famille d'accueil
FORMATION
ADRESSES
CESF
ART THERAPIE
FORUM
LISTE EDUC
LISTE EDUCH
CONTES
MOTSD'ENFANTS
OUTILS
HYPNOSE
MASSAGE
FORUM
ATELIER
JUNG
DESSINS
GALERIE
BERALLAZ
PETANQUE
JARDIN
DELAFONTAINE
ASTRONOMIE
ECHEC
DAUPHINS
PNL
ENFANCE
EN MARCHE

ETHIQUE
METHODOLOGIE
MOTS D'ENFANTS
PREVENTION
ADRESSES
LIENS
COURS
BIBLIOGRAPHIE

Educh anglais
Educh allemand

  
Notre collaboration avec la Fondation Ling continue avec le cours d’auto-hypnose. Visitez le site http://www.ling.ch ; pour d’autres renseignements tél. 312.28.84 ou E-mail : info@ling.ch

" Pour ma part, je crois qu’il est possible de dépasser le cul-de-sac dans lequel le droit nous amène au profit d’une conception de l’éthique qui fasse place à l’autonomie humaine sans pour autant nier l’enracinement social de la personne "

André Lacroix

L’humain au centre d’une éthique de société, Editions CGC, Université de Sherbrooke, 2000, p. 12

  Découvrez les infos des cours améthyste en ligne, analyse transactionnelle, coaching, Education, déontologie.

Le centre améthyste vous propose un maximum d'information et de cours d'excellentes qualités. Bonne visite et n'hésitez pas à vous inscrire sur le site http://www.amethyste-perf.ch

 

Script
d’Améthyste
(janvier 2008)

La pensée et l’action...
éthiques !

 

Régulièrement nous avons à réfléchir au sujet du sens de la formation continue car « le syndrome du nez dans le guidon », terme cher à Jacques Dekoninck, guette autant les formateurs que les praticiens.

En ce début d'année 2008 nous prenons un moment pour penser avec vous. A quel besoin répond la formation continue ? Un temps, un lieu pour penser, pour panser ? Une des caractéristiques du travail des professionnels de l'accompagnement c'est d'exiger des réponses quasi immédiates dans des situations compliquées, complexes, le plus souvent graves et lourdes sur le plan émotionnel.

Hannah Arendt nous rappelle à plusieurs reprises dans ces ouvrages « le devoir de penser ». Les travailleurs sociaux ne sont de loin pas des penseurs de cabinet. La pensée est chez eux intimement liée à l'action. Ils entraînent leur esprit critique et leur capacité de jugement pour décider et agir. La pensée nous entraîne à l'intérieur de nous même, vers notre être profond, et soutient une action réfléchie la plus autonome possible.

La formation continue pourrait susciter des réponses aux trois questions de Kant :

1. Que puis-je savoir ? - Je peux apprendre, mais ma connaissance de la science est limitée.

2. Que dois-je faire ? - Dans chaque situation concrète, me référer à « l'impératif catégorique » constitutif du caractère moral absolu de mon action.

3. Que m'est-il permis d'espérer ? - Il m'est permis d'espérer un sens, cette espérance est une croyance.

Ces trois questions, je les considère comme un viatique sur le chemin de la pensée ; connaître et savoir ne suffisent pas ; il faut qu'un agir découle d'eux, et que cet agir soit constamment passé au crible d'une réflexion éthique.

Je souhaite que les professionnels trouvent ici ou là — à Améthyste, dans leurs institutions, ailleurs encore —, cet espace indispensable pour penser, en ces temps traversés par des crises institutionnelles, des restructurations importantes, des licenciements difficiles à accepter.

En 2008 nous avancerons dans quatre directions : comprendre et accompagner les personnes en situation de handicap physique, psychique, mentaux et sociaux ; réfléchir et agir en s'appuyant sur des bases philosophiques et éthiques ; approfondir le coaching de façon très spécifique dans le domaine de l'éducation, de la pédagogie, des soins et du management ; développer des compétences et des attitudes humanistes sur le plan professionnel et personnel.

Les collaborations se poursuivent avec Espace Compétences, avec Pro Senectute, avec l'Espérance à Étoy, et le Home Atelier la Colline à Ursy pour le nouveau projet Grand âge, Job Service pour ses vingt ans d'existence.

J’espère vous retrouver en 2009, où ce sera au tour d'Améthyste de fêter ses vingt années d’existence... En attendant bonne route pour cette nouvelle année, dans un équilibre toujours à retrouver entre la pensée, l'action ...et les sentiments.

                          Christiane Besson

 

_____________________________________________________________________________

 

Confidences ...et secret...

 

_____________________________________________________________________________

 

La question des confidences et du secret, celle de savoir ce qu'il en advient et ce qu’on peut en faire, prend rapidement des couleurs passionnées; elle est ressentie comme lourde, pénible. Elle provoque des doutes, des interrogations complexes, des jugements, des rancœurs, de la culpabilité (ou une recherche des coupables), parfois des reproches vis-à-vis des collègues, de la hiérarchie, de l'organisation, des services ou des institutions.

La nécessité du travail en commun, de la collaboration de professionnels issus de métiers et de cultures différents, compte tenu de l'organisation actuelle du travail pédagogique, éducatif et social et de l'augmentation des problèmes et des difficultés, donc au besoin de spécialistes dans leur domaine (interdisciplinarité), tendrait à démontrer l'intérêt et même la nécessité du partage des informations.

On parle en effet souvent d’un « droit à l’information ». Mais de quoi s’agit-il ? d’un droit de l’individu ? de l’équipe ? de la hiérarchie ? Est-ce un droit de savoir, ou d’être informé ? Un droit de ne rien dire ? Quelles sont aussi les obligations légales et les devoirs professionnels ?

Le point central tourne autour de la tension entre deux « obligations » légales:

- le secret professionnel ou secret de fonction, qui implique l'obligation de se taire, de ne pas divulguer;

- l'obligation de signaler, voire de dénoncer (nouvelle LAJ).

On peut en conclure que le secret ne peut plus désormais être garanti, dans la mesure où le professionnel doit « collaborer », et parfois dénoncer.

De là découle une certaine gradation entre deux niveaux de transmission des informations, en fonction de la nature de la relation qui s’établit:

- la communication privilégiée, qui prend forme de confidence (j’ai confiance - je me fie à toi - et tu ne feras pas mauvais usage de l’information que nous partageons) ;

- le secret (registre de l’interdit).

Qu’en est-il alors de cette question du secret?

Le secret

Je pense à la boutade bien vaudoise : « un secret est quelque chose que je ne révèle à pas plus de trois personnes à la fois… ». Il y a là davantage qu’un simple paradoxe provocateur.

En effet, les systémiciens se sont beaucoup intéressés au secret. Voici la définition qu'en donne Jacques-Antoine Malarewicz (2000) : « Un secret est constitué par une information dont l'existence est connue, mais doit être ignorée. Autrement dit un secret dont l'existence n'est pas connue n'est pas un secret, il n'a aucune fonction communicationnelle. Il faut ainsi établir une distinction entre le contenu du secret, l'information en elle-même, qui n'est pas accessible à l'ensemble des intéressés, et la " forme " du secret, c'est-à-dire l'utilisation qui en est faite et qui est connue de tous. Le porteur du secret exerce sur les autres un pouvoir important, au sens où je viens de le définir, dans la mesure où il définit le contexte des autres. Il le fait avec d'autant plus de force que la dimension émotionnelle du secret, ou celle qui lui est attribuée est elle-même puissante. Il n'y a pas de liens plus efficaces en terme de dépendance, que ceux qui s'ordonnent autour du secret et de ses conséquences. La plupart des secrets sont ce qu'on appelle des " secrets de polichinelle ". Cela signifie que non seulement certaines personnes doivent faire semblant d'ignorer l'existence du secret mais également son contenu. Ce contenu est d'ailleurs souvent de nature assez banale…» Jacques Derrida, lui aussi, nous met en garde contre « les abus du secret ».

On peut en déduire que, dans nos situations de travail, les secrets sont des informations particulières dont la circulation (ou la non-circulation) peut produire des conséquences plus ou moins importantes.

 

                               Christiane Besson

(à suivre)

 

_____________________________________________________________________________

 

Médiations...    (suite et fin)

 

_____________________________________________________________________________

 

A l'origine de l'histoire de la médiation et de son développement, nous trouvons les Quakers, et la Société des Amis, mouvements religieux basés sur des valeurs chrétiennes et en particulier pacifistes, engagés dans la recherche de la résolution non-violente des conflits. L'un des leurs, Wil Warren, s'engage comme « médiateur » à 65 ans dans un contexte difficile de Derry  en Irlande du Nord . En 1701 déjà, William Penn, accompagné de Quakers et de Mennonites, fondait ce qui deviendra la Pennsylvanie et signait un traité d'amitié et de coopération avec les Indiens d'Amérique du Nord. Dans d'autres cultures certaines études relèvent l'existence de procédures de résolution non-violente des conflits, par exemple en Inde, et au Zaïre (Bailly et al.1993).

C'est cependant vers 1970 que la Société des Amis a formalisé les premiers programmes de médiation scolaire, visant à apprendre aux enfants à résoudre les conflits de manière non violente. Dans les années 1980 le thème a été repris avec l’idée d'en élargir l'implication et de l'emmener dans la rue : la médiation de voisinage était née, avec les premières médiations « communautaires » (Pingeon et al., 2007).

Relevons certaines particularités de la médiation qui peuvent intéresser les travailleurs sociaux. Elle se situe à la croisée de l'humanitaire, de l'éthique et du politique ; les actes qu’elles préconise sont posés en vue d'un bien commun, le travail se fait dans la communauté et avec les personnes concernées, des liens sociaux peuvent se tisser.

 Pour qu'une médiation puisse avoir lieu, l'accord des personnes en conflit est nécessaire, peut-être même davantage, leur envie de trouver une solution au niveau le plus proche et le plus simple où la question se pose. Il s'agit d'un processus, d'un chemin qui repose sur la construction d'une confiance réciproque, sur la possibilité de se mettre à la place de l'autre, de devenir créatif ensemble et de continuer la relation, la collaboration, sans trop d'arrière-pensées et sur de nouvelles bases.

Il s'agit d'identifier où chacun se trouve, et comment il définit la difficulté.

La communication non-violente (Marshall B. Rosenberg, 1999) nous aide beaucoup en centrant les personnes sur leurs émotions et leurs besoins spécifiques pour les transformer en demandes, sans rester dans le registre de la plainte et du reproche. Peut intervenir parfois la question de la réparation, ou/et du pardon de chacune des parties…

.

                               Christiane Besson

 



Christiane Besson


INTERVENANTS

 

Jean BÉDARD, écrivain, philosophe et travailleur social, professeur associé à l’Université de Rimouski (Québec).

