Créer une offre d'emploi (gratuit)

Formations sociales en France

Partager : f
Formations sociales en France

Formations sociales en France

  
Educateur spécialisé

L’éducateur spécialisé concourt à l'éducation d'enfants et d'adolescents ou au soutien d'adultes présentant des déficiences physiques, psychiques ou des troubles du comportement ou qui ont des difficultés d'insertion. Par le soutien qu'il apporte et par les projets qu'il élabore, il aide les personnes en difficulté à restaurer ou à préserver leur autonomie. Il favorise également les actions de prévention. Son intervention se situe aussi bien dans le champ de l’éducation spécialisée, dans le champ social que dans le champ scolaire, celui de la santé ou encore de la protection judiciaire de jeunesse. Il est également de plus en plus appelé à intervenir dans le cadre de projets de développement local.

DES APTITUDES

Ce métier requiert une grande attention aux problèmes sociaux et humains, une capacité à travailler en équipe, de la créativité, le sens des responsabilités et un engagement personnel pour exercer dans toutes les structures ou services (milieu institutionnel ou milieu ouvert).

 

LA FORMATION

Conditions d'admission
Soit être titulaire:
- du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l'entrée en formation.
- de l'un des examens spéciaux d'entrée dans les universités.
- d'un des diplômes d'Etat de travail social ou paramédical sanctionnant une formation professionnelle de 2 ans.
- du certificat d'aptitude aux fonctions d'aide médico-psychologique et avoir exercé 5 ans dans l'emploi correspondant.

Soit avoir passé avec succès un examen de niveau organisé par les DRASS.
Et dans tous les cas, satisfaire aux épreuves de sélection organisées par chaque centre de formation.

Durée de contenu des études
Elle comprend, en alternance :
1450 h de formation théorique :
- pédagogie générale, relations humaines (180 h),
- pédagogie de l'expression et techniques éducatives (160 h),
- approche des handicaps, des inadaptations et pédagogie de L'éducation spécialisée (240 h),
- vie collective (160 h),
- économie et société (160 h),
- unité juridique (180 h),
- culture générale professionnelle (160 h),
- unité de spécialisation (160 h),
- 50 h non affectées au choix des centres de formation.
15 mois de stage pratique.
Modalités particulières
Cette formation est accessible aux personnes en situation d'emploi sur des postes éducatifs. Dans ce cas la durée de la formation peut être aménagée dans la limite de 4 ans.
Allègements de formation

Sur proposition de l’établissement de formation et en fonction des diplômes possédés et de l’expérience professionnelle acquise, le préfet de région peut accorder des allègements de formation qui peuvent être égaux :

Aux 2/3 de la durée de la formation théorique  :
à aux personnes titulaires :
- d’une licence ou équivalent,
- du certificat d’aptitude aux actions pédagogiques spécialisées d’adaptation et d’intégration scolaire,
- du certificat d’aptitude à l’éducation des enfants et adolescents déficients ou inadaptés,
- du diplôme d’Etat relatif aux fonctions d’animation,
- du diplôme d’instituteur ou du diplôme d’études supérieures d’instituteur,
- du certificat de cadre infirmier de secteur psychiatrique,
- du diplôme d’Etat d’assistant de service social,
- du diplôme d’Etat de conseiller en économie sociale et familiale,
- du diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants,
- du certificat d’aptitude aux fonctions d’éducateur technique spécialisé.

à aux personnes ayant reçu une formation complète d’éducateur de l’éducation surveillée,

A 1/3 de la durée de la formation théorique aux personnes titulaires
- d’un diplôme Bac+2
- du diplôme d’infirmiers du secteur psychiatrique,
- du certificat d’aptitude aux fonctions d’aides médico-psychologiques ayant 5 ans de pratique.
Un allègement égal à 950 heures de formation théorique ainsi qu’une dispense du stage de découverte peuvent être accordés aux personnes titulaires du certificat d’aptitude aux fonctions de moniteur éducateur.
Toutefois, la durée de la formation des personnes qui bénéficient d’un allègement ne peut pas être inférieure à un tiers de la durée globale.

Un diplôme
La formation est sanctionnée par le DEES (Diplôme d'Etat d'Educateur Spécialisé) délivré par le ministère de l'éducation nationale. L'examen final comprend 4 épreuves :
- une épreuve écrite de pédagogie,
- un questionnaire écrit,
- la présentation et la soutenance d'un mémoire,
- un entretien avec le jury à partir du dossier de scolarité.

