Anorexie Boulimie Automutilation et adolescence
Maurice Corcos, pédopsychiatre, face au nombre croissant d'automutilations
«Au lieu d'exprimer un désarroi, les ados utilisent leur corps»
Par Julie LASTERADE
QUOTIDIEN : vendredi 24 novembre 2006
Aux Etats-Unis, l'incidence des automutilations a presque doublé en vingt ans. En France, aucune étude épidémiologique n'est capable de chiffrer précisément cette pratique pathologique, mais les automutilations seraient de plus en plus nombreuses, de l'ordre quelques dizaines de milliers par an. Elles s'exerceraient principalement chez les filles, et de façon plus précoce. Aujourd'hui, la Société française de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent débattra des nouvelles formes de souffrance psychique des jeunes. Maurice Corcos, pédopsychiatre à l'Institut Montsouris (Paris), spécialiste des troubles du comportement de l'adolescent, s'alarme du nombre de jeunes qui consultent pour des automutilations.
Piercings et tatouages sont-ils des automutilations ? 
Non, car ils s'inscrivent plutôt dans une sorte de rite d'initiation au passage à l'âge adulte. Les vraies automutilations sont les écorchures, les coups, les morsures, les brûlures, le fait de s'arracher les ongles ou les cheveux. Mais ce sont aussi l'anorexie ou la boulimie, et l'ensemble des conduites toxicomaniaques. Ces blessures infligées à soi-même sont d'autant plus inquiétantes qu'elles commencent tôt, qu'elles se répètent et que l'adolescent ne peut pas les contrôler.
Le nombre d'adolescents qui s'automutilent aurait doublé en quarante ans. Ont-ils trouvé là un nouveau mode d'expression de leur souffrance ? 
Les générations actuelles ont l'air d'avoir du mal à contenir leur souffrance dans leur tête. Avant, on recevait des jeunes pour des obsessions, des phobies, des conduites d'opposition à la famille. On en observe de moins en moins. Au lieu d'exprimer verbalement une anxiété,un désarroi, maintenant, les ados utilisent leur corps. Il n'est jamais bon que des passages à l'acte exercés contre soi remplacent une expression verbale. D'autant qu'ils vont de pair avec l'augmentation des suicides chez les jeunes.
Comment expliquez-vous cette évolution ? 
Nous sommes dans une société avec des familles plus éparpillées et plus désemparées. Nous recevons des parents qui ont une extrême difficulté à contenir leurs ados, voire qui en ont peur. Or, à cet âge-là, les jeunes n'ont pas tous les critères pour choisir, il faut que les familles et la société puissent les guider, c'est-à-dire témoigner d'une aspiration ou d'un désir pour eux. Car, si aujourd'hui l'ado est plus libre de se construire, il est aussi plus libre de se détruire s'il va mal.
Ces adolescents consultent-ils parce qu'ils souffrent de leurs blessures ? 
Lorsqu'ils viennent, ils n'exhibent pas leurs cicatrices. Ils disent : «Ça ne me fait pas mal, ne vous inquiétez pas.» Un ado demande rarement explicitement de l'aide, car témoigner de sa souffrance à un adulte est vécu comme une faiblesse. Souvent, sa demande est dans le symptôme. Par exemple, une anorexique ou un jeune qui se scarifie ne dit pas qu'il va mal, mais il le montre avec ses 25 kilos ou son bras lacéré. Si la demande n'est pas entendue, l'ado va continuer à maigrir, à se scarifier, jusqu'à ce que quelqu'un réagisse. Les parents ont souvent du mal à voir la souffrance de leur enfant, parce qu'elle les fait eux-mêmes souffrir, mais aussi parce qu'elle les renvoie à leur propre souffrance. Mais il ne faut pas banaliser ces symptômes autoagressifs.
Ce ne sont pas seulement les signes d'une crise d'adolescence ? 
Non, cela ne passe pas tout seul. Plus l'adolescent qui s'automutile est pris en charge tardivement, plus son comportement est devenu comme une habitude. Ces cicatrices sur le corps renvoient à des cicatrices psychiques résultant de traumatismes ou de souffrances qui datent de l'enfance. Ces plaies se manifestent à la puberté, lorsque l'adolescent doit gérer ses transformations physiques et psychiques.
Pourquoi refusez-vous que les adolescents soignés dans votre service s'expriment dans les médias ? 
D'abord, il n'est jamais bon pour un adolescent qui n'a pas encore compris pourquoi il va mal d'exposer son problème au monde. Ensuite, un témoignage médiatisé bénéficie d'une aura particulière, même si elle est morbide. Ainsi, si une jeune femme explique à tous qu'elle se scarifie parce que ca l'apaise, parce que ça la calme et qu'elle y trouve même du plaisir, il y a fort à parier qu'un certain nombre d'ados vulnérables vont vouloir essayer. Or ces comportements autoagressifs ont un potentiel addictif majeur.
www.liberation.fr/actualite/societe/219054.FR.php Anorexie Boulimie Automutilation et adolescence