Christiane BESSON, éducatrice et assistante sociale, M.A. en philosophie, psychopédagogue, formatrice,  responsable d’Améthyste (Granges-près-Marnand).

Daniel BOISVERT, directeur du Laboratoire départemental de recherches en communication et intégration sociale de l’Université du Québec à Trois-Rivières (Québec).

Roger CEVEY, éthicien et formateur d’adultes (Lausanne).

Dr Pierre CORBAZ, médecin-généraliste et président de l’ALSMAD à Lausanne.

Jacques DEKONINCK, philosophe, psycho-sociologue et analyste transactionnel TSTA, fondateur de l’Académie belge de coaching (Bruxelles).

Dr Paul-André DESPLAND, professeur honoraire du Service de neurologie, CHUV, Lausanne.

Marie-Flore ERNOUX, Service de soins palliatifs, Châtel-St-Denis.

Jocelyne HUGUET MANOUKIAN, ethnologue et psychologue, chargée de cours  à l’Université Lumière (Lyon).

Dr Laurent JUNIER, médecin adjoint au DMCP de Lausanne, médecin responsable de La Cassagne.

Jean-Luc LAMBERT, professeur à l’Institut de pédagogie curative de Fribourg.

Jean-François MALHERBE, philosophe et éthicien, professeur d’éthique clinique (Université de Sherbrooke Québec) et de philosophie morale (Université de Trento Italie).

Alain MULARD, consultant, formateur et socio-économiste (Béarn, France).

Françoise de RIEDMATTEN, diététicienne diplômée, Sion.

Dr Jean-Jacques TSCHUMI, médecin-dentiste, Vevey.

Stefan VANISTENDAEL, sociologue et démographe, chargé de recherche et développement du BICE (Genève).

Patricia VUICHARD, Service de soins palliatifs, Châtel-St-Denis.

Alexandre WAEBER, directeur de la Fondation glânoise en faveur des personnes handicapées (Fribourg).

Christine WYSS, assistante sociale, formatrice d’adultes (Neuchâtel).

 

ENTREE EDUCATION SPECIALISEE
FORUM COACHING-FORMATION
EMPLOI TRAVAIL  SOCIAL
AIDE ET BOURSE POUR FORMATION
ADRESSE INSTITUTION SOCIAL
ATELIER FORMATION COACHING
COACHING-FORMATION-EMPLOI
APPRENTISSAGE ORIENTATION SOCIAL
ACTUALITE ET INFOS FORMATIONS
DOSSIERS COACHING-FORMATION
CONSULTANT SOCIO - EDUCATIF
SECTIONS FORMATION PROFESSIONNELLE
SELECTION ARCHIVES SITES EDUCATION
INFOS COACHING-FORMATIONS
FORMATION EUROPE INTERNATIONALE
RECONNAISSANCE FORMATION PROFESSIONNELLE
VALIDATION D'ACQUIS
FORMATION SUPERVISION
UNIVERSITE ONLINE
HUILES ESSENTIELLES AROMATHERAPIE
FORMATION PRATICIEN FORMATEUR
FORMATION THERAPIE BREVE
COACHING-FORMATION-EMPLOI-QUESTIONS
FORMATION PSYCHOTHERAPIE THERAPIE
FORMATION ART-THERAPIE
FORMATION SYSTEMIQUE
MEDIATION FAMILIALE
ESPACE ERIC STERN
FORMATION MASSAGE S THERAPIE
FORMATION MASSAGES SHIATSU
FORMATION PROFESSIONNELLE OSTEOPATHIE
FORMATION KINESITHERAPIE
ESPACE GROUPE
ANCIEN SITE
LISTE COACHING FORMATION EDUC
COACHING-FORMATION EDUCATEUR
CFC-SOCIAL-SANTE
ASSISTANT SOINS ET SANTE
FORMATION-CFC-SOCIAL
FORMATIONPSYCHOLOGUE
FORMATION ASSISTANT SOCIAL
FORMATION ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF
FORMATION A DISTANCE
EDUCATRICE PETITE ENFANCE
MONITEUR SOCIO-PROFESSIONNEL
FORMATION SOCIALE SUISSE
FORMATION EDUCATEUR SPECIALISE
FORMATION PROFESSIONNELLE EDUCATRICE
FORMATION EDUCATION SPECIALISEE
FORMATION EDUCATEUR SOCIAL
FORMATION CFC SOCIAL
ADRESSES IRTS SOCIAL-SANTE
ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF
FORMATION PROFESSIONNELLE CESF
FORMATION PROFESSIONNELLE MSP
FORMATION TRAVAIL SOCIAL
FORMATION CFC SOCIAL
ANIMATEUR SOCIAL
CONSEILLER CONJUGAL
CONSEILLER EN PLANNING FAMILIAL
FORMATION ERGOTHERAPEUTE
FORMATION ENSEIGNANT SPECIALISE
STAGE ET STAGIAIRE
FORMATION CONCOURS AMP
BACHELOR MASTER EDUCATIF
FORMATION OSTEOPATHE
FORMATION LOGOPEDISTE
FORMATION SOINS INFIRMIER
FORMATION PROFESSIONNELLE-VETERINAIRE
Adolescence
Approche Anthroposophique
Approches Educatives
Approches Thérapeutiques
Art de la communication
Autisme
Cfc et Cap Social-Santé
Coaching
Concours infos emploi
Conflits Parents-Enfants
Contes, Conteurs et Conteuses
Formation stages au Quebec
Débats
Dyslexie
Education
Education spécialisée
Emploi Cv
Emploi Travail domaine social
Enseignant
Ethique et intervention
Formation à distance
Formation Art Thérapie
Formation complémentaire
Formation Continue
Formation Education
Formation Médicale
Formation Sociale au Québec
Formation Sociale en Belgique
Formation Sociale en France
Formation Sociale en Suisse
Handicap
Humour
Hyperactivité
Hypnose et intervention
Information Site Educh.ch
Information Travail social
Informations Institutions
Infos
Internet, Informatique et Education
Lectures ouvrages
Outil éducatif
Prévention Dépendance, toxicomanie, alcoolisme, etc...
Problématique familiale
Professions sociales
Protection de l'enfance
Protection Enfance
Psychologie
Relations parents enfants
Soutien scolaire
Stages, stagiaires et suivi de stage
Travaux d'études
Troubles psychiques
Université
Validation d'acquis
Zoothérapie Formation et Thérapie
FORMATION MONITEUR
SITES INTERNET EDUCATION
ESPACE EDUCATION
ESPACE DEONTOLOGIE
UNIVERSITE SUISSE
COACHING-FORMATION STAGE
BACHELOR-MASTER-EDUCATION
COACHING-FORMATION GUIDE PATRIMOINE
E
COACHING-FORMATION AUXILIAIRE DE SANTE
COACHING-FORMATION PROFESSIONNELLE
COACHING-FORMATIONS SOCIALES
PREPARATION CONCOURS
CONCOURS SOCIAL
OUTILS EDUCATIFS
FORUM PRATIQUES EDUCATIVES
APPROCHES THERAPEUTIQUES
COACHING-FORMATION CONTINUE
APPROCHES EDUCATIVES
COACHING-ADOS-FAMILLE
COACHING-FORMATION ART-THERAPIE
COACHING-FORMATION PNL
COACHING-FORMATION MASSAGE
COACHING-FORMATION JUNG
DESSIN ET ENFANCE
ATELIER INFORMATIQUE
COACHING-FORMATION HYPNOSE CLINIQUE
GALERIE DE PHOTOS
COACHING-FORMATION PETANQUE
COACHING-FORMATION JARDIN
EDUCATION DELAFONTAINE
ASTRONOMIE ONLINE
COACHING-FORMATION ECHEC
EDUCATION DAUPHINS
ENFANCE EN MARCHE
ETHIQUE DEONTOLOGIE VALEURS
COACHING-FORMATION METHODOLOGIE
COACHING-FORMATION TRANSE
MOTS D'ENFANTS
ERZIEHUNG AUSBILDUNG
COURS ET ECOLE
FAMILLE D'ACCUEIL
COACHING-FORMATION-PNL
BIBLIOGRAPHIE EDUCATION
ADRESSES INSTITUTION
COACHING-FORMATION MUSICOTHERAPIE
METHODE TOMATIS
LOGOTHERAPIE FRANKL COACHING-FORMATION
COACHING-FORMATION PARENT
RAPPORT STAGE
RAPPORT STAGE JUNG
COACHING-FORMATION PARENT
GESTION DU STRESS
COACHING SUPERVISION
FORUM COACHING
INFOS COACHING
COACHING HYPNOSE
COACHING-FORMATION COACHING
COACHING ET CNV
COACHING-FORMATION COACHING PNL
COACHING ET HYPNOSE
COACH ANALYSE TRANSACTIONNELLE
COACHING BENEVOLAT
COACHING-FORMATION LIFE COACHING
COACHING MOBBING
FORMATION CONTEURS CONTES
COACHING BURNOUT
SUPER NANNY COACHING
COACHING HYPNOSE
COACHING EDUCATIF
COACHING BURNOUT
COACHING SOCIO-EDUCATIF
COACHING ONLINE EDUCATION
COACHING-PREVENTION-ADOS
CONSEIL EDUCATIF
ENFANCE ET ANOREXIE
ENFANCE ET AUTISME
ENFANCE ET HYPERACTIVITE
ENFANCE ET DYSLEXIE
ENFANCE ET BOULIMIE
ADOLESCENCE ET SUICIDE
PREVENTION SUICIDE
ENFANCE ET SURDOUANCE
ENFANCE ET TROUBLES SOMATIQUES
ANPE COACHING-FORMATION
EMPLOI COACHING-FORMATION
ANPE EMPLOI
ANPE-COACHING-FORMATION
CV ANPE
ANNONCES INTERIM
EDUCATION COACHING-FORMATION ENG
HYPNOSIS ENGLISH
ERZIEHUNG AUSBILDUNG
EDUCATION COACHING-FORMATION
ERZIEHUNG AUSBILDUNG
BERALLAZ PRESENTATION
TOURISME SUISSE BALLENBERG
EXPOSITION NATIONALE 02
COACHING-FORMATIONS PROFESSIONNELLE
EDUCATION SPECIALISEE HTM
COACHING EMPLOI HTML
COACHING INCOACHING-FORMATIONS
EDUCATION DESIR ET RESPONSABILITE
LIENS GENERAUX
LIENS SOCIAL
OFFRES EMPLOI
OFFRES EMPLOI SUISSE
FORUM SOCIAL
REFERENTIEL DE COMPETENCES
SONDAGES EDUCATION
épuisette-à-poissons
COACHING COACHING-FORMATION EMPLOI
DEMENAGEMENT-YVERDON-VAUD
HARRY POTTER
ISRAEL-VOYAGE-HOTEL
ANIMAUX THERAPIE ZOOTHERAPIE
GRIPPE-AVIAIRE-TAMIFLU
FORUM COACHING-FORMATION EMPLOI
ARCHIVE
COACHING-FORMATION-EMPLOI-ARCHIVE
COACHING-FORMATION-EMPLOI-ARCHIVE2
COACHING-FORMATION-EMPLOI-ARCHIVE3
GUIDE INTERNET COACHING-FORMATION
GESTION VIRTUEL
COACHING-FORMATION BOURSE TRADING
COACHING-FORMATION DAY-TRADING
COACHING-FORMATION NEW-TRADING
BROKER TRADING ONLINE
COACHING-FORMATION INTERNET
COACHING-FORMATION-SWISS
COACHING-FORMATION E-LEARNING
FORMATION-ANALYSE TECHNIQUE
INFORMATIQUE EDUCATION
ATELIER COACHING BURNOUT
ATELIER COACHING STRESS
ATELIER COACHING PROJET DE VIE

