Formation éducateur spécialisé Emploi offres d'emploi anpe éducatrice éducateur Formation écoles à distance

Educateur spécialisé/ée

Formation d'éducateur spécialisé

Ce site est consacré à l'éducation spécialisée depuis plus de 8 ans, vous pouvez aussi y découvrir les offres de cours de l'école améthyste et les espaces Eric Stern qui présentent l'éducation spécialisée et son cadre d'intervention. Fruit d'un travail de plus de 9 années sur le net. J'ai le plaisir de vous acceuillir sur ce site. N'hésitez pas à poser une question sur la profession, elle sera l'objet de toutes notre attention. à bientôt en ligne
Pierre-Alain Luthi

Ceci est un document de notes diverses, vous pouvez visiter le nouveau site Educh.ch à l'adresse suivante Formation éducation emploi

Voici un formulaire pour vous faciliter la vie, vous pouvez en effet posez vos questions en ligne et si vous laissez votre adresse email je vous répondrais directement.

Ecrivez votre question ici

Quelle profession riche sur le plan culturel que celle d'éducateur spécialisé, je vous invite à la découvrir et à échanger sur cette profession qui me passionne.

Donneur de sens, passeur, accompagnateur de rite de passage. Une profession à la frontière entre alchimie et philosophie

 

 

Concours d'entrée dans les centres de formation d'éducateur spécialisé

Sujets et corrigés : Concours d'entrée  

Guide de préparation au DEES (éducation éducation spécialisée  

Ce site aborde les outils, les formations, le journal web, les sites, associations, écoles traitant de l'éducation spécialisée.Pour des questions socio-éducative contactez moi directement sur mon email  luthip@bluewin.ch

Vous voulez mettre une petite annonces sur Educh cliquez ici
Vous voulez échanger sur notre forum cliquez ici
 

 

La Transe en éducation spécialisée cliquez ici pour découvrir mon travail de fin de formation en hypnose clinique

Pour vos questions sur un emploi d'éducateur spécialisé veuillez cliquer sur ce lien qui vous renseignera Emploi en suisse d'éducateur spécialisé autrement pour papoter venez discuter sur le forum en collaboration avec oasis  Forum éducation spécialisée. Je reçois beaucoup de demande au sujet des formations cliquez sur ce lien Educateur spécialisé et éducatrice spécialisée formations  http://www.perfectionnement.info/hi/index.htm un excellent site sur les cours et formation aux québec.

<% CreateBottomTable "" CreateTopTable "MainMenu", GetTranslation("LANG_MENU") DisplayMenuBox()%><% If sPseudo <> "" Then DisplayMenuItem sBullet11, GetTranslation("LANG_MY_ACCOUNT"), GLOBAL_SITE_PATH & GLOBAL_SITE_ACCOUNTS_PAGE If IsAuthorized(ROLE_NEWS) Then DisplayMenuItem sBullet13, GetTranslation("LANG_ADMINISTRATION"), GLOBAL_SITE_ADMIN_PATH & "Default.asp" Else DisplayMenuItem sBullet, GetTranslation("LANG_AUTHENTICATION"), GLOBAL_SITE_PATH & GLOBAL_SITE_AUTHENTICATION_PAGE DisplayMenuItem sBullet15, GetTranslation("LANG_SIGNUP"), GLOBAL_SITE_PATH & GLOBAL_SITE_SIGNUP_PAGE End If Response.Write "

" %>

INDEX COACHING
FORUM EMPLOI
DOSSIERS FORMATION
OFFRES D' EMPLOI
ACTUALITES EDUCATION
CONSULTANT SOCIO-EDUCATIF
SELECTION SITES EDUCATION
ADRESSES INSTITUTIONS
EMPLOI TRAVAIL SOCIAL
INFOS FORMATIONS
LISTE EDUC
LISTE EDUCH

 

FORMATION
FORMATION PROFESSIONNELLE
FORMATIONS SOCIALES
PREPARATION CONCOURS
CONCOURS SOCIAL
FORMATION EDUCATEUR
CFC-SOCIAL-SANTE
FORMATION PSYCHOLOGUE
FORMATION ASSISTANT SOCIAL
FORMATION ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF
FORMATION A DISTANCE
EDUCATRICE PETITE ENFANCE
MONITEUR SOCIO-PROFESSIONNEL
FORMATION SOCIALE SUISSE
FORMATION EDUCATEUR SPECIALISE
FORMATION EDUCATRICE
FORMATION EDUCATION SPECIALISEE
FORMATION EDUCATEUR SOCIAL
FORMATION CFC SOCIAL
ADRESSES IRTS
ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF
FORMATION CESF
FORMATION MSP
FORMATION TRAVAIL SOCIAL
FORMATION CFC SOCIAL
ANIMATEUR SOCIAL
CONSEILLER CONJUGAL
CONSEILLER EN PLANNING FAMILIAL
FORMATION ERGOTHERAPEUTE
FORMATION ENSEIGNANT SPECIALISE
STAGE ET STAGIAIRE
FORMATION CONCOURS AMP
BACHELOR MASTER EDUCATIF
FORMATION OSTEOPATHE
FORMATION LOGOPEDISTE
FORMATION SOINS INFIRMIER
FORMATION KINESITHERAPIE
VALIDATION D'ACQUIS
FORMATION SUPERVISION
UNIVERSITE ONLINE
FORMATION PRATICIEN FORMATEUR
FORMATION THERAPIE BREVE
FORMATION-EMPLOI-QUESTIONS
FORMATION ART-THERAPIE
FORMATION SYSTEMIQUE
MEDIATION FAMILIALE
ESPACE ERIC STERN
SHIATSU EDUCATION
ESPACE GROUPE
ANCIEN SITE
FORMATION MONITEUR
SITES INTERNET EDUCATION
ESPACE EDUCATION
ESPACE DEONTOLOGIE
UNIVERSITE SUISSE
FORMATION STAGE
BACHELOR-MASTER-EDUCATION
FORMATION GUIDE PATRIMOINE
FORMATION AUXILIAIRE DE SANTE

