Formation d'éducateur spécialisé HES en suisse romande

f
Formation d

Formation d'éducateur spécialisé HES en suisse romande


  • Filière d'études Education spécialisée

    Titre professionnel

    Educatrice spécialisée, éducateur spécialisé

    • Formation à plein temps, en emploi ou à temps partiel

      L'éducateur-trice spécialisé-e est un-e professionnel-le de l'action sociale, mandaté-e par des services publics ou privés afin de favoriser le développement de personnes considérées comme durablement ou temporairement en situation d'exclusion sociale ou en voie de l'être.

      Par son activité professionnelle, l'éducateur-trice spécialisé-e contribue à développer et à maintenir des conditions qui permettent l'autonomisation, la participation à la culture et la socialisation des personnes dont il-elle s'occupe. L'éducateur-trice spécialisé-e tient compte de leurs capacités actuelles et potentielles, du contexte institutionnel et légal, du mandat. Il-elle se réfère à une déontologie. Il-elle collabore avec d'autres professionnels.

      La tâche est complexe, à la mesure des difficultés des personnes avec qui l'éducateur-trice travaille. La diversité des problèmes, des souffrances et des contextes l'amène à penser, à organiser et à évaluer son action en ayant conscience des éléments multiples qui composent ces situations. Il-elle évalue les possibilités d'évolution, qui peuvent être conditionnées par des paramètres parfois peu maîtrisables.

      L'éducation spécialisée est une pratique ouverte. Elle doit adapter ses modes d'approche aux populations, aux problèmes, aux collaborations possibles et aux moyens à disposition ou à mettre en place.

      Cette souplesse dans l'action est possible si de solides références théoriques et méthodologiques sont présentes, sans être figées. L'éducateur-trice a besoin de travailler à partir de savoirs étayés et cohérents, conçus comme des instruments pour élaborer, organiser et évaluer l'activité éducative et ses résultats.

      La formation initiale a pour but de préparer les étudiant-e-s à devenir des professionnels. Elle propose un programme structuré à partir de connaissances scientifiques et orienté vers la pratique éducative. La dialectique théorie-pratique est nourrie par l'alternance des lieux de formation (école-institutions).

      La formation de base est une formation de généraliste, qui prépare l'étudiant-e à exercer des responsabilités dans différents secteurs de l'action socio-éducative. La spécialisation proprement dite relève de la formation continue.

      Aptitudes requises pour l'exercice de la profession

      • Intérêt pour les relations humaines avec les populations diverses du point de vue de l'âge et des difficultés;

        Capacités d'analyse des situations;

        Rigueur et un esprit méthodique pour mettre en oeuvre et évaluer les activités professionnelles;

        Compétences de communication et de collaboration;

        Moyens de mise à jour des connaissances nécessaires à l'exercice de sa profession;

        Maîtrise de son domaine d'intervention.

      Champs professionnels

      L'éducatrice ou l'éducateur spécialisé travaille dans des institutions pour enfants et adolescents, des institutions pour personnes handicapées, des institutions médico-scolaires, des services de protection de la jeunesse, des centres de formation professionnelle spécialisés, des services en milieu ouvert, des centres spécialisés en toxico-dépendance.

    • Conditions d’admission pour les filières HES du domaine de travail social

      Animatrice socioculturelle et animateur socioculturel

      Assistante sociale et assistant social

      Éducatrice sociale et éducateur social

      Pour la période transitoire précédant la révision de la Loi fédérale sur les HES (période qui peut s’étendre

      éventuellement jusqu’à l’automne 2006) les conditions d’admission dans les filières de travail social de la future

      HES santé-social ont été fixées par le Comité directeur de la HES-S2. Les candidates et candidats sont soumis

      aux conditions générales des Directives transitoires d'admission HES-S2 du 29 août 2002.

