Première Semaine mondiale des Nations Unies sur la sécurité routière

Première Semaine mondiale des Nations Unies sur la sécurité routière

Première Semaine mondiale des Nations Unies sur la sécurité routière

Première Semaine mondiale des Nations Unies sur la sécurité routière

23-29 avril 2007

La résolution A/RES/60/5 sur l’amélioration de la sécurité routière, adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies d’octobre 2005, préconise l’organisation de la première semaine mondiale des Nations Unies pour la sécurité routière. Cette semaine, qui sera axée sur les jeunes usagers de la route, est une occasion historique de donner au problème des accidents de la route toute l’importance qu’il mérite. Au cours de cette semaine, des centaines de manifestations – locales, nationales, régionales et mondiales – devraient être organisées dans le monde, sous l’égide des gouvernements, des organisations non gouvernementales, des Nations Unies et d’autres organismes internationaux, des entreprises privées, des fondations et d’autres parties prenantes qui oeuvrent en faveur de la sécurité routière. L’événement phare de la semaine sera l’Assemblée mondiale de la Jeunesse qui réunira des délégations de jeunes de nombreux pays, qui examineront et adopteront une déclaration sur la sécurité routière et définiront comment mieux défendre la cause de la sécurité routière dans leurs pays. On espère que les manifestations organisées au cours de cette semaine serviront de tremplin à de nouvelles initiatives efficaces en faveur de la sécurité routière dans les années à venir.

 

Message à l’occasion de la première semaine mondiale des Nations Unies pour la sécurité routière, 23-29 avril 2007
Texte intégral

  http://whqlibdoc.who.int/publications/2006/9242594822_eng.pdf Message à l’occasion de la première semaine mondiale des Nations Unies pour la sécurité routière, 23-29 avril 2007 Ancien Secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan La première semaine mondiale des Nations Unies pour la sécurité routière est une chance d’améliorer la sécurité des centaines de millions de jeunes qui empruntent les routes chaque jour autour de la planète. Depuis la Journée mondiale de la Santé 2004 et les débats qui ont suivi à l’Assemblée générale des Nations Unies, les pouvoirs publics et leurs partenaires accordant davantage d’attention à la sécurité routière. Cependant, beaucoup reste à faire. Chaque année dans le monde, les accidents de la route font 1,2 million de morts et des millions de blessés. Les accidents de la circulation, qui sont la deuxième cause de décès chez les jeunes de 5 à 25 ans, ont des conséquences dévastatrices pour les familles et les communautés. Dans cette tranche d’âge, les jeunes hommes – qu’ils soient piétons, cyclistes, motocyclistes, jeunes conducteurs ou passagers – courent près de trois fois plus de risques d’être tués ou blessés que les jeunes femmes. La possibilité de prévenir les accidents de la circulation est, heureusement, de plus en plus communément admise. Dans plusieurs pays, il a été démontré qu’en agissant sur des facteurs déterminants, en particulier la conduite en état d’ébriété, les excès de vitesse, les infrastructures et le port du casque et de la ceinture de sécurité, de nombreuses vies pouvaient être sauvées et des ressources considérables épargnées même si le trafic routier continue à augmenter. L’accident de la route n’est pas une fatalité. La sécurité routière ne peut résulter que de l’effort conscient de nombreuses personnes et de nombreux secteurs, relevant de l’initiative publique ou privée. Ministres des transports, de la santé ou de l’éducation, soignants, clubs automobiles, éducateurs, étudiants, assureurs, constructeurs, médias et victimes des accidents de la route et leurs familles, chacun a un rôle à jouer. Mais un engagement politique ferme est crucial. Les succès enregistrés aujourd’hui sont souvent le résultat d’une décision en faveur de la sécurité routière, prise au plus haut niveau. Grâce à l’Assemblée mondiale de la Jeunesse pour la sécurité routière – événement phare de la première semaine mondiale des Nations Unies pour la sécurité routière–, l’Organisation mondiale de la Santé, les Commissions régionales des Nations Unies et leurs partenaires donnent la parole aux jeunes. Écoutons leurs conseils et améliorons la sécurité sur les routes de notre planète, pour leur bien et le nôtre.