OUTILS EDUCATIFS
FORUM PRATIQUES EDUCATIVES
APPROCHES THERAPEUTIQUES
FORMATION CONTINUE
APPROCHES EDUCATIVES
FORMATION ART-THERAPIE
FORMATION PNL
FORMATION MASSAGE
FORMATION JUNG
DESSIN ET ENFANCE
ATELIER INFORMATIQUE
FORMATION HYPNOSE CLINIQUE
GALERIE DE PHOTOS
FORMATION PETANQUE
FORMATION JARDIN
EDUCATION DELAFONTAINE
ASTRONOMIE ONLINE
FORMATION ECHEC
EDUCATION DAUPHINS
ENFANCE EN MARCHE
ETHIQUE DEONTOLOGIE VALEURS
FORMATION METHODOLOGIE
FORMATION TRANSE
MOTS D'ENFANTS
ERZIEHUNG AUSBILDUNG
COURS ET ECOLE
FAMILLE D'ACCUEIL
FORMATION-PNL
BIBLIOGRAPHIE EDUCATION
ADRESSES INSTITUTION
FORMATION MUSICOTHERAPIE
METHODE TOMATIS
LOGOTHERAPIE FRANKL FORMATION
FORMATION PARENT
RAPPORT STAGE
RAPPORT STAGE JUNG
FORMATION PARENT
GESTION DU STRESS


COACHING SUPERVISION
FORUM COACHING
INFOS COACHING
COACHING HYPNOSE
FORMATION COACHING
COACHING ET CNV
FORMATION COACHING PNL
COACHING ET HYPNOSE
COACH ANALYSE TRANSACTIONNELLE
COACHING BENEVOLAT
FORMATION LIFE COACHING
COACHING MOBBING
COACHING CONTES
COACHING BURNOUT
SUPER NANNY COACHING
COACHING HYPNOSE
COACHING EDUCATIF
COACHING BURNOUT
COACHING SOCIO-EDUCATIF
COACHING ONLINE EDUCATION
COACHING-PREVENTION-ADOS
CONSEIL EDUCATIF


ENFANCE ET ANOREXIE
ENFANCE ET AUTISME
ENFANCE ET HYPERACTIVITE
ENFANCE ET DYSLEXIE
ENFANCE ET BOULIMIE
ADOLESCENCE ET SUICIDE
PREVENTION SUICIDE
ENFANCE ET SURDOUANCE
ENFANCE ET TROUBLES SOMATIQUES


ANPE FORMATION
EMPLOI FORMATION
ANPE EMPLOI
ANPE-FORMATION
CV ANPE
ANNONCES INTERIM

GUIDE INTERNET FORMATION
FORMATION BOURSE TRADING
FORMATION DAY-TRADING
FORMATION NEW-TRADING
BROKER TRADING ONLINE
FORMATION INTERNET
FORMATION-SWISS
FORMATION E-LEARNING
ANALYSE TECHNIQUE
INFORMATIQUE EDUCATION

EDUCATION FORMATION ENG
HYPNOSIS ENGLISH
ERZIEHUNG AUSBILDUNG
EDUCATION FORMATION
ERZIEHUNG AUSBILDUNG
BERALLAZ PRESENTATION
TOURISME SUISSE BALLENBERG
EXPOSITION NATIONALE 02
FORMATIONS PROFESSIONNELLE
EDUCATION SPECIALISEE HTM
COACHING EMPLOI HTML
COACHING INFORMATIONS
EDUCATION DESIR ET RESPONSABILITE
LIENS GENERAUX
LIENS SOCIAL
OFFRES EMPLOI
OFFRES EMPLOI SUISSE
FORUM SOCIAL
REFERENTIEL DE COMPETENCES
SONDAGES EDUCATION
épuisette-à-poissons
COACHING FORMATION EMPLOI
DEMENAGEMENT-YVERDON-VAUD
HARRY POTTER
ISRAEL-VOYAGE-HOTEL
ANIMAUX THERAPIE ZOOTHERAPIE

   

  •  

    Filière d'études Education spécialisée

    Titre professionnel

    Educatrice spécialisée, éducateur spécialisé

    • Formation à plein temps, en emploi ou à temps partiel

      L'éducateur-trice spécialisé-e est un-e professionnel-le de l'action sociale, mandaté-e par des services publics ou privés afin de favoriser le développement de personnes considérées comme durablement ou temporairement en situation d'exclusion sociale ou en voie de l'être.

      Par son activité professionnelle, l'éducateur-trice spécialisé-e contribue à développer et à maintenir des conditions qui permettent l'autonomisation, la participation à la culture et la socialisation des personnes dont il-elle s'occupe. L'éducateur-trice spécialisé-e tient compte de leurs capacités actuelles et potentielles, du contexte institutionnel et légal, du mandat. Il-elle se réfère à une déontologie. Il-elle collabore avec d'autres professionnels.

      La tâche est complexe, à la mesure des difficultés des personnes avec qui l'éducateur-trice travaille. La diversité des problèmes, des souffrances et des contextes l'amène à penser, à organiser et à évaluer son action en ayant conscience des éléments multiples qui composent ces situations. Il-elle évalue les possibilités d'évolution, qui peuvent être conditionnées par des paramètres parfois peu maîtrisables.

      L'éducation spécialisée est une pratique ouverte. Elle doit adapter ses modes d'approche aux populations, aux problèmes, aux collaborations possibles et aux moyens à disposition ou à mettre en place.

      Cette souplesse dans l'action est possible si de solides références théoriques et méthodologiques sont présentes, sans être figées. L'éducateur-trice a besoin de travailler à partir de savoirs étayés et cohérents, conçus comme des instruments pour élaborer, organiser et évaluer l'activité éducative et ses résultats.

      La formation initiale a pour but de préparer les étudiant-e-s à devenir des professionnels. Elle propose un programme structuré à partir de connaissances scientifiques et orienté vers la pratique éducative. La dialectique théorie-pratique est nourrie par l'alternance des lieux de formation (école-institutions).

      La formation de base est une formation de généraliste, qui prépare l'étudiant-e à exercer des responsabilités dans différents secteurs de l'action socio-éducative. La spécialisation proprement dite relève de la formation continue.

      Aptitudes requises pour l'exercice de la profession

      • Intérêt pour les relations humaines avec les populations diverses du point de vue de l'âge et des difficultés;

        Capacités d'analyse des situations;

        Rigueur et un esprit méthodique pour mettre en oeuvre et évaluer les activités professionnelles;

        Compétences de communication et de collaboration;

        Moyens de mise à jour des connaissances nécessaires à l'exercice de sa profession;

        Maîtrise de son domaine d'intervention.