      Pour être admis-e à la formation en HES-S2, il convient de répondre aux conditions suivantes :

      1. être au bénéfice du titre d’études secondaires supérieures requis ou, à défaut, avoir accompli les

      compléments de formation demandés ;

      2. démontrer les aptitudes personnelles nécessitées par l’exercice ultérieur de la profession à laquelle la

      formation prépare ;

      3. avoir réalisé une expérience professionnelle de qualité .

      1. Titres requis et compléments demandés

      a) Pour accéder à la filière de formation du domaine de travail social, les candidates et candidats doivent être

      titulaires d’un des titres suivants (selon Art. 4 des Directives d’admission du 29.8.2002) :

      maturité professionnelle santé social (MP-S2),

      maturité gymnasiale,

      diplôme d'une école de degré diplôme (EDD) reconnue par la CDIP, avec option socio-pédagogique.

      b) Un complément de formation en sciences humaines est exigé des titulaires d’un des titres suivants (Art. 6):

      maturité professionnelle autre que santé social,

      diplôme d'une EDD reconnue par la CDIP, avec option autre que socio-pédagogique,

      diplôme d'une école supérieure de commerce reconnue par l’OFFT.

      Les porteurs de ces titres doivent suivre un complément de formation en sciences humaines organisé

      et validé par les gymnases et EDD désignés par leur instance cantonale (voir les adresses ci-après).

      c) Pour être admissibles, les titulaires d’un certificat fédéral de capacité (CFC) sanctionnant un apprentissage

      d’une durée de trois ans peuvent obtenir la maturité professionnelle santé-social (voir les adresses ci-après)

      moyennant une année de formation à plein temps. S’ils justifient d’une pratique professionnelle d’au moins

      trois ans après l’acquisition de leur CFC, ils sont admissibles après la réussite des compléments de

      formation en culture générale et en sciences humaines (Art. 7).

      d) Les sites de formation peuvent admettre sur dossier, selon une procédure de reconnaissance des acquis

      validée, des personnes âgées de 30 ans et plus qui ne remplissent pas les conditions énumérées dans les

      présentes directives, mais qui sont au bénéfice d’un parcours professionnel leur ayant conféré un niveau de

      culture générale équivalant aux titres requis (Art. 9).

      Adresses pour les compléments de formation dans votre canton de domicile

      Berne Ecole de degré diplôme, Pré Jean-Meunier 1, 2740 Moutier, tél. : 032 494.52.80

      fax : 032 494.52.89, courriel: pascal. luce@ bluemail. ch

      Jura Ecole cantonale de culture générale, Faubourg des Capucins 2, 2800 Delémont

      tél. : 032 423.79.10 - fax : 032 423.79.11, courriel: secr. ecg@jura. ch

      Neuchâtel Ecole supérieure Numa-Droz, Place Numa-Droz 3, 2000 Neuchâtel

      tél. : 032 717.87.00 - fax : 032 717.87.09, courriel : esnd@ne. ch

      Fribourg Ecole cantonale de culture générale, Avenue du Moléson 17, 1700 Fribourg

      tél. : 026 305.65.65 fax : 026 305.65.70 courriel: commentjf@ edufr. ch

      Genève Ecole de culture générale Jean-Piaget , Grange-Falquet 17, 1224 Chêne-Bougeries

      tél. : 022 349.47.23, fax : 022 349.43.00, courriel: catherine. henry@ etat. ge. ch

      Vaud Gymnase de Chamblandes, Avenue des Désertes 29, 1009 Pully,

      tél. : 021 721.55.61 - fax : 021 728.55.77, courriel: pierre-marc.burnand@dfj.vd.ch

      gymnase . chamblandes@ dfj. vd. ch

      Valais se renseigner auprès de M. Joël GRAU, inspecteur de l’enseignement secondaire

      supérieur, Rue du Scex 16, 1950 Sion, tél/fax : 027 323.64.91

      courriel: joel-grau@ bluewin. ch

      Adresses pour la maturité professionnelle santé social

      Vaud Ecole de maturité professionnelle de l’ERACOM, Rte de Genève 55, 1004 Lausanne,

      tél. : 021 316.01.00 - fax : 021 316.01.01, courriel: secretariat. eracom@ eracom. vd. ch