 

— Améthyste—
Extrait du programme de janvier 2008

 

_____________________________________________________________________________

 

Dix demi-journées
entre janvier et décembre 2008

 

Le grand Âge

et les perspectives de fin de vie des personnes
en situation de handicaps graves

 

Ce cycle de perfectionnement est conçu comme un tout, mais chacun peut s'inscrire pour le ou les thèmes de son choix, par demi-journée(s), en fonction de ses objectifs. Une attestation sera délivrée pour chaque thème. — Les sessions auront lieu, sauf avis contraire, dans les locaux de la Colline à Ursy. — Prix de la formation : fr. 75.– par demi-journée

 

 

_____________________________________________________________________________

25 janvier 2008 — 9h à 12h

Module 314a

Le vieillissement comme processus

avec Alexandre Waeber, directeur de la Fondation glânoise, Romont

Quelle forme prend le vieillissement chez ces personnes ? à quels problèmes les intervenants sont-ils confrontés ? à quels besoins particuliers doivent-ils faire face ?

 

25 janvier 2008 — 13h30 à 16h30

Module 314b

Les particularités de l'avancée en âge des personnes avec trisomie 21

avec le prof. Jean-Luc Lambert, Institut de pédagogie curative, Fribourg

On parle parfois de vieillissement précoce à propos de ces personnes ; que faut-il entendre par là ? à quels signes les équipes doivent-elles être particulièrement attentives ? quel accompagnement mettre en place ? que se passe-t-il si la maladie d'Alzheimer apparaît ?

 

25 février 2008 — 13h30 à 16h30

Module 314c

Les soins dentaires

avec le Dr Jean-Jacques Tschumi,
médecin-dentiste, Vevey

Les accompagnants connaissent bien les difficultés inhérentes aux soins dentaires et à l'hygiène buccale, qu'ils soient journaliers ou ponctuels, avec les accompagnants ou avec le dentiste. Comment prévenir les problèmes ? Quelles actions dans la vie courante ? Comment préparer une intervention spéciale ?

Trois éléments apparaissent particulièrement importants : la douleur, la fonction masticatrice et l'esthétique. La dignité est un point à relever de façon particulière dans le cadre des soins dentaires.

 

16 mai 2008 — 9h à 16h30

Module 314d

Accompagner des personnes vivantes jusqu'à la mort

avec le Dr Pierre Corbaz, médecin généraliste et président de l'ALSMAD à Lausanne (9h à 12h) et Christiane Besson (13h30 à 16h30)

Comment les équipes éducatives et soignantes peuvent-elles soutenir un projet de vie jusqu’à la mort dans la dignité ? Comment accepter la fin de la vie et l’aborder en paix relative si l’on reste dans la démesure de la médecine actuelle qui nous fait encore croire à notre immortalité ? Comment travailler  avec les familles et les proches, que prévoir, comment le prévoir ? Quelle part chaque partenaire peut-il prendre en cas de décès ? Comment les équipes peuvent-elles prendre soin des résidents, de la parenté, et d’elles-mêmes ?

 

9 septembre 2008 — 13h30 à 17h

Module 314e

Quelle spécificité pour la collaboration entre les médecins
et les équipes d'accompagnants
et de soins ?

avec Patricia Vuichard et Marie-Flore Ernoux, du Service de soins palliatifs, Châtel Saint Denis

Comment préparer et accompagner les passages éventuels entre le lieu d'accueil et l'hôpital et inversement ? Comment se faire confiance entre professionnels ? Comment travailler également avec les proches ? Quelles informations faire circuler, comment, à qui et pourquoi ? Quels gestes spécifiques poser ? Comment les acquérir ? Qu'est-ce que les équipes d'accompagnement doivent savoir au sujet des soins palliatifs à l'hôpital, de leur adaptation éventuelle dans le lieu d'accueil ?

 

10 octobre 2008 — 9h à 12h30

Module 314f

Le vieillissement des personnes en situation de polyhandicap

avec le Dr Laurent Junier,
médecin-adjoint au DMCP,
médecin-responsable de La Cassagne à Lausanne.

Quelles spécificités caractérisent le vieillissement de ces personnes? Comment mettre en place un accompagnement adéquat ?

 

10 octobre 2008 — 14h30 à 17h30

Module 314g

Comment faire face
aux épilepsies du troisième âge
avec handicaps divers ?

Approches diagnostiques et thérapeutiques.

avec le Dr Paul-André Despland,
professeur honoraire
du Service de neurologie du CHUV.

 

7 novembre 2008 — 9h à 12h30

Module 314h

L'alimentation et les besoins spécifiques liés au vieillissement

avec Françoise de Riedmatten, diététicienne diplômée.

Quels sont les changements dans l’alimentation des  personnes qui avancent en âge ? Particularités : appétit ? goûts ? Problèmes : cholestérol ? diabète ? pression ? prise de poids ? À quoi devons-nous être attentifs ?

 

En préparation

Module 314i

Le vieillissement des personnes
en situation d'autisme
et/ou de maladies psychiques

Comment les personnes atteintes d'autisme et/ou de maladies psychiques évoluent-elles en vieillissant ? Quels aspects les équipes observeront-elles ? Quelles interventions devront-elles privilégier ?

 

 

 

 

 

 

(état du programme au 7 janvier 2008)

PROGRAMME 2008

(édition janvier 2008)

 

_____________________________________________________________________________

 

14 et 15 janvier 2008

Cours no 290
en collaboration avec l'ARCoaching

Le questionnement socratique…
ou Socrate coach

Un perfectionnement essentiel en matière de relations d'aide

avec Jean-François MALHERBE

Socrate est souvent considéré comme le père de la philosophie occidentale. Platon fut son élève, Aristote celui de Platon. Les plus brillants élèves dépassent leur maître dans leur propre veine. Il n'empêche que l'étude de Socrate, notamment à travers les témoignages de Platon, fait apparaître un maître inégalé du dialogue autonomisant. Socrate interroge. Il interroge sans cesse. Pour désencombrer ses interlocuteurs des fausses convictions, des présupposés irréfléchis, des opinions non fondées qui le plus souvent les entravent, les lient à une vision du monde paralysante, les emprisonnent dans des perspectives étriquées. Socrate fait naître en chacun de ses interlocuteurs un sujet appelé à prendre sa vie en main. C'est en ce sens que sa pratique a été qualifiée de « maïeutique » (l’art d'engendrer). C'est aussi pourquoi la fréquentation de Socrate est un moment essentiel dans le perfectionnement de nos compétences dans la relation d'aide.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

16 et 17 janvier 2008

Cours no 291

Vers une éthique des conflits

Comment les comprendre ? Comment les résoudre ?
Repères éthiques et philosophiques

avec Jean-François MALHERBE

Les conflits naissent le plus souvent de malentendus non dissipés ou de divergences d'intérêts. Dans les deux cas, deux mondes s'affrontent qui, pour préserver leur propre identité, sont disposés à commettre bien des violences. Face à des problématiques de ce genre, surgissent trois questions éthiques :

- comment circule la violence dans un contexte « anta    gonistique » (rapport de forces combatives) ?

- quelle est la nature exacte du conflit ? ou Quel est son enjeu effectif ?

- quelle méthode suivre pour tenter de résoudre le conflit?

C'est à travailler ces trois questions que l'on s'attachera en mettant en oeuvre des outils construits à partir de la philosophie du langage (les jeux de langage de Wittgenstein), de la logique de l'inclusion (le tiers-inclus de Lupasco) et de l'éthique de la transdisciplinarité (les niveaux de réalité-intelligibilité de Nicolescu).

Aucune préparation spéciale n'est requise des participants car les outils en question et leurs fondements seront exposés in extenso de façon que chacun puisse se les approprier dans son propre univers de travail et de vie.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

4 et 5 février 2008

Cours no 292

Prendre des décision en équipe

Outils éthiques et méthodologiques
pour les situations complexes ou incertaines

avec Roger CEVEY

La difficulté des situations rencontrées par les professionnelles et les équipes les confronte de plus en plus à des cas de conscience, à des conflits de valeurs lors de la prise de décisions importantes pour l'avenir des personnes accompagnées et ou de l'équipe, pourtant indispensables à certains moments. Quelles décisions prendre pour bien faire ou pour faire le moins mal possible ? surtout comment les prendre ?

Dans ces situations complexes la mise en œuvre d'un modèle de réflexion et d'une démarche sur le plan éthique est un moyen actuellement disponible et accessible aux intervenants.

Cette formation clarifiera les termes et offrira des outils de prise de décision ayant fait leurs preuves et particulièrement appropriés aux situations complexes et incertaines.

Une place sera faite aux situations concrètes apportées par les participants et à des exercices.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

Janvier à décembre 2008

Cours no 314

en collaboration avec LA COLLINE à Ursy

 

LE GRAND ÂGE

et les perspectives de fin de vie des personnes
en situation de handicaps graves

avec divers intervenants, médecins et professionnels

Avec l’augmentation générale de l'espérance de vie, les personnes en situation de handicaps graves avancent elles aussi en âge et atteignent une longévité toujours plus grande. Pour de nombreuses équipes confrontées à cette réalité, c'est un sujet actuel et préoccupant ; en effet, même si le vieillissement de ces personnes n'échappe pas aux règles générales dans ce domaine, il entraîne souvent un cortège de complications. Leur accompagnement mérite donc d'être pensé de manière spécifique, sous l'angle aussi d'une indispensable collaboration entre les professionnels et les différents réseaux en présence. Pour répondre à ces exigences actuelles et futures il est nécessaire d'acquérir des connaissances, de mettre en place des manières d'agir créatives, d'apprendre à mieux utiliser les compétences et les forces disponibles.

