Créer une offre d'emploi (gratuit)

CFC Social La nouvelle voie de formation en 2005

Partager : f
CFC Social La nouvelle voie de formation en 2005

CFC Social La nouvelle voie de formation en 2005

Situation de départ
La nouvelle loi fédérale sur la formation professionnelle prévoit l'intégration des formations de la santé et du social, mais aucune formation initiale existe en Suisse romande dans le domaine social.

Dans les domaines de la santé et du social, les formations existantes et celles qui seront créées s'intègrent dans les trois niveaux de formation existants de la formation professionnelle: formation professionnelle initiale, formation professionnelle supérieure (ESS), Hautes écoles spécialisées (HES).

Les Offices de formation professionnelle des cantons de Genève et de Vaud ont contacté les différents employeurs du social établis sur leur territoire cantonal. Ces derniers ont affirmé un fort intérêt pour la création d'une formation professionnelle initiale dans le domaine social et ces besoins ont été confirmés par les résultats de deux enquêtes menées auprès d'eux (cf. Rapport Genève et Rapport Vaud).

Enfin, l'OFFT, la CDIP, diverses associations professionnelles et les responsables de la formation de sociagogue en Suisse alémanique ont exprimé leur intérêt au projet romand de référentiel métiers, ainsi que leur volonté de travailler ensemble sur l'élaboration d'un nouveau règlement de formation dans le domaine du social.

Par ailleurs, l'Association romande pour le perfectionnement du personnel d'institutions pour handicapés (ARPIH) a déjà élaboré un projet de CFC d'accompagnant-e social-e dans son domaine d'activité. La commission de la formation professionnelle de la CRFP des domaines de la santé et du social a également exprimé la nécessité de la mise en place d'une formation professionnelle initiale recouvrant les divers domaines de l'accompagnement et de l'animation socio-éducative.

Plusieurs démarches ont d'ores et déjà été réalisées à l'initiative de différents acteurs:

référentiels métiers spécialisés par secteurs d'activités déjà élaborés: Association romande pour le perfectionnement du personnel d'institutions pour handicapés (ARPIH), Institutions sociales suisses pour personnes handicapées (INSOS), Association vaudoise des établissements médico-sociaux (AVDEMS), Association vaudoise des travailleurs de l'éducation sociale (AFTES). Ces référentiels métiers permettront d'établir un référentiel métiers unique dans le domaine de l'accompagnement et de l'animation socio-éducative.
analyses des besoins en personnel qualifié de niveau secondaire II dans le domaine de l'accompagnement et de l'animation socio-éducative pour le canton de Vaud. Une enquête a également été réalisée par l'Office d'orientation et de formation professionnelle de Genève auprès des employeurs du canton de Genève.
contacts établis entre la direction de projet et des responsables de projets de Suisse alémanique.
But et mandat
Projet
Le projet de mise en place d'une formation professionnelle initiale dans le domaine de l'accompagnement et de l'animation socio-éducative s'inscrit dans une logique d'intégration des professions de la santé et du social dans le système de la formation professionnelle.

Il s'agit d'un projet de dimension nationale placé, pour sa première partie, sous l'égide de la CRFP, regroupant les cantons de Berne, de Fribourg, de Genève, du Jura, de Neuchâtel, du Valais et de Vaud.

Cinq domaines d'activités sont couverts: la petite enfance, l'animation et l'encadrement de la jeunesse, l'animation socio-culturelle, les personnes âgées et les personnes handicapées.

But du projet
Mettre en place en Suisse, une formation professionnelle initiale dans l'accompagnement et l'animation socio-éducative débouchant sur un CFC et une maturité professionnelle orientation santé-social par un apprentissage (formation duale), par une formation en école professionnelle (formation en alternance) ou par une formation pour adultes intégrant un dispositif de validation des acquis. La filière formation professionnelle pratique sera également étudiée.

Pour mettre en place cette formation en Suisse, un groupe de travail national sera mis sur pied sous l'égide du groupe de pilotage SSA, rassemblant les représentant-e-s de Suisse romande (employeurs, écoles) ainsi que les représentant-e-s de Suisse alémanique (ASO) responsables de la formation de sociagogue afin d'élaborer un règlement de formation commun.

Ouverture des classes dès août 2005 en Suisse.

Trois phases
Dans chaque canton, des groupes relais (représentant-e-s d'employeurs, d'employé-e-s et d'écoles) seront mis en place pour assurer l'information tout au long des trois phases du projet.

Sous l'égide de la CRFP et dans le cadre de l'APA 2, élaboration d'un référentiel métiers avec des représentant-e-s des employeurs (un-e représentant-e par secteur et par canton), c'est-à-dire identification et description des compétences spécifiques de l'assistant-e en accompagnement socio-éducatif, ainsi que les savoirs requis pour assumer les tâches.

Sous l'égide du groupe de pilotage SSA, réalisation d'un projet de formation et d'un règlement provisoire pour la Suisse avec différents cursus de formations (formation duale, en alternance, formation pour adultes en emploi intégrant un système de validation des acquis). Dans cette deuxième phase, le travail se déroulera avec des représentant-e-s de Suisse alémanique de la formation de sociagogue.

2004/2005, mise en place en Suisse d'une formation professionnelle initiale (attestation pratique, CFC, maturité professionnelle) couvrant l'ensemble des domaines d'activités.