En Suisse, le nombre des victimes de la route a diminué ces dernières années et c'est très réjouissant. Pourtant, avec 371 morts et plus de 5000 blessés graves en 2006, la route reste un endroit dangereux. En d'autres termes, il se produit chaque jour en moyenne un accident mortel sur les routes suisses, alors que plus de quatorze personnes y sont grièvement blessées. Et les statistiques laissent difficilement paraître la douleur des victimes et de leurs proches.

Tous les dix ans environ, chaque famille de Suisse est touchée, de près ou de loin, par un grave accident de la route. Les victimes de la route constituent le plus grand groupe de victimes de violence. Qui plus est, ces personnes ne sont souvent nullement responsables des dommages subis, parfois irrémédiables: chaque année, près de 1700 personnes accidentées restent complètement ou partiellement invalides.

On constate de grandes différences de risques d'un type de route à l'autre. Plus de la moitié des blessures graves ou mortelles sont dues à des accidents à l'intérieur des localités, 40% en dehors des localités et seulement 10% sur les autoroutes.

Les coûts indirects de la circulation routière avoisinent les 4,7 milliards de francs par an, dont un peu plus du quart est dû aux accidents. Si l'on ajoute les dommages immatériels, les accidents de la route représentent une perte économique de 12,3 milliards.

Les avantages personnels des voitures privées sont, pour la plupart d'entre nous, tellement grands que nous sommes prêts à en assumer les risques ou à les minimiser. S'il y avait autant de morts dans les accidents d'avion que sur la route, tout le monde crierait au scandale. Notre société n'est pas prête à payer un tel tribut. Par contre, se lancer dans la circulation routière - l'activité réputée la plus dangereuse de notre société moderne - n'est subjectivement pas perçu comme particulièrement risqué.

Des études ont démontré que la perception des dangers n'est absolument pas en rapport avec la probabilité qu'un accident survienne. Les événements considérés comme particulièrement dangereux sont ceux où plusieurs personnes périssent à la fois, comme, par exemple, les accidents d'avion, et dont les images font le tour du monde. Par contre, les risques d'accidents de la route, lesquels se produisent très souvent, tout en faisant isolément peu de victimes, sont perçus comme plus faibles - alors que davantage de gens meurent ou sont blessés sur la route que dans les transports aériens.

Aussi faussée qu'elle puisse être, notre perception des risques n'en conditionne pas moins notre comportement. Nous nous sommes habitués aux dangers de la route et nous en acceptons les risques. Les avantages de la mobilité individuelle semblent donc l'emporter. C'est la seule manière de s'expliquer pourquoi des milliers de personnes prennent la route chaque jour sans se demander s'ils retourneront chez eux sains et saufs.

Dans son projet «vision zéro», le Conseil fédéral visait un modèle de circulation routière sans aucun mort ni blessé grave. Il prévoyait une diminution de moitié du nombre de victimes de la route en 2010 par rapport à 2000. Ce programme de sécurité routière - rebaptisé Via Sicura - détaille le catalogue de mesures qui permettraient d'atteindre ces objectifs.

Ce changement de nom ne signifie pas nécessairement l'abandon de l'objectif initial - aucun mort sur les routes étant avant tout un idéal à poursuivre, pas un objectif en soi - mais il indique clairement que la société accepte toujours que la route fasse des victimes ou, plus précisément, qu'elle ne souhaite pas que l'on réduise sa mobilité pour éviter des morts et des blessés.

Via Sicura contient un éventail de propositions qui touchent tous les aspects des transports, que ce soit l'aménagement routier, le comportement des conducteurs, ou encore les améliorations techniques des voitures permettant de réduire les conséquences d'une collision pour les piétons. Les constructeurs automobiles pourraient accorder davantage d'importance à la protection des piétons - des améliorations sont possibles depuis longtemps. Mais sans prescriptions adéquates, cet aspect sera, au mieux, pris en compte dans la conception des modèles haut de gamme. Au niveau des comportements, l'abaissement en 2005 du taux d'alcoolémie autorisé à 0,5 pour mille en Suisse a déployé ses effets au début, mais ils tendent déjà à s'atténuer. Une augmentation des contrôles et des mesures de prévention semblent à nouveau s'imposer.