      Neuchâtel Ecole de secteur tertiaire (ESTER) du centre intercommunal de formation des Montagnes

      Neuchâteloises (CIFOM), rue du Progrès 38-40, 2300 La Cahux-de-Fonds,

      tél. : 032 919.21.21 - fax : 032 919.21.31, courriel : ester@ cifom. ch

      Berne CEFOPS – Centre de formation des professions de la santé de langue française du canton

      de Berne, Route de Sonvilier 3, 2610 St-Imier, tél. : 032 942.62.62 - fax : 032 942.62.63,

      courriel: paebischer@cefops.ch , site internet : www. cefops. ch

      Lycée technique, Rue B.-Savoye 3, 2610 St-Imier, tél. : 032 942.42.42 - fax : 032

      942.42.43, courriel: info@ ltsi. ch

      Jura Centre professionnel de Porrentruy, Maltière 32, 2900 Porrentruy

      tél. : 032 465.35.53 - fax : 032 465.35.51, courriel: jean. theurillat@jura. ch

      Valais Ecole professionnelle de Sion, Avenue de France 25, 1950 Sion,

      tél. : 027 606.43.90 - fax : 027 606.43.94, courriel: joel-grau@ bluewin. ch

      Fribourg École professionnelle artisanale et industrielle (EPAI), Derrière-les-Remparts 5, 1700

      Fribourg tél: 026 305 25 12, Responsable de formation: Freddy Ritz courriel: ritzf@edufr.ch

    • Titres nécessitant un complément de formation en culture générale et en sciences humaines

      • CFC de trois ans au minimum, avec trois années d'expérience de travail au minimum

      Les porteurs de ce titre doivent accomplir un complément de formation de culture générale, français et mathématique (250 périodes) en plus du complément de formation en sciences humaines. Ces compléments sont organisés et validés par les gymnases et EDD (École Degré Diplôme) sous la responsabilité des départements de l'instruction publique de leur canton.

      Ces deux compléments de formation peuvent être accompli pendant l'année d'expérience professionnelle de qualité en cours du jour ou en cours du soir.

      Les personnes ayant obtenues un diplôme étranger du type "baccalauréat" doivent s'adresser aux services des immatriculations des universités romandes. Si le titre n'est pas suffisant pour entrer à l'université, les titulaires de ces titres doivent s'adresser au service de l'enseignement secondaire supérieur de leur canton de domicile.

       

      Appréciation des aptitudes personnelles

      Objectifs poursuivis

      L'appréciation des aptitudes personnelles a pour objectifs de :

      • s'assurer que la candidate ou le candidat possède les qualités requises à l'exercice ultérieur de la profession à laquelle la formation prépare.
      • disposer d'éléments pouvant servir de paramètres de discrimination dans le cadre d'une éventuelle régulation des admissions en fonction des places de formation disponibles.

       

      Contenu de l'épreuve d'appréciationdes aptitudes personnelles

      L'appréciation des aptitudes personnelles se fonde sur les éléments suivants :

      • une autobiographie de la candidate ou du candidat ;
        • présentation du parcours de vie
        • mise en évidence des expériences marquantes et des intérêts développés
        • motivation du choix professionnel
        • présentation de l'image de la profession et de la formation qui y conduit
        • autoévaluation par rapport aux qualités et capacités requises pour l'exercice de la profession choisie

         

      • un entretien semi-structuré (basé sur le contenu de l'autobiographie) permettant la mise en évidence de la personnalité, de la motivation et des aptitudes contextuelles ;
        • Un seul entretien à deux personnes (représentant de l'école + professionnel du domaine)
        • Durée d'une heure environ
        • L'autobiographie constitue une des bases de l'entretien.
        • Grille d'entretien unique permettant de se former une appréciation sur les éléments suivants :

          a) dispositions personnelles et comportement

          • capacité d'écoute et de compréhension
          • capacité de raisonnement, d'expression et d'argumentation
          • capacité d'estime réaliste de soi (confiance) et de relation

          b) motivation et projet personnel

          • représentation réaliste de la formation et de la profession
          • capacité de réflexion et d'analyse
          • ouverture d'esprit et capacité d'adaptation (se décentrer, s'organiser, prévoir)

          c) aptitudes contextuelles

          • gestion du stress et de l'imprévu

       

      Les aptitudes personnelles appréciées permettent à entamer les 20 semaines d'expériences professionnelles de qualités dans une institution sociale ou de la santé en contact direct avec les usagers. Sinon, on peut se représenter à un entretien après un délai d'une année.