      Champs professionnels

      L'éducatrice ou l'éducateur spécialisé travaille dans des institutions pour enfants et adolescents, des institutions pour personnes handicapées, des institutions médico-scolaires, des services de protection de la jeunesse, des centres de formation professionnelle spécialisés, des services en milieu ouvert, des centres spécialisés en toxico-dépendance.

    • Conditions d’admission pour les filières HES du domaine de travail social

      Animatrice socioculturelle et animateur socioculturel

      Assistante sociale et assistant social

      Éducatrice sociale et éducateur social

      Pour la période transitoire précédant la révision de la Loi fédérale sur les HES (période qui peut s’étendre

      éventuellement jusqu’à l’automne 2006) les conditions d’admission dans les filières de travail social de la future

      HES santé-social ont été fixées par le Comité directeur de la HES-S2. Les candidates et candidats sont soumis

      aux conditions générales des Directives transitoires d'admission HES-S2 du 29 août 2002.

      Pour être admis-e à la formation en HES-S2, il convient de répondre aux conditions suivantes :

      1. être au bénéfice du titre d’études secondaires supérieures requis ou, à défaut, avoir accompli les

      compléments de formation demandés ;

      2. démontrer les aptitudes personnelles nécessitées par l’exercice ultérieur de la profession à laquelle la

      formation prépare ;

      3. avoir réalisé une expérience professionnelle de qualité .

      1. Titres requis et compléments demandés

      a) Pour accéder à la filière de formation du domaine de travail social, les candidates et candidats doivent être

      titulaires d’un des titres suivants (selon Art. 4 des Directives d’admission du 29.8.2002) :

      maturité professionnelle santé social (MP-S2),

      maturité gymnasiale,

      diplôme d'une école de degré diplôme (EDD) reconnue par la CDIP, avec option socio-pédagogique.

      b) Un complément de formation en sciences humaines est exigé des titulaires d’un des titres suivants (Art. 6):

      maturité professionnelle autre que santé social,

      diplôme d'une EDD reconnue par la CDIP, avec option autre que socio-pédagogique,

      diplôme d'une école supérieure de commerce reconnue par l’OFFT.

      Les porteurs de ces titres doivent suivre un complément de formation en sciences humaines organisé

      et validé par les gymnases et EDD désignés par leur instance cantonale (voir les adresses ci-après).

      c) Pour être admissibles, les titulaires d’un certificat fédéral de capacité (CFC) sanctionnant un apprentissage

      d’une durée de trois ans peuvent obtenir la maturité professionnelle santé-social (voir les adresses ci-après)

      moyennant une année de formation à plein temps. S’ils justifient d’une pratique professionnelle d’au moins

      trois ans après l’acquisition de leur CFC, ils sont admissibles après la réussite des compléments de

      formation en culture générale et en sciences humaines (Art. 7).

      d) Les sites de formation peuvent admettre sur dossier, selon une procédure de reconnaissance des acquis

      validée, des personnes âgées de 30 ans et plus qui ne remplissent pas les conditions énumérées dans les

      présentes directives, mais qui sont au bénéfice d’un parcours professionnel leur ayant conféré un niveau de

      culture générale équivalant aux titres requis (Art. 9).

      Adresses pour les compléments de formation dans votre canton de domicile

      Berne Ecole de degré diplôme, Pré Jean-Meunier 1, 2740 Moutier, tél. : 032 494.52.80

      fax : 032 494.52.89, courriel: pascal. luce@ bluemail. ch

      Jura Ecole cantonale de culture générale, Faubourg des Capucins 2, 2800 Delémont

      tél. : 032 423.79.10 - fax : 032 423.79.11, courriel: secr. ecg@jura. ch

      Neuchâtel Ecole supérieure Numa-Droz, Place Numa-Droz 3, 2000 Neuchâtel

      tél. : 032 717.87.00 - fax : 032 717.87.09, courriel : esnd@ne. ch

      Fribourg Ecole cantonale de culture générale, Avenue du Moléson 17, 1700 Fribourg

      tél. : 026 305.65.65 fax : 026 305.65.70 courriel: commentjf@ edufr. ch

      Genève Ecole de culture générale Jean-Piaget , Grange-Falquet 17, 1224 Chêne-Bougeries

      tél. : 022 349.47.23, fax : 022 349.43.00, courriel: catherine. henry@ etat. ge. ch

      Vaud Gymnase de Chamblandes, Avenue des Désertes 29, 1009 Pully,

      tél. : 021 721.55.61 - fax : 021 728.55.77, courriel: pierre-marc.burnand@dfj.vd.ch

      gymnase . chamblandes@ dfj. vd. ch

      Valais se renseigner auprès de M. Joël GRAU, inspecteur de l’enseignement secondaire

      supérieur, Rue du Scex 16, 1950 Sion, tél/fax : 027 323.64.91

      courriel: joel-grau@ bluewin. ch

      Adresses pour la maturité professionnelle santé social

      Vaud Ecole de maturité professionnelle de l’ERACOM, Rte de Genève 55, 1004 Lausanne,

      tél. : 021 316.01.00 - fax : 021 316.01.01, courriel: secretariat. eracom@ eracom. vd. ch

      Neuchâtel Ecole de secteur tertiaire (ESTER) du centre intercommunal de formation des Montagnes

      Neuchâteloises (CIFOM), rue du Progrès 38-40, 2300 La Cahux-de-Fonds,

      tél. : 032 919.21.21 - fax : 032 919.21.31, courriel : ester@ cifom. ch

      Berne CEFOPS – Centre de formation des professions de la santé de langue française du canton

      de Berne, Route de Sonvilier 3, 2610 St-Imier, tél. : 032 942.62.62 - fax : 032 942.62.63,

      courriel: paebischer@cefops.ch , site internet : www. cefops. ch

      Lycée technique, Rue B.-Savoye 3, 2610 St-Imier, tél. : 032 942.42.42 - fax : 032

      942.42.43, courriel: info@ ltsi. ch

      Jura Centre professionnel de Porrentruy, Maltière 32, 2900 Porrentruy

      tél. : 032 465.35.53 - fax : 032 465.35.51, courriel: jean. theurillat@jura. ch

      Valais Ecole professionnelle de Sion, Avenue de France 25, 1950 Sion,

      tél. : 027 606.43.90 - fax : 027 606.43.94, courriel: joel-grau@ bluewin. ch

      Fribourg École professionnelle artisanale et industrielle (EPAI), Derrière-les-Remparts 5, 1700

      Fribourg tél: 026 305 25 12, Responsable de formation: Freddy Ritz courriel: ritzf@edufr.ch

    • Titres nécessitant un complément de formation en culture générale et en sciences humaines
      • CFC de trois ans au minimum, avec trois années d'expérience de travail au minimum

      Les porteurs de ce titre doivent accomplir un complément de formation de culture générale, français et mathématique (250 périodes) en plus du complément de formation en sciences humaines. Ces compléments sont organisés et validés par les gymnases et EDD (École Degré Diplôme) sous la responsabilité des départements de l'instruction publique de leur canton.