La sécurité a évidemment un prix: il faut compter environ 670 millions de francs pour la mise en œuvre du catalogue des mesures prévues dans le programme Via Sicura. Mais ces coûts devraient être largement compensés par la réalisation de 2,5 milliards de francs d'économies.

Il n'y a pas que des raisons morales, mais aussi économique pour faire cesser ces souffrances inutiles. Avec Via Sicura, le Conseil fédéral s'est doté de moyens efficaces pour atteindre l'objectif qu'il s'est assigné - pour autant que cet instrument soit appliqué un jour!

Cette semaine, du 23 au 29 avril, a été proclamée première Semaine mondiale des Nations unies sur la sécurité routière. La route tue 1,2 million de personnes chaque année et en blesse gravement environ 20 à 50 millions dans le monde (
http://www.who.int/roadsafe... en/index.html).

 

Partager l'article : Première Semaine mondiale des Nations Unies sur la sécurité routière


Réponses types:
Liens
Anorexie, Boulimie, Thérapie
Anorexie la douleur des parents aussi Anorexie Définition Auto traitement par Internet de l’hyperphagie boulimique Boulimie définition Wikipedia Troubles du comportement alimentaire : un programme de thérapie cognitivo-comportementale en ligne Anorexie Boulimie Automutilation et adolescence Maigrir par la cohérence cardiaque ABA – l’Association Boulimie Anorexie fête ses 15 ans ! TCA Informations OA réunions Genève ABA Association Boulimie Anorexie en Suisse romande L'obésité ne doit pas être traitée à la légère Anorexie Boulimie Aneb association
Burnout Stress Epuisement professionnel
Médecine, émotion et gestion du stress et du burnout Se faire engager après un Burnout ? Médication pour le stress post-traumatique Gestion du stress Ados et enfants Suicide et stress post-traumatique une incidence importante Stress,Burnout et gestion émotionnelle Dépendant à l'adrénaline Stress et burnout Coaching Prévenir diagnostiquer et traiter le burnout Burnout syndrome Echelle MBI Test Découvrir la cohérence cardiaque Heartmath France Trop de stress tue le sexe Burnout gestion du stress et Emdr Burnout, dépression, déprime ... de quoi parle t'on ? Outils et test sur le stress Gestion du stress et burnout Burnout, plus jamais ça... Formation Emdr en Algérie LeTemps.ch | Vous êtes stressés? Apprenez à respirer! Lorsqu'un deuil, un divorce ou une maladie bouleverse une vie ! Candidats de choix au burnout
Formation Art Thérapie
Thérapie par les sables..... Formation à l'analyse de dessin d'enfant Atelier Art cru STAGE D'ART THERAPIE : Le rythme des saisons Formation d'art thérapeute en ligne Formation musicothérapeute Analyse de dessin d'enfants 1 L'art-thérapie est une forme de psychothérapie l'art-thérapie, l'art de souffrir et l'art de vivre ! Manuel d'art-thérapie (Broché) Art thérapeute et Art thérapie en France EXPRESSION CRÉATRICE ANALYTIQUE Analyser les dessins avec Patricia Elwood Infos sur l'art thérapie Heureux comme une enfant qui peint dessin et art-thérapie Manuel d'art-thérapie Un ouvrage complet Formation à l'analyse de dessin d'enfants janvier - mars 2009 Stage de découverte de la musicothérapie Présentation de la Gestalt Dessiner vos dragons Art thérapie
Formation hypnose et auto-hypnose
Psychothérapie de la pleine conscience Mindfulness Une définition de la nouvelle hypnose Irhys Institut Romand d'Hypnose Suisse Outils dessins et autres suite Hypnose - Cannabis et gestion de la douleur « Cours d’initiation à l’usage de l’auto-hypnose au quotidien » Cours: Usage de l'auto-hypnose au quotidien - 27 et 28 janvier 07, Musée Olympique de Lausanne Métaphores thérapeutiques pour les enfants. Aux frontières de la conscience: Hypnose,coma et faux souvenirs Ou portez son regard ? Hypnose Transe et pnl Semaine du cerveau sur la perception Attention à l'attention Un piste, une solution ....? Hypnose: 100% Imagination Impact de l'hypnose sur le cerveau Unige Introduction a la transe Hypnose et gestion du stress Les surdoués de la transe Le monde imaginaire Chez les enfants et outils Outils suite et fin des outils
