit également entraîner une réflexion sur la formation de ces personnels. L’aspect soignant devrait s’y trouver totalement assumé, et revendiqué, car il correspond, pour une part importante, à la réalité des préoccupations professionnelles que ces travailleurs sociaux « nouvelle manière » rencontreront quotidiennement.

Propos recueillis par Guy Benloulou

posté par : le :

Formation Education Spécialisée site web :

Partager l'article : Rôle de l'éducateur dossier lien social


Réponses types:
Bibliographie Education et Formation
Fondation Jean Piaget Une mine d'infos sur le net Ouvrages Education les plus vendus actuellement en ligne Ouvrages conseillés sur Lien Social Une histoire sur le Rhône et la géologie suisse pour les enfants... Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens Librairie Educh.ch par catégorie Dominique Scheder le don de la dyslexie Le procès de Lisa Roman d'un Educateur Serge Bregnard Nouvel Ouvrage de Serge Bregnard Pétale de Cendre Se faire obéir sans crier Bibliographie et Ouvrages de références Educh.ch Psychanalyse le livre noir Harry Potter
Débats pédagogie et social
RESIDENCE ALTERNEE: le livre noir de la "garde partagée" ; paranoïa? Edito et partage de Christian Besson directrice PROBLEME D’ÉTHIQUE ou DIMENSION ÉTHIQUE D’UN PROBLÈME ? ORTHOGRAPHE / SMS : UNE FRACTURE TECHNOLOGIQUE ? Coup de coeur et photos de la cité des métiers Pensées...... Réponse au questions fondamentales La Guerre est ouverte Publication du rapport « L’enfant, l’adolescent, la famille et les écrans »
Education Christianisme Islam et laicité
Sommeil, rêve et enfance FORMATIONS ET SOINS AU REIKI La culture pour apprendre à vivre ensemble
Entreprise-indépendant-social
Créer son entreprise dans le domaine social Vaud Suisse Coach indépendant quel avenir Modèle d'entreprise sociale en Suisse l Economie entreprise de soutien scolaire L'Armée du Salut a 125 ans d'action sociale Esprit d'entreprise dans le domaine social Entrepreneurs Social Innovant Ashoka
Ethique Valeurs et Déontologie
Les placements d'enfants et les incarcérations administratives Au nom de l'ordre et de la morale Test Tsedek découvrir une sens à sa vie Initiation à la philosophie Université de Genève Ethique et travail social Regard critique: Le culte du bonheur Copie de travaux de recherche sur le net Test Cannabis obligatoire à l'école Les conditions de la réinsertion professionnelle des détenus en France Neuroscience et jugement moral Philippe Meirieu Chercheur, Militant, Citoyen son site La moralisation de la société Travail social et traitement des données sensibles en Suisse Ethiques la pensée et l'action le nouveau programme Améthyste 08 Entre l’éducatif et le répressif Henri Baruk Charte qualité de la formation Educh.ch La société intergénérationnelle au service de la famille
Famille Parents Enfants
Master Interdisciplinaire en droits de l'enfant Le souhait d'enfant a toujours la cote La garde des enfants à l'extérieur de la famille Activité professionnelle des mères avec enfants en âge préscolaire Les femmes diplômées du degré tertiaire assez souvent sans enfant STRESS le Confinement et ses effets secondaires
Formation Education Spécialisée
Educateur spécialisé Découvrir les formations sociales en Suisse romande Rôle de l'éducateur dossier lien social Les corridors du quotidien Projet éducatif individualisé Travailler aux Etats-Unis L'accueil dans la relation d'aide: Jean Piaget "Psychologie et pédagogie" Master en enseignement spécialisé à l'université de Fribourg Exemple et pratique Willy Fruttiger Dit Forel, de l'enfant «incurable» à l'homme libre Madame Delafontaine nous a quitté mais...... L’éducation par des pairs Information sur l'éducation spécialisée Edunet.ch Une éducation autoritaire peut pénaliser les performances scolaires L'erreur, un outil pour enseigner Education dans les années 50 Michel Lemay le premier VRAI salon des étudiants
Informations Institutions Sociales
St-martin foyer pour ados Fondation Delafontaine L’utilité des critères indicateurs de placement ? 10 % des adultes l'illettrisme en Suisse Centre pour ados anthroposophe L’ARTIAS - Association romande et tessinoise des institutions d’action sociale Adresses et infos des institutions Suisse romande Réflexion et institution Maltraitance institutionelle Découvrir une présentation des Institutions de Suisse romande le site du Clair Logis Découvrir une présentation des Institutions de Suisse romande Adresses Institutions sur Genève
Internet, Informatique et Education
Master Universitaire en Sciences et Technologies de l'apprentissage et de la formation Jeux Virtuel et expérience optimale flight simulator 10 Le Formateur - Median Educh.ch 15 ans déjà atelier informatique Infobésité - Informations - Savoir et technologie avec Sandra Enlart Technologie et éducation paire gagnante ! educa.ch - Nouvelles Les faux dangers de Wikipédia Evolution d'internet et ........ Analyse de la voix formation entre technologie de pointe et psychologie Facebook - réseaux sociaux et Educh.ch Réseauter sur le net est-ce utile? Faut-il encore apprendre ? Wikipedia un vrai must Prévention contre la pédocriminalité sur internet Newsletter Educa infos Avril Cyberpsychologie le bain numérique
Méthodes Educatives Pédagogie
Les squiggles de Winnicott Bilan général Pei de Feuerstein La socialisation par le groupe de pairs Pnl et intervention éducative exemples Exemple de Canevas Synesthésie une nouvelle approche de l'intelligence 2. PRESENTATION DU MODELE DE C.PAQUETTE Education la métaphore des loups ... Présentation de la bientraitance... Texte de M. Rouzel Feuerstein Education cognitive Les six styles d'intervention.(Paquette C. op.cit. p.53) L'oeil apprivoisé ? à quand une nouvelle aventure ( 2013 - 2014 ou 2015) La Démarche méthodologique d'intervention action socio-éducative 3.DEMARCHE D'ANALYSE DE MON STYLE D'INTERVENTION Poterie imaginaire et intervention éducative Les intelligences multiples de bruno Hourst Elaboration du projet Educatif