      Ces deux compléments de formation peuvent être accompli pendant l'année d'expérience professionnelle de qualité en cours du jour ou en cours du soir.

      Les personnes ayant obtenues un diplôme étranger du type "baccalauréat" doivent s'adresser aux services des immatriculations des universités romandes. Si le titre n'est pas suffisant pour entrer à l'université, les titulaires de ces titres doivent s'adresser au service de l'enseignement secondaire supérieur de leur canton de domicile.

       

      Appréciation des aptitudes personnelles

      Objectifs poursuivis

      L'appréciation des aptitudes personnelles a pour objectifs de :

      • s'assurer que la candidate ou le candidat possède les qualités requises à l'exercice ultérieur de la profession à laquelle la formation prépare.
      • disposer d'éléments pouvant servir de paramètres de discrimination dans le cadre d'une éventuelle régulation des admissions en fonction des places de formation disponibles.

       

      Contenu de l'épreuve d'appréciationdes aptitudes personnelles

      L'appréciation des aptitudes personnelles se fonde sur les éléments suivants :

      • une autobiographie de la candidate ou du candidat ;
        • présentation du parcours de vie
        • mise en évidence des expériences marquantes et des intérêts développés
        • motivation du choix professionnel
        • présentation de l'image de la profession et de la formation qui y conduit
        • autoévaluation par rapport aux qualités et capacités requises pour l'exercice de la profession choisie

         

      • un entretien semi-structuré (basé sur le contenu de l'autobiographie) permettant la mise en évidence de la personnalité, de la motivation et des aptitudes contextuelles ;
        • Un seul entretien à deux personnes (représentant de l'école + professionnel du domaine)
        • Durée d'une heure environ
        • L'autobiographie constitue une des bases de l'entretien.
        • Grille d'entretien unique permettant de se former une appréciation sur les éléments suivants :

          a) dispositions personnelles et comportement

          • capacité d'écoute et de compréhension
          • capacité de raisonnement, d'expression et d'argumentation
          • capacité d'estime réaliste de soi (confiance) et de relation

          b) motivation et projet personnel

          • représentation réaliste de la formation et de la profession
          • capacité de réflexion et d'analyse
          • ouverture d'esprit et capacité d'adaptation (se décentrer, s'organiser, prévoir)

          c) aptitudes contextuelles

          • gestion du stress et de l'imprévu

       

      Les aptitudes personnelles appréciées permettent à entamer les 20 semaines d'expériences professionnelles de qualités dans une institution sociale ou de la santé en contact direct avec les usagers. Sinon, on peut se représenter à un entretien après un délai d'une année.

       

      Expérience professionnelle de qualité

      Objectifs

      1. permettre à la candidate et au candidat de s'immerger de manière significative dans le monde du travail au sens large ainsi que de prendre connaissance et de se familiariser avec le milieu professionnel santé-social et ses usagers ;

      2. lui donner l'occasion de confirmer son intérêt pour ces champs d'activité ;

      3. l'aider à confirmer le choix de sa formation et le motiver dans la poursuite de ses études au niveau HES

       

      Conditions d'accomplissement

      a) durée

      40 semaines se subdivisant en :

      • 20 semaines attestées d'activité de nature professionnelle " tout terrain " ;
      • 20 semaines validées d'expérience pratique dans le domaine " santé-social au sens large "

      Les 20 semaines " santé-social au sens large " sont fractionnables mais doivent comporter une séquence d'au moins 10 semaines en continu dans le même lieu de pratique.

      Le taux d'activité est en principe de 100 %, avec possibilité, dans des circonstances particulières laissées à l'appréciation des sites de formation chargés de la validation, de le ramener à un plancher de 25 heures hebdomadaires.

       

      b) Nature de l'activité

      Les 20 semaines " tout terrain " peuvent revêtir toute forme et nature.

      Les 20 semaines " santé-social au sens large " doivent obligatoirement mettre la stagiaire ou le stagiaire en contact direct avec les usagers du lieu d'expérience

      Les démarches nécessaires à l'accomplissement de l'expérience professionnelle de qualité relèvent de la responsabilité des candidates et des candidats.

       

      c) encadrement

      L'expérience dans le domaine " santé-social au sens large " comporte les phases spécifiques suivantes:

      a) phase initiale de fixation du cadre

      b) phase intermédiaire, si nécessaire

      c) phase finale

      L'ensemble de la démarche donne lieu à l'établissement d'un " contrat " de forme bipartite (candidat-e/employeur), établi selon un canevas fourni par le site de formation, permettant au candidat de déterminer ses objectifs.

      Le contrat prend la forme écrite. Dès son établissement, une copie est adressée au site de formation.

       

      Conditions de validation

      L'expérience " tout terrain " fait l'objet d'une simple attestation de la part de l'employeur, portant sur la durée, la nature du travail et le taux d'activité, à présenter au site de formation ayant enregistré la candidature à la formation.

      L'expérience " santé-social au sens large " est validée par le site de formation, qui se charge de la conduite de la phase de la procédure d'admission ayant trait à l'appréciation des aptitudes personnelles requises.

      En principe, l'expérience " santé-social au sens large " n'intervient qu'une fois que la candidate ou le candidat a subi avec succès la phase d'appréciation des aptitudes personnelles.

      La décision de validation relève de la compétence du site de formation.

      Elle est fondée sur :

      a) un travail personnel écrit du candidat ;

      b) un rapport d'appréciation du ou des employeurs ;

      c) un éventuel entretien

      Le " calendrier " du parcours d'admission pourra être adapté en fonction des contraintes internes (évaluation des aptitudes personnelles) et externes (expérience professionnelle de qualité) qui lui seront imposées par les circonstances.