       

      Expérience professionnelle de qualité

      Objectifs

      1. permettre à la candidate et au candidat de s'immerger de manière significative dans le monde du travail au sens large ainsi que de prendre connaissance et de se familiariser avec le milieu professionnel santé-social et ses usagers ;

      2. lui donner l'occasion de confirmer son intérêt pour ces champs d'activité ;

      3. l'aider à confirmer le choix de sa formation et le motiver dans la poursuite de ses études au niveau HES

       

      Conditions d'accomplissement

      a) durée
      40 semaines se subdivisant en :
      • 20 semaines attestées d'activité de nature professionnelle " tout terrain " ;
      • 20 semaines validées d'expérience pratique dans le domaine " santé-social au sens large "

      Les 20 semaines " santé-social au sens large " sont fractionnables mais doivent comporter une séquence d'au moins 10 semaines en continu dans le même lieu de pratique.

      Le taux d'activité est en principe de 100 %, avec possibilité, dans des circonstances particulières laissées à l'appréciation des sites de formation chargés de la validation, de le ramener à un plancher de 25 heures hebdomadaires.

       

      b) Nature de l'activité

      Les 20 semaines " tout terrain " peuvent revêtir toute forme et nature.

      Les 20 semaines " santé-social au sens large " doivent obligatoirement mettre la stagiaire ou le stagiaire en contact direct avec les usagers du lieu d'expérience

      Les démarches nécessaires à l'accomplissement de l'expérience professionnelle de qualité relèvent de la responsabilité des candidates et des candidats.

       

      c) encadrement

      L'expérience dans le domaine " santé-social au sens large " comporte les phases spécifiques suivantes:

      a) phase initiale de fixation du cadre

      b) phase intermédiaire, si nécessaire

      c) phase finale

      L'ensemble de la démarche donne lieu à l'établissement d'un " contrat " de forme bipartite (candidat-e/employeur), établi selon un canevas fourni par le site de formation, permettant au candidat de déterminer ses objectifs.

      Le contrat prend la forme écrite. Dès son établissement, une copie est adressée au site de formation.

       

      Conditions de validation

      L'expérience " tout terrain " fait l'objet d'une simple attestation de la part de l'employeur, portant sur la durée, la nature du travail et le taux d'activité, à présenter au site de formation ayant enregistré la candidature à la formation.

      L'expérience " santé-social au sens large " est validée par le site de formation, qui se charge de la conduite de la phase de la procédure d'admission ayant trait à l'appréciation des aptitudes personnelles requises.

      En principe, l'expérience " santé-social au sens large " n'intervient qu'une fois que la candidate ou le candidat a subi avec succès la phase d'appréciation des aptitudes personnelles.

      La décision de validation relève de la compétence du site de formation.

      Elle est fondée sur :

      a) un travail personnel écrit du candidat ;

      b) un rapport d'appréciation du ou des employeurs ;

      c) un éventuel entretien

      Le " calendrier " du parcours d'admission pourra être adapté en fonction des contraintes internes (évaluation des aptitudes personnelles) et externes (expérience professionnelle de qualité) qui lui seront imposées par les circonstances.