 

_____________________________________________________________________________

 

19 février 2008 (9h-17h) et 20 février 2008 (8h30-16h)
8 avril 2008 (9h-17h) et 9 avril 2008 (8h30-16h)

 

Cours no 281bis
En collaboration
avec la Branche à Savigny

 

Écouter et entendre, lire et prendre en compte
dans le quotidien de la vie
en institution
les personnes souffrant
de handicap mental
et de troubles associés

avec Jocelyne HUGUET MANOUKIAN

Vivre le quotidien dans les institutions d'accompagnement et de soins est le destin de nombreuses personnes souffrant de handicap mental, d'autisme, de psychose. Comment prendre en compte dans les détails de la vie de tous les jours, la manière d'être au monde d'un sujet ? Comment l'écouter ? Comment l'entendre ? l'accompagner en tenant compte de ce qu'il nous dit avec ou sans les mots, avec ou sans les gestes, avec ou sans violence ?

A partir de ce que l'on sait aujourd'hui à propos des difficultés, des symptômes, des souffrances, des manières d'être et de faire de ces personnes, nous proposons un apport théorique alternant avec un travail d'étude de situations. Il s'agira précisément d'envisager ce que chaque fois nous apprenons de ces personnes.

(prix fr. 680.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

27 et 28 février 2008

Cours no 293

en collaboration avec
ESPACE COMPÉTENCES
(programme CGCI  2008)

Mieux être,
mieux agir dans son institution

Les apports de l’analyse systémique
des organisations selon Mintzberg
et de la Théorie des organisations
selon Berne (AT)

avec Christiane BESSON

Accompagner les collaborateurs, les clients, collaborer avec les collègues, participer à la vie de l’institution, autant de défis importants que chacun, cadre ou collaborateur, doit relever au quotidien. Rendre à chacun sa juste place dans l’organisation institutionnelle, comprendre son histoire, son évolution et son sens permettent d’intervenir à bon escient et au bon endroit. C’est dans cette direction que nous travaillerons durant ces deux journées.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

6 et 7 mars 2008

Cours no 294

en collaboration avec
ESPACE COMPÉTENCES
(programme CGCI  2008)

 

Travailler en réseaux
et en interdisciplinarité

pour améliorer la collaboration
entre professionnels et entourage

avec Christiane BESSON

La collaboration avec les parents ou l’entourage des personnes accompagnées est actuellement voulue par les institutions, et prend place dans les “ systèmes qualité ” ; elle est désirée aussi par les intervenants et les parents.

Cependant, ce n’est pas si simple. Une compréhension des équipes, des professionnels, du système familial et institutionnel est nécessaire.

Ces journées permettront de travailler les conditions, les stratégies et les attitudes nécessaires à la collaboration tant sur le plan institutionnel que professionnel et personnel. La collaboration est un processus, elle n’est pas obtenue une fois pour toutes. Nous étudierons également les écueils, les limites et les conditions éthiques de ce travail pourtant si nécessaire.

(prix fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

10 et 11 mars 2008

Cours no 295

Techniques créatives
d’animation

pour vos colloques et autres rencontres de travail en groupe

avec Christine WYSS et Christiane BESSON

Les professionnels se plaignent parfois de l’impression de perdre leur temps, d’être inefficace, de ne pas arriver au bout des points prévus dans les colloques et les réunions de travail. Nous voulons offrir, durant ces trois jours de travail, un “ rafraîchissement ” des manières d’animer ces moments indispensables et précieux à tout groupe, toute équipe attelée à des tâches d’organisation, de réflexion ou d’entraide.

Constituer une “ boîte à outils ” (fichiers, photos, citations, exercices, grilles, jeux inédits, matériels divers) ; apprendre à utiliser de façon progressive des moyens d’expression plus efficace ; réunir et créer de nouvelles techniques d’animation adaptées à des situations professionnelles diverses ; réfléchir aux circonstances dans lesquelles elles peuvent trouver une application ; utiliser différemment certains moyens habituels ; mettre en évidence quelques éléments de créativité : tels sont quelques-uns parmi les objectifs de ces deux journées qui comportent de nombreux ateliers et travaux d’application en lien direct avec les pratiques spécifiques des participants.

L’accent sur la diversité des situations amenées par les participants permettra des complémentarités intéressantes et des intégrations créatives.

(prix fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

10 avril 2008

Cours no 315a
En collaboration avec l'Espérance à Etoy

Dimension éthique
des dynamiques de résilience (1)

avec Jean-François MALHERBE

L'éthique a-t-elle quelque chose à voir avec la résilience? Oui, dans la mesure où la résilience est cette capacité de l'individu blessé de trouver au cœur même de la crise où il est précipité le point d'appui nécessaire à transformer son malheur en victoire. Dans la mesure où il permet au sujet de devenir davantage lui-même, cet itinéraire en forme de retournement est proprement éthique.

(prix fr. 60.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

11 avril 2008

Cours no 315b
En collaboration avec l'Espérance à Etoy

Dimension éthique
des dynamiques de résilience (2)

avec Stefan VANISTENDAEL

Nous constatons des cheminements de vie qui nous surprennent en bien: des personnes et des groupes se développent positivement en présence de grandes difficultés. Cette dynamique de vie s'appelle "la résilience". Il ne s'agit aucunement d'une solution miracle, ni d'une force réservée aux êtres exceptionnels, et encore moins d'une glorification de la souffrance. Nous cherchons à mieux comprendre cette dynamique de vie, qui inspire un autre regard sur la personne humaine, bien au-delà de la tentation du perfectionnisme humain. Nous découvrons ainsi la cohérence profonde entre le réalisme et l'espérance, selon la parole de Friedrich Loesel (Allemagne).

(prix fr. 60.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

14 et 15 avril 2008

Cours no 296

Les entretiens

dans les domaines éducatifs,
sociaux et sanitaires :
«oui mais», «oui et»…

Quelles interventions pour quelles spécificités ?

avec Christiane BESSON

Nous définirons non pas l’entretien, mais les entretiens et leurs contextes. Nous découvrirons en théorie et en pratique ce qu’ils représentent, leur portée, leurs caractéristiques, les compétences auxquelles ils font appel.

Nous tenterons de mesurer l’impact des attitudes personnelles sur la situation d’entretien en nous interrogeant sur le processus d’échange à deux ou plusieurs, sur les dynamiques relationnelles mises en œuvre. Nos contributions théoriques  tiendront  compte de la communication selon l’école de Palo Alto, des qualités attitudinelles selon Rogers et de quelques points essentiels de l’Analyse transactionnelle.

Nous nous appuierons sur quelques principes éthiques nécessaires au travail en entretien, en restant au plus près des préoccupations des participants. Ces derniers auront l’occasion de s’exercer aux entretiens à partir de leurs propres situations concrètes.

(prix fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

29 et 30 avril 2008

Cours no 297

Mieux comprendre, prévenir et combattre

La douleur

chez les enfants et les adultes avec autisme, handicap ou polyhandicap

avec Jocelyne HUGUET MANOUKIAN

La question de la douleur est toujours relative à un contexte historique et sociétal. Autrefois, elle était en quelque sorte arrimée à une interprétation religieuse qu'on pouvait résumer par « souffrir ici bas », et qui tendait à permettre d'obtenir son salut dans l'au-delà ; le mal était donc par définition lié à l'idée de douleur.

Aujourd’hui désarrimée de cette interprétation, la douleur est prise en charge par le discours médical. Elle est un phénomène qu'il faut combattre au nom du désir de santé et de bien-être. Cependant la douleur reste une question complexe et ne peut se réduire  à un pur problème médical.

Les changements de perception de la douleur et de ses corollaires — le mal et la souffrance — oblige les personnels travaillant auprès de patients souffrant de handicap ou de pathologie mentale à considérer cette question avec la plus grande attention.

Nous verrons quelle forme et quel sens peut prendre la douleur quand elle est aiguë ou quand elle devient chronique. Nous envisagerons comment rester vigilant face à des enfants, de jeunes adultes ou des adultes qui ne semblent pas souffrir là où habituellement la douleur est le corollaire d'une affection physique. Nous aborderons la complexité des événements de douleur à partir de situations précises.

Nous essayerons également de comprendre la douleur et ses énigmes lorsqu’elle s'installe en l'absence de toute lésion organique, la douleur liée au maintien d'un équilibre psychique, enfin la douleur comme "événement de corps".

Un travail méthodologique sera proposé pour envisager au cas par cas comment distinguer les différents types de douleur, et donc comment les prendre en compte dans le suivi ou/et dans le soin.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

5 et 6 mai 2008

Cours no 298

Choix éclairé et consentement
des personnes en situation de déficience intellectuelle ?

Est-ce possible ? Est-ce pertinent ? --- Quelles stratégies et quelles connaissances
pour assurer un soutien éducatif, social et psychologique dans ces circonstances ?

avec Daniel BOISVERT

Ces personnes qui éprouvent de la difficulté à effectuer des choix, à prendre des décisions ou à communiquer leurs préférences sont tout de même en mesure de faire des choix significatifs ou de prendre certaines décisions susceptibles d'assurer leur croissance personnelle, la qualité de leurs relations avec autrui et leur participation à des activités enrichissant leur vie. L'éducateur qui ne doit pas toujours se substituer à la personne, peut intervenir suivant les cas en soutien aussi bien pour l'organisation des tâches domestiques que pour des problèmes médicaux, comme par exemple, la préparation d'une visite chez le médecin. Même si ces personnes sont déjà engagées dans une processus de vie autonome, elles sont généralement peu ou mal informées sur beaucoup d'aspects qui marquent leur vie.

Ce cours permettra de découvrir ou d'approfondir les enjeux éthiques, sociaux et éducatifs du consentement ainsi que les principes généraux de la protection des choix et du consentement. Il permettra d'acquérir diverses stratégies sur le plan de la communication et de l'éducation qui soutiennent l'expression du consentement, des choix et des préférences des personnes.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

7, 8 et 9 mai 2008

Cours no 299

Connaître, comprendre, soutenir

les personnes en difficultés, ayant un handicap,
des troubles envahissants du développement
ou présentant d’autres difficultés
dans le quotidien
de l'accompagnement socio-éducatif

avec Daniel BOISVERT

Tout en reconnaissant la nature individuelle et unique de la personne en situation d'handicap, ce cours permettra d'approfondir les causes, les symptômes et l'étiologie relative aux personnes avec une déficience intellectuelle ou des troubles envahissants du développement. Il permettra de connaître certaines stratégies d'évaluation de leurs comportements et de leurs compétences. Ce sera l'occasion de s'interroger sur les objectifs d'intervention et les diverses stratégies pour soutenir leur développement. Des documents audio-visuels pédagogiques et éducatifs seront utilisés. Les éducateurs, infirmiers, pédagogues et parents peuvent améliorer leur accompagnement par une plus grande connaissance des spécificités de leur communication et de leurs caractéristiques cognitives liées au temps, à l'abstraction et à la généralisation, par ex. Pour l'équipe interdisciplinaire il est important de connaître les principaux facteurs étiologiques, cognitifs et environnementaux liés à la déficience intellectuelle et aux troubles envahissants du développement et autres troubles rencontrés, de les distinguer, de les prendre en compte et  d'être sensibilisé à la situation actuelle en matière d'intégrations possible à différents niveaux.