Mandat pour la phase 1
Elaboration d'un référentiel métier avec des représentants des employeurs romands (1 représentant-e-s par secteur et par canton) et des auxiliaires, c'est-à-dire identification et description des compétences spécifiques de l'accompagnant socio-éducatif, ainsi que les savoirs requis pour assumer les tâches. Accompagnement de la démarche par un dispositif d'information en continu (site Web et documents de diffusion).

Organisation
MM. Stéphane Jacquemet,et Jean-Paul Bari (Phronesis Consulting) chefs de projet de cette première phase, sont chargés de l'élaboration du référentiel métiers avec les représentant-e-s d'employeurs et d'employé-e-s des sept cantons partenaires : Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud (cf. Membres Commission Romande de pilotage et Membres Groupe " Référentiel "). Ils animeront les séances en vue de l'élaboration du référentiel métiers, et seront responsables du volet information et communication du projet jusqu'à la fin de la première phase et la reprise des travaux au niveau national, sous l'égide du groupe de pilotage SSA.

A. Méthode de travail
Un groupe "Plénier", composé au maximum de 35 représentant-e-s d'employeurs et d'employé-e-s des six cantons romands et des différents domaines d'activités, tiendra une première séance en janvier 2003, puis se réunira à deux occasions pendant les mois de mars et avril pour valider le référentiel proposé.
Un groupe "Référentiel" composé au maximum de 15 employé-e-s (personnes exerçant effectivement des travaux d'auxiliaire sur le terrain dans les cinq domaines d'activités) sera chargé de la description et de l'identification des compétences spécifiques de l'assistant-e en accompagnement socio-éducatif et des savoirs requis pour ces tâches. Le groupe référentiel tiendra trois séances entre janvier et mars 2003. Il soumettra ses propositions de référentiel au groupe "Plénier"(voir point 1).
Le résultat de ces travaux seront ensuite transmis au groupe de pilotage SSA qui entreprendra l'élaboration d'un projet de CFC social tenant compte des expériences menées en suisse alémanique (sociagogue) et du référentiel métiers établi en Suisse romande.
Afin de garantir une bonne information de l'ensemble des partenaires (employeurs, employés et écoles concernées) sur l'évolution de ce projet sensible, il est recommandé de mettre en place dans les cantons des groupes "relais". L'organisation et la composition des groupes relais relèvent de la responsabilité des chefs d'offices cantonaux.
En ce qui concerne l'information et la communication, les divers documents se rapportant au projet sont consultables sur le site internet www.cfcsocial.ch. Une newsletter périodique informera toutes les personnes intéressées sur l'évolution des travaux.
Méthodologie
Cette démarche s'inscrit dans la perspective d'une analyse fine des compétences nécessaires permettant d'apporter une plus-value réelle dans le domaine de d'une fonction auxiliaire propre aux activités socio-éducatives. À partir de ces compétences, articulées aux acquis validés des professionnels, il est possible de parvenir à la définition d'une fonction. Cette fonction détermine alors un champ d'activités et de responsabilités, des outils de gestion et de développement. Il est alors envisageable de reconnaître et certifier un véritable métier. En conséquence, une formation "standardisée" peut voir le jour dans la perspective d'une filière Métier de type secondaire II (CFC) avec un objectif de mise en lien des niveaux jusqu'à obtention d'une passerelle avec la formation Santé-Social HES (via un CFC, une 4ème année pour la Maturité professionnelle).

Le but du Référentiel de compétences est de suivre un groupe-métier afin de mettre en évidence et confirmer:

les acquis et ressources individuels
les compétences fonctionnelles
les savoirs et habilités professionnels
la professionnalité
la pratique réelle
La méthodologie retenue a été celle de l'élaboration participative d'un référentiel de compétences, avec l'aide d'un groupe de professionnels confirmés, représentatifs de la diversité des pratiques du domaine concerné, en Suisse romande, en intégrant l'étendue et la variabilité des situations professionnelles vécues sur le terrain.

Les compétences sont exprimées en termes "gestes du métier", orientées vers un objectif, un niveau de réalisation bien évidemment dans un contexte, un environnement donné (le contexte apparaît d'ailleurs comme un élément fondamental pour décrire les compétences mises en oeuvre).

L'organisation de la démarche:

un groupe de pilotage du projet ayant pour missions de suivre l'avancement du projet,
un "groupe-projet", encore appelé "groupe-métier" chargé de l'élaboration du référentiel.
un consultant "méthodologue" chargé d'accompagner le groupe métier dans le processus d'explicitation des compétences.
Cette analyse se déroulée sur une période 3 mois. Afin de proposer un angle d'analyse opérationnelle, un premier découpage thématique a été établi autours d'axes d'analyse:

Responsabilités:
quels domaines? comment les exprimer? quels risques? quelle délégation?
Formation:
quelles expériences marquantes? quelle biographie? quels profils?
Temps / Activités:
gestion du temps "passé"? gestion du "présent"? gestion du "futur"?
Communication:
rapport oral-écrit? dynamique de groupe? inter-culturel? animation?
Ressources:
quels réseaux? quelles procédures? quelle planification?
Gestion:
quelles relations? quels objectifs? quels critères? quel développement?

post? par : le :

Apprentissage CFC et Cap Social site web :

Partager l'article : CFC Social La nouvelle voie de formation en 2005

Partager : f