       

      Marche à suivre

      1. Information préalable

      Organisées périodiquement sur chaque site de formation, des séances d'information permettent aux candidates et candidats d'obtenir des informations détaillées et personnalisées sur :

      • la formation
      • la profession à laquelle la formation prépare
      • les conditions et procédures d'admission

      Ces séances d'information sont obligatoires. Il n'y a pas de délai d'inscription. L'EESP organise 6 à 10 séances d'information en fonction des demandes. Les personnes inscrites par Internet recevront par courrier normal une lettre avec l'heure et la date de la prochaine séance d'information où il y a encore des places. La participation à une séance d'information sur une des professions enseignées à l'EESP permet l'ouverture du dossier de candidature dans celle-ci.

       

      2. Ouverture du dossier de candidature

      La candidature ne sera prise en considération qu'à partir du moment où la candidate ou le candidat aura :

      a) retourné le formulaire d'inscription dûment rempli ainsi que les annexes requises

      b) accompagné sa demande d'une autobiographie manuscrite (deux copies bien lisibles ou dactylographiées, destinées aux esperts qui mèneront l'entretien)

      c) accompli au moins 12 semaines d'expérience professionnelle de qualité non spécifique (prises en compte dans les 20 semaines non spécifiques requises) et fourni les attestations y relatives (fiche de comptabilisation)

      d) joint une copie de la finance d'inscription

      Il est précisé qu'une candidate ou un candidat ne peut pas poser sa candidature en même temps dans plusieurs sites offrant une formation dans la même filière. En revanche, elle ou il peut être candidat-e en même temps dans plusieurs filières.

      Les candidats qui ont déposé un dossier de candidature complet, seront fur à mesure convoqués à un entretien pour apprécier les aptitudes personnelles.

      Après l'appréciationpositive des aptitudes personnelles, les candidats peuvent terminer l'expérience spécifique au domaine " santé-social au sens large " avec une évaluation par une personne de référence de l'institution et avec un rapport personnel qui est validé par un représentant de l'école.

      Après avoir accompli les conditions d'admission (titre requis ou complément de formation accompli, aptitudes personnelles appréciés et expérience professionnelle validée), la Commission d'admission du site statue sur l'admissibilité pour la filière de la profession choisie et délivre un certificat qui permet l'immatriculation dans un des sites de la HES-S2 qui offre la formation dans cette filière.

      Afin de gérer de manière optimale le flux des immatriculations en fonction de la disponibilité des places au sein des 4 sites HES-S2 du secteur "Travail Social", les directions de ces derniers ont convenu, en accord avec les procédures d'admission de la HES-S2 que les candidats dont la demande d'immatriculation n'aurait pas pu être honorée par le site de leur choix, auront la possibilité, soit de demander à être immatriculés dans un autre site ayant encore des places disponibles, soit de reporter leur immatriculation à l'automne suivant.

Centre de pédagogie curative anthroposophe
Fondation Perceval
Rte de Lussy 45
1162 St-Prex
Tel: 021 806 24 61
Centre romand de formation et de perfectionnement (ARPIH)
Rte de la Clochatte 88bis
1052 Le Mont-sur-Lausanne
Tel: 021 653 86 22
Internet: http://www.arpih-edu.ch
Ecole d'études sociales et pédagogiques (EESP)
Unité de formation continue
Ch. des Abeilles 14
Case postale 70
1000 Lausanne 24
Tel: 021 651 03 12
Internet: http://www.eesp.ch
Haute école de travail social - Genève
Institut d'études sociales (IES)
Rue Prévost-Martin 28
Case postale 265
1211 Genève 4
Tel: 022 322 14 14
Internet: http://www.ies-geneve.ch
HES-S2 santé-social
Haute école fribourgeoise de travail social (HEF-TS)
Rue Jean-Prouvé 10
1762 Givisiez
Tel: 026 460 85 70
Internet: http://www.hef-ts.ch
HES-S2 santé-social, Haute école santé-social Valais (HEVs2)
Filières de formation du travail social
Rue de Gravelone 5
Case postale 2133
1950 Sion 2
Tel: 027 606 42 30
Internet: http://www.hevs2.ch

post? par : le :

Formation Sociale en Suisse site web :

Partager l'article : Formation d'éducateur spécialisé HES en suisse romande

f