(prix : fr. 510.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

13 et 14 mai 2008
La Meunière, Collombey (VS)

Cours no 300

en collaboration avec la FOVAHM

Améliorer nos interventions pour

Prévenir et modifier
les comportements excessifs
de violence

des personnes accompagnées,
à l’égard d’autres personnes accompagnées

avec Daniel BOISVERT

Améliorer nos interventions pour prévenir et modifier les comportements excessifs de violence commis par des personnes accompagnées entre elles : une approche positive.

Les objectifs de ces deux jours sont les suivants : comprendre les facettes des comportements excessifs chez les personnes accompagnées ; se doter de moyens d'observation et d'évaluation de ces comportements ; utiliser l'approche positive pour agir lors de l'apparition de ces comportements ; intervenir auprès de la personne et de son environnement pour faciliter l'acquisition de nouveaux comportements ; affiner les objectifs et stratégies pour un plan d'intervention systématiques.

Les participants seront sollicités pour préparer la session et recevront à l'avance quelques indications de travail. Des retours au sujet de ces préparations seront donnés par le formateur ainsi que des apports théoriques et instrumentaux. Une place sera réservée à des exercices pratiques à partir de situations professionnelles des participants. Des outils d'intervention seront co-construits.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

20 et 21 mai 2008

Cours no 301

Déprimer et délirer

Comprendre et aborder les personnes
déprimées ou délirantes
dans le domaine de l'accompagnement
social et éducatif

avec Jocelyne HUGUET MANOUKIAN

L’homme moderne a-t-il une tendance à déprimer ? Tout laisse penser que la dépression s’est répandue au moment où l’hyper-modernité a érigé l’objet en série toujours consommable puis jetable. Susceptibles de venir combler le manque de la condition humaine, voilà que les objets au contraire en révèlent l’abîme.

Le délire de son côté n’est pas sans liens avec la dépression. Arrêter un délire suppose toujours de faire face au moment dépressif qui lui fait suite.

Nous aborderons le délire et cette façon dont il vient lui aussi «se coller sur un manque» afin de saisir au mieux ces deux états différents, la dépression et le délire. Nous traiterons des différentes formes de dépression et répondrons aux questions suivantes : pourquoi certaines dépressions sont-elles nécessaires ? d’autres pathologiques ? d’autres évitables ? comment réagir face à une personne dépressive ? Nous traiterons l’évolution de ces deux états et réfléchirons aux façons de faire face à une personne délirante ou dépressive.

Dans les lieux qui reçoivent des personnes en situation de handicaps divers, plus ou moins graves, il est fréquent de devoir accompagner des sujets souffrant de dépression ou de délire. Ces points particuliers retiendront également notre attention.

Les situations préoccupantes issues de la pratique professionnelle des participants pourront être travaillées.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

27 mai 2008

Cours no 302
en collaboration avec PRO SENECTUTE

 

Introduction aux

Techniques d’animation
de « grands groupes «

(20 à 150 personnes)

avec  Christine WYSS et Christiane BESSON

Animateurs, enseignants, formateurs, responsables doivent ou souhaitent parfois travailler de façon participative avec des groupes importants. Ils peuvent s’appuyer sur des techniques telles que par ex. le «forum ouvert», «les ateliers de l’avenir», le « World cafe », etc. Durant cette journée nous aurons l’occasion d’introduire les plus utilisées parmi ces techniques, de se mettre en situation d’animation, et surtout de travailler à leur adaptation aux différents contextes et projets des participants.

(prix : fr. 170.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

3 juin 2008,
Lausanne, rue du Tunnel 21

Cours no 303

en collaboration avec l'és-L

Science et sciences...

sciences humaines et science classiques (déterminisme mathématique ou probabiliste) : quelles influences réciproques ?
quelles ressources pour les travailleurs sociaux, pédagogues, etc. ?
Points de vue philosophique, éthique et scientifique.

avec Jean BÉDARD

Nous sommes tentés d'identifier les sciences humaines aux sciences classiques (déterminisme mathématique ou probabiliste) pour donner plus d'autorité aux actions et interventions sociales et éducatives. Cependant, la manière classique et mathématique de concevoir les sciences n'est pas la seule et son épistémologie n'est pas toujours appropriée aux objectifs poursuivis. Par ailleurs, on oppose souvent sciences et humanisme, mais à y regarder de près, cette opposition apparaît peu scientifique, elle semble plutôt idéologique. Il serait préférable d'ouvrir la question plutôt que de la fermer. C'est ce que nous tenterons de faire tout en nous appuyant sur des aspects des pratiques et des recherches en travail social.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

5 juin (18h30 à 21h30) – 6 juin (9h à 17h) – 7 juin (9h à 14h) 2008
Lieu à préciser

Séminaire no 304

Aux sources philosophiques,
éthiques et spirituelles

des interventions et des professions dans les champs éducatif, social, pédagogique et de santé

avec Jean BÉDARD

Pour se réaliser soi-même en participant à une mission sociale, éducative ou de santé, il est nécessaire d'unifier et d'intégrer des fondements qui reposent sur des valeurs solidement enracinées en nous et dans notre culture. L'épanouissement personnel passe par l'épanouissement professionnel dans la mesure où nous retrouvons les fondements philosophiques, éthiques et spirituels qui éclairent notre engagement et notre action. Plus nous comprenons ce que nous faisons, mieux nous pouvons lutter contre l'incohérence et les absurdités qui tentent d'investir notre travail, et plus nous arrivons à croître en cohérence et en efficacité, de sorte que nous pouvons avancer dans la réalisation des différents acteurs du champ professionnel.

Cette réflexion nous conduira tout naturellement vers les pratiques des participants dans un but d'amélioration du développement et de l'épanouissement des personnes accompagnées.

(Prix : fr. 170.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

9 et 10 juin 2008

Cours no 305

Motiver et mobiliser
les personnes fragilisées
par le handicap

ou la maladie, la pauvreté, l'exclusion,
se motiver et se mobiliser
en tant que professionnels,
éviter l'épuisement ou le «burn out»

Est-ce une affaire d'éthique et de collaboration ?

avec Jean BÉDARD

Lorsque nous travaillons auprès de personnes affaiblies, fragilisées, nous faisons inévitablement face à une inertie qui vient de l'échec répété, de la démission et parfois du désespoir. Nous sommes alors nous-mêmes tentés de nous retrancher sur la routine, l'exécution sans enthousiasme de nos tâches. Le travail devient un poids plutôt qu'un chemin de réalisation. Sortir de cette impasse devient nécessaire pour éviter l'épuisement professionnel. Il y a un chemin de mobilisation possible du professionnel et de la personne accompagnée qui n'est pas " volontariste " et artificiel mais qui, au contraire, passe par la conscience et le goût de vivre. C'est ce chemin que nous tenterons d'emprunter. Nous nous appuierons sur les ouvertures offertes par différents philosophes ; les participants auront l'occasion d'apporter leurs expériences pratiques.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

11 et 12 juin 2008

Cours no 306

en collaboration avec Pro Senectute

Pour une éthique de l'exercice du pouvoir et de l'autorité

avec Jean BÉDARD

Nous ne pouvons pas assumer une responsabilité professionnelle ou familiale, à quelque niveau que ce soit, sans exercer les pouvoirs et assumer l'autorité nécessaires à la réalisation de cette responsabilité. La responsabilité, le pouvoir et l'autorité sont des fardeaux difficiles à assumer de manière éthique. Hélas ! Vouloir s'en départir ne fait qu'enchevêtrer les relations et les pousser en direction des jeux de pouvoir, de domination, parfois jusqu'à la violence. Cependant lorsque nous arrivons à assumer nos responsabilités grâce à l'exercice éthique de nos pouvoirs et de notre autorité, les relations s'assainissent, et l'action peut retrouver sa quiétude.

La réflexion sera alimentée par les ouvertures tirées de différents philosophes ; les participants auront la possibilité de travailler à partir de leur pratique et de situations concrètes.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

13  juin 2008
(à l’Espérance)

Cours no 316
En collaboration avec l'Espérance à Etoy

Solidarité professionnelle
et solidarité sociale

Peut-on promouvoir l'entraide et la solidarité entre les professionnels et les plus démunis
des résidents ? quelle éthique ?

avec Jean BÉDARD

Pour combattre la pression des tendances à la bureaucratie, la solidarité professionnelle devient nécessaire. Dans le retranchement individuel, les professionnels perdent leur pouvoir, leur intérêt et, trop souvent, leur santé.

Pour combattre les tendances à considérer l'être humain comme une simple valeur marchande, la solidarité des plus démunis de notre société constitue une nécessité. Dans l'isolement, les plus faibles perdent ce qu'il leur reste de pouvoir, leur motivation est sapée, l'abattement, la dépression et le déséquilibre psychosocial s'aggravent.

Ces deux formes de solidarité ont-elles avantage à se donner la main ? Peuvent-elles seulement vivre l'une sans l'autre ? Nous croyons que non. Isolément, ces deux solidarités ne peuvent que se disloquer, perdre leur autorité et leur signification.

Durant cette journée, nous insisterons sur l'importance et la manière de les joindre ensembles.

(prix : fr. 60.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

23 et 24 juin 2008

Cours no 317

Les émotions
des professionnels
et des clients :

qu'en dire ? qu'en faire ?
Ouvertures
sur quelques préoccupations éthiques

avec Christiane BESSON

Il peut arriver que les émotions soient vécues par les professionnels comme des obstacles à éviter ou à " maîtriser ".

Ces deux journées ont pour but de montrer la richesse des indications que peuvent nous fournir les émotions quant à ce qu'il se passe dans la relation avec soi-même et avec l'autre. Nous tenterons ainsi d'affiner notre capacité à identifier, distinguer, interpréter et discuter des émotions, à les cultiver dans notre quotidien.

Nous réfléchirons en particulier aux questions suivantes :

- dans quelle mesure les émotions ont-elles une influence dans nos prises de décision ? notre manière de penser ?

- quelle est l’influence de l'éducation sur nos attitudes face aux émotions ?

- est-il nécessaire d'exprimer les émotions, en particulier dans la relation d'aide ?

- comment le faire ? comment aider l'autre à le faire ?

- que se passe-t-il avec les émotions non exprimées ?

- les émotions ont-elles un lien avec les valeurs, dans quelle  mesure sommes-nous responsable de nos émotions ?

