Thérapie et Economie

Thérapie et Economie
Partager sur Facebook LinkedIn Email Twitter

Thérapie et Economie

   
 
Propos recueillis par Sylvie Arsever
Mardi 2 mai 2006
 
   
 
Le Temps: Est-il possible d'évaluer l'efficacité des psychothérapies selon les méthodes appliquées aux traitements médicamenteux? Jean-Nicolas Despland: C'est possible et cela a été fait. Mais le débat autour de cette question soulève toute une série de malentendus qu'il faut d'abord dissiper. Nous parlons ici de traitements où la relation joue un rôle central. Ceux qui les pratiquent s'y investissent fortement, y compris sur le plan émotionnel. Ils s'identifient avec une vigueur particulière à des valeurs qui peuvent sembler mises en péril par l'idée d'un contrôle extérieur: un engagement thérapeutique qui va au-delà de la disparition du symptôme, le respect du libre arbitre du patient, qu'il ne s'agit pas de normaliser mais de rendre à lui-même. Ils ressentent donc tout projet visant à quantifier le résultat de leurs efforts comme une forme de violence. Peut-on vraiment quantifier la souffrance? La liberté? Et cette violence est d'autant plus forte qu'on discerne, derrière la demande d'évaluation, un souci économique qui peut déboucher sur le rationnement.

- Ce souci économique est-il illégitime à vos yeux?

- Il est parfaitement légitime. Je trouve seulement dommage qu'on lie trop fortement deux démarches qui gagneraient à être distinguées. Celle qui consiste à tenter d'établir avec des critères scientifiques ce qui se passe dans une prise en charge psychothérapeutique et celle qui vise à maîtriser les coûts des traitements.

- Parlons de la première, alors.

- A partir du moment où l'on admet que plusieurs regards sont possibles sur le même phénomène et que, s'agissant d'une relation thérapeutique, le regard extérieur est forcément réducteur, on peut faire du bon travail. Une importante étude a été menée aux Etats-Unis sur 320 patients souffrant de dépression sévère qui ont été répartis en cinq groupes. Le premier a reçu un antidépresseur, le second un placebo. Deux autres ont été pris en charge par des psychothérapies, interpersonnelle pour le premier, cognitivo-comportementale pour le second. Un dernier groupe, enfin, a été reçu régulièrement par un médecin mais il ne s'est vu prescrire ni médicament ni prise en charge psychothérapeutique spécifique.

Les psychothérapies et les médicaments ont démontré une efficacité comparable, supérieure au placebo pour les patients les plus déprimés. Une synthèse des recherches menées sur ce sujet montre que 15% des patients voient leur état s'améliorer spontanément. La proportion est de 30% avec un placebo et 70% avec les psychothérapies. On obtient des résultats encore meilleurs en combinant ces dernières avec un traitement médicamenteux.

- Quelles conséquences peut-on tirer de ces résultats?

- Ils nous disent que les psychothérapies fonctionnent mais ils ne nous disent pas comment elles le font. Et ils ne nous aident guère à arbitrer les querelles d'école internes à la profession puisque deux démarches clairement opposées - relationnelle et cognitivo-comportementale - obtiennent les mêmes résultats.

On a essayé de clarifier ce dernier point, et les résultats qu'on a obtenus sont déroutants. Une étude, notamment, a comparé les trois principaux types de prise en charge reconnus: psychodynamique, systémique et cognitivo-comportementale. Elle n'a pas permis de mettre en évidence de différence très nette, sinon une légère supériorité de l'approche cognitive et comportementale.

Le plus troublant est qu'on n'observe aucune corrélation entre les résultats et l'indication. Autrement dit, les patients qui présentaient des caractéristiques qui auraient amené à leur conseiller, disons, une approche cognitivo-comportementale connaissaient une évolution aussi favorable avec une psychothérapie au long cours. La différence, marginale, allait même en sens contraire. On est ainsi tenté de formuler l'hypothèse selon laquelle le succès d'une approche ne tient pas au fait qu'elle cible plus spécifiquement un déficit du patient mais au contraire au fait qu'elle utilise avec succès les compétences spécifiques dont il dispose.

- On pourrait aussi formuler l'hypothèse selon laquelle la méthode est sans effet, seul comptant le contact avec le thérapeute...

