Assistant de service social

f
Assistant de service social

Assistant de service social

  
Assistant de service social 

L’assistant de service social agit avec les personnes, les familles, les groupes pour améliorer leurs conditions de vie sur le plan social, économique ou culturel. Il les aide à surmonter leurs difficultés et à développer leurs capacités propres afin de maintenir ou de restaurer leur autonomie et de faciliter leur insertion. Son intervention revêt diverses formes :

informer sur les droits aux prestations sociales, aux soins médicaux, à la formation, aider dans ces démarches,
conseiller et orienter en fonction des demandes vers des lieux d'accueil ou des services spécialisés,
participer au développement social de quartier ou de collectivités en milieu urbain ou rural, concevoir et participer à la mise en œuvre de projets socio-éducatifs.
DES APTITUDES

Ce métier nécessite une bonne culture générale, un intérêt pour les problèmes humains et sociaux, une aptitude aux relations et à la communication, un bon équilibre personnel permettant d'affronter des situations difficiles ou complexes.

 


LA FORMATION

Conditions d'admission
Soit être titulaire :
- du baccalauréat (ou justifier de sa possession lors de l'entrée en formation) ou
- d'un titre admis en dispense ou encore
- du diplôme d'accès aux études universitaires.
Soit avoir réussi l'examen de niveau organisé chaque année par la DRASS pour les non-bacheliers âgés de 24 ans au moins, ou âgés de 20 ans et justifiant de 24 mois d'activité professionnelle.

Et dans tous les cas, subir les épreuves de sélection organisées par chaque centre de formation

Durée de contenu des études
La formation se déroule sur 3 années scolaires.
Elle comprend, en alternance :
1400h de formation théorique (6 unités de formation) :
- cadre institutionnel de l'action sociale (droit, législation sociale) : 160h,
- économie sociale (économie, démographie) : 160 h
- environnement social (sociologie, anthropologie) : 160h,
- relations humaines (psychologie, psychopédagogie) : 160 h,
- santé (biologie, politique de la santé) : 160 h,
- théorie et pratique de l'intervention en service social : 400 h,
- approfondissement d'une unité de formation : 200 h.

14 mois de stage pratique.
Modalités particulières
La formation peut être aménagée en discontinu au-delà de 3 ans afin de la rendre compatible avec une activité professionnelle, sociale ou familiale.
Des aides financières particulières peuvent être accordées, notamment par les conseils généraux sous forme de bourse avec engagement de service. Ce type d'aide, dont le montant et les modalités varient, tend à se développer.
Un diplôme
La formation est sanctionnée par le Diplôme d'Etat d'Assistant de Service Social (DEAS) délivré par le ministère chargé des affaires sociales.
L'examen final comprend 3 épreuves :
un travail écrit de synthèse,
la présentation orale d'une situation sociale,
la présentation et la soutenance d'un mémoire.


L'EXERCICE PROFESSIONNEL

La profession d’assistant de service social est en France la seule profession sociale réglementée, c’est à dire que seuls peuvent prendre le titre ou occuper un emploi d’assistant de service social : les titulaires du diplôme d’Etat français d’assistant de service social.

Les ressortissants de l’Union européenne doivent obtenir une autorisation d’exercice.
Les ressortissants d’un pays tiers doivent suivre un cursus allégé afin d’obtenir le diplôme d’Etat français d’assistant de service social.
Les employeurs
Actuellement plus de 38 000 assistants de service social exercent leur activité et sont employés par les collectivités locales (départements et communes), l'État (ministère des affaires sociales, de l'éducation nationale, de la justice...), des organismes publics (hôpitaux...), les organismes de protection sociale (caisses de sécurité sociale, d'allocations familiales, de retraites.), des entreprises industrielles et commerciales privées ou publiques, des associations du secteur sanitaire et social. Les domaines et secteurs d'intervention sont donc extrêmement diversifiés.
Les débouchés
Les assistants de service social peuvent exercer dans le secteur privé ou dans le cadre d’une des trois fonctions publiques (+ de 60% en 1998).

Les fonctions publiques
La fonction publique hospitalière :
Assistant socio-éducatif (concours sur titres),
Cadre socio-éducatif (concours interne sur épreuves pour les assistants socio-éducatifs justifiant de 6ans de service dans le corps ou grade d’emploi).
La fonction publique territoriale :
Assistant socio-éducatif territorial (concours sur titres),
Conseiller socio-éducatif (concours interne sur épreuves pour les assistants socio-éducatifs justifiant de 6ans de service dans le corps ou grade d’emploi et de 2ans dans la fonction publique territoriale).
La fonction publique d’Etat :
Assistant de service social (concours sur épreuves).
Conseiller technique de service social (concours interne sur épreuves pour les assistants de service social justifiant de 6ans de service effectif dans le corps ou dans le grade et de 2ans au sein du ministère)
Conseiller d’insertion et de probation dans les établissements de l’administration pénitentiaire (ministère de la Justice) : concours externe sur épreuves pour l’admission à l’école nationale de l’administration pénitentiaire. Les candidats admis suivent un an de formation durant lequel ils sont en situation de fonctionnaire stagiaire.
Pour plus d’informations consulter la page " travailler dans l’administration " du site : http://www.service-public.fr, les fiches métiers et les offres d’emploi de la fonction publique territoriale sur   les sites : http://www.centresdegestion.org et http://www.uncdg.com et http://www.cnfpt.fr

La carrière
Les salaires et la carrière sont déterminés soit par des textes réglementaires pour les salariés qui travaillent dans le secteur public, soit par des conventions collectives pour ceux qui relèvent du secteur privé.
Par exemple : salaires bruts au 01/09/02 :

dans la fonction publique (primes non comprises) :
début de carrière : 1 333 Euros
fin de carrière : 2 315 Euros
dans la convention collective de l’enfance inadaptée (primes non comprises) :
Assistant social
début de carrière : 1 505 Euros
fin de carrière : 2 614 Euros
Assistant social chef (avec diplôme de niveau II)
début de carrière : 2 671 Euros
fin de carrière : 3 420 Euros
dans les organismes de sécurité sociale (emploi repère)
début de carrière : 1 764 Euros

Avec de l’expérience professionnelle l’assistant social peut accéder à des postes d’encadrement tels que responsable de circonscription d’action sociale, conseiller technique, directeur de service social, directeur d’établissement.

Conseiller socio-éducatif (catégorie A de la fonction publique) (primes non comprises)
début de carrière : 1 750 Euros
fin de carrière : 2 389 Euros
Responsable de circonscription
nouvelle bonification indiciaire : + 152 Euros
Conseiller technique
nouvelle bonification indiciaire : + 217 Euros

Après le diplôme
Les formations supérieures

Les assistants de service social peuvent poursuivre une formation supérieure :

DSTS (Diplôme supérieur en travail social)
CAFDES (Certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement social)
Autres voies
Les assistants de service social peuvent également suivre une formation particulière leur permettant d’exercer comme :
délégué à la tutelle
conseiller conjugal et familial
surintendant(e) d’usine et de service social.
Pour plus d’informations : les DRASS (voir liste), les centres de formation d’assistants de service social (voir liste)

  

post? par : le :

Formation Sociale en France site web :

Partager l'article : Assistant de service social

f

Poster un commentaire

Commentaires

all dit je veux faire partir de votre équipe parceque j'ai beaucoup à donner j'aime le contacte avec les gens en générale

0
Répondre

carocaro dit comment faire donc pour prendre une inscription pour cette année académique.

0
Répondre