 Nous nous laisserons guider par quelques philosophes et  nous appuierons sur les travaux actuels de Martha Nussbaum, professeure à l'Université de Chicago; les situations concrètes seront les bienvenues.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

25, 26 et 27 juin 2008

Cours no 307

Le coach, le superviseur, l’aidant :

quel rôle ? quel statut ? quelle autorité ?

avec Jacques DEKONINCK

On estime parfois à tort que l'autorité s'oppose à l'autonomie. L'autorité consiste à être acteur et auteur de ce que je décide de faire. Platon écrivait : "Le maître craint ses disciples et les flatte. Les disciples font peu de cas des maîtres et des pédagogues. "

Dès lors, qu’est-ce que "faire autorité" ? est-ce une question

- de personne ?

- de relation ?

- d'appui ?

- de statut ?

- de compétence ?

- d'information ?

- de permission ?

Même si chaque type d'autorité a sa raison d'être et sa noblesse, c'est la dernière (l'autorité de permission) qui spécifie l'autorité du coach. C’est elle - augere signifie faire grandir - qui permet de faire grandir, donne et rend possible, ouvre à une action créative et autonome, une action impliquant un sujet lucide, un chemin de prise de conscience, un art de l'émergence par le questionnement.

Eric Berne dans son travail en analyse transactionnelle présente en liens avec « les états du moi » trois grands types d'autorité :

L'autorité fonctionnelle : celle qui pose un cadre et donne des directives

L'autorité contaminée que Berne appelle tyrannique : celle qui est influencée par des préjugés ou des illusions.

L'autorité juste ou intégrée, que Berne appelle rationnelle, c’est celle qui se manifeste dans le respect de soi, des autres et du contexte.

Être coach, c'est se donner l'autorisation d'accueillir, d'activer et de gérer l'autorité de permission dans un perspective juste et intégrée.

Tel sera l'objet de ces trois jours de séminaire.

(prix : fr. 530.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

23 et 24 septembre 2008

Cours no 318

La disponibilité dans l'urgence du quotidien

Écouter et être écouté

avec Jocelyne Huguet Manoukian

Qu'est-ce qu'écouter et être écouté ? Etre écouté ne signifie pas toujours, tant s'en faut, être entendu ! En témoigne la multiplication extraordinaire des lieux d'écoute dans les sociétés modernes et par conséquent dans nos services et institutions. Tout se passe comme si l'adage contemporain serait : "Parlez et vous guérirez " Nous aborderons au contraire les écueils liés à la parole et ce qui peut permettre de commencer à entendre. Des apports théoriques alterneront avec des analyses de situations et aussi avec l'étude de certains passages du film de Raymond Depardon, " Urgences ".

(prix fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

29 et 30 septembre 2008

Cours no 308

La confiance en soi : un atout professionnel

Oser s’affirmer et s’exprimer

avec Christiane BESSON

Les travailleurs sociaux ne manquent pas d’occasions où puiser dans leurs réserves de confiance en eux, en particulier lorsqu’ils ont à informer, à prendre position, à faire acte d’autorité, à expliquer, voire légitimer leurs actions, à se révéler sujets et acteurs.

Durant ces deux journées, nous tenterons de cerner en quoi consiste cette confiance en soi dans les contextes professionnels des participants. Nous explorerons les blocages, les défis, les points forts, les étapes vers une meilleure mise en oeuvre du potentiel de confiance en soi. Nous nous appuierons sur la force de nos émotions pour les mettre au service de nos pensées et de nos actions. La méthode utilisée permettra à chacun de participer à des exercices individuels et en groupe.

(prix fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

1er, 2 et 3 octobre 2008 - 5, 6 et 7 novembre 2008

Cours no 319

Coacher une équipe… coacher des équipes…

Etre manager, être leader, être coach !

avec Jacques Dekoninck,
fondateur de l’Académie Belge de Coaching,
et Christiane BESSON

Une spécificité du coaching réside dans l'accompagnement maïeutique qui consiste à faire émerger les compétences des personnes que l'on coache.

" Seul importe ce qui est humain " disait Socrate. Coacher une équipe ou des équipes est un art, une attitude humaine, faite de relation, d'émergence, d'autonomie et de respect.

Dans une équipe de football, le coach fixe la stratégie et la tactique du jeu. Dans une équipe, il s'interroge et se confronte à trois niveaux : décision, communication et régulation ; ce dont il s'agit, c'est d'une responsabilité partagée, d'une ouverture à ses sentiments et à ceux des autres, d'une gestion des situations conflictuelles.

Coacher une équipe ou des équipes, c'est être garant du cadre : toute équipe participe à une mission, s'inscrit dans une structure, un environnement, un cadre organisationnel, relationnel, méthodologique, éthique et épistémologique.

Les modèles de références utilisés seront l'approche systémique des organisations et l'analyse transactionnelle. Ils constitueront la trame des thèmes étudiés : les principes et processus évolutifs, les outils du coaching d'équipe, l’analyse des jeux psychologiques développée par Eric Berne pour gérer au mieux les situations conflictuelles inhérentes à tout travail d'équipe.

Ces journées sont destinées  aux cadres, aux responsables de services ou d'équipes et aux consultants, formateurs d'adultes, coaches ou superviseurs.

Chaque session comprend deux jours et demi de cours, une demi-journée de supervision.

(prix fr. 960.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

6 et 7 octobre 2008

Cours no 309

en collaboration avec ESPACE COMPÉTENCES
(programme CGCI  2008)

L’intelligence émotionnelle
dans le travail d’équipe

avec Daniel BOISVERT

Les membres des équipes et les leaders efficients possèdent une intelligence émotionnelle qui leur permet de prendre en considération la réalité émotionnelle de ceux et celles avec qui ils travaillent. Pour développer cette intelligence il est nécessaire de reconnaître ses émotions, son stress et ceux des clients (résidents, patients) comme des collègues. Le but de ces journées est de mettre en valeur l’intelligence émotionnelle et d’acquérir des compétences pour « faire avec » ses ressentis et son stress.

(prix fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

8 et 9 octobre 2008

no 320

Questions éthiques

soulevées par les relations d'aide
et d'accompagnement

avec Christiane BESSON

Il y a trois métiers impossible éduquer - soigner - diriger -dit-on à la suite de Freud. Les professionnels engagés dans les différentes formes d'accompagnement sont confrontés journellement à divers écueils, l'indifférence, le rejet, la séduction. Ils sont de plus en plus confrontés à des conflits de valeurs, tiraillés entre des priorités institutionnelles, des exigences professionnelles, des convictions personnelles.

Durant ces deux jours nous prendrons le temps d'examiner les questions qui se posent aux professionnels sur le plan éthique, dans leur quotidien, et celui de trouver des pistes d’action concrète.

(prix fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

27 et 28 octobre 2008

Cours no 310

en collaboration avec ESPACE COMPÉTENCES
(programme CGCI  2008)

Reconnaître et dynamiser ses compétences

...ses potentialités et celles des collaborateurs pour se maintenir et évoluer
dans la vie professionnelle ou comment créer
des «situations apprenantes» ?

avec Alain MULARD

Confrontés aux évolutions professionnelles (prise de responsabilités nouvelles, élargissement de ses fonctions, changements d’organisation, restructuration, projets de mobilité...), les professionnels sont de plus en plus amenés à reconnaître et à dynamiser les compétences, à réaliser un bilan des compétences qu’ils ont accumulées tout en cherchant à les mettre en lien avec celles des fonctions qui leur sont proposées, pour eux, pour et avec leurs collaborateurs, également avec les bénéficiaires.

Cette adéquation et mise en perspective des potentialités ne peut se faire sans l’aide d’outils de repérage des compétences et de questionnement sur les moyens de les acquérir et de les entretenir.

Cette session vise à vous mettre en réflexion autour de la problématique de montée en  compétences, et vous propose de vous aider à construire vos propres outils de repérage et surtout de développement de compétences, c’est en ce sens qu’elle présente une originalité par rapport à la façon habituelle d’envisager ces questions. Elle peut être particulièrement utile aux professionnels dans une optique de changement, aux cadres, aux superviseurs, aux praticiens formateurs.

Seront notamment traités : l’approche de la notion de compétence individuelle et collective ; l’élaboration de son propre portefeuille (ou référentiel) de compétences ; l’intérêt et les limites de la construction d’outils de positionnement de ses compétences ; le passage du bilan de compétences au plan de formation et à la formation tout au long de la vie ; la création de «situations apprenantes» comme moyen d’entretenir et développer son potentiel.

(prix fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

3 et 4 novembre 2008

Cours no 311

La circulation des informations

dans les réseaux et les équipes interdisciplinaires : la délicate question des confidences et secrets, de la confidentialité, du devoir de discrétion, de l'obligation de dénoncer.

avec Christiane BESSON

Le professionnel est tiraillé entre ces différentes voies, possibilités ou injonctions. Il peut osciller entre tout dire ou ne rien dire. Il est mis en tension entre des intérêts quelque peu contradictoires, l'intérêt individuel, l'intérêt collectif, l'intérêt de la personne, l'intérêt de son entourage, cela se traduit par de l'insécurité, des interrogations « que faire » et « comment faire pour bien faire » ? Émotions et sentiments peuvent l'envahir et nuire à son jugement. Parfois même il peut avoir l'impression que quoi qu'il fasse, il fera faux, ou qu'en obéissant à l'un, il désobéira à l'autre. N'aurait-il pas besoin d'une " boussole " et d'une " balance " ?

Durant ces deux journées, nous nous référerons à la pensée d’Aristote, à l'éthique à Nicomaque en particulier, et à quelques éléments nécessaires à une délibération éthique. Un temps sera réservé aux situations apportées par les participants.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

10 et 11 novembre 2008

Cours no 312

Pour une éducation
bientraitante...

...entre punition et récompense
(«sanction» et «reconnaissance»)

avec Roger CEVEY

Termes à hautes connotations, souvent péjoratives, et qui pourtant énoncent une réalité éducative qui demande toute notre attention et notre vigilance. « Sanction » et « reconnaissance » sont des termes plus appropriés pour échafauder une réflexion éthique sur les fonctions et le sens de ces outils éducatifs. Seront aussi explorées la question de l'autorité et celle des limites.

Les éducateurs autant que les parents sont désemparés devant le balancement des politiques éducatives oscillant de la répression au laxisme en passant par le plus grand désarroi. Le fait est que l'incertitude morale paralyse l'action plus qu’elle ne la stimule ; une exploration rigoureuse permettra de poser quelques repères essentiels à l'action éducative.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

13 et 14 novembre 2008

Cours no 321

L'accompagnement des enfants,
adolescents et jeunes adultes
souffrant d'autisme

avec le Dr Jacques HOCHMANN

(Le descriptif du cours est en préparation)

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

25 et 26 novembre, 9 et 10 décembre 2008

 Cours no 323

Mieux connaître et mieux comprendre

Les psychopathologies
en évolution dans le monde
contemporain

Quelles formes nouvelles d’accompagnement face aux nouvelles symptomatologies?

avec Jocelyne HUGUET MANOUKIAN

Revoir les bases de la psychopathologie, en partant de situations concrètes : une nécessité.