- C'est également une question qu'on a tenté d'élucider. Pour cela, on a comparé des prises en charge assurées par des psychothérapeutes avec des entretiens de soutien assurés par des personnes sans formation spécifique - des professeurs d'université. On n'a pas noté de différence sensible pour les personnes souffrant de dépression légère et pour les traitements brefs. Pour les troubles plus graves et les prises en charge de plus longue durée, en revanche, la différence est nette.

- Tout ça ne nous dit pas comment une psychothérapie agit?

- On a mis en évidence deux éléments centraux, qui sont d'ailleurs liés. Le premier est la relation thérapeutique. Si l'on évalue cette dernière, soit en proposant des questionnaires aux patients et aux thérapeutes, soit en confiant l'évaluation à un observateur extérieur, on constate une corrélation nette entre sa qualité et le succès du traitement. L'autre élément, plus déterminant encore, est la personnalité du thérapeute.

- En gros, il faut que le patient y croie, le thérapeute aussi et que ce dernier ait une forte personnalité. Un magicien ferait aussi bien l'affaire, en somme?

- Ce n'est pas si simple. Tout d'abord, il faut souligner que cette importance de la relation thérapeutique n'est pas spécifique aux traitements psychothérapeutiques. Le contexte de soins et la relation avec le médecin jouent également un rôle important sur l'efficacité des médicaments. D'abord, pour qu'un médicament agisse, il faut le prendre, et l'adhésion du patient au traitement est conditionnée par cette relation. Ensuite, le contexte de soins lui-même a un rôle, désormais biologiquement démontré, sur le processus de guérison. C'est ce qu'on appelle l'effet placebo. Les études cliniques, qui visent en général à isoler l'effet spécifique d'une molécule, s'efforcent d'éliminer cet effet de leurs constatations. Mais on ferait sans doute mieux parfois de le mettre au centre de l'étude, car il lui arrive d'être plus performant que le médicament lui-même.

- Et pour l'action spécifique des techniques psychothérapeutiques?

- Nous nous trouvons dans une situation paradoxale: on ne parvient pas à démontrer le rôle spécifique de ces techniques. Mais on démontre qu'elles permettent aux facteurs évoqués plus haut - l'alliance thérapeutique et la personnalité du thérapeute - de jouer pleinement leur rôle. On pourrait le dire autrement: l'important n'est pas de savoir à quelle école appartient le thérapeute mais il est important qu'il dispose de compétences spécifiques, qui s'acquièrent et se structurent dans ces écoles.

- Reste un petit problème: celui des indications.

- Sur la base de ce que nous savons, on peut dire que l'indication, c'est la capacité du patient et du thérapeute à nouer cette alliance indispensable à un bon déroulement du traitement. Un bon thérapeute doit pouvoir dire à un patient qu'il ferait mieux de consulter ailleurs. Et une personne désirant entreprendre une psychothérapie aurait grand bénéfice à consulter plusieurs praticiens avant de se déterminer.

- Venons-en maintenant au deuxième aspect. Qu'est-ce qui justifie le remboursement des psychothérapies?

- Le fait qu'elles fonctionnent et qu'on peut le démontrer. Cela dit, il est légitime que ce remboursement soit soumis à des règles. Il est parfaitement possible de dégager un consensus au sein de la profession sur une durée moyenne des traitements en fonction des symptômes pris en charge. Ce travail est d'ailleurs déjà en cours. Un dialogue constructif avec les caisses est donc parfaitement possible. Même si la notion de guérison, en matière psychique, risque de nous échapper encore longtemps puisqu'elle renvoie à celle de la santé psychique, qu'il est bien difficile - et dangereux - de vouloir définir en termes absolus.



 
 
 
 
 
 
Trois façons de comprendre la psychothérapie
Sylvie Arsever


Psychanalytique

Fondées historiquement sur le modèle classique de la cure type, trois à quatre séances hebdomadaires payées par le patient, les psychothérapies psychanalytiques se sont développées pour s'adapter à différents contextes de soin: consultation psychanalytique, psychothérapies brèves, psychothérapies en face-à-face de longue durée ou travail en groupe. Le point commun des méthodes psychanalytiques réside dans le travail de compréhension et d'élucidation du transfert, c'est-à-dire des aléas de la relation entre le patient et le psychothérapeute. Par ailleurs, l'approche psychanalytique se caractérise par l'attention portée aux causes profondes des troubles actuels, qui ne sont pas considérés comme des problèmes en eux-mêmes mais comme un compromis entre l'envie d'exprimer, et en même temps, d'oublier des blessures plus profondes.

Systémique

Le traitement ne vise pas, dans ce cas, la personne, mais les relations qui se construisent entre deux personnes, dans une famille ou dans un groupe donné. Il s'agit de mettre en évidence et de dénouer les interactions complexes et douloureuses qui peuvent se développer à l'intérieur d'une famille, sur plusieurs générations par exemple.

Cognitivo-comportementale

Cette approche vise à s'attaquer au symptôme - une phobie, une addiction - en aidant le patient à en comprendre la genèse et à le contrecarrer en corrigeant son comportement et les habitudes de pensée (cognitions) qui y sont rattachées. Ces traitements sont en général plus directifs que les deux autres formes de psychothérapie et proposent des objectifs à relativement court terme. Pour des affections chroniques, ils peuvent toutefois se poursuivre, même de manière intermittente, sur une longue période.
 

Partager l'article : Thérapie et Economie

Partager sur Facebook LinkedIn Email Twitter

Réponses types:
Anorexie, Boulimie, Thérapie
ABA Association Boulimie Anorexie en Suisse romande Maigrir par la cohérence cardiaque Auto traitement par Internet de l’hyperphagie boulimique ABA – l’Association Boulimie Anorexie fête ses 15 ans ! L'obésité ne doit pas être traitée à la légère TCA Informations OA réunions Genève Anorexie Boulimie Automutilation et adolescence Anorexie Boulimie Aneb association Anorexie la douleur des parents aussi Troubles du comportement alimentaire : un programme de thérapie cognitivo-comportementale en ligne Boulimie définition Wikipedia Anorexie Définition
Burnout Stress Epuisement professionnel
Oremetis - Trouver son LA ! Vidéos Gestion du stress et Cohérence cardiaque par le Coaching Educh.ch Vidéo de présentation Hypnose, Pleine conscience et Relaxation en coaching individuel Atelier Educ Merci de me permettre d’avoir peur … ! (Coming out d’un inquiet!) Exercice de cohérence cardiaque musical avec une vague Guérir le stress, l'anxiété, la dépression sans médicaments, ni psychanalyse Formation Coachin Gestion du stress et performance au travail médication, médiation ou méditation ? Lorsqu'un deuil, un divorce ou une maladie bouleverse une vie ! Burnout, dépression, déprime ... de quoi parle t'on ? Candidats de choix au burnout Chronobiologie et gestion du stress Apprivoiser son horloge interne Stress Cohérence cardiaque Pleine conscience Actualités et Recherches Présentation de la cohérence cardiaque par le professeur Charly Cungi Malades du travail et burnout Qui dors gagne ... Importance du sommeil dans la geston du stress Lutter contre le stress LeTemps.ch | Vous êtes stressés? Apprenez à respirer! Prix Nobel de Médecine 2009 et comment le style de vie peut protéger nos gènes ? Cancer : mieux l tsr.ch - émissions - temps présent - Stress, le tueur silencieux Pleine conscience, Mindfulness et prévention Stress et Burnout
Formation Art Thérapie
Analyser les dessins avec Patricia Elwood Formation à l'analyse de dessin d'enfants janvier - mars 2009 l'art-thérapie, l'art de souffrir et l'art de vivre ! Formation à l'analyse de dessin d'enfant Dessiner vos dragons Art thérapie Manuel d'art-thérapie (Broché) STAGE D'ART THERAPIE : Le rythme des saisons Manuel d'art-thérapie Un ouvrage complet Heureux comme une enfant qui peint dessin et art-thérapie Analyse de dessin d'enfants 1 Formation chant et stage en France Musicothérapie quelques ouvrages de références EXPRESSION CRÉATRICE ANALYTIQUE Stage de découverte de la musicothérapie Art thérapeute et Art thérapie en France Formation d'art thérapeute en ligne Présentation de la Gestalt Infos sur l'art thérapie Thérapie par les sables..... Formation musicothérapeute
Formation hypnose et auto-hypnose
Hypnose - Cannabis et gestion de la douleur Irhys Institut Romand d'Hypnose Suisse Hypnose: 100% Imagination Impact de l'hypnose sur le cerveau Unige Aux frontières de la conscience: Hypnose,coma et faux souvenirs Semaine du cerveau sur la perception Psychothérapie de la pleine conscience Mindfulness « Cours d’initiation à l’usage de l’auto-hypnose au quotidien » Cours: Usage de l'auto-hypnose au quotidien - 27 et 28 janvier 07, Musée Olympique de Lausanne Attention à l'attention Un piste, une solution ....? Ou portez son regard ? Hypnose Transe et pnl Hypnose et gestion du stress Hypnose et gestion du stress Les surdoués de la transe Métaphores thérapeutiques pour les enfants. Une définition de la nouvelle hypnose Outils suite et fin des outils Outils dessins et autres suite Chez les enfants et outils Le monde imaginaire
Massage Osthéopathie Kinésiologie
Cours e-learning sur le massage et la prise de sang Centre de formation Ecovie partenaire Educh.ch Massage Assis Formation en Suisse Romande Annales et concours Masseurs-kinésithérapeutes FORMATION EN MASSAGE TRADITIONNEL THAÏLANDAIS
Mobbing Coaching Médiation
Mobbing et le manque de communication à l'origine des conflits au travail Prévention du Harcélement sur le lieu de travail MSST Médiation et pratique de la médiation de Jean-Louis Lascoux Gestion des conflits un ouvrage de Bono Mobbing que faire? Prévention du harcélement sexuel au travail Mobbing Coaching Médiation
Obésité Régime Diététique
Cohérence cardiaque Ressources Manger et bouger infos parents Enfance Obésité Prévention Oméga 3 et Oméga 6 diététique et obésité Obésité Thérapie soutien Santé - Social Obésité Régime Diététique
Organisations Non Gouvernementales
De l'eau potable en 6 heures Sodis Ong OmS Croix rouge Université en ligne et formation à distance pour nos amis africains Aide, bénévolat et soutien en Haiti Finance Ethique et micro-crédit pourquoi pas participer? Education Enfants des rues un site à découvrir Ong Bénévoles Bénévolat international
Prévention Dépendance, toxicomanie, alcoolisme
Tabac sans tabou un site de prévention tabac pour les professionnels travaillant avec des jeunes Infoset direct le site suisse des dépendances - thérapies - drogues - soutien Education à la santé Rseau Suisse Lettre d'infos Sida Office fédérale de la santé publique et Aide suis contre le sida Prévention tabac toxicomanie alcoolisme www.infoset.ch Première Semaine mondiale des Nations Unies sur la sécurité routière Réunion Dépendants Affectifs CoDA Genève News Février 07 Infoset Téléphone gratuit Aide Suisse, France,Québec Dépendances Alcool, joints, fumée: les ados consomment moins Toxicomanies, Drogues, Dépendances Prévention Infoset a dix ans Jeux Compulsif Infoset Mai 06 Infoset Mai Infoset Avril parution et nouveauté: étude témoignage recherche sur l'alcoolisme News infoset mars 06 Les hommes sont forts ? Infoset Toxicomanie infos directe L'actualité récente du site Infoset
Prévention risque suicide
Christiane Singer 1 année déjà... Hotline Sos Suicide Aide Suisse, France,Québec Suicide raconter l'incompréhensible c'est grandir Prévention du suicide ouvrages de références
Psychiatrie Schizophrénie dépression
D'une jungle à l'autre, au coeur du stress physiologique et social tsr.ch - 36.9 - - Troubles bipolaires: entre euphorie et dépression Ces jeunes qui veulent échapper à la maladie mentale - tsr.ch Schizophrénie ou altération de la réalité Nicola Franck Police et intervention en situation de stress psychiatrique Lien en santé mentale Schizophrénie, un diagnostic précoce peut limiter les dégats Téléphone gratuit Aide Suisse, France,Québec Hotline de soutien psychologique gratuite Suisse, France,Québec Pistes d'aide pour patients psychiques Genève La Schyzophrénie c'est quoi....? DSM IV TR Psychopathologie et psychiatrie version révisée Anticiper les risques de Burnout Accueillir les personnes avec troubles psychiques Enfance et psychopathologie Mini DSM-IV L'accueil d'urgence psychologique Quelle orientation choisira la psychiatrie Suicide et prévention en suisse Les nouvelles clés de l'autisme
Psychothérapie Thérapie comportementale
Cohérence cardiaque Coach - Auto-hypnose Formation Coaching Educh.ch Je n'ai pas le temps d'avoir un cancer Nos choix peuvent susciter nos préférences Neurosciences La mémoire et les traumatismes une question sensible Diplome de psychothérapeute spécialisé en Thérapie comportementale la Bibliothérapie ou la thérapie par la lecture Gestion du stress et méditation Thérapie et Economie Charly Cungi spécialiste des thérapies cognitives découvrir son site
Sexualité Sida Prevention
Conseil en périnatalité Grossesse Maternité Paternité
Stress Mindfulness et Cohérence cardiaque
Formation Coaching Senior Coaching en formation continue quels ateliers Educh.ch choisir ? Hypnocoaching et rêve Educh.ch Ressources Mindfulness et pleine conscience Surcharge cognitive et pleine conscience Pilotes de l'armée française et cohérence cardiaque Traité de psychologie des émotions Combattre l'anxiété et le stress par la cohérence cardiaque Educh.ch YouTube - Projet de découverte musicale Heartmath et la cohérence cardiaque c'est ... Découvrir la cohérence cardiaque avec David Servan-Schreiber Senior Cohérence cardiaque Heartmath Cohérence cardiaque Heartmath™ Infos du mois de Mars Cohérence cardiaque Heartmath Infos Janvier Pi-conseil Cohérence cardiaque et psychophysiologie Cohérence Cardiaque et gestion émotionnelle avec Claude Deglon Formation Clinique au méthode Heartmath Cohérence cardiaque heartmath Ouvrages de références Alliance thérapeutique Charly Cungi Cohérence cardiaque Thérapie cognitive les infos du Dr Cungi Cohérence cardiaque et gestion du stress Suisse
Thérapie Dyslexie Dysorthographie
La dyslexie serait t'elle un don disorthographie, dyscalculie dyslexie en France La dyslexie difficile d'en définir les frontières nouvelles perspectives pour les dyslexiques correction Davis de la dyslexie Mon cerveau a besoin de lunettes! Formations Davis
Thérapie Rire et Humour
Humour et travail social Une maîtresse qui crois en la réincarnation ;-) Quelques perles récoltées par ci par là Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ? On apprend tous les jours Une maîtresse qui crois en la réincarnation ;-) Caroline et les épinards Je me soigne en m'amusant Un peu d'humour ;-) star academy tf1 humour, bricolage, ou n'importe quoi Votre cerveau vous trompe !
Thérapie, Thérapeute, Psychothérapie
Gestalt-therapie - journée de sensibilisation Qu'est-ce que la Gestalt? Thérapie EMDR Questions les plus fréquentes Approche jungienne en Belgique www.les-compagnons-de-la-pierre-seche.ch L'écurie au Gré du vent hippothérapie Stage de découverte de la musicothérapie Infos Tomatis Description CNV Formations Massage Le monde imaginaire et son importance Dictionnaire des symboles Le triangle dramatique Manuel d'Analyse transactionnelle Solutions intermédiaires Le jardin d’enfants thérapeutique Comment écouter et accompagner La profession de thérapeute en psychomotricité (psychomotriciens et psychomotriciennes La tradition des souvenirs ensevelis EMDR Médecine des émotions stress post traumatique
Troubles du sommeil insomnie
Les émotion et troubles du sommeil Sommeil de l'enfant, comment favoriser l'endormissement! Hygiène de vie et sommeil Enseigner les rudiments du sommeil Sommeil de l'enfant et Insomnie de l'adolescent
Voyages Israel kibbutz
"RENCONTRES ET DÉBATS AU-TOUR DU MONDE"
Zoothérapie Formation et Thérapie
Formation officielle en équithérapie EESP Zoothérapie et hippothérapie en belgique Les chevaux du bonheur LA ZOOTHÉRAPIE POUR UN JEUNE DE 56 ANS DANS UN CHSLD Centre thérapeutique la licorne bleue