       

      Marche à suivre

      1. Information préalable

      Organisées périodiquement sur chaque site de formation, des séances d'information permettent aux candidates et candidats d'obtenir des informations détaillées et personnalisées sur :

      • la formation
      • la profession à laquelle la formation prépare
      • les conditions et procédures d'admission

      Ces séances d'information sont obligatoires. Il n'y a pas de délai d'inscription. L'EESP organise 6 à 10 séances d'information en fonction des demandes. Les personnes inscrites par Internet recevront par courrier normal une lettre avec l'heure et la date de la prochaine séance d'information où il y a encore des places. La participation à une séance d'information sur une des professions enseignées à l'EESP permet l'ouverture du dossier de candidature dans celle-ci.

       

      2. Ouverture du dossier de candidature

      La candidature ne sera prise en considération qu'à partir du moment où la candidate ou le candidat aura :

      a) retourné le formulaire d'inscription dûment rempli ainsi que les annexes requises

      b) accompagné sa demande d'une autobiographie manuscrite (deux copies bien lisibles ou dactylographiées, destinées aux esperts qui mèneront l'entretien)

      c) accompli au moins 12 semaines d'expérience professionnelle de qualité non spécifique (prises en compte dans les 20 semaines non spécifiques requises) et fourni les attestations y relatives (fiche de comptabilisation)

      d) joint une copie de la finance d'inscription

      Il est précisé qu'une candidate ou un candidat ne peut pas poser sa candidature en même temps dans plusieurs sites offrant une formation dans la même filière. En revanche, elle ou il peut être candidat-e en même temps dans plusieurs filières.

      Les candidats qui ont déposé un dossier de candidature complet, seront fur à mesure convoqués à un entretien pour apprécier les aptitudes personnelles.

      Après l'appréciationpositive des aptitudes personnelles, les candidats peuvent terminer l'expérience spécifique au domaine " santé-social au sens large " avec une évaluation par une personne de référence de l'institution et avec un rapport personnel qui est validé par un représentant de l'école.

      Après avoir accompli les conditions d'admission (titre requis ou complément de formation accompli, aptitudes personnelles appréciés et expérience professionnelle validée), la Commission d'admission du site statue sur l'admissibilité pour la filière de la profession choisie et délivre un certificat qui permet l'immatriculation dans un des sites de la HES-S2 qui offre la formation dans cette filière.

      Afin de gérer de manière optimale le flux des immatriculations en fonction de la disponibilité des places au sein des 4 sites HES-S2 du secteur "Travail Social", les directions de ces derniers ont convenu, en accord avec les procédures d'admission de la HES-S2 que les candidats dont la demande d'immatriculation n'aurait pas pu être honorée par le site de leur choix, auront la possibilité, soit de demander à être immatriculés dans un autre site ayant encore des places disponibles, soit de reporter leur immatriculation à l'automne suivant.

 

Centre de pédagogie curative anthroposophe
Fondation Perceval
Rte de Lussy 45
1162 St-Prex
Tel: 021 806 24 61
 
Centre romand de formation et de perfectionnement (ARPIH)
Rte de la Clochatte 88bis
1052 Le Mont-sur-Lausanne
Tel: 021 653 86 22
Internet: http://www.arpih-edu.ch
 
Ecole d'études sociales et pédagogiques (EESP)
Unité de formation continue
Ch. des Abeilles 14
Case postale 70
1000 Lausanne 24
Tel: 021 651 03 12
Internet: http://www.eesp.ch
 
Haute école de travail social - Genève
Institut d'études sociales (IES)
Rue Prévost-Martin 28
Case postale 265
1211 Genève 4
Tel: 022 322 14 14
Internet: http://www.ies-geneve.ch
 
HES-S2 santé-social
Haute école fribourgeoise de travail social (HEF-TS)
Rue Jean-Prouvé 10
1762 Givisiez
Tel: 026 460 85 70
Internet: http://www.hef-ts.ch
 
HES-S2 santé-social, Haute école santé-social Valais (HEVs2)
Filières de formation du travail social
Rue de Gravelone 5
Case postale 2133
1950 Sion 2
Tel: 027 606 42 30
Internet: http://www.hevs2.ch
 

 


 

 

 

visitez le nouveau document d'art thérapie cliquez ici

 

 

 

Pour des infos générale sur l'éducation spécialisée allez sur la page d'entrée du site en cliquant ici.

THÈME ET PLAN DE CETTE PAGE

Quelques adresse d'information en suisse 

Hautes Ecoles spécialisées

cefoc - centre d'études et de formation continue

<>IDHEAP - Institut de hautes études en administration publique

Educateur spécialisé en France 

http://www.formatel.com/

 

 

 

Un petit sondage sur  l'Apprentissage pour éducateur .....

Peut t'on devenir éducateur a 16 ans

oui celà me semble jouable

non c'est impossible faut pas rêver


[ Voir les résultats ! ]
[ Swisstools.net : Sondages gratuits pour votre site ! ]

Envoyez moi directement un commentaire en écrivant ici, précisez votre adresse mail pour que je puisse vous répondre.



Commentaires 
     

Quelques adresses 

http://www.ests-fribourg.ch/  Ce site vous apportera régulièrement des informations mises à jour par rapport à la mise en place de la HES-S2 et des conditions d'admission pour les formation en travail social.

http://www.aforts.com/ site des centre de formation travail social en france.

Socialinfo - Page d'accueil: Site d'information très complet des Institutions de formations dans le domaine social en Suisse Romande. Ce site est la porte d'entrée de l'école d'études sociales de Lausanne. C'est un site très bien organisé et contenant un nombre d'informations conséquent.http://www.socialinfo.ch/cadres_dictionnaire.htm Il nous a paru possible et utile de proposer au public un instrument d'information permettant d'explorer ce vaste domaine de ses préoccupations quotidiennes. Grâce à la collaboration bénévole de nombreux collègues et ami-e-s, cette première édition du Dictionnaire suisse de politique sociale peut être présentée. Elle est susceptible d'intéresser les milieux les plus larges mais, en particulier, les élus, les professionnels de l'action sociale et sanitaire, les journalistes, les étudiants du secteur social et les responsables d'institutions. Il nous est permis de penser que cette initiative peut leur apporter une contribution utile.

Diplôme de formation continue en travail social - Université de Neuchâtel des informations sur cette filières de formation.