En effet depuis près de 30 ans les modalités de déclenchement des psychopathologies mentales, leurs symptômes et leur système de défenses se sont modifiés. Dans une société organisée par les chiffres où tout se quantifie, se compte, se liste, se labellise, une société qui va vers la tentation du «tous pareils», les conduites des patients souffrant de maladie mentale font un écho dérégulé de l’éloge généralisée de la régulation., en effet les passages à l’acte de toutes sortes, les conduites addictives font partie désormais des symptômes les plus rencontrés. Où en sommes-nous aujourd’hui dans la façon de prendre en compte les psychopathologies mentales ?

Comment essaie-t-on dans la modernité des les nommer et de les traiter suivant les différents courants actuels ?

Qu’est-ce que le soin et l’accompagnement de ces nouveaux symptômes dans le contexte contemporain lorsque se trouvent en tension les exigences économiques et les nouvelles façons de comprendre et de prendre en compte ces sujets ?

Pour tenter de répondre à ces questions, nous tiendrons compte des contextes professionnels des participants.

(prix fr. 680.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

1er et 2 décembre 2008

Cours no 313

en collaboration avec
ESPACE COMPÉTENCES
(programme CGCI  2008)

Violences en institution

Réfléchir et agir...
Quelques considérations en éthique appliquée

avec Roger CEVEY et Christiane BESSON

Violence et agressivité sont inhérentes à toute vie, tant individuelle que collective.

Nous savons bien que l’éducation, le soin, les interventions, l’organisation institutionnelle peuvent être ressenties comme impliquant violence, sous une forme ou une autre. Dans quelles conditions doit-on considérer que cela est nécessaire ou tout au moins acceptable? Comment discriminer ce qui peut l’être et ce qui ne doit l’être en aucun cas ? Selon quels critères ? Comment réagir ? C’est ce que nous tenterons de dégager durant ces deux journées.

(prix : fr. 340.—)

 

_____________________________________________________________________________

 

19, 20 et 21 novembre 2008 – 14, 15 et 16 janvier 2009 – 4, 5 et 6 février 2009 – 4, 5 et 6 mars 2009 – 1, 2 et 3 avril 2009 – 22, 23 et 24 avril 2009
journées de clôture les 28, 29 et 30 octobre 2009

Cours no 289

Sixième cycle de
formation en coaching

Des principes de base à l’application concrète

Vingt journées avec Jacques DEKONINCK, fondateur de l’Académie Belge de Coaching, et Christiane BESSON

Précarité, mobililté, complexité sont les maîtres-mots qui caractérisent actuellement la vie professionnelle et celle des organisations.

Le coaching, nouvelle figure de l'accompagnement, offre un contexte d'émergence des ressources et des compétences sur un mode maïeutique – le fameux questionnement socratique – en vue d'une action efficace et intégrée à la culture de l'organisation. Mais c’est aussi une méthodologie d'éveil personnel et professionnel dans les défis de la vie relationnelle. C’est cette double approche qu’Améthyste entend promouvoir afin de favoriser aussi bien le développement des personnes que celui des organisations.

La formation proposée offre donc un programme qui tient compte à la fois des dimensions individuelle : l’identité du coach ; relationnelle : les techniques de l’entretien ; groupale : la dynamique d’équipe ; et organisationnelle : le contexte systémique et managérial.

Sur le plan méthodologique, elle se développe en abordant sous l’angle à la fois théorique et pratique les cinq thématiques principales du coaching :

- les fondements du coaching ;

- les attitudes du coach ;

- les phases du coaching ;

- les outils du coach ;

- le contexte du coaching.

 Elle comprend enfin un suivi sous forme de supervision du travail pratique réalisé sur leur propre terrain par les participants.

Concrètement, les deux premières journées de chaque session proposent des apports théoriques, des exercices pratiques et des études de cas, la troisième étant réservée à la supervision assurée par J. Dekoninck et C. Besson. Le cycle se termine par trois journées de clôture.

L’ensemble représente au total, pour chaque participant, vingt journées de formation en groupe, auxquelles il convient d’ajouter le temps de préparation du travail final et celui nécessaire à la pratique du coaching dans le contexte professionnel (estimation : quatre jours).

(prix total : fr. 3’450.—
Documentation incluse)

 

Délai d’inscription : 15 juin. 2008.
(documentation complémentaire à disposition sur demande)

 

 

_____________________________________________________________________________

 

 

INTERVENANTS

 

 

_____________________________________________________________________________

TABLEAU DES COURS 2008
(édition janvier 2008)

 

 

14 et 15 janvier 2008

Cours no 290
en collaboration avec
l'ARCoaching

Le questionnement socratique… ou Socrate coach

Un perfectionnement essentiel en matière
de relations d'aide

avec Jean-François MALHERBE

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

16 et 17 janvier 2008

Cours no 291

Vers une éthique des conflits

Comment les comprendre ? Comment les résoudre ?
Repères éthiques et philosophiques

avec Jean-François MALHERBE

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

4 et 5 février 2008

Cours no 292

Prendre des décisions en équipe

Outils éthiques et méthodologiques pour les situations
complexes ou incertaines

avec Roger CEVEY

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

19 et 20 février 2008 — 8 et 9 avril 2008
(les mardis : 9h-17h, les mercredis : 8h30-16h)

Cours no 281bis
En collaboration
avec la Branche à Savigny

Écouter et entendre

lire et prendre en compte dans le quotidien de la vie en institution

les personnes souffrant de handicap mental et de troubles associés

avec Jocelyne HUGUET MANOUKIAN

(prix : fr. 680.—)

___________________________________________________________________________________

27 et 28 février 2008

Cours no 293

en collaboration avec
ESPACE COMPÉTENCES
(programme CGCI  2008)

Mieux être, mieux agir
dans son institution

Les apports de l’analyse systémique des organisations selon Mintzberg
et de la Théorie des organisations selon Berne (AT)

avec Christiane BESSON

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

6 et 7 mars 2008

Cours no 294

en collaboration avec
ESPACE COMPÉTENCES
(programme CGCI  2008)

Travailler en réseaux
et en interdisciplinarité

pour améliorer la collaboration
entre professionnels et entourage

avec Christiane BESSON

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

10 et 11 mars 2008

Cours no 295

Techniques créatives
d’animation

pour vos colloques et autres rencontres de travail en groupe

avec Christine WYSS et Christiane BESSON

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

10 avril 2008

Cours no 315a
En collaboration
avec l'Espérance à Etoy

Dimension éthique des dynamiques
de résilience (1)

avec Jean-François MALHERBE

(prix : fr. 60.—)

___________________________________________________________________________________

11 avril 2008

Cours no 315b
En collaboration
avec l'Espérance à Etoy

Dimension éthique des dynamiques
de résilience (2)

avec Stefan VANISTENDAEL

(prix : fr. 60.—)

___________________________________________________________________________________

14 et 15 avril 2008

Cours no 296

Les entretiens

dans les domaines éducatifs, sociaux
et sanitaires :
«oui mais», «oui et»…

Quelles interventions
pour quelles spécificités ?

avec Christiane BESSON

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

29 et 30 avril 2008

Cours no 297

Mieux comprendre,
prévenir et combattre

La douleur

chez les enfants et les adultes
avec autisme,
handicap ou polyhandicap

avec Jocelyne HUGUET MANOUKIAN

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

5 et 6 mai 2008

Cours no 298

Choix éclairé et consentement
des personnes en situation de déficience
intellectuelle ?

Est-ce possible ? Est-ce pertinent ?

Quelles stratégies
et quelles connaissances
pour assurer un soutien éducatif, social et psychologique
dans ces circonstances ?

avec Daniel BOISVERT

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

7, 8 et 9 mai 2008

Cours no 299

Connaître, comprendre, soutenir

les personnes en difficultés,
ayant un handicap
ou des troubles envahissants
du développement,
présentant d’autres difficultés
dans le quotidien
de l'accompagnement socio-éducatif

avec Daniel BOISVERT

(prix : fr. 510.—)

___________________________________________________________________________________

13 et 14 mai 2008
La Meunière, Collombey (VS)

Cours no 300

en collaboration avec
la FOVAHM

Améliorer nos interventions pour

Prévenir et modifier
les comportements excessifs
de violence

des personnes accompagnées à l’égard d’autres personnes accompagnées

avec Daniel BOISVERT

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

20 et 21 mai 2008

Cours no 301

Déprimer et délirer

Comment comprendre et aborder
les personnes déprimées
ou délirantes dans le domaine
de l'accompagnement social
et éducatif

avec Jocelyne HUGUET MANOUKIAN

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

27 mai 2008

Cours no 302
en collaboration
avec PRO SENECTUTE

Introduction aux

Techniques d’animation
de «grands groupes»

(20 à 150 personnes)

avec  Christine WYSS
et Christiane BESSON

(prix : fr. 170.—)

___________________________________________________________________________________

3 juin 2008
Lausanne, rue du Tunnel 21

Cours no 303
en collaboration avec l'és-L

Science et sciences...

Sciences humaines et science classiques (déterminisme mathématique ou probabiliste) : quelles influences réciproques ? quelles ressources pour les travailleurs sociaux, pédagogues etc. ? Points de vue philosophique, éthique et scientifique.

avec Jean BÉDARD

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

5 juin (18h30 à 21h30) – 6 juin (9h à 17h)
7 juin (9h à 14h) 2008
Lieu à préciser

Séminaire no 304

Aux sources  philosophiques, éthiques et spirituelles

des interventions et des professions dans les champs éducatif, social, pédagogique et de santé

avec Jean BÉDARD

(prix : fr. 170.—)

___________________________________________________________________________________

9 et 10 juin 2008

Cours no 305

Motiver et mobiliser
les personnes fragilisées
par le handicap

ou la maladie, la pauvreté, l'exclusion, se motiver et se mobiliser en tant que professionnels, éviter l'épuisement ou le «burn out».

Est-ce une affaire d'éthique et de collaboration ?

avec Jean BÉDARD

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

11 et 12 juin 2008

Cours no 306

en collaboration avec
Pro Senectute

Pour une éthique
de l'exercice du pouvoir
et de l'autorité

avec Jean BÉDARD

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

13  juin 2008

Cours no 316
En collaboration
avec l'Espérance à Etoy

Solidarité professionnelle
et solidarité sociale

Peut-on promouvoir l'entraide
et la solidarité entre professionnels et entre les plus démunis des résidents ? quelle éthique ?

avec Jean BÉDARD

(prix : fr. 60.—)

___________________________________________________________________________________

23 et 24 juin 2008

Cours no 317

Les émotions
des professionnels
et des clientgs :

qu'en dire ? qu'en faire ?

