Burnout, plus jamais ça...

Burnout, plus jamais ça...

Partager : Facebook LinkedIn Twitter Print Email

Burnout, plus jamais ça...

Engagé il y a plus de 9 ans auprès d'une société, je m’y sentais vraiment bien car je me réalisais, après avoir travaillé auprès de plusieurs services (vente, conseil, merchandising, formation et shop design) et m’épanouissais pleinement dans mon travail. Durant ce temps, plus de 9 supérieurs hiérarchiques m’ont proposé divers mandats, pour lesquels ma motivation augmentait ; j’ai su combler leurs attentes et satisfaire pleinement leurs désirs. En changeant de fonction, j’ai dû rattraper le retard de l'ancien collaborateur et de la mauvaise gestion professionnelle accumulé durant plusieurs mois. Je ne comptais plus mes heures ni mon énergie afin de répondre aux attentes de mes supérieurs. Cela me motivait à travailler toujours de plus en plus vite. Malgré les maux de tête et les grippes, je continuais mon travail à domicile pour ne pas prendre de retard. Pendant les diverses courtes périodes de vacances, je restais joignable sur mon portable et téléphonais également pour m’assurer que tout allait bien et que les divers projets suivaient leur cours. J’avais déjà le sentiment d’une surcharge de travail fantastique, mais rien d’insurmontable car j’aimais mon travail. Mon mal-être est venu petit à petit. D’abord des migraines, des douleurs dans le ventre, et le manque de concentration qui augmentait. Une sensation de fatigue incommensurable. Mon amie, mes amis(es) et ma famille me disaient que j’avais une mauvaise mine et que j’étais devenu très agressif, mais je réfutais le tout en bloc. J’étais certain que ce petit coup de fatigue allait passer. Je devenais régulièrement malade, mais même avec un 39° de fièvre j’allais travailler. Mes maux de tête et de ventre ont empiré, alors je me suis décidé à consulter un médecin, de crainte d’avoir attrapé quelque chose. En mars 2004, mon médecin informe mes supérieurs, par courrier, de son diagnostic : « Votre collaborateur M."X" présente tous les signes d’une surcharge professionnelle avec risque d’évolution vers un burn-out, ce qui nécessiterait un traitement médical lourd et une probable incapacité de travail d’une durée indéterminée ». Après ce courrier, de ma propre initiative, j’ai consulté un psychiatre sur plusieurs semaines, qui lui ne diagnostiquait aucune anomalie mise à part le stress. C’est alors que je décide avec l’aide du HR et mon supérieur, de prendre le taureau par les cornes, et de mettre en place un arrangement de Coaching individuel avec la meilleure société. Afin de garantir cet engagement, j’ai également souhaité leur participation pour une analyse (psychologie)privée et payée par mes soins. En avril 2004, ne voyant aucune amélioration, mon médecin m’arrête sur certificat médical diagnostiquant un épuisement professionnel psychique. Mon supérieur affirme auprès du psychologue coaching: « Je suis conscient de l’épuisement professionnel de M."X" ». Durant mon arrêt maladie, je me sentais légèrement mieux, mais j’ai commencé à réfléchir : était-ce vraiment dû au stress? J’ai toujours été un garçon jovial et très actif. Je voyage souvent et me laisse rarement abattre. Après un mois d’arrêt maladie, j’ai pris, par conscience professionnelle, et étant donné le manque de personnel, la décision de reprendre mon activité et de poursuivre la formation de ma nouvelle collègue de travail. Dès le départ du coaching, je me suis fortement investi dans ce processus et j’ai activement participé à l’élaboration des pistes de progression. Mon arrêt de maladie a été favorable au processus, notamment dans une vision de bien-être. Il m’a permis d’identifier mes compétences, mes habitudes positives et négatives pour un équilibre professionnel et personnel, et mon rôle dans ma fonction au sein de la société. Il est important de relever, qu’à tous moments, j’avais le désir de répondre à la passion de mon travail (Shop Design) et aux attentes de mes supérieurs et de mon employeur. Dans la première période (printemps-été 2004), j’ai fait un travail sur moi-même avec, pour objectif, d’arriver à gérer les problèmes liés à mon activité professionnelle. J’ai su identifier mes propres limites portant entrave à mon activité professionnelle. Il est à noter que dès mon retour au travail (mai 2004), je fus très actif dans la mise en application de mes « apprentissages », particulièrement sur les points suivants : • Redéfinition du cahier des charges. • Clarification des rôles de chaque membre de l’équipe et plus particulièrement de mon rôle par rapport à mon supérieur. • Gestionner mon temps de travail en fonction des