Les écoles supérieures du travail social en Suisse

Les écoles en Suisse romande

 

Centre de formation pédagogique et sociale - Sion

IES - Institut d'études sociales - Genève

http://www.unige.ch/fapse/  

Les autres écoles de Suisse

Hochschule für Soziale Arbeit Zürich

Höhere Fachschule für Soziale Arbeit - Soleure

SUPSI

En france quelques sites aussi intéressants

http://www.cnam.fr/home/formations/index.htm

http://www.cned.fr

http://www.formasup.education.fr/index.php

http://www.formaguide.com

http://www.educnet.education.fr

iEDU - iEDU : Site Internet pour l'EDUcation), specialiste des financements iEDU repere, trie et repertorie toutes les sources de financements pour mener a bien ses etudes superieures dans toutes les disciplines . Animé par Pelicano, Luis, Docteur en microbiologie. Consutable à  http://iedu.free.fr

-  La profession

sur le site de la Direction Départementale de la Jeunesse du Doubs   Profession phare du secteur avec les assistants de service social, les éducateurs spécialisés ont pour mission d aider les jeunes et les adultes handicapés ou inadaptés et de faciliter leur insertion sociale Avec 47 000 professionnels en exercice, les éducateurs spécialisés arrivent numériquement en tête des métiers sociaux (à l exception des assistantes maternelles).

http://pro.wanadoo.fr/ddpjj25/13182/metiers/educateur.htm

-  ++ Techniques d’éducation spécialisée : La psychomotricité comme moyen d’intervention

 

 

 Canada Michel Landry e-mail

  Objectifs : Connaître les facteurs du développement psychomoteur (rappel). Etre capable de reconnaître un trouble psychomoteur en comparaison avec le développement normal. Etre capable d’appliquer, comme éducateur, un plan d’intervention en psychomotricité. Contenu : Théorie : Les facteurs du développement psychomoteur : coordination motrice globale, coordination oculo-manuelle, schéma corporel, latéralité, organisation spatiale, organisation temporelle, orientation gauche-droite, perception et discrimination visuelle. Étude et exercices pratiques. Observation du comportement psychomoteur et identification des troubles psychomoteurs. Rapport des observations. Laboratoire : Participation comme éducateur, à la réalisation du plan d’intervention en psychomotricité : apport des faits d’observation, planification, accompagnement, intervention, rapport. 

 

  • Liste et description des cours du programme et liste des cours hors programme : L’enfance De l’adolescence à la maturité Activités ludiques et sportives L’observation et ses méthodes Activités d’expression Animation des activités en éducation spécialisée Études des ressources communautaires L’adaptation et sa problématique Approches et techniques d’intervention Techniques de communication Stage I : Sensibilisation Clientèles et problèmes d’adaptation I L’éducateur spécialisé et la relation aidante Clientèles et problèmes d’adaptation II Processus de l’intervention Animation de groupe et travail en équipe Stage II : Application Éthique professionnelle de l’éducateur spécialisé Développement de l’expression et de la créativité Stage III : Intervention Sociologie de la société québécoise

  • 4 cours parmi les suivants au choix du collège : Approfondissement sur les clientèles Approfondissement sur les milieux d’intervention Approfondissement sur les approches d’intervention Dimension préventive et communautaire de l’intervention Approfondissement sur l’observation et ses techniques La psychomotricité : moyen d’intervention La technologie appliquée à l’éducation spécialisée Sexualité et clientèles en difficulté

 

http://pages.infinit.net/eduspe/

-  École des éducateurs spécialisés de Versaille

http://perso.wanadoo.fr/.bucress/bucress.html

-  Formations

France e-mail

L’éducation est dite spécialisée lorsqu’elle s’exerce auprès de personnes pour lesquelles l’éducation habituelle s’avère défaillante ou insuffisante. A l’origine, elle visait essentiellement l’éducation des enfants et adolescents, puis le soutien des adultes nécessitant un accompagnement spécifique s’est progressivement développé. L’éducation spécialisée concerne l’action de professionnels qualifiés dont les formations sont définies par décrets ministériels. Ces professionnels exercent soit en institution, soit dans le milieu ordinaire.

http://perso.wanadoo.fr/.bucress/choiform.html

-  ++ Préparer le Capsais

Le Capsais est l’examen national nécessaire pour être enseignant spécialisé titulaire. Il comporte plusieurs options correspondant à différentes spécialisations 

 

 

http://daniel.calin.free.fr/capsais.html

http://daniel.calin.free.fr/capsais.html#6.3.1

http://daniel.calin.free.fr/annales/memoires.html

-  Protection Judiciaire de la Jeunesse Bourgogne Franche-Comté

métiers profession éducateur courrier 

 http://pro.wanadoo.fr/ddpjj25/13182/index2.html

 


Hautes écoles spécialisées

Santé-social: les «métiers de l’humain» en HES

Grand branle-bas dans les institutions romandes de formation aux métiers de la santé et du travail social. Une Convention intercantonale signée à Neuchâtel en janvier dernier a posé les fondations de la Haute école spécialisée (HES) destinée à ces professions. Cette nouvelle «HES S2» sera opérationnelle à la rentrée 2002 dans sept cantons romands et la Berne francophone. Les programmes cadres d’enseignement seront sous toit en août, l’arsenal juridique se met en place dans les différents cantons et la préparation pédagogique des enseignants est en marche. Etat des lieux d’un chantier très avancé.

par Diane Etter


Le champ professionnel concerné par la future HES S2 couvre trois grands domaines professionnels centrés sur l’humain: les soins et l’éducation à la santé, la mobilité et la réhabilitation, le travail social. La HES romande dispensera un enseignement de niveau supérieur, complémentaire de celui des universités et des écoles polytechniques. Quelque 3’500 étudiant-e-s sont attendus dans les dix filières de formation, réparties sur dix-huit sites locaux. Vaud - canton romand le plus peuplé - accueillera les plus forts contingents. Genève s’apprête pour sa part à recevoir 800 à 900 candidat-e-s, dans neuf des dix filières proposées. Celles-ci trouveront logiquement leur place dans des lieux déjà dévolus à la formation des professionnels de la santé et du travail social: infirmier-ère-s et sages-femmes/sages-hommes iront à l’Ecole Le Bon Secours, assistants sociaux, éducateur-trice-s spécialisé-e-s, animateur-trice-s socioculturel-le-s, psychomotricien-ne-s de l’Ecole romande de psychomotricité (ERP) à l’Institut d’études sociales (IES), diététicien-ne-s, physiothérapeutes et technicien-ne-s en radiologie médicale au Centre de formation de professions de la santé et de la petite enfance (CEPSPE). La seule filière non représentée au bout du lac se trouvera à l’Ecole romande d’ergothérapie de Lausanne.