Poster un commentaire

Commentaires

0

wladimirkoukol420@hotmail.com dit Ma fille Nathalie, n'accepte pas le divorce entre moi et sa mère, qui date de plus de dix ans. Nathalie est passée de l'anorexie à la boulimie plus les percigues, elle est suivie par une psycologue à l'unité des adolescents de l'HUG elle a eu 22 ans cette année, je perd contacte avec elle. J'ai suivi des études sociales pendant 3 ans mais je ne sais pas comment renouer les liens de père à fille, merci pour vos conseilles, Wladimir

Répondre

0

virginiehoareau@hotmail.fr dit je suis etudiante dans le social en formation d'eje, j'ai une soeur agée de 2O ans bientot qui est boulimique depuis l'age de 15-16 ans. je l'ai découvert en allant chez mes parents pour un stage, j'ai essayé de l'aider comme je pouvais mais rien n'a fait. je me suis montré présente au téléphone car 13000 km nous sépare donc difficile. elle reproche beaucoup de choses à mes parents et sa boulimie est encore présente, elle me dit que cela fait partie d'elle maintenant, je ne sais pas quoi faire de plus pour l'aider, pourriez vous me donner des conseils ou un organisme qu'elle pourrait rencontrer pour en parler en groupe sur la région d'aix-en provence ou marseille? merci d'avance pour votre aide.

Répondre

Obésité, Régime, sur-poids

Articles
Anorexie la douleur des parents aussi
Anorexie Définition
Boulimie définition Wikipedia
Troubles du comportement alimentaire : un programme de thérapie cognitivo-comportementale en ligne efficace en prévention
Anorexie Boulimie Aneb association
Réponses
Anorexie boulimie Troubles alimentaires

Pour recevoir notre newsletter, veuillez saisir votre email.

Sondage
job etudiant geneve job etudiant fribourg formation de auxiliaire de la petite enfance geneve place d apprentissage dans assistante socio educatif job etudiant valais offre d emploi educatrice de la petite enfance veilleur de nuit dans un home pour personnes agees ou handicapees couple pour intendance d une ecole recherche de poste de psychologue clinicien en suisse garderie lausanne cherche stagiaire pour une annee salaire assistante socio educatif veilleuse de nuit en maison de retraite hospital auxiliaire de puericulture geneve recherche un poste d auxiliaire petite enfance geneve quel est le salaire d un educateur specialise en suisse foyer st louis fribourg veilleur ou veilleuse remplacante en ems offre d emploi ase cherche poste d assistante en soins et sante communautaire recherche poste d intendant ge suis le promoteur d une ecole passa rdc qui cherche un financement pour la construction d un batiment pour la bonne encadrement des enfants salaire ambulancier technicienne d intervention sociale et familiale assistant socio educatif geneve salaire auxiliaire rapport de stage en plomb erie stage d observation en psychologie clinique non remunere min100h recherche poste d educateur de jeunes enfants ville de quebec un poste d aide jardinier offre d emploi dans creche en suisse place d apprentissage comme assc professionnelle de l enfance poste d assc veilleuse place d apprentissage assc emploi creche geneve recherche place d apprentissage d ase responsable de formation technicien en salle d operation educateur social geneve cr che vaud recherche poste d infirmier dans service de p professeur d activite physique adaptee cherche maitre d apprentissage en fleuriste poste d auxiliaire educatrice en garderie recherche d emploi dans une creche halte garderie ecole maternelle cherche emploi d assistante en medecine veterinaire urgent cherche aide soignant domicile pour sympathique personne gee un educateur de groupe therapeutique d internat offre d emploi veilleur de nuit cours par correspondance suisse petit boulot sur lausanne