 

L'EXERCICE PROFESSIONNEL

Les employeurs
Aujourd'hui 55 000 éducateurs spécialisés exercent leur activité dans les domaines de l'action sociale ou de la protection judiciaire de la jeunesse. Ils sont essentiellement employés par les associations extrêmement actives dans le champ de l'éducation spécialisée, mais aussi par les collectivités locales (départements et communes) et divers organismes d'accueil spécialisé.
Les débouchés
Leurs compétences sont sollicitées :

en milieu ouvert : club de prévention, action éducative en milieu ouvert (AEMO), aide sociale à l'enfance, centres sociaux...
en établissement, que ce soit en internat ou en externat : foyers de jeunes travailleurs, centres d'aide par le travail, instituts médico-éducatifs, centres d'hébergement et de réinsertion sociale...
Majoritairement les éducateurs spécialisés diplômés travaillent dans le secteur privé associatif (80 % en 1998). Toutefois, un certain nombre exerce dans le cadre d’une des trois fonctions publiques.

Les fonctions publiques

Dans la fonction publique hospitalière les éducateurs spécialisés peuvent être :
- Assistant socio-éducatif (concours sur titres),
- Cadre socio-éducatif (concours interne sur épreuves pour les assistant socio-éducatifs justifiant de 6 ans de service dans le corps ou grade d’emploi).

Dans la fonction publique territoriale les éducateurs spécialisés peuvent être :
- Assistant socio-éducatif territorial (concours sur titres),
- Conseiller socio-éducatif (concours interne sur épreuves pour les assistants socio-éducatifs territoriaux justifiant de 6 ans de service dans le corps ou grade d’emploi et de 2 ans dans la fonction publique territoriale).

Dans la fonction publique d’Etat les éducateurs spécialisés peuvent être :
- Educateur spécialisé dans les établissements nationaux de bienfaisance (instituts nationaux de jeunes sourds et de jeunes aveugles) : concours externe sur épreuves. Les candidats admis reçoivent sur place, pendant l’année qui précède leur titularisation, une formation adaptée aux fonctions qu’ils auront à exercer.
- Educateur dans les établissements de la protection judiciaire de la jeunesse (ministère de la Justice) : concours externe sur épreuves. Les candidats admis suivent une formation d’un an durant laquelle ils sont en situation de fonctionnaire stagiaire.
- Conseiller d’insertion et de probation dans les établissements de l’administration pénitentiaire (ministère de la Justice) : concours externe sur épreuves pour l’admission à l’école nationale de l’administration pénitentiaire. Les candidats admis suivent un an de formation durant lequel ils sont en situation de fonctionnaire stagiaire.

Pour plus d’informations consulter la page " travailler dans l’administration " du site : http://www.service-public.fr, les fiches métiers et les offres d’emploi de la fonction publique territoriale sur   les sites : http://www.centresdegestion.org et http://www.uncdg.com et http://www.cnfpt.fr

La carrière
Les salaires et les carrières sont déterminés soit par des textes réglementaires pour les salariés qui travaillent dans le secteur public, soit par des conventions collectives pour ceux qui relèvent du secteur privé.
Par exemple : salaires bruts au 01/09/02

dans la fonction publique (primes non comprises)
début de carrière : 1 333 Euros
fin de carrière : 2 315 Euros
dans la convention collective de l'enfance inadaptée (primes non comprises)
à En externat :
début de carrière : 1 505 Euros
fin de carrière : 2 614 Euros
à Chef de service éducatif :
début de carrière : 2 671 Euros
fin de carrière : 3 420 Euros
Avec de l'expérience professionnelle l'éducateur spécialisé peut exercer des fonctions de direction de centres sociaux ou d'établissements.

Directeur d'établissement niveau 3 (convention collective de l'enfance inadaptée)
début de carrière : 3 018 Euros
fin de carrière : 3 864 Euros
Il peut aussi se voir confier la responsabilité d'une circonscription d'action sociale, ou occuper un poste de conseiller technique (voir salaires Assistant de service social).

Après le diplôme
Les éducateurs spécialisés peuvent poursuivre une formation supérieure.

Les formations supérieures :

DSTS (Diplôme supérieur en travail social)
CAFDES (Certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement social)
Autres voies
Les éducateurs spécialisés peuvent également suivre une formation particulière leur permettant d’exercer comme :
délégué à la tutelle.
conseiller conjugal et familial.
Pour plus d’informations : les DRASS (voir liste) et les centres de formation (voir liste).

 

  

post? par : le :

Formation Sociale en France site web :

Partager l'article : Formations sociales en France

Partager : f