Des formations modulaires axées sur la pratiqueLes formations, suivies à temps plein, dureront quatre ans. Toutes feront systématiquement alterner stages pratiques en institutions et périodes de formation théorique. Dans le domaine social, le cursus commencera même par une année d’expérience professionnelle de qualité (lire encadré ci-dessous). Durant ces périodes, les élèves recevront une - modeste - rémunération. Toutes les formations proposées seront modulaires, c’est-à-dire construites selon un système de crédits capitalisables conforme aux normes ECTS (European Credit Transfer System) Ce système offre un maximum de souplesse dans le déroulement des études. Un plan d’études unifié par filière favorisera également la mobilité des étudiant-e-s durant leur cursus. Ils pourront se qualifier, puis se spécialiser en participant à des recherches dans différents sites ou «centres de compétence».

Plus-value de taille

Depuis sa création, le système HES prône le décloisonnement de l’enseignement. Pour les métiers de la santé et du social, cette ambition se concrétisera dans des programmes de recherche appliquée stimulant la coopération entre institutions de pratique professionnelle et universités. Les étudiant-e-s seront ainsi initiés dès le début de leurs études à la recherche appliquée. L’enseignement professionnel aura un fondement scientifique et misera sur l’interdisciplinarité, qui se veut une source de réflexion critique et de plus-value pour l’exercice des professions concernées. Elle est également indispensable dans l’optique d’une formation continue permanente en cours de carrière. Pour ce qui est du corps enseignant de la HES S2, une partie devra être engagée spécialement. Les autres professeurs suivront, si nécessaire, des cours de mise à niveau donnés dans le cadre de leur institution de formation respective.
Au chapitre des nouveautés, une plus-value de taille: les titres délivrés par la HES S2 seront reconnus à la fois sur le plan fédéral suisse et sur le plan européen. Ils ouvriront ainsi aux «métiers de l’humain» des perspectives de carrières particulièrement intéressantes. «Aussi intéressantes que dans les professions cotées de la technologie de pointe, de la finance ou du commerce», précise même Martin Kasser, directeur général adjoint des HES de Genève «Et ceci non seulement sur le plan épanouissement personnel, mais aussi en prenant le terme de «carrière» au sens d‘avancement et de rémunération. Et pour une fois, il y aura autant de possibilités de réussite pour les femmes que pour les hommes.»



Hors HES, d’autres métiers de la santé et du social

Tant dans le domaine du travail social que dans celui des soins, toutes les formations n’accéderont pas au statut HES. Ces filières n’en sont pas pour autant dévalorisées, puisqu’elles demeurent les seules à former des étudiant-e-s dans plusieurs professions-clefs de ces deux secteurs. De plus, elles vont bénéficier de la loi sur la formation professionnelle qui se discute actuellement au niveau fédéral. Validés actuellement par un diplôme cantonal reconnu par la Croix-Rouge suisse et valable exclusivement sur le territoire national, les cursus de technicien-ne en salle d’opération, ambulancier-ière, assistant-e de médecin, laborantin-e médical-e, hygiéniste dentaire, pédicure-podologue, orthoptiste, puériculteur-trice et éducateur-trice du jeune enfant déboucheront, avec cette future législation, sur un «diplôme supérieur spécialisé» reconnu par la Confédération et par l’Union européenne. «Ce changement n’interviendra pas avant 2004, voire 2005», indique toutefois Daniel Pilly, directeur du Centre d’enseignement de professions de la santé et de la petite enfance (CEPSPE), où sont enseignées certains de ces métiers.

Les autres formations professionnelles actuellement dispensées dans le domaine santé-social mènent soit à un CFC (assistant-e dentaire, assistant-e en pharmacie, assistant-e en médecine vétérinaire, cuisinier-ère diététicien-ne, aide familial-e et gestionnaire en économie familiale), soit à un diplôme cantonal (aide soignant-e). Cette dernière formation va disparaître sous sa forme actuelle à l’horizon 2004-2005. Elle devrait être intégrée à un nouveau plan d’études qui regrouperait également les professions d’aide familial-e et de gestionnaire en économie familiale pour aboutir à un CFC du domaine des soins, obtenu en trois ans.

Nicolas Merckling


Offre et demande

Tous les professionnels de la santé et du social ont la satisfaction de voir que leur travail contribue au bien-être physique et moral de nombreuses personnes. Mais toutes les filières ne bénéficient pas de la même cote auprès des étudiants. Très prisé, le cours d’éducateur-trice du jeune enfant n’offre ainsi qu’une place pour quatre candidats. L’engouement est tel que, dès la rentrée 2002, le CEPSPE va créer une section de formation continue destinée aux aides éducateur-trice-s de la petite enfance. A l’inverse, la formation de laborantin-e a moins de succès auprès des jeunes. Toutes les places ne sont pas occupées, alors que les débouchés sur le marché du travail sont assurés.

NM


Conditions d’admission

Les titres d’études secondaire donnant droit à une admissibilité directe en HES S2 sont la maturité gymnasiale et le diplôme de l’Ecole de culture générale ECG-EDD avec option paramédicale (pour le domaine santé) ou socio-éducative (pour le domaine social). Celles et ceux qui disposent d’une maturité professionnelle, d’un diplôme ECG-EDD avec une autre option ou du diplôme d’une école de commerce sont admissibles moyennant un complément de formation. Celui-ci portera sur les sciences expérimentales - physique, chimie, biologie (pour le domaine santé) - ou les sciences humaines - philosophie, psychologie, sociologie/histoire, géographie, économie, droit (pour le domaine social).

Les titulaires d’un CFC qui peuvent justifier d’une pratique professionnelle d’au moins trois ans sont également admissibles sur dossier, moyennant des compléments de formation en culture générale, sciences expérimentales (pour le domaine santé) ou sciences humaines (pour le domaine social). Ces cours peuvent être suivi de jour ou en cours du soir, durant une année environ. Des conditions semblables sont prévues pour les personnes ayant un niveau de culture générale équivalent, mais acquis différemment.


