Chronobiologie et gestion du stress Apprivoiser son horloge interne

Chronobiologie et gestion du stress Apprivoiser son horloge interne

Chronobiologie et gestion du stress Apprivoiser son horloge interne

Toutes les 23 heures 56 minutes et 4 secondes, la Terre effectue un tour complet sur elle-même. Pour toutes les formes de vie sur cette planète, l'alternance jour/nuit constitue le rythme de base. Les rats se réveillent le soir, les humains le matin et les plantes capturent le gaz carbonique durant la journée. L'horloge centrale de chaque être vivant régule ainsi les cycles de vie, comme le sommeil et l'appétit.



Chez l'homme, l'exemple le plus commun de dérèglement de l'horloge interne, c'est le "jet lag", ou "décalage horaire". Le passage de plusieurs méridiens plonge notre corps dans un nouveau rythme. Le corps n'est alors plus en phase avec le cycle solaire. Les symptômes sont la fatigue le jour et l'impossibilité de s'endormir la nuit, le manque d'appétit à l'heure des repas ou encore le sentiment d'être à côté de la plaque. Heureusement, les effets du voyage disparaissent progressivement, notre corps s'adaptant à son nouveau milieu.



Mais il arrive que ce dérèglement soit lié à d'autres facteurs que les voyages, et avec des conséquences durables et contraignantes. Certaines sont liées à notre style de vie: les sorties ou le travail de nuit peuvent modifier nos heures de sommeil. D'autres à notre métabolisme: les changements hormonaux qui s'opèrent lors de l'adolescence peuvent influencer et dérégler notre horloge interne.



Dans ces différents cas, les personnes atteintes vivent avec un certain décalage par rapport aux autres, ce qui pose des problèmes dans la vie sociale, avec la famille et les amis, mais aussi dans le monde professionnel ou scolaire. Le temps de sommeil est réduit, la sensation de fatigue apparaissant aux heures auxquelles les autres se lèvent. La fatigue est tolérée par le corps un temps, mais les effets sont lourds au niveau psychologique. Il n'est pas rare de tomber en dépression. On peut réorienter le sommeil, la première étape est de le décaler pour finir le "tour de l'horloge". Donc au lieu de se coucher à 5 heures, le patient se couche à 7 heures, puis à 9 heures, puis à midi, jusqu'à ce qu'il arrive à s'endormir le soir.

Les mécanisme de l'horloge interne et la lumière

Partager l'article : Chronobiologie et gestion du stress Apprivoiser son horloge interne

facebook

Poster un commentaire

Commentaires

MOCTAR BACHIR dit J'ai beaucoup apprecie votre commentaire de l'horge de la vie et j'aimerai avoir plus d'informations.Merci.

0
Répondre