Massage Osthéopathie Kinésiologie
Massage Assis Formation en Suisse Romande Centre de formation Ecovie partenaire Educh.ch FORMATION EN MASSAGE TRADITIONNEL THAÏLANDAIS Cours e-learning sur le massage et la prise de sang Annales et concours Masseurs-kinésithérapeutes
Mobbing Coaching Médiation
Mobbing que faire? Mobbing et le manque de communication à l'origine des conflits au travail Prévention du Harcélement sur le lieu de travail MSST Gestion des conflits un ouvrage de Bono Médiation et pratique de la médiation de Jean-Louis Lascoux Prévention du harcélement sexuel au travail Mobbing Coaching Médiation
Obésité Régime Diététique
Obésité Thérapie soutien Santé - Social Oméga 3 et Oméga 6 diététique et obésité Enfance Obésité Prévention Obésité Régime Diététique Manger et bouger infos parents Cohérence cardiaque Ressources
Organisations Non Gouvernementales
Ong Bénévoles Bénévolat international Université en ligne et formation à distance pour nos amis africains Aide, bénévolat et soutien en Haiti Education Enfants des rues un site à découvrir Finance Ethique et micro-crédit pourquoi pas participer? De l'eau potable en 6 heures Sodis Ong OmS Croix rouge
Prévention Dépendance, toxicomanie, alcoolisme
Réunion Dépendants Affectifs CoDA Genève Toxicomanie, femmes enceintes et maternité Pourquoi les conduites à risque s’installent-elles à l’adolescence ? Les enfants de parents toxicomanes Téléphone gratuit Aide Suisse, France,Québec Dépendances Toxicomanies, Drogues, Dépendances parution et nouveauté: étude témoignage recherche sur l'alcoolisme Education à la santé Rseau Suisse Alcool, joints, fumée: les ados consomment moins Infoset direct le site suisse des dépendances - thérapies - drogues - soutien Les hommes sont forts ? Jeux Compulsif Infoset Mai 06 Prévention tabac toxicomanie alcoolisme www.infoset.ch Prévention Infoset a dix ans Comportement à riques syndrome d'alcoolisme foetal Lettre d'infos Sida Office fédérale de la santé publique et Aide suis contre le sida F«Le syndrome d'alcoolisation fœtale reste mal connu syndrome d'alcoolisation foetale syndrome d'alcoolisation foetale
Prévention risque suicide
Hotline Sos Suicide Aide Suisse, France,Québec Christiane Singer 1 année déjà... Suicide raconter l'incompréhensible c'est grandir Prévention du suicide ouvrages de références
Psychiatrie Schizophrénie dépression
Pistes d'aide pour patients psychiques Genève Hotline de soutien psychologique gratuite Suisse, France,Québec Lien en santé mentale La Schyzophrénie c'est quoi....? Accueillir les personnes avec troubles psychiques Les nouvelles clés de l'autisme Schizophrénie ou altération de la réalité Nicola Franck Schizophrénie, un diagnostic précoce peut limiter les dégats Téléphone gratuit Aide Suisse, France,Québec Anticiper les risques de Burnout DSM IV TR Psychopathologie et psychiatrie version révisée tsr.ch - 36.9 - - Troubles bipolaires: entre euphorie et dépression Police et intervention en situation de stress psychiatrique D'une jungle à l'autre, au coeur du stress physiologique et social Suicide et prévention en suisse Ces jeunes qui veulent échapper à la maladie mentale - tsr.ch L'accueil d'urgence psychologique Infos animation Site du GRAAP.ch Mini DSM-IV Quelle orientation choisira la psychiatrie
Psychothérapie Thérapie comportementale
Charly Cungi spécialiste des thérapies cognitives découvrir son site la Bibliothérapie ou la thérapie par la lecture Diplome de psychothérapeute spécialisé en Thérapie comportementale Thérapie et Economie Gestion du stress et méditation Je n'ai pas le temps d'avoir un cancer La mémoire et les traumatismes une question sensible Nos choix peuvent susciter nos préférences Neurosciences Cohérence cardiaque Coach - Auto-hypnose Formation Coaching Educh.ch
Sexualité Sida Prevention
Conseil en périnatalité Grossesse Maternité Paternité
Stress Mindfulness et Cohérence cardiaque
Découvrir la cohérence cardiaque avec David Servan-Schreiber Ressources Mindfulness et pleine conscience Historique de la cohérence cardiaque et méthode Heartmath Alliance thérapeutique Charly Cungi Surcharge cognitive et pleine conscience Cohérence cardiaque Thérapie cognitive les infos du Dr Cungi Cohérence Cardiaque et gestion émotionnelle avec Claude Deglon Pilotes de l'armée française et cohérence cardiaque Cohérence cardiaque Heartmath™ Infos du mois de Mars Heartmath et la cohérence cardiaque c'est ... Formation Heartmath Cohérence cardiaque à Genève Cohérence cardiaque la Méthode "Heartmath" Formation Heartmath France Cohérence cardiaque Thérapie comportementale et insomnie YouTube - Projet de découverte musicale Combattre l'anxiété et le stress par la cohérence cardiaque Educh.ch L'amygdale au centre du débat thérapeutique Senior Cohérence cardiaque Heartmath Formation Clinique au méthode Heartmath Sollicitude valeur fondamentale de l'éducation
Thérapie Dyslexie Dysorthographie
correction Davis de la dyslexie nouvelles perspectives pour les dyslexiques disorthographie, dyscalculie dyslexie en France Formations Davis La dyslexie serait t'elle un don La dyslexie difficile d'en définir les frontières Mon cerveau a besoin de lunettes!
Thérapie Rire et Humour
Humour et travail social Votre cerveau vous trompe ! Une maîtresse qui crois en la réincarnation ;-) star academy tf1 humour, bricolage, ou n'importe quoi Quelques perles récoltées par ci par là Un peu d'humour ;-) Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ? Une maîtresse qui crois en la réincarnation ;-) Je me soigne en m'amusant On apprend tous les jours Caroline et les épinards
Thérapie, Thérapeute, Psychothérapie
EMDR Médecine des émotions stress post traumatique Site d'infos Self-help Le triangle dramatique L'écurie au Gré du vent hippothérapie La logothérapie, de Viktor E. Frankl Le jardin d’enfants thérapeutique Formations Hypnose clinique La profession de thérapeute en psychomotricité (psychomotriciens et psychomotriciennes Cnv en Suisse romande communication non violente Thérapie EMDR Questions les plus fréquentes Formation psychopathologie Psychothérapies : Efficacité des différents traitements psychologiques Dictionnaire des symboles Thérapie brève Formation approche systémique Manuel d'Analyse transactionnelle Imagination, art thérapie en éducation spécialisée Traitement de la boulimie par internet Qu'est-ce que la Gestalt? FORMATION MUSICOTHERAPIE ET GESTALT
Troubles du sommeil insomnie
Sommeil de l'enfant, comment favoriser l'endormissement! Hygiène de vie et sommeil Les émotion et troubles du sommeil Sommeil de l'enfant et Insomnie de l'adolescent Enseigner les rudiments du sommeil
Voyages Israel kibbutz
"RENCONTRES ET DÉBATS AU-TOUR DU MONDE"
Zoothérapie Formation et Thérapie
Formation officielle en équithérapie EESP Zoothérapie et hippothérapie en belgique Les chevaux du bonheur Centre thérapeutique la licorne bleue LA ZOOTHÉRAPIE POUR UN JEUNE DE 56 ANS DANS UN CHSLD