Expériences pratiques:
Pour le domaine santé, des stages pratiques d’une durée de douze semaines, fractionnables (dont au moins huit semaines dans le domaine santé-social au sens large) doivent être accomplis avant l’inscription définitive. Les candidat-e-s peuvent être dispensés de tout ou partie de ces stages préalables s’ils se sont engagés dans des activités ou des expériences de vie particulières (animation d’un groupe de jeunesse, d’une association, monitorat dans une colonie de vacances, travail dans une entreprise, etc.). Les stages pratiques se concluront par un travail personnel rendant compte de l’expérience vécue. L’octroi d’une attestation de validation du stage et du travail personnel sera confiée à une commission de validation dépendant du secondaire postobligatoire.
Dans le domaine social, une expérience professionnelle de qualité de quarante semaines devra être accomplie après la première phase de la procédure d’admission où les aptitudes personnelles sont vérifiées. La validation de cette expérience est du ressort du site de formation HES où l’inscription est enregistrée.

Aptitudes personnelles:
Les candidat-e-s à la HES S2 devront démontrer, au cours de tests et d’entretiens, qu’ils possèdent les aptitudes personnelles leur permettant, à terme, d’exercer la profession choisie. Pour les formations du domaine santé, ces tests font partie de la procédure d’admission. En revanche, pour le domaine social, l’appréciation de ces aptitudes constitue la première phase de la procédure d’admission et précède l’accomplissement de l’année d’expérience professionnelle. Selon les formations antérieures suivies, des équivalences partielles pourront être accordées pour les deux domaines.



EDUCATEUR SPECIALISE

L’éducateur spécialisé concourt à l'éducation d'enfants et d'adolescents ou au soutien d'adultes présentant des déficiences physiques, psychiques ou des troubles du comportement ou qui ont des difficultés d'insertion. Par le soutien qu'il apporte et par les projets qu'il élabore il aide les personnes en difficulté à restaurer ou à préserver leur autonomie.Il favorise également les actions de prévention. Son intervention se situe aussi bien dans le champ social que dans le champ scolaire, celui de la santé ou encore de la protection judiciaire de jeunesse.Il est également de plus en plus appelé à intervenir sur le développement local d'un quartier ou d'une communauté.

 

DES APTITUDES


Ce métier requiert une grande attention aux problèmes sociaux et humains, une capacité à travailler en équipe, de la créativité, le sens des responsabilités et un engagement personnel pour exercer dans toutes les structures ou services (milieu institutionnel ou milieu ouvert).

 

CONDITIONS D'ADMISSION


  • Soit être titulaire:

– Du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l'entrée en formation.
– De l'un des examens spéciaux d'entrée dans les universités.
– D'un des diplômes d'Etat de travail social ou paramédical sanctionnant une formation professionnelle de 2 ans.
– Du certificat d'aptitude aux fonctions d'aide médico-psychologique et avoir exercé 5 ans dans l'emploi correspondant.

  • Soit avoir passé avec succès un examen de niveau organisé par les DRASS.

Et dans tous les cas, subir les épreuves de sélection organisées par chaque centre de formation.

 

DUREE ET CONTENU DES ETUDES


La formation se déroule sur 3 ans.
Elle comprend, en alternance:

  • 1450 h de formation théorique:

– pédagogie générale, relations humaines (180 h),
– pédagogie de l'expression et techniques éducatives (160 h),
– approche des handicaps, des inadaptations et pédagogie de l'éducation spécialisée (240 h),
– vie collective (160 h),
– économie et société (160 h),
– unité juridique (180 h),
– culture générale professionnelle (160 h),
– unité de spécialisation (160 h),
– 50 h non affectées au choix des centres de formation.

  • 15 mois de stage pratique.

 

MODALITES PARTICULIERES


Cette formation est accessible aux personnes en situation d'emploi sur des postes éducatifs, dans ce cas la durée de la formation peut être aménagée dans la limite de 4 ans.

 

UN DIPLOME


La formation est sanctionnée par le DEES (Diplôme d'Etat d'Educateur Spécialisé) délivré par le ministère de l'éducation nationale.
L'examen final comprend 4 épreuves:

  • une épreuve écrite de pédagogie,
  • un questionnaire écrit,
  • la présentation et la soutenance d'un mémoire,
  • un entretien avec le jury à partir du dossier de scolarité.

 

L'EXERCICE PROFESSIONNEL


Les employeurs
Aujourd'hui 46000 éducateurs spécialisés exercent leur activité dans les domaines de l'action sociale ou de la protection judiciaire de la jeunesse. Ils sont essentiellement employés par les associations extrêmement actives dans le champ de l'éducation spécialisée, mais aussi par les collectivités locales (départements et communes) et divers organismes d'accueil spécialisé.
Leurs compétences sont sollicitées:

  • en milieu ouvert: club de prévention, action éducative en milieu ouvert (AEMO), aide sociale à l'enfance, centres sociaux...
  • en établissement, que ce soit en internat ou en externat: foyers de jeunes travailleurs, centres d'aide par le travail, instituts médico-éducatifs, centres d'hébergement et de réadaptation sociale...

 

LA CARRIERE


Les salaires et les carrières sont déterminés soit par des textes réglementaires pour les salariés qui travaillent dans le secteur public, soit par des conventions collectives pour ceux qui relèvent du secteur privé.
Par exemple: salaires bruts au 01/12/99

  • dans la fonction publique (primes non comprises)
    début de carrière : 8 500 F (1 295,82
    )
    fin de carrière : 14 800 F (2 256,25
    )
  • dans la convention collective de l'enfance inadaptée (primes non comprises)
    En externat :
    début de carrière : 9 670 F (1 474,18
    )
    fin de carrière : 16 980 F (2 588,49
    )
    Chef de service éducatif :
    début de carrière : 12 860 F (1 960,49
    )
    fin de carrière : 17 580 F (2 680,05
    )

Avec de l'expérience professionnelle l'éducateur spécialisé peut exercer des fonctions de direction de centres sociaux ou d'établissements.

  • Directeur d'établissement niveau 3 (convention collective de l'enfance inadaptée)
    début de carrière : 15 400 F (2 347,71
    )
    fin de carrière : 21 400 F (3 262,41
    ).

Il peut aussi se voir confier la responsabilité d'une circonscription d'action sociale, ou occuper un poste de conseiller technique (voir salaires Assistant de service social).

 

Découvrez les adresses des institutions en Suisse romande en ligne

Toutes les adresses    http://www.consulteduc.ch/ac.asp

Par type d'institution http://www.consulteduc.ch/type.asp

par critères  http://www.consulteduc.ch/a3.asp

http://www.consulteduc.ch/a4.asp

http://www.consulteduc.ch/tot.asp

 

Dossiers