Ouvertures sur quelques
préoccupations éthiques

avec Christiane BESSON

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

25, 26 et 27 juin 2008

Cours no 307

Le Coach,
le superviseur, l'aidant :

quel rôle ? quel statut ?
quelle autorité !

avec Jacques DEKONINCK

(prix : fr. 530.—)

___________________________________________________________________________________

23 et 24 septembre 2008

Cours no 318

La disponibilité
dans l'urgence du quotidien

Ecouter et être écouté

avec Jocelyne HUGUET MANOUKIAN

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

29 et 30 septembre 2008

Cours no 308

La confiance en soi :
un atout professionnel

Oser s’affirmer et s’exprimer

avec Christiane BESSON

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

1er, 2 et 3 octobre 2008
5,6 et 7 novembre 2008

Cours no 319

Coacher une équipe...
coacher des équipes...

avec Jacques DEKONINCK
et Christiane BESSON

(prix : fr. 1050.—)

___________________________________________________________________________________

6 et 7 octobre 2008

 Cours no 309

en collaboration avec
ESPACE COMPÉTENCES
(programme CGCI  2008)

L’intelligence émotionnelle
dans le travail d’équipe

avec Daniel BOISVERT

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

8 et 9 octobre 2008

Cours no 320

Questions éthiques

soulevées par les relations d'aide
et d'accompagnement

avec Christiane BESSON

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

27 et 28 octobre 2008

 Cours no 310

en collaboration avec
ESPACE COMPÉTENCES
(programme CGCI  2008)

Reconnaître et dynamiser
ses compétences

...ses potentialités
et celles des collaborateurs
pour se maintenir et évoluer
dans la vie professionnelle
ou
comment créer des
«situations apprenantes» ?

avec Alain MULARD

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

3 et 4 novembre 2008

 Cours no 311

Confidences, secrets, confidentialité

La circulation des informations dans les réseaux et les équipes interdisciplinaires :

Devoir de discrétion
ou obligation de dénoncer ?

avec Christiane BESSON

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

10 et 11 novembre 2008

 Cours no 312

Pour une éducation bientraitante...

...entre punition et récompense
(«sanction» et «reconnaissance»)

avec Roger CEVEY

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

13 et 14 novembre 2008

Cours no 321

L'accompagnement
des enfants, adolescents
et jeunes adultes
souffrant d'autisme

Dr Jacques HOCHMANN

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

25 et 26 novembre 2008

9 et 10 décembre 2008

Cours no 323

Mieux connaître et comprendre

Les psychopathologies
en évolution

dans le monde contemporain

Quelles formes d’accompagnement face aux nouvelles symptomatologies?

avec Jocelyne HUGUET MANOUKIAN

(prix : fr. 680.—)

___________________________________________________________________________________

1er et 2 décembre 2008

 Cours no 313

en collaboration avec
ESPACE COMPÉTENCES
(programme CGCI  2008)

Violences en institution

Réfléchir et agir...
Quelques considérations
en éthique appliquée

avec Roger CEVEY
et Christiane BESSON

(prix : fr. 340.—)

___________________________________________________________________________________

Novembre 2008 à octobre 2009

Cours no 322

6e cycle de formation (20 jours)

Le COACHING : des principes de base
à l’application concrète

avec Jacques DEKONINCK fondateur de l’Académie Belge de Coaching
et Christiane BESSON

(prix total fr. 3’450.— documentation comprise)

Inscriptions jusqu’au 15.6.08

(Documentation annexée ou disponible auprès d’Améthyste)

 

 



 

vous propose trois possibilités
de certification « sur mesure » :

 

Certificat
en psychopédagogie
du handicap

 

établi sur la base d’un projet de formation individuel comprenant 10 journées de cours au minimum, réparties sur un ou deux ans, et choisies parmi les sessions offertes par Améthyste dans le domaine de l’accompagnement spécifique des personnes vivant avec un handicap ; pour cette année, il s’agit des cours

 

 

nos 314 Cycle consacré aux problèmes du grand âge des personnes avec handicaps divers, en collaboration avec La Colline à Ursy, 281bis Écouter et entendre, lire et prendre en compte dans le quotidien de la vie en institution les personnes souffrant de handicap mental et de troubles associés, avec Jocelyne Huguet Manoukian, 297 La douleur chez les personnes avec autisme, handicap ou polyhandicap, avec Jocelyne Huguet Manoukian, 298 Choix éclairé et consentement des personnes en situation de déficience intellectuelle, avec Daniel Boisvert, 299 Connaître, comprendre, soutenir les personnes en difficultés ayant un handicap ou des troubles envahissants du comportement et présentant d’autres difficultés dans le quotidien de l’accompagnement socio-éducatif, avec Daniel Boisvert, 300 Prévenir et modifier les comportements excessifs de violence, avec Daniel Boisvert, 301 Déprimer et délirer, avec Jocelyne Huguet Manoukian), 318 (La disponibilité dans l’urgence du quotidien : Écouter et être écouté, avec Jocelyne Huguet Manoukian, 321 L’accompagnement des enfants, adolescents et jeunes adultes souffrant d’autisme, avec le Dr Jacques Hochmann, 323 Les psychopathologies en évolution dans le monde contemporain, avec Jocelyne Huguet Manoukian.

 

 

La formation est accompagnée par Christiane Besson et Jocelyne Huguet Manoukian.

 

 

 

Certificat en éthique
de la relation d’aide

 

également proposé sur la base d’un projet de formation individuel comprenant 10 journées de cours au minimum, réparties sur un ou deux ans, et choisies parmi les sessions offertes par Améthyste dans le domaine de l’éthique de l’accompagnement spécialisé ; pour cette année, il s’agit des cours

 

 

nos 292 Prendre des décisions en équipe – Outils éthiques et méthodologiques pour les situations complexes ou incertaines, avec Roger Cevey, 315a et b Dimension éthique des dynamiques de résilience, avec Jean-François Malherbe et Stefan Vanistendael, 303 Science et sciences, avec Jean Bédard, 304 Aux sources philosophiques, éthiques et spirituelles des interventions et des professions dans les champs éducatif, social, pédagogique et de santé, avec Jean Bédard, 306 Pour une éthique de l’exercice du pouvoir et de l’autorité, avec Jean Bédard, 316 Solidarité professionnelle et solidarité sociale, avec Jean Bédard, 317 Les émotions : ouvertures sur quelques préoccupations éthiques, avec Christiane Besson, 320 Les relations d’aide et d’accompagnement : ouvertures sur quelques préoccupations éthiques, avec Christiane Besson, 312 (Pour une éducation bientraitante, avec Roger Cevey, 313 Violences en institution : réfléchir et agir... Quelques considérations en éthique appliquée, avec Roger Cevey.

 

 

La formation est accompagnée par Christiane Besson, Jean-François Malherbe et Jean Bédard.

 

Conditions particulières
pour les deux certificats
mentionnés plus haut :

 

 

- rédaction d’un compte-rendu après chaque session ;

- participation à un entretien avec les responsables de la formation ;

- trois heures de supervision ;

- rédaction d’un travail d’intégration à la fin de la formation.

 

 

 

Coût de la formation : Les sessions suivies à Améthyste sont réglées selon les modalités prévues dans les offres de formation. Les frais complémentaires liés à l’obtention du certificat et comprenant le suivi pour le travail de fin de formation, les heures de supervision et d’entretien, la procédure d’évaluation et de validation, soit au total fr. 530.-, sont à verser dès l’établissement du sujet du travail — intention et plan — avant le dépôt du travail de fin de formation.

 

 

 

Sous certaines conditions, des sessions déjà suivies peuvent également être prises en considération. Informations complémentaires auprès d’Améthyste

 

chr-besson@bluewin.ch ou tél. 026 668 02 78


 

 

Certificat complémentaire au brevet de coach

 

à l’intention des personnes qui ont suivi l’un des quatre premiers cycles de formation en coaching ; ce certificat est délivré après le suivi de deux sessions au moins (au total 6 journées de cours) parmi celles offertes périodiquement par Jacques DEKONINCK ; pour cette année, il s’agit des sessions

 

 

nos 306 Pour une éthique de l’exercice du pouvoir et de l’autorité, avec Jean Bédard, 307 Le coach, le superviseur, l’aidant   quel rôle ? quel statut? quelle autorité ?, avec Jacques Dekoninck, 319 Coacher une équipe... coacher des équipes..., avec Jacques Dekoninck, ou les journées organisées par l’Académie romande de coaching (ARCoaching).

 

 

 

Condition de participation : présentation d’un brevet de coach reconnu par l’ARCoaching ou attestation d’une formation jugée équivalente.  Les sessions ou journées déjà suivies sont prises en considération.

 

___________________________________________________________________________________

 


 

 

Pour recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre email.

Sondage
job etudiant geneve job etudiant fribourg job etudiant valais formation de auxiliaire de la petite enfance geneve place d apprentissage dans assistante socio educatif offre d emploi educatrice de la petite enfance veilleuse de nuit en maison de retraite hospital garderie lausanne cherche stagiaire pour une annee recherche de poste de psychologue clinicien en suisse salaire assistante socio educatif auxiliaire de puericulture geneve quel est le salaire d un educateur specialise en suisse veilleur de nuit dans un home pour personnes agees ou handicapees recherche un poste d auxiliaire petite enfance geneve couple pour intendance d une ecole veilleur ou veilleuse remplacante en ems offre d emploi ase ge suis le promoteur d une ecole passa rdc qui cherche un financement pour la construction d un batiment pour la bonne encadrement des enfants salaire ambulancier salaire auxiliaire foyer st louis fribourg recherche poste d intendant assistant socio educatif geneve cherche poste d assistante en soins et sante communautaire emploi creche geneve offre d emploi dans creche en suisse educateur social geneve technicienne d intervention sociale et familiale un poste d aide jardinier stage d observation en psychologie clinique non remunere min100h rapport de stage en plomb erie place d apprentissage assc place d apprentissage comme assc cr che vaud recherche place d apprentissage d ase recherche poste d educateur de jeunes enfants ville de quebec professionnelle de l enfance cherche maitre d apprentissage en fleuriste recherche d emploi dans une creche halte garderie ecole maternelle offre d emploi veilleur de nuit poste d assc veilleuse recherche poste d infirmier dans service de p cours par correspondance suisse responsable de formation technicien en salle d operation professeur d activite physique adaptee petit boulot sur lausanne cherche emploi d assistante en medecine veterinaire fondation horizon sud lettre de motivation concours deavs un educateur de groupe therapeutique d internat