tâches à accomplir, ainsi que de transmettre de manière réaliste les délais nécessaires à mes collègues et à mes supérieurs. • Préserver ma sphère privée de mes activités professionnelles. • Mettre en évidence des mécanismes de communication non efficaces dans notre équipe de travail. Durant l’automne 2004, je commençais à nouveau à être surchargé. J’identifiais cette répétition par une non application de ce qui avait été défini quelques mois plus tôt par la hiérarchie, dans la préparation des tâches. De plus, dans un but de collégialité et dans un souci d’efficacité, mon supérieur m’a mandaté pour assurer la formation d'un nouveau collaborateur. Je constatais également que l’évolution des tâches était en inadéquation avec le cahier des charges, les ordres devenaient également des contre-ordres et les priorités changeaient régulièrement. J’ai également rencontré plus de difficultés à soutenir tant mes collègues de travail que les décisions prises par la hiérarchie. Malgré mes constats, j’appréciais toujours mon activitéJoe Gagliano en donnant le meilleur de moi-même et je continuais à éprouver un profond respect envers mes supérieurs et mon employeur. Un jeudi matin du début février 2005, j’ai repris le travail comme tous les autres jours, et à peine arrivé à mon poste de travail, je me suis mis à pleurer à lourdes larmes. C’était inimaginable pour moi. Je me suis effondré dans mon bureau en me tenant le ventre. Enfermé, je consultais mes mails et regardais mon téléphone sonner sans pouvoir même y répondre. J’ai décidé à ce moment d’annuler tous les rendez-vous de cette journée. J’avais des palpitations et des bouffées d’angoisse, mon ventre gonflait de plus en plus. Là, j’ai commencé à penser que mon médecin n’avait pas tort. J’ai tenu le coup un jour de plus, et tout me semblait insurmontable, ne serait-ce que d’aller faire quelques petites courses que j’en oubliais le principal; j’avais l’impression que le ciel s’écroulait sur ma tête, que mon ventre allait exploser et je me suis mis à pleurer comme un enfant. Le pire, c’est que dans ces cas-là, on ne peut en parler à personne. Le week-end, après plusieurs crises de douleur, on m’a persuadé d’aller voir un médecin de service qui lui prononçait un simple mal de ventre suite à une constipation. Il m’a remis quelques calmants, mais rien ne pouvait calmer cette douleur. Le lundi matin, à la première heure, j’ai décidé de consulter mon médecin traitant pour une analyse plus précise. Il me demanda si j’étais accompagné afin de pouvoir me transporter aux urgences ou s’il devait appeler une ambulance, car il soupçonnait quelque chose de bien plus grave et ne souhaitait en aucun cas se prononcer sans en avoir la certitude. Il s’agissait bien d’un petit infarctus du ventre. J’ai fait un infarctus épiploïque (lésions infectieuses rénales, et de manière plus improbable, de colites infectieuses), suivi de plusieurs petits malaises. Le burn-out psychique est devenu au stade physique. A ce jour, j’ai subi plusieurs contrôles de santé afin de pouvoir mieux l’analyser. Actuellement, j’ai honte de n’avoir pu surmonter cette difficulté. Avant, je ne comprenais pas les hommes faibles. Maintenant, je sais que ça peut m’arriver à moi aussi, car je reconnais avoir atteint mes limites. J’ai fait un burn-out suivi d’un infarctus épiploïque, terme de mon médecin. J’ai usé mon corps et mon moral, mes amis, ma parenté, mon couple car je ne pouvais pas lâcher prise, et parce que je m’en étais fait un challenge professionnel. Je me pensais fort alors que j’étais faible. Avec le recul, je réalise que le vrai courage a été de m’arrêter et non de me battre contre tout un système. C’est un combat avec tout le système contre lequel je dois me battre, et sans aucun doute, il gagnera, mais moi, je suis passé à un autre champ de bataille : mon bonheur personnel. Aujourd’hui je me sens un peu plus fort et ce combat ne sera plus le mien. Quelques mois plus tard... Après 10 jours passés auprès d'une fondation de personnes handicapées adultes "La Rosière à Estavayer-le-Lac" ma permis de retrouver la confiance en moi que j’avais partiellement perdue et apporté joie, compréhension, bonheur parmi les collaborateurs et les employés. Mille mercis pour ces moments inoubliables qui ont réussit à me donner un autre goût à la vie active et qui resteront gravés dans mon avenir, ainsi que pour les repas partagés avec vous tous. Mes remerciements à tout le personnel et employé ainsi que son Directeur de cette fondation pour son accueil chaleureux. Merci de m'avoir lu et que dieu vous garde. - Oh! "Marie, reine de la paix" si tu savais combien je t'aime, tu pleurerais pour moi.

