Infoset direct le site suisse des dépendances - thérapies - drogues - soutien

f
Infoset direct le site suisse des dépendances - thérapies - drogues - soutien

Infoset direct le site suisse des dépendances - thérapies - drogues - soutien

réation d'Infoset - 10 ans d'existence

1994-1996 : de la première idée à la création d'une base de données

Infoset Direct démarra en tant que projet pilote en 1994. Le but était de créer une plate-forme d'informations sur l'Internet à l'usage des professionnels du domaine de la toxicodépendance. L'initiative était venue de M. Urs Mühle de la FSG (Fachstelle für Sozialarbeit im Gesundheitswesen, Soleure). Partant de la décision du Conseil fédéral du 3 octobre 1994 sur un appui urgent au traitement de la dépendance, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a appuyé ce projet dès le départ, tant au plan financier que de l'idée générale. De nombreux cantons (BS, BL, ZH, TI, SH, ZG, TG, BE, LU, AG, SO, FR, SG, VS, GE, JU, VD, NE) s'associèrent à la phase initiale de la construction d'Infoset Direct.

Lors de cette première étape, les points forts devaient en être la mise en place d'une base de données sur l'offre de thérapie résidentielle et la promotion d'instruments d'information et de communication dans le domaine des dépendances. Cette toute première phase fut rendue possible par la participation de neuf cantons-pilotes et d'associations professionnelles, sous la conduite de la Centrale de coordination nationale de l'offre de thérapies résidentielles pour les problèmes de drogues (COSTE). A l'automne 1996, la base de données et la premier site web d'Infoset Direct étaient en place. La gestion de la base de données fut alors confiée à COSTE.

1996-1998 : développement d'une plate-forme dans le domaine des toxicodépendances

L'Office fédéral de la santé publique, les cantons associés et les organisations professionnelles arrivèrent à la conclusion, qu'Infoset devait poursuivre son développement pour devenir une plate-forme d'information pour l'ensemble du domaine des toxicodépendances, l'élargissement de l'offre devant aussi passer par la mise en place d'une version en langue française.

Au printemps 1997, des décisions en ce sens furent prises, ce qui devait permettre à Infoset de poursuivre son évolution jusqu'en 2000. Deux rédactions furent créées, l'une pour la Suisse alémanique, l'autre pour la Suisse romande. C'est durant cette période qu'Infoset put assurer son essor en Suisse romande.

La suite de l'évolution d'Infoset fut largement conditionnée par le développement accéléré de l'Internet. A l'origine, il avait été prévu qu'Infoset Direct héberge des informations régionales et cantonales. Infoset prit durant plusieurs années le rôle d'agent de promotion de l'Internet. De nombreuses institutions eurent une première adresse électronique de la forme 'institution@infoset.ch'. L'idée de base était de permettre aux institutions d'ouvrir rapidement une page web. Par la suite, certaines optèrent, en toute logique, pour leur propre page Internet, et plusieurs sont toujours hébergées sur le serveur d'Infoset. La tâche prioritaire d'Infoset reste à l'évidence de structurer le flot d'informations pour en faire une présentation cohérente.

C'est ainsi qu'Infoset Direct élabora sa plate-forme pour y proposer :

  • un répertoire de l'offre d'aide,
  • des Informations sur les organisations professionnelles, cantonales, fédérales en la matière,
  • l'offre de perfectionnement et de formation continue,
  • un survol de la littérature spécialisée,
  • des forums de discussion.

L'utilisation des forums se révéla problématique. Les contributions étaient certes lues, mais les réponses et les prises de positions demeurèrent rares. Malgré de multiples tentatives pour les animer, les forums furent définitivement fermés au printemps 2003.

1998-2000 : du projet à l'ancrage institutionnel

Durant la phase 1998-2000, les deux versions linguistiques évoluèrent vers des contenus en rapport avec leur région de référence. Les informations ayant trait à des projets nationaux étaient évidemment diffusées en parallèle, alors que chaque version informait davantage des projets ayant trait à sa région linguistique.

Il s'agissait aussi d'améliorer l'offre générale d'information et d'assurer la situation financière du projet. Les thèmes "prévention" et "promotion de la santé" furent ajoutés, afin que les institutions de prévention fussent incitées à utiliser l'Internet pour promouvoir leurs nouveaux projets.

2000-2003 : nouveaux besoins - nouvelle structure

L'Internet est devenu un instrument quotidien de travail, lequel a conduit les institutions non seulement à l'utiliser pour trouver les renseignements dont elles ont besoin, mais également à la diffusion de leurs propres informations. Le signe clair de cette évolution est le fait que la plupart des institutions ont créé un site web, qui en plus d'être une carte de visite, offre des informations, des publications, des produits à télécharger en ligne. Conséquence pour Infoset : la présentation de ses pages web devait tenir compte de l'accroissement d'informations accessibles directement.

Pour mémoire : la version 2000-2003

A partir du printemps 2002, la réflexion démarra. L'option fut prise de proposer une nouvelle présentation. Parallèlement, un questionnaire fut soumis aux utilisateurs d'Infoset sur leurs souhaits en matière de contenu et de navigation. Cette démarche aboutit le 30 octobre 2003 par le lancement de la nouvelle version d'Infoset, laquelle a toujours cours aujourd'hui.

2003-2006 : Infoset aujourd'hui

La masse d'informations est devenue de plus en plus conséquente, ce qui se reflète, entre autres, par le nombre d'actualités présentées dans la page d'accueil.

De manière réjouissante, le nombre de visiteurs et de requêtes est en augmentation constante.

La nouvelle navigation, sur trois niveaux, a montré sa pertinence. Les niveaux deux et trois sont faciles à adapter, ce qui permet d'insérer rapidement de nouveaux thèmes dans les pages d'Infoset.

Partager l'article : Infoset direct le site suisse des dépendances - thérapies - drogues - soutien

f

Poster un commentaire

Commentaires

Kamlesh dit Bonjour Aurélien,Je n'ai pas pu aetsssir à votre conférence de dimanche.Le mardi je donne des cours jusqu'à 20h.est il possible de voir votre conférence autrement qu'en live?Vivez une merveilleuse journée!Cahline Fauve

0
Répondre