Partager l'article : Burnout, plus jamais ça...

Partager : Facebook LinkedIn Twitter Print Email

Poster un commentaire

Annie

Après avoir lu votre témoignage, je suppose avoir un début de burn-out, je suis exploitante agricole , épouse d'un entrepreneur de moissons et nous avons une enfant de 30 ans qui est schizophrène . Cela fait un an que je dis à mes proches que je n'en peux plus , mon mari pense que je ne veux plus rien faire , Qu'en pensez-vous ? Merci de votre réponse .

0
Répondre

Anorexie, Boulimie, Thérapie
Anorexie la douleur des parents aussi Anorexie Définition Auto traitement par Internet de l’hyperphagie boulimique Boulimie définition Wikipedia Troubles du comportement alimentaire : un programme de thérapie cognitivo-comportementale en ligne Anorexie Boulimie Automutilation et adolescence Maigrir par la cohérence cardiaque ABA – l’Association Boulimie Anorexie fête ses 15 ans ! TCA Informations OA réunions Genève ABA Association Boulimie Anorexie en Suisse romande L'obésité ne doit pas être traitée à la légère Anorexie Boulimie Aneb association
Burnout Stress Epuisement professionnel
Médecine, émotion et gestion du stress et du burnout Se faire engager après un Burnout ? Médication pour le stress post-traumatique Gestion du stress Ados et enfants Suicide et stress post-traumatique une incidence importante Stress,Burnout et gestion émotionnelle Coaching Prévenir diagnostiquer et traiter le burnout Dépendant à l'adrénaline Stress et burnout Burnout syndrome Echelle MBI Test Découvrir la cohérence cardiaque Heartmath France Trop de stress tue le sexe Burnout gestion du stress et Emdr Burnout, dépression, déprime ... de quoi parle t'on ? Outils et test sur le stress Gestion du stress et burnout Burnout, plus jamais ça... Formation Emdr en Algérie LeTemps.ch | Vous êtes stressés? Apprenez à respirer! Lorsqu'un deuil, un divorce ou une maladie bouleverse une vie ! Candidats de choix au burnout
Formation Art Thérapie
Thérapie par les sables..... Formation à l'analyse de dessin d'enfant Atelier Art cru Formation d'art thérapeute en ligne STAGE D'ART THERAPIE : Le rythme des saisons Formation musicothérapeute L'art-thérapie est une forme de psychothérapie Analyse de dessin d'enfants 1 l'art-thérapie, l'art de souffrir et l'art de vivre ! Manuel d'art-thérapie (Broché) EXPRESSION CRÉATRICE ANALYTIQUE Art thérapeute et Art thérapie en France Infos sur l'art thérapie Analyser les dessins avec Patricia Elwood Heureux comme une enfant qui peint dessin et art-thérapie Manuel d'art-thérapie Un ouvrage complet Formation à l'analyse de dessin d'enfants janvier - mars 2009 Stage de découverte de la musicothérapie Présentation de la Gestalt Dessiner vos dragons Art thérapie
Formation hypnose et auto-hypnose
Psychothérapie de la pleine conscience Mindfulness Une définition de la nouvelle hypnose Irhys Institut Romand d'Hypnose Suisse Outils dessins et autres suite Hypnose - Cannabis et gestion de la douleur « Cours d’initiation à l’usage de l’auto-hypnose au quotidien » Cours: Usage de l'auto-hypnose au quotidien - 27 et 28 janvier 07, Musée Olympique de Lausanne Métaphores thérapeutiques pour les enfants. Aux frontières de la conscience: Hypnose,coma et faux souvenirs Ou portez son regard ? Hypnose Transe et pnl Semaine du cerveau sur la perception Attention à l'attention Un piste, une solution ....? Hypnose: 100% Imagination Impact de l'hypnose sur le cerveau Unige Introduction a la transe Le monde imaginaire Hypnose et gestion du stress Les surdoués de la transe Chez les enfants et outils Outils suite et fin des outils
Massage Osthéopathie Kinésiologie
Massage Assis Formation en Suisse Romande Centre de formation Ecovie partenaire Educh.ch FORMATION EN MASSAGE TRADITIONNEL THAÏLANDAIS Cours e-learning sur le massage et la prise de sang Annales et concours Masseurs-kinésithérapeutes
Mobbing Coaching Médiation
Mobbing que faire? Mobbing et le manque de communication à l'origine des conflits au travail Prévention du Harcélement sur le lieu de travail MSST Gestion des conflits un ouvrage de Bono Médiation et pratique de la médiation de Jean-Louis Lascoux Prévention du harcélement sexuel au travail Mobbing Coaching Médiation
Obésité Régime Diététique
Obésité Thérapie soutien Santé - Social Oméga 3 et Oméga 6 diététique et obésité Enfance Obésité Prévention Obésité Régime Diététique Manger et bouger infos parents Cohérence cardiaque Ressources
Organisations Non Gouvernementales
Ong Bénévoles Bénévolat international Université en ligne et formation à distance pour nos amis africains Aide, bénévolat et soutien en Haiti Education Enfants des rues un site à découvrir Finance Ethique et micro-crédit pourquoi pas participer? De l'eau potable en 6 heures Sodis Ong OmS Croix rouge
Prévention Dépendance, toxicomanie, alcoolisme
Réunion Dépendants Affectifs CoDA Genève Toxicomanie, femmes enceintes et maternité Pourquoi les conduites à risque s’installent-elles à l’adolescence ? Les enfants de parents toxicomanes Téléphone gratuit Aide Suisse, France,Québec Dépendances Toxicomanies, Drogues, Dépendances parution et nouveauté: étude témoignage recherche sur l'alcoolisme Education à la santé Rseau Suisse Alcool, joints, fumée: les ados consomment moins Infoset direct le site suisse des dépendances - thérapies - drogues - soutien Les hommes sont forts ? Jeux Compulsif Infoset Mai 06 Prévention tabac toxicomanie alcoolisme www.infoset.ch Prévention Infoset a dix ans Lettre d'infos Sida Office fédérale de la santé publique et Aide suis contre le sida Comportement à riques syndrome d'alcoolisme foetal F«Le syndrome d'alcoolisation fœtale reste mal connu syndrome d'alcoolisation foetale syndrome d'alcoolisation foetale
Prévention risque suicide
Hotline Sos Suicide Aide Suisse, France,Québec Christiane Singer 1 année déjà... Suicide raconter l'incompréhensible c'est grandir Prévention du suicide ouvrages de références
Psychiatrie Schizophrénie dépression
Pistes d'aide pour patients psychiques Genève Hotline de soutien psychologique gratuite Suisse, France,Québec Lien en santé mentale La Schyzophrénie c'est quoi....? Accueillir les personnes avec troubles psychiques Les nouvelles clés de l'autisme Schizophrénie ou altération de la réalité Nicola Franck Schizophrénie, un diagnostic précoce peut limiter les dégats Téléphone gratuit Aide Suisse, France,Québec Anticiper les risques de Burnout DSM IV TR Psychopathologie et psychiatrie version révisée tsr.ch - 36.9 - - Troubles bipolaires: entre euphorie et dépression Police et intervention en situation de stress psychiatrique D'une jungle à l'autre, au coeur du stress physiologique et social Suicide et prévention en suisse Ces jeunes qui veulent échapper à la maladie mentale - tsr.ch L'accueil d'urgence psychologique Mini DSM-IV Infos animation Site du GRAAP.ch Quelle orientation choisira la psychiatrie
Psychothérapie Thérapie comportementale
Charly Cungi spécialiste des thérapies cognitives découvrir son site la Bibliothérapie ou la thérapie par la lecture Diplome de psychothérapeute spécialisé en Thérapie comportementale Thérapie et Economie Gestion du stress et méditation Je n'ai pas le temps d'avoir un cancer La mémoire et les traumatismes une question sensible Nos choix peuvent susciter nos préférences Neurosciences Cohérence cardiaque Coach - Auto-hypnose Formation Coaching Educh.ch
Sexualité Sida Prevention
Conseil en périnatalité Grossesse Maternité Paternité
Stress Mindfulness et Cohérence cardiaque
Découvrir la cohérence cardiaque avec David Servan-Schreiber Historique de la cohérence cardiaque et méthode Heartmath Ressources Mindfulness et pleine conscience Alliance thérapeutique Charly Cungi Surcharge cognitive et pleine conscience Cohérence cardiaque Thérapie cognitive les infos du Dr Cungi Pilotes de l'armée française et cohérence cardiaque Cohérence Cardiaque et gestion émotionnelle avec Claude Deglon Heartmath et la cohérence cardiaque c'est ... Cohérence cardiaque Heartmath™ Infos du mois de Mars Formation Heartmath Cohérence cardiaque à Genève Cohérence cardiaque la Méthode "Heartmath" Formation Heartmath France Cohérence cardiaque Thérapie comportementale et insomnie Combattre l'anxiété et le stress par la cohérence cardiaque Educh.ch YouTube - Projet de découverte musicale L'amygdale au centre du débat thérapeutique Senior Cohérence cardiaque Heartmath Formation Clinique au méthode Heartmath Sollicitude valeur fondamentale de l'éducation
Thérapie Dyslexie Dysorthographie
correction Davis de la dyslexie nouvelles perspectives pour les dyslexiques disorthographie, dyscalculie dyslexie en France Formations Davis La dyslexie serait t'elle un don La dyslexie difficile d'en définir les frontières Mon cerveau a besoin de lunettes!
Thérapie Rire et Humour
Humour et travail social Votre cerveau vous trompe ! Une maîtresse qui crois en la réincarnation ;-) star academy tf1 humour, bricolage, ou n'importe quoi Quelques perles récoltées par ci par là Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ? Un peu d'humour ;-) Une maîtresse qui crois en la réincarnation ;-) Je me soigne en m'amusant On apprend tous les jours Caroline et les épinards
Thérapie, Thérapeute, Psychothérapie
EMDR Médecine des émotions stress post traumatique Site d'infos Self-help Le triangle dramatique L'écurie au Gré du vent hippothérapie La logothérapie, de Viktor E. Frankl Le jardin d’enfants thérapeutique Formations Hypnose clinique La profession de thérapeute en psychomotricité (psychomotriciens et psychomotriciennes Thérapie EMDR Questions les plus fréquentes Cnv en Suisse romande communication non violente Formation psychopathologie Psychothérapies : Efficacité des différents traitements psychologiques Thérapie brève Dictionnaire des symboles Formation approche systémique Imagination, art thérapie en éducation spécialisée Manuel d'Analyse transactionnelle Traitement de la boulimie par internet Qu'est-ce que la Gestalt? FORMATION MUSICOTHERAPIE ET GESTALT
Troubles du sommeil insomnie
Sommeil de l'enfant, comment favoriser l'endormissement! Hygiène de vie et sommeil Les émotion et troubles du sommeil Sommeil de l'enfant et Insomnie de l'adolescent Enseigner les rudiments du sommeil
Voyages Israel kibbutz
"RENCONTRES ET DÉBATS AU-TOUR DU MONDE"
Zoothérapie Formation et Thérapie
Formation officielle en équithérapie EESP Zoothérapie et hippothérapie en belgique Les chevaux du bonheur Centre thérapeutique la licorne bleue LA ZOOTHÉRAPIE POUR UN JEUNE DE 56 